• Nouveau

Les Forces Occultes dans le monde, Pierre Virion

5,00 €
TTC

Nous ne pouvons parcourir ce soir l'histoire de la Franc-Maçonnerie au travers des événements qui depuis plus d'un siècle ont remué l'humanité. Sur un tel sujet, beaucoup de choses ont été écrites encore qu'avec saint Pie X nous pourrions dire que tout ce qui a été publié n'a pas dévoilé toute la vérité. Quant à l'attitude des sectes dans le temps et selon les lieux vis-à-vis de l'Eglise il n'y faudrait pas moins de développements qui d'ailleurs ne feraient que corroborer les encycliques depuis Clément XII jusqu'à nos jours et surtout Humanum Genus de Léon XIII, la terrible encyclique, avouait Dumesnil de Grammont, Grand Maître de la Grande Loge de France.

En tout cela, les documents pontificaux dont l'information est très sûre, quoiqu'on en ait dit, nous fournissent d'amples certitudes que les études d'un P. Caprile dans la Civilta Cattolica ont, nous nous plaisons à le dire, davantage mis en lumière.

Nous dépasserons aussi le plan des basses maçonneries dites de Saint Jean, ou symboliques, celles des trois premiers grades, les plus connues. Pour remonter à l'origine de courants ou de campagnes subversives déversés sur le monde, il faut atteindre, autant qu'il est possible, jusqu'aux hautes maçonneries et à certaines sociétés occultes. Là, le jeu du secret et la pénétration des gradés plus élevés dans les Loges inférieures permettent de transmettre des consignes et d'irradier jusque dans le public des influences descendues de centres plus élevés. C'est un phénomène classique dans ces sociétés secrètes dont le propre n'est pas d'être nécessairement clandestines. Tout au long de leur histoire les maçonneries ont été soumises à ce téléguidage. La Kabbale, la doctrine des Rose-Croix les inspirent dès le début. Au XVIIIè siècle, le Swedenborgisme marque de son empreinte les loges Nord européennes; le Martinisme surtout, plus sans doute que l'illuminisme de Weishaupt, a exercé une influence qui dure encore. Plus tard les Hautes Ventes du Carbonarisme devinrent les centres secrets de la lutte contre les Etats du Saint Siège. En 1843, l'apparition des B'nai Brith, maçonnerie exclusivement juive, déterminera par bien des côtés l'orientation de la Maçonnerie Universelle.

 

Léon XIII disait en son encyclique que tous les événements historiques ne sont pas exclusivement le fait des sociétés secrètes, et cela est vrai; cela était vrai davantage en son temps que du nôtre, car elles ont fait un immense pas en avant depuis lors; leur puissance s'est accrue à un point que nous pouvons apprécier en considérant le rôle joué aujourd'hui par le mouvement dénommé: la Synarchie.

Mais auparavant, il nous faut brièvement énumérer les groupes occultes qui à la fin du siècle dernier en ont mis au point le plan, le mécanisme et en quatre-vingts ans ont réussi à lui donner une extension et une puissance universelle.

 

 

TABLE DES MATIÈRES

 


PRÉPARATION OCCULTE

 

I - CONSTRUCTION POLITIQUE

SAINT-YVES D'ALVEYDRE ET LA SYNARCHIE - LE RIDEAU DE FER - “GOUVERNEMENT MONDIAL” - PAR LE MOYEN D'UN SOCIALISME SCIENTIFIQUE

 

II- CONSTRUCTION RELIGIEUSE

UNE AUTORITÉ SPIRITUELLE OCCULTE - UNE SUPER-EGLISE ET SES EGLISES NATIONALES - NEO-CHRISTIANISME - CHRISTIANISME SCIENTIFIQUE - LE “CHRIST-HUMANITÉ” - “LE CHRIST-ESPRIT

 

III - L’EGLISE NOUVELLE

UNE THÉOCRATIE POLITICO-RELIGIEUSE - L'O.N.U. - NOTRE FIDÉLITÉ - LE PONTIFE ROMAIN, NOTRE-DAME ET L'EUCHARISTIE

 

 

 

Format A5 – 24 pages