UN NOUVEAU COUP DUR  POUR LA BULLE IMMOBILIERE CHINOISE

UN NOUVEAU COUP DUR POUR LA BULLE IMMOBILIERE CHINOISE

Comme indiqué dans un précédent billet  (cliquer), les autorités chinoises tentent ce que personne n’a jamais réussi dans l’histoire de l’humanité : à savoir dégonfler en douceur des bulles financières alimentées par le crédit. Cela implique nécessairement de rendre le crédit plus difficile. Tout cela alors que le pays qui reste fortement dépendant de ses exportations entre en guerre commerciale avec Trump.

Le renforcement du dollar américain vis à vis du Yuan chinois favorise les sociétés exportatrices chinoises, mais met en difficulté les sociétés chinoises qui ont emprunté en dollar. D’après Bloomberg, afin de limiter ce genre d’emprunt, les autorités chinoises s’apprêtent à ne les autoriser que pour refinancer des dettes existantes, voire interdire les dettes à court terme. Une catastrophe en vue pour les promoteurs immobiliers qui empruntent en dollar pour construire en Chine (et ailleurs), car ceux-ci doivent non seulement rouler leurs dettes mais ont besoin de dollars frais pour éponger les pertes des nombreux projets non rentables. D’ici 2019, ces promoteurs immobiliers vont devoir trouver 77 milliards de USD pour refinancer leurs dettes domestiques et sur les marchés internationaux.



La bourse chinoise qui plonge se demande où ces emprunteurs en USD vont trouver des financements bon marché ?




Leave a Reply