VICTOIRE DU CLAN ROTHSCHILD

 

24 avril 2017 - Les sondages ayant fait l’élection pour une quantité importante de Français déboussolés et ne sachant pas pour qui voter, la France s’oriente vers l’un des pires scénarios qu’il fallait craindre.

Il suffit de voir la réaction du CAC40 aujourd’hui et de se rappeler du conseil du PDG de JP Morgan à F. Hollande pour satisfaire la Haute finance new-yorkaise, afin de tirer la conclusion qui s’impose. Le candidat Macron est le Hollande 2 que Langley attend avec impatience pour détruire la France et sa souveraineté, mais aussi préparer les conditions des futures guerres civiles européennes.


Inutile de revenir sur Emmanuel Macron. Il n’est que le coursier de cette finance apatride qui va passer, s’il est élu, à l’étape supérieure pour détruire le tissu social français et nous rapprocher plus rapidement de ce que les prophéties annoncent.


Dans le même temps, la trahison de la prétendue droite éclate au grand jour. F. Fillon qui prétendait être un homme des valeurs chrétiennes, a immédiatement appelé à voter pour un clone de F. Hollande, puisque lui-même et E. Macron sont les marionnettes des services US. F. François Fillon a appelé à soutenir immédiatement un personnage issu du réseau qui s‘est engagé à détruire la famille traditionnelle. F. Fillon est un mondialiste et son clan de ripoux a appelé à soutenir un homme du clan Rothschild, très favorable à une invasion massive d’étrangers, qui n’a rien prévu contre le terrorisme, et qui est un adepte de la mondialisation et de la dérégulation à outrance. Sans surprise, le trotskiste Jean-Claude Juncker s’est empressé d’applaudir aux résultats de cette élection, quasi-certaine au second tour, du candidat de l’oligarchie de Wall Street.

 

DU MYSTERE MACRON AU COUP D’ETAT MONDIALISTE

 

Que dire de plus ?


Il n’y a de toutes les façons pas de choix salutaire. Le jeu politique est totalement sous la coupe des instances mondialistes qui ont réussi à imposer un scénario que beaucoup d’analystes n’entrevoient pas. Qui seront les soutiens d’Emmanuel Macron à l’Assemblée nationale ? La gauche est très divisée ; l’extrême gauche est souverainiste et ne veut pas du programme Macron. La droite n’existe plus. Seul le centre, habitué à avoir le derrière entre deux chaises, semble la charpente politique de ce mouvement sans parti.


Attendons la suite des événements et n’oublions pas que le clan Le Pen fait aussi parti du jeu... Jean-Marie Le Pen l’avait très bien démontré durant toute sa carrière politique, et sa fille n’a très probablement aucune volonté réelle d’arriver à l’Elysée et de sortir de l’euro. De ce point de vue, le candidat Asselineau a souligné des vérités incontournables.


En conclusion et face à la tourmente qui s’esquisse, il y a une certitude : ce qu’a dit Notre Seigneur se confirmera : « Sans moi vous ne pouvez rien faire ».

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

REFLEXION DU JOUR

 

De manière générale, nos contemporains sont sans lumière sur la manière dont évoluent les choses et les circonstances de la vie. Une vie qui est notre histoire personnelles à travers l'Histoire.

 

Hier, j'ai été très surpris d'écouter des cadres supérieurs s'exprimer sur le sujet politique. Gardant un silence de circonstance, quelle surprise de voir des gens apparamment instruits, si ignorants de la manière dont fonctionne le Système qu'ils pensent, par leur vote, transformer. L'illusion appartient à la magie que pratiquent les faiseurs de roi.

 

Nous vivons dans un monde où le flux de l'information est prédigéré par des médias serviles au monde de la Haute finance. Les gens entendent ce qu'ils veulent et dans le sens qui les arrange. Ils pensent s'instruire alors qu'ils sont à leur insu conditionnés pour agir dans le sens attendu par ceux qui façonnent les programmes scolaires, en vue d'obtenir des esprits moutonniers. Cela commence en effet dès l'école et l'apprentissage de la lecture MODERNE, où l'on ne fait travailler qu'une partie du cerveau. Le conditionnement pavlovien à l'information de flux est donc certain de marcher.

 

Il manque à nos contemporains le recul nécessaire et surtout la réflexion à la lumière de la foi catholique traditionnelle. Hier, le Fils de Dieu disait aux disciples d'Emmaus: "O gens de peu de foi que votre coeur est tardif à croire." Mais que dire aujourd'hui après tant de preuves avérées que le patron du jour n'est autre que le Prince de ce monde et que sa Cour, des Loges à l'Illuminisme macronien, mène le monde dans le sens du chaos, des moeurs dépravés et du mensonge quotidien. De cela, nos proches ne voient rien... et ne veulent rien voir.

 

Pourtant, l'horloge de la Révolution continue de tourner et le Grand Architecte des élections en tous genres, sait parfaitement que le paradigme révolutionnaire est introduit par ses adorateurs mélenchonistes ou "progressistes", en vue d'un PRINTEMPS OCCIDENTAL que LIESI a depuis bien longtemps appelé: la perestroïka du Système capitaliste.


Le Prince de ce monde que les banquiers de sa Secte mettent en évidence sur certains billets ou pièces de monnaie sous la forme d'un ange de lumière (voir d'un pont initiatique), reprend à son profit la parole de Dieu: "Il y aura peu d'élus"... pour vivre dans ce monde qu'il prépare et qu'il souhaite voir peupler de 500 millions d'individus.

Mais quel est son projet pour les autres milliards qui peuplent aujourd'hui la Terre ?

 

DEBUT DE REPONSE AVEC LA LETTRE DES PROPHETIES QUI NOUS CONDUIRA AU TROISIEME SECRET DE FATIMA

 

 

SUR LES FINS DERNIERES

 

Le péché originel.


I. Nous succomberions plus facilement à la tentation que nos premiers parents.


Le bûcheron au paradis. Un bûcheron était au service d’un prince. En travaillant, il maudissait Adam et Eve de ce qu’ils avaient enfreint un commandement si facile et causé ainsi la misère du genre humain. « Moi et ma femme nous naurions pas été aussi sots. » Le prince l’entendit et lui dit : « Eh bien, voyons, dorénavant je vous traiterai, toi et ta femme, comme des princes : vous serez presque aussi heureux quAdam et Eve létaient au paradis. Mais le temps de lépreuve viendra. » L’heureux couple fut installé dans une belle maison, dîna journellement avec le prince ; en un mot, ne connut plus ni souci ni misère. Le jour de l’épreuve arriva. Un jour de fête le prince fit servir un riche dîner et après le dessert on apporta un plat couvert. « Vous pourrez goûter de tous les mets, dit-il, excepté du plat recouvert. Si vous manquez dobéissance votre bonheur est ruiné. » Sur quoi il s’en alla. Les deux époux auraient bien aimé savoir ce que contenait le plat mystérieux. Enfin la curiosité l’emporta. La femme leva le couvercle du plat — et un petit oiseau s’en échappa. Peu après le prince rentra et les chassa de son palais.


II. Nous héritons du péché d'Adam avec toutes ses suites.


Le seigneur féodal. Les seigneurs obtenaient un grand domaine de l’empereur à condition d’être de fidèles vassaux. Si le vassal désobéissait à son suzerain, celui-ci lui reprenait le fief et le punissait d’exil. Les enfants du seigneur infidèle étaient voués à la misère par la faute de leur père. Ils ne pouvaient plus hériter du domaine que leur père avait possédé. Leur père ne leur transmettait que pauvreté et déshonneur. — Ainsi il en est de nous. Nos premiers parents ont perdu leurs privilèges surnaturels, c’est pour cela que nous ne les possédons plus. En plus, ils furent affaiblis dans leur âme et dans leur corps : ils nous ont transmis cette faiblesse. Ce qui nous est incompréhensible, c’est que nous héritons aussi de leur péché : c’est là un mystère impénétrable de notre foi.


III . La mère de Dieu est exempte du péché originel par un privilège spécial.


— Esther devant Assuérus. — Assuérus, roi de Perse (485— 465 av. J.-Chr.), ordonna un jour, sur l’instigation de son ministre Aman, que tous les juifs vivant dans ses Etats soient massacrés en un seul jour. Lorsque la reine Esther, une jeune juive, fut mise au courant de ce qu’on tramait, elle pria et jeûna pendant trois jours avec ses suivantes. Enfin, après avoir imploré l’assistance divine, elle se présenta devant le roi, quoiqu’elle sût que quiconque osait paraître devant lui sans être appelé était puni de mort. Elle se jeta aux pieds d’Assuérus en demandant grâce pour elle-même et pour son peuple. Le roi la reçut avec bonté et lui dit: « Vous ne mourrez pas. Cette loi faite pour tous, n’est pas faite pour vous. » Enfin Esther obtint à force de prières la révocation de l'édit et sauva ainsi son peuple. — Esther est une image de la S. Vierge. Par la désobéissance d’Adam tous les hommes sont voués à la mort et naissent avec le péché originel. Marie seule, la reine des cieux, fait exception ; par la grâce de Dieu la S. Vierge est exempte du péché originel. De là la fête de l’immaculée Conception, le 8 décembre. Et puisque la mort avec ses suites est la conséquence du péché, il était juste que Marie ressuscitât, comme son divin fils, avant que son corps ne fût atteint par la corruption du tombeau. C’est pour cela qu’on fête « l’Assomption » (le 15 août).

 

 

 

 

 FLASH : deux personnalités pas vraiment "FRANC"...

 

Voilà un lièvre que l'ON a fait courir en début de course pendant des mois  (dixit les sondages), mais qui s'effondre à l'approche de la ligne d'arrivée ?

Il n'a pas pensé que nous étions confrontés au TERRORISME...

En marche pour le monde bisounours.

 

Tandis que le lièvre volait vers la victoire, F. Fillon courait dans le peloton en esquissant les peaux de banane...

 

 

Et MELENCHON, ce cacique au portefeuille bien garni (comme beaucoup de gauchistes ou communistes) qui n'a pas l'indépendance d'esprit de proposer autre chose que le programme d'une secte RELIGIEUSE : la Maçonnerie. Ce que les auteurs antilibéraux d'autrefois appellaient la Synagogue de Satan.

 

Que vaut la parole du frère Mélenchon qui prétend rechercher l'intérêt national ? Parole, parole et parole... 

 


 

 

 

 

 

HONTE SUR CES GOUVERNANTS INFEODES AUX FORCES DU CHAOS

 

 

21 avril 2017 - Depuis de nombreuses semaines, LIESI avait évoqué le risque majeur d’un attentat juste avant les élections présidentielles françaises. C’est fait ! Encore un djihadiste condamné à trois reprises pour des tentatives d’homicide de policiers. Rien n’a été fait pour le stopper et nous connaissons le triste résultat. C’est une politique de la terreur initiée depuis le 11 septembre 2001 et nous avons développé dans la brochure Donald Trump et la City toute cette opération avec des éléments informationnels nouveaux depuis la publication, en novembre 2001, de Attentats du 11 septembre : à qui profite le crime ?

 

Quand des gouvernants se font les complices du terrorisme islamique et qu’ils reculent ensuite pour leur taper dessus tout en accueillant des paquets de djihadistes au nom de la fraternité maçonnique, il ne faut pas s’étonner que la vie des citoyens nationaux soit fauchée.


Ces gouvernants qui n’ont pas une once de patriotisme, mais qui cherchent à satisfaire les maîtres de l’ombre, moyennant des prébendes comparables aux trente deniers de Judas, auront leur jugement quand il plaira à Dieu. L’Histoire est pleine de ces petites histoires de traîtres, qui finirent toujours mal. Laissons donc les au jugement de Dieu.


Inutile de vous dire à quoi et à qui servira cet attentat ignoble, juste avant les présidentielles. Deux candidats vont profiter de ce crime du sang. Nous verrons bien s’ils arrivent au second tour. Il est manifeste que seuls les idiots utiles liront cette actualité comme le fruit du hasard.


Il y a une volonté de déstabiliser la France, de la ruiner, de la mener à la banqueroute. Tout est prêt ! Reste le claquement de doigts du Conseil des Treize. Vous remarquerez combien cette situation française doit être comparée à la géopolitique du Moyen-Orient où la présidence américaine n’est plus qu’une marionnette ridiculement visible des troupes de l’ombre qui se jouaient d’Hillary Clinton.

Rien n’a changé ! Comme nous l’écrivions, Donald Trump sera pire qu’Obama et Bush parce que ce sont toujours les mêmes réseaux installés à la Maison Blanche qui dirigent, depuis le 11 septembre 2001. Rappelez-vous de ce que nous disions dès le début de l’élection de D. Trump dans LIESI à propos de ces curieuses réunions dans sa TOUR avec les pires personnages de l’ère Bush. L’explication est déjà dans l’actualité.


Il faut voir l’actualité avec réalisme et comme je l’exprimais à un certain analyste hier : il est impossible d’anticiper celle-ci sans le prisme de l’existence du Pouvoir Occulte. Le nier, c’est exprimer au grand jour des lacunes terribles dans la formation intellectuelle. D’ailleurs, ceux qui s’opposent à cette évidence peuvent immédiatement être soupçonnés d’appartenir à la Secte, qui veut détruire la Nation française et les Nations en général.

 

François Hollande & Cie 

 

Les Hérode du Nouvel Ordre Mondial 

 

Les nouveautés du printemps 2016 centrés sur les coulisses des attentats

 

Les nations frémissantes contre Jésus-Christ

 

Donald Trump et la City

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

SORTIE DES BREVES DE LIESI FEVRIER 2017  EN PDF

 


COMMANDER 

 

 

SI SEULEMENT DONALD TRUMP ÉTAIT UN VRAI CHEF D’ÉTAT

 

20 avril 2017 - A la lumière de ce que nous développons dans la seconde partie du dernier numéro de LIESI sur les perspectives du monde monétaire de 2018, l’actualité récente vient confirmer ce point de vue.


La Chine connaît des chiffres de croissance économique en forte hausse, mais la Chine est toujours communiste et les chiffres ne veulent pas dire grand chose. La Chine, que voulait épingler le super Donald Trump, revient tout à coup en bonne grâce… comme l’Arabie saoudite – voir le dernier N° de LIESI.


Donald Trump a salué les efforts de la Chine pour faire pression sur la Corée du Nord, expliquant qu'il avait en échange renoncé pour l'instant à ses menaces d'une guerre commerciale contre Pékin. Evoquant sa récente rencontre avec le président chinois Xi Jinping dans sa résidence privée de Floride, Donald Trump a répété sur la chaîne américaine Fox News avoir "développé une très bonne relation avec lui".


Pour le moment, Donald Trump dit avoir un grand respect pour l’ennemi d’hier, mais voit rouge contre la Russie qu’il percevait il y a peu comme un pays avec lequel de bonnes relations diplomatiques étaient essentielles. Quelles différences trouvez-vous avec la politique que préconisait Hillary Clinton ? Que voyons-nous ? Ce que fait Donald Trump est l’application stricte de ce qu’annonçait un article publié dans les BREVES LIESI de janvier à propos de la politique étrangère préconisé par le nouvel homme fort du CFR : Henry Kissinger.


Où sont les taxes annoncées contre la Chine ?


Pourquoi un tel revirement ?


Quand on sait ce que prépare la Chine au niveau de l’après dollar actuel, on conclut aisément que les parents Trump avaient bien raison de choisir pour ce grand blond le prénom de DONALD.

Vous l’avez compris : l’administration Trump a eu une révélation soudaine depuis les élections présidentielles : la Chine ne manipule plus sa monnaie et l’Arabie saoudite n’est pas un régime d’assassins fournissant des armes chimiques aux gentils rebelles modérés ; ni un pays opposé aux valeurs dites démoncratiques.


Qu’ont fait les communistes de Pékin pour obtenir un tel revirement ? Ils ont officiellement interrompu leurs importations de charbon nord-coréen. Interrogé sur la Corée du Nord, le président Trump a expliqué : "Je ne veux pas dire en avance ce que je fais ou ce que je pense". Voilà un homme sage… car c’est un spécialiste des retournements à 180 degrés.



Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 


 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



 

MARCHÉS FINANCIERS EN CONSOLIDATION ET UNE CACOPHONIE QUI SE CONFIRME A LA TÊTE DES ÉTATS-UNIS

 

19 avril 2017 - La consolidation attendue sur les marchés financiers est en cours... et les métaux précieux sont sur des zones de forte résistance. Ce qui est plus surprenant en ce qui nous concerne, c'est que le point qui nous avait été donné le 21 janvier 2017 sur le SP500 comme niveau de retournement a finalement très bien fonctionné. Il a été touché exactement comme annoncé par la source que les lecteurs de LIESI ont l'habitude de lire. La même source (appelée dans la lettre LIESI le Banquier anonyme) qui avait annoncé un événement chaotique en SYRIE pour le mois d'avril... cela fait tout de même beaucoup pour appeler cela "le hasard à répétition". Il y a des conclusions qui s’imposent d’elles-mêmes.


Hier, la Première ministre britannique a surpris tout le monde en annonçant des élections législatives anticipées en vue de renforcer sa majorité et être ainsi plus forte politiquement pour négocier le BREXIT. La livre sterling s’est alors envolée, aspirant l’euro qui a également pris quelques points. Par contre, le dollar souffrait du recul des rendements obligataires américains. Les leaders américains ne savent même plus sur quelle politique il faut s’entendre. Il y a une semaine, Donald Trump exprimait ses inquiétudes sur la vigueur du billet vert. Hier, David Gilmore de Foreign Exchange Analytics, s’interrogeait du fait que le secrétaire au Trésor affirmait au Financial Times qu'un dollar fort était bon pour les Etats-Unis sur le long terme !

Avec de tels leaders, l’avenir monétaire des Etats-Unis sera celui que LIESI a anticipé. Dans le dernier numéro de LIESI, nous avons évoqué tout ce que prépare le groupe Russie-Chine en vue de l’effondrement prochain des Etats-Unis. Ce pays est déjà le théâtre d’une guerre clanique entre groupes leaders au sein de la SYNAGOGUE DE SATAN. C’est très important et à la fois complexe. Nous développerons une étude dans les prochains numéros de LISO sur cette analyse qui s’inscrira dans le développement de la brochure DONALD TRUMP – CABBALE ET ILLUMINISME.


En Europe, on veut croire à l’étoile filante Macron mais des sources helvètes présentent des indices assez favorables à FRANCOIS FILLON. Les sondages français n’entrevoient absolument pas cette éventualité. On pense au pire et les marchés plongent… ou consolident, selon nos sources. Le FMI - qui brille toujours par sa science de la perspective - affirme que l'incertitude politique et le Brexit freinaient la reprise économique en zone euro… Sans commentaire.


Nous parlions des Etats-Unis à l’instant. Hier, les mises en chantier de logements ont reculé plus fortement que prévu en mars et la production industrielle a augmenté un peu plus qu'attendu.


Et ailleurs ? Vladimir Poutine a félicité son allié TURC d’un temps pour le résultat du référendum.

En évoquant le fait avec l'une de nos sources, elle a évoqué à ce propos et pour les élections françaises, ce que disait STALINE.

"On se fiche de qui vote, ce qui importe, ce sont ceux qui décident du comptage des voix..."



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

TEMOIGNAGE EDIFIANT D'UN "PETIT CANDIDAT"

 

18 avril 2017 - Les médias parlent des candidats largement en tête et des "petits candidats", ceux qui sont loin derrière... les candidats fétiches de l'Oligarchie. Mais il ne faut pas conclure hâtivement que les "petits candidats" n'intéressent pas les faiseurs de roi. Il y a chez eux une volonté de tout contrôler.

Voici le témoignage d'un "petit candidat" qui confirme combien les têtes d'affiche font bien partie du jeu et s'inscrivent nécessairement comme les marionnettes de l'argent roi. Leu jeu de scène n'est qu'une tromperie destinée à introduire, sous convert d'opposition fabriquée, le scénario préparé dans les ateliers.

 

Du côté des grands candidats favoris des médias mondialistes, il y a la météore venue de nulle part: Emmanuel Macron. Qui sera payé pour aller l'écouter et applaudir aux rêves de la gauche caviar qui cherche un nouveau souffle dans l'ombre de cet Hérode des temps nouveaux qu'est F. Hollande ?

 


 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

"Calomnions, calomnions, il en restera toujours quelque chose"

 

17 avril 2017 - Remarquez-vous combien tout ce qui se passe maintenant dans le monde est constamment fondé sur LE MENSONGE ? Et ce culte du mensonge devenu vrai pour beaucoup de gens qui ont perdu le sens du vrai et du faux, commence déjà avec le monde de l’enfance. Les mamans étant obligés de travailler du fait du coût de la vie et de nouveaux besoins matériels; le féminisme maçonnique ayant également été développé à son paroxysme, les jeunes enfants sont éduqués par la télévision.  Or quels sont les grands actionnaires de ces médias ? Des artisans de la vérité et du beau ? Pas vraiment. C’est ainsi que les parents sont de plus en plus déroutés par le comportement de leurs enfants. Nombre d’entre eux capitulent parce qu’ils ne veulent pas se battre pour les valeurs qui leur furent pourtant inculquées. Quand à l'Etat maçonnique, il cherche par tous les moyens à récupérer les enfants depuis le plus jeune âge afin de les former dans SES ECOLES, de les façonner selon les programmes établis dans les ateliers des loges ;  d'en faire des moutons, conditionnés à réagir aux flux médiatiques (aujourd'hui les sondages). Et surtout à rejeter le sens du VRAI et du BEAU.

Dans un tel contexte, faut-il être surpris que les sectateurs du Prince du mensonge ne reculent devant rien.

 

 

Voici une photo que l’employée de l’administration Trump montre à ses confrères pour justifier une attaque contre la Syrie. Pourtant, c’est bien l’administration américaine et ses suiveurs caniches qui financent les djihadistes depuis la révolution syrienne ; ce sont plutôt les djihadistes ou « rebelles modérés » (dans le langage diplomatique occidental) qui égorgent les enfants.

 


 

Dans un autre registre, voici en France le financement assuré d’un des chevaux de course de la firme Rothschild. Il n’est pas le seul mais comme il a travaillé un certain temps pour la Firme, quoi d’anormal que certains mettent en avant ce que l’on connaît déjà. Le plus intéressant serait de mettre en pleine lumière le même financement des ‘anticapitalistes’… Vous devinez qui…

 

Que de candidats de crémeries différentes (c'est bien ce que l'on veut faire croire) mais pourtant fréquentant tous la truelle et la rose dans des réseaux occultes, financés par les artisans de la Révolution mondiale !



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

SUR LES FINS DERNIERES

 

L’âme humaine. [Suite]


II. L'homme est élevé au-dessus de toutes les créatures visibles par son âme faite à la ressemblance de Dieu.

 

Pourquoi lhomme est-il supérieur à la bête ? Un maître d’école posa cette question à ses enfants, qui firent des réponses diverses. Un écolier répondit : « Parce que lhomme est plus intelligent que la bête » ; un autre : « Parce que lhomme sait parler » ; un troisième : « Parce que lhomme sait lire, écrire et calculer ». Enfin un enfant dit : « Parce que lhomme peut connaître Dieu et laimer ». — Le plus grand privilège de l’homme est de posséder une âme qui ressemble à la divinité et par laquelle il peut connaître et aimer Dieu.

 

III. L’âme humaine est immortelle, elle ne saurait donc être tuée.


Lenfant dans la chaudière. Jésus-Christ a dit : « N e craignez pas ceux qui tuent le corps mais ne peuvent tuer l’âme ». Du temps de l’empereur Constantin un saint martyr expliqua ces paroles du Sauveur par le récit suivant : «Un juge païen fit un jour arrêter dans une ville d’Egypte plusieurs chrétiens, entre autres Philémon, et les menaça des derniers supplices s’ils ne reniaient leur foi. Philémon demanda la parole, disant qu’il avait une vérité bien grave à lui expliquer. Puis il pria le juge de faire apporter une chaudière, un petit enfant et un arc. Puis ayant placé l’enfant au fond de la chaudière, il y fit tirer à coup de flèches. Naturellement les flèches ricochaient et tombaient à terre. L’expérience terminée, Philémon dit au juge : «Voyez, lenfant est sain et sauf ». Ainsi il en est de nous autres chrétiens. Notre corps c’est la chaudière et notre âme y est en sûreté comme l’enfant. Tu peux bien tuer notre corps, mais notre âme n’est pas dans ton pouvoir.


Le médecin et lange. Saint Augustin raconte comment le bon Dieu fit connaître à un pieux médecin de Carthage que l’âme humaine est immortelle. Ce médecin craignait que l’âme ne cessât de vivre après la mort. Or, un jour, il vit en songe un beau jeune homme qui avait les regards fixés sur lui. Il demanda au médecin, s’il dormait ou s’il veillait. « Je dors », répondit-il. « Me vois-tu » ? poursuivit le jeune homme. — « Assurément ». — « Comment me vois-tu ? me vois-tu avec tes yeux » ? Le médecin répondit: « Je ne te vois pas avec mes yeux, je ne sais pas de quelle manière je te vois. »«Mentends-tu » ?« Parfaitement ». — « E h bien, est-ce avec tes oreilles que tu m entends » ? — Non ; mon oreille n’y joue aucun rôle. — « Parles-tu à présent », demanda le jeune homme. — Oui, je sais que je parle. Est-ce avec ta bouche que tu parles ? « Non, je ne sais pas comment je parle en ce moment. » Alors le jeune homme lui dit : « Tes sens sont engourdis et néanmoins tu vois, tu entends, tu parles; un jour tes sens seront tout-à-fait inertes après ta mort. Et pourtant tu verras, tu entendras, tu parleras, tu auras la connaissance de toi-même. » A ces mots le médecin se réveilla. Dès lors tous ses doutes avaient disparu et le médecin fut convaincu de l’immortalité de l’âme.

 

IV . Des revenants.


Saint Antoine de Padoue apparaît è son maître. S. Antoine de Padoue, dont la langue s’est conservée jusqu’à nos jours, mourut à Padoue le i 3 juin 1231, âgé de 34 ans. Le même jour il apparut à son maître bien-aimé, l’abbé Thomas de Verceil. Celui-ci se trouvait dans sa cellule souffrant d’un affreux mal de gorge. Tout-à-coup saint Antoine ouvre la porte, le salue et lui dit en s’approchant : « Jai dételé lâne, je men vais dans ma patrie. » Puis, après avoir touché l’abbé au cou, il sortit. D’abord l’abbé pensa qu’Antoine se rendait en Espagne et avait voulu lui faire une visite en passant. (L’âne était dans ces temps-là la monture ordinaire des voyageurs.) Mais comme Antoine ne revenait pas, l’abbé demanda ce qu’il était devenu. On lui répondit que personne n’était entré dans le couvent. E n même temps l’abbé s’aperçut que ses douleurs avaient disparu. Quelques jours après cette mystérieuse visite, Thomas apprit que le saint était mort à l’heure même où il lui était apparu : il comprit les paroles d’Antoine. Le saint avait voulu dire qu’il avait quitté son corps mortel pour se rendre dans la divine patrie. — Plusieurs saints ont eu des apparitions pareilles qui prouvent l’immortalité de l’âme.


Le Vén. Clément Hofbauer apparaît à son ami Zaoharie Werner. Le célèbre prédicateur viennois, le V. Clément Hofbauer ( mort en 1820), avait un ami nommé Zacharie Werner, qui avait été protestant, mais s’était converti et fait prêtre. Un jour — c’était à peu près 18 mois après la mort de Clément Hofbauer — Zacharie venait de terminer sa prière du soir et était en train de se coucher. Subitement la chambre entière se trouva illuminée comme en plein jour, et le V. Clément Hofbauer apparut à son ami, tenant un rameau de palmier, un lis et une branche d’olivier. Il était radieux et fit signe à son ami de venir, puis l’apparition disparut. Zacharie Werner comprit tout de suite ce que cela signifiait. Prêchant le dimanche suivant dans la chapelle des Ursulines, il raconta ce qu’il avait vu et leur dit : « Je nai plus longtemps à vivre, Clément Hofbauer m a annoncé ma mort. » Et il ajouta : « Ce nétait pas un rêve : tout était naturel, il ma parlé aussi réellement que je vous parle. » Peu après Zacharie Werner mourut. — La palme que Clément Hofbauer portait en main était un symbole du triomphe, le lis et la branche d’olivier un symbole de la pureté, de l’innocence et de la concorde, vertus que le V. Hofbauer avait toujours cultivées.


Un étudiant apparaît à son père. Au Petit Séminaire de Ware, en Angleterre, il y avait un pieux jeune homme du nom de Philippe Weld , dont les parents vivaient à Southampton. U n jour que les étudiants avaient communié le matin, il prit part avec sa classe à une excursion en bateau. Par mégarde il tomba à l’eau et se noya, malgré les efforts désespérés de ses compagnons. Le directeur de la maison, le Dr Gox, était consterné et résolut de porter lui-même la triste nouvelle aux parents du jeune homme. A peine le père l’eût-il aperçu, qu’il lui dit : « Je sais ce que vous avez à me dire. Mon fils est mort. » Puis il raconta au directeur étonné ce qui venait de se passer. « Hier soir, dit-il, je me promenais avec ma fille Catherine. Tout à coup elle me dit : Père, vois-tu sur le trottoir vis-à-vis ces trois personnes. L une delles ressemble fort à notre Philippe. » «Vraiment, dis-je, cest Philippe. » « Mais lorsque nous voulûmes nous approcher des trois personnes, elles avaient subitement disparu, et je ne vis plus sur le trottoir quun vieux paysan que javais déjà remarqué auparavant. Philippe sétait tenu à côté dun prêtre et avait semblé tout heureux. Le jour suivant jattendis anxieusement le courrier et me réjouis de ne pas recevoir de lettre, mais en vous apercevant je savais que vous mapporteriez la nouvelle de sa mort. » On constata que le père avait eu l’apparition au moment de la mort de son fils. Il aurait bien voulu connaître le prêtre qu’il avait vu à son côté, et à l’enterrement, il observa tous les ecclésiastiques présents, mais aucun ne lui ressemblait. Quatre mois après, il fit une visite à son frère qui habitait la campagne, et à cette occasion il présenta aussi ses respects au curé du village. Au presbytère il fut frappé d’un portrait qui lui rappelait le prêtre en compagnie duquel Philippe lui était apparu. Il demanda au curé quel était le prêtre représenté sur ce tableau. « Cest saint Stanislas. Mais il nétait pas prêtre, car il est mort à lâge de 18 ans (1568) comme novice de la Société de Jésus. » — Le père en fut très étonné, car il savait que son fils invoquait tous les jours saint Stanislas. — Toutes ces apparitions prouvent l’immortalité de l’âme.

 

V. L ’âme humaine vaut plus que tous les trésors.


— Une pierre précieuse pour une livre. — Charles le-Téméraire, dernier duc de Bourgogne, perdit dans la défaite de Granson une pierre précieuse d’un grand prix. Un Suisse qui la trouva la prit pour du verre et allait la jeter, lorsqu’on lui offrit une livre. Il la vendit à ce prix. Peu après le pape la paya 20,000 livres, pour la tiare pontificale qu’elle orne encore aujourd’hui. — Comme cette pierre précieuse, l’âme humaine est souvent peu estimée, quoiqu’elle soit plus précieuse que tous les joyaux des rois, voire même que tout l’univers, car l’homme qui a perdu son âme a tout perdu l

 

 

 

 

 LES CHEFS DES NATIONS APOSTATES CHOISISSENT BARABBAS

 

15 avril 2017 - Les lucifériens qui mènent ce monde dans les limites permises par la divine Providence, sont en train de battre les tambours de la guerre en cette période de Pâques. Faut-il craindre un début de conflit mondial à très brève échéance ? Tout dépend la définition que l’on entend donner à cette expression, mais il est incontestable que l’arrivée de Donald Trump peut se lire exactement, pour une partie du peuple américain, comme une immense trahison. Comme nombre de marionnettes élues sur de belles promesses, on découvre en fin de compte un ramassis de fadaises, un nouveau Judas à la solde de la Synagogue de Satan. Le lecteur de Donald Trump Cabbale et Illuminisme ne sera pas surpris de notre actualité quotidienne.

 

 

ATTAQUE CONTRE LA SYRIE SANS LA MOINDRE ENQUETE


Pour sa part, le président syrien n’est pas impressionné par les manifestations belliqueuses de la nouvelle administration américaine. Depuis des années, le président Assad sait que la vie qu’il mène est un combat à la vie et à la mort. Il n’a jamais été question d’arrêter la guerre : ce sera la victoire ou la défaite. M. van Dam, auteur de La lutte pour le pouvoir en Syrie écrit : « Le régime possède un demi-siècle d' expérience sur la manière de rester au pouvoir. Il a le soutien de l'armée et des services de sécurité ».

 

LA FOLIE DES JUDAS ELUS DEMONCRATIQUEMENT


Malheureusement, les forces occultes qui lui sont opposées ont de plus en plus de pouvoir du fait de la lâcheté (criminelle) des autres Judas gouvernant les nations occidentales. Comment ces hommes pourtant réputés intelligents, peuvent-ils préférer les 30 deniers du CARTEL BANCAIRE via ses organisations mondialistes connues du lecteur? Pour trente deniers ils ont la malédiction de Dieu, pour un petit gain temporel ils obtiennent la réprobation éternelle. Voilà les faits. Quelle folie !

Pourquoi ces trahisons qui servent à satisfaire l'orgueil, l'ambition et disons-le tout net: la CUPIDITE.


RIEN DE NOUVEAU SOUS LE SOLEIL 

 

Hier, les rabbins de la Synagogue savaient avec certitude que Notre Seigneur était effectivement le Fils de Dieu. QUI pouvait faire autant de miracles jusqu’à ressusciter des morts ? Personne. Qui pouvait rendre la vue aux aveugles, nourrir une foule de cinq mille personnes avec quelques pains et deux poissons, etc. ? Personne sinon le bon Dieu. Ils savaient et ils ont condamné à mort le Dieu fait homme en pleine connaissance de cause.

Idem pour Pilate dont les Pères de l'Eglise expliquent qu'il cherchait à plaire à tous les partis.[Dans le numéro de LIESI qui sort en ce moment, nous verrons ce qu dit cette source exceptionnelle qu'est le Banquier anonyme de Donald Trump. C'est exactement la définition de Pilate.]

Pilate savait que Jésus était Dieu, mais sa lâcheté à satisfaire la Synagogue et César l'ont très probablemnt damné.


Aujourd’hui, les dirigeants occidentaux savent très bien quel est leur Créateur, ce qu’Il commande et ce qu’est le péché. Mais eux aussi sont semblables à ces Caïphe, Anne et Pilate. Ils sont les Judas des temps modernes. Et pour camoufler leur vue dissolue, leur haine de la vérité, la bassesse de leurs œuvres, ils jouent le scénario de la guerre et du chaos exigé par le Prince de ce monde dont ils sont les esclaves.

 

Dans tout cela, à quoi riment les élections ? Le Fils de Dieu était démocratiquement appelé comme un Sauveur à Jérusaem après le miracle de la résurrection de Lazare. Une semaine après, le peuple poussé par les grands prêtres de la Synagogue, vociférait devant un Pilate très lâche : « Crucifie-le ! » « Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants ! ».

 

Que font tous ces guignols concourrant aujourd’hui à la présidence française ? Sont-ils bien conscients qu’ils mèneront un pays risquant la guerre civile dans le prolongement de la catastrophe monétaire ? 

Les électeurs instuits savent déjà que tous les candidats sans exception ont eux-mêmes choisi BARABBAS et qu'ils ne feront rien pour le salut des Nations. Comment alors les nations occidentales pourront-elles connaitre un avenir différent de celui de Jérusalem? Les barbares ne sont-ils pas déjà dans l'enceinte, prêts à tuer, égorger? Ils attendent que l'heure sonne à l'horloge de la Révolution... d'inspiration satanique, comme l'exprimait avec justesse De Maistre ?


 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 



 

Sans surprise, D. Trump s'annonce pire que Bush + Obama

 

14 avril 2017 - Donald Trump vient encore de montrer au grand jour son incapacité à diriger, même en qualité d’homme d’affaires. Dans la nuit du 12 au 13 avril il a déclaré que le dollar était trop élevé, ce qui peut se concevoir. Puis il a ajouté, dans une interview au Wall Street Journal  qu’il préférait que la politique de la banque centrale américaine (Fed) maintienne les taux au plancher. Il disait tout le contraire dans sa campagne présidentielle. Pour l’heure, on attend deux nouvelles hausse des taux de la Fed.


En tout cas, les marchés semblent enfin entrer dans une période de consolidation bienvenue. On entend quelques Cassandre évoquer le début d’un effondrement. Il est vrai, comme le dit l’analyste Markus Huber chez City of London Markets : les déclarations de Donald Trump « contribuent à répandre plus d'incertitude sur un marché où il y en a déjà beaucoup ». « En particulier dans un contexte de tensions exacerbées avec la Russie et la Corée du Nord, et avec le fait que M. Trump n'a toujours pas totalement divulgué ses politiques en termes d'impôts et de dépenses ».


Et oui ! C’est toujours le flou sur son programme économique. Les spéculateurs ont acheté la nouvelle et le rêve du nouveau président, mais sans s’intéresser à son histoire personnelle et à la secte dangereuse avec laquelle il est « marié ». De ce point de vue, ce que nous avions publié dans la brochure Donald Trump Cabbale et Illuminisme, vient de trouver une nouvelle confirmation avec l’attaque de la Syrie, même si d’aucuns prétendent que tout cela est du cinéma américain.


Autre bourde, D. Trump a aussi déclaré qu'il n'a plus l'intention de désigner la Chine comme un pays manipulant sa monnaie. N’était-ce pas une promesse de campagne ? Cela est rassurant pour le contexte monétaire qui en surprendra plus d’un dans un temps pas très lointain…


Pour LIESI, les tensions géopolitiques actuelles ne doivent pas empêcher les grandes puissances de s’accorder quand le contexte monétaire ruinera l’immense majorité de nos contemporains. C’est donc sans surprise que les « perspectives commerciales de la Chine se sont améliorées en 24 heures, avec des données montrant une croissance des exportations et des importations plus forte que prévu en mars et des propos de Donald Trump marquant une rupture avec sa rhétorique anti-chinoise. »


Dans le même temps, les Etats-Unis ont largué il y a quelques heures contre le groupe Etat islamique en Afghanistan la plus puissante bombe non-nucléaire qu'ils aient jamais employée, surnommée la "mère de toutes les bombes", selon un porte-parole du Pentagone. Son nom : GBU-43 et elle fait plus de 10.000 kilos. Il s’agit de détruire les grottes servant de refuge aux djihadistes. Il reste 8 400 soldats américains en Afghanistan.


Finalement, l’OR et le YEN profitent de cette politique girouette du président D. Trump. Il a souvent fait faillite, mais le maître de l’Echiquier de la City était toujours venu solder les pertes et lui permettre de briller dans le monde des sans Dieu. Cette fois, entraîner les Etats-Unis dans une vraie faillite déclarée aurait des conséquences plus lourdes… et fâcheuses. Et pourquoi laisse t-il son gendre lui dicter les consignes de la Secte ?…


L’EURO pour sa part fait les montagnes russes. Après avoir grimpé suite aux déclarations de D. Trump, il replonge lourdement suite aux sondages exprimant la forte progression du candidat marxiste Mélenchon. Bref, tout ressemble à ce que nous écrivions dans la brochure sur Emmanuel Macron, l’homme des mondialistes. Dans toutes les courses de fond, il faut un lièvre et il ne gagne rarement ! Par contre, il reste souvent en tête et on le voit toujours sur l’écran.

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

 



 

 

 

VERS UNE DICTATURE EN TURQUIE

 

13 avril 2017 - Les Turcs sont appelés à voter dimanche sur une réforme constitutionnelle controversée qui renforcerait considérablement les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan.

Que se passerait-il dans l’hypothèse ou le « oui » l’emporterait ?


La question a été posée au ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, poids lourd du gouvernement d'Angela Merkel. Il s’est exprimé dans le cadre d'un débat organisé par l'hebdomadaire Der Spiegel. Pour Wolfgang Schäuble, il n’y a aucun doute: même si les analystes prévoient un résultat serré, un « oui » à la réforme constitutionnelle renforcerait considérablement les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan.

 

Dès lors, cette campagne menée par le chef de l’Etat turc et son parti islamo-conservateur AKP mettent encore plus au grand jour la tension montante entre Ankara et Berlin. Rappelons qu’en Allemagne vit la plus importante diaspora turque au monde.

 

Si la géopolitique semble revenir en force dans l’actualité électorale européenne, une grande question est posée par plusieurs analystes à propos de l’activité économique et de l’évolution des marchés financiers. Ils ont à leur disposition deux éléments contradictoires comme l’exprime ce graphique :


l'indice mondial des marchés


Fin d'un rebond cyclique (premier graphique) ou début d'un super marché boursier haussier sur le SP500 ?


La série de LISO 198-204 répond à cette interrogation. Nous montrerons également dans le numéro de LIESI de fin du mois d'avril ce que font des milliardaires actuellement en France. Une réaction semblable à ce qui avait été fait en 2007, quelques mois avant la faillite de Lehman… Bien évidemment que certains savent. Et ils prennent leurs dispositions, tout naturellement... surtout sur le plan monétaire et c'est ce qui intéressera le lecteur qui a quelques euros en banque.

 

 

Dans la politique française, les bourgeois bobos devraient méditer sur ce tweet s'ils ont des enfants car il leur assure un avenir de "mécréants" en soutenant les marionnettes du camp de la BETE sans visage.

 

 

 


 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

LE BRÉSIL EST EMPORTÉ DANS LA TOURMENTE

 

12 avril 2017 - Certains des pays des BRICS sont victimes de scandales impactant leur puissance en tant qu’acteur dans la lutte contre le dollar. Il y a eu l'INDE dont nous avons parlé dans la série LISO 197-204.

 

Vien le tour du BRESIL.


Cela fait plusieurs mois que nous suivons l’évolution du Brésil dans LISO ou ici et la stabilité ne semble pas l’objectif recherché par les maîtres de l’Echiquier. Pourtant, le président conservateur Michel Temer est un pion de Wall Street. Mais il est confronté à une vague de scandales dont on ignore tout des retombées.


Le scandale du jour est celui de Petrobras et il impacte l’ensemble de la classe politique brésilienne, notamment neuf ministres du gouvernement du président Michel Temer. En tout, « 108 personnalités politiques de premier plan, y compris des dizaines de députés et sénateurs, figurent sur une liste de personnes protégées par une immunité, dressée par Edson Fachin, juge du Tribunal suprême fédéral (STF), la plus haute juridiction du pays ». Mais le coup de filet est profond puisqu »il l’enquête vise également les trois derniers présidents de la République et le maire de Rio de Janeiro pendant les Jeux Olympiques de 2016.

Le détournement d’argent de la compagnie pétrolière d'État est chiffré à plus de deux milliards de dollars.

 

Selon la presse brésilienne, l’enquête vise UN TIERS des membres du gouvernement actuel ! Même les présidents des deux chambres figurent sur la liste ainsi que 29 des 81 sénateurs et 40 des 513 députés.


Selon une enquête diligentée en 2014, « la justice a découvert que le le groupe Odebrecht était au cœur du vaste système de versement de pots-de-vin que les plus grandes entreprises du bâtiment du pays avaient monté, réunies au sein d'un cartel illicite, depuis au moins le début des années 2000 pour obtenir des marchés surfacturés ». « Des dizaines de chefs d'entreprise, cadres d'entreprises, intermédiaires et de politiciens de tous bords sont déjà sous les verrous. »


Non seulement le gouvernement brésilien est mort debout, mais le nom du président lui-même a été cité dans l'affaire.
Comment peut-il lui-même, son gouvernement et l’ensemble des députés brésilien, exiger de la population toujours plus de mesures d’austérité ? Une corruption qui n’est pas l’exclusivité du Brésil mais de tous les pays dits démocratiques. Combien d’entre eux glissent vers le style d’une république bananière ?


Ces scandales, LIESI les avait annoncés depuis plusieurs années comme le signe avant-coureur de la tourmente monétaire qui fera imploser l’ensemble de la classe moyenne de tous les pays occidentaux. Le temps qui passe nous rapproche de l’échéance et ce ne sont pas les événements géopolitiques qui infléchiront cette perspective…


En France, le jeu de séduction mené par les sondages tend à favoriser les candidats les plus riches en donateurs. On ne parlera en effet de tel candidat que si ses supporters financiers arrosent les sondeurs, censés faire la pluie et le beau temps quand un troupeau de moutons prêt à tondre passe son temps devant les chaînes et les médias du Système au lieu de s’instruire sur le vrai Pouvoir pour lequel personne ne votera jamais pour le  destituer. 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

LE CANDIDAT MELENCHON EST BIEN AU SERVICE DE LA SYNAGOGUE DE SATAN

 

 

 

 

LES MONDIALISTES REPRENDRONT TOUT, ABSOLUMENT TOUT  CE QU’ILS DONNENT

 

11 avril 2017 - Les commentaires relatifs à l’évolution des prix du pétrole sont intéressants car ils traduisent assez bien le côté complètement inconstant des analystes, qui modifient leurs proses en fonction des mouvements de marché. Et l’on sait bien aujourd’hui que l’offre et la demande ne sont que rarement à l’origine de l’évolution des cours. Il y a beaucoup plus de pétrole papier que de pétrole contenu dans des barils.


Il y a trois semaines, les cours du pétrole ont violemment refoulé et ils grimpent maintenant. On cherche des nouvelles susceptibles d’expliquer ce dernier rebond des prix. Le fait est que personne ne semble finalement savoir où l’on va et c’est la même chose sur les indices. Ils grimpent et l’on cherche à se rassurer. Ils baissent et l’ont trouve des explications même si, derrière, l’on repart à nouveau vers de futurs sommets. Les ordinateurs, les algorithmes rythment la danse des indices, mais qui sait exactement pourquoi les choses se passent ainsi ?

 

Pour le moment, on veut donc être plus optimiste qu’il y a quelques semaines, quand les cours du pétrole ont dégringolé de 10% en trois séances… preuve de l’extrême fébrilité de ces marchés, gonflés par la spéculation.

 

Retenons que commence le début de la saison des déplacements estivaux aux Etats-Unis. D'avril à septembre, la consommation d'essence y est traditionnellement plus élevée que le reste de l'année, les Américains ayant tendance à plus utiliser leur véhicule. Et des voitures, ils n’ont que l’embarras du choix puisqu’il y a un subprime de la voiture aux Etats-Unis.

 

A cela s’ajoutent les déboires de la production de l'important champ pétrolier libyen d'al-Sharara (sud-ouest), suspendue après la fermeture d'un oléoduc de ce pays en proie à une guerre civile. « Ce champ, le plus important de la Libye, produisait non seulement (déjà) 200.000 barils par jour mais avec sa capacité de 330.000 barils par jour il devait aussi jouer un rôle-clef dans les plans libyens de relance de sa production totale », a commenté Tim Evans de Citi dans une note. Autre nouvelle : la Russie a dit qu’elle est prête à prolonger sa réduction de la production au-delà du premier semestre.

 

Hier, les résultats sur le nombre de puits de forage en activité aux Etats-Unis faisaient la pluie et le beau temps. Aujourd’hui on dit que leur augmentation n’est plus un problème.

 

La leçon à retenir pour tout investisseur de papier


Quand beaucoup de gens veulent sortir en même temps et que la porte de sortie est étroite, on ne regarde plus les nouvelles, mais on suit le mouvement comme des moutons. Ceux qui ont vendu en catastrophe il y a trois semaines, quand les cours du pétrole plongeaient brutalement de 10%, doivent être nerveux en regardant les cours reprendre tout ce qu’ils avaient perdu…

La bourse de Paris a une capitalisation de plusieurs milliers de milliards d’euros mais il n’y a que deux milliards de transactions par jour. Le jour où beaucoup voudront sortir, on découvrira combien l’entonnoir est très étroit… Ce sont les règles du jeu des mondialiste. Un génie arménien de la finance me disait à une époque où je voulais faire fortune sur les bourses, alors que je venais d’être initié sur le krak d’octobre 1987 : « Le principe est que l’on permet aux gens de gagner beaucoup d’argent sur de nombreuses années, mais un jour on leur reprendra tout, y compris leur maison ». Ce monsieur avait fait sa fortune dans les années 70’ sur un conseil d’un certain David Rockefeller.

Ce genre de rencontre vous marque et il y en eut plusieurs.

Au lieu de faire fortune sur les marchés et de vivre comme un nabab, j’ai plutôt préféré créer LIESI et avertir mon prochain de ce qui l’attend, s’il regarde toujours dans le sens de la propagande mondialiste et de ses marionnettes politiciennes, économistes, etc. La vie n'a de sens que dans la mesure où l'on sert une cause supérieure à celle proposée par le Prince de ce monde et de ses architectes du Mondialisme supranational qui ont pour mission de mettre en oeuvre une société sans Dieu: la tyrannie entrevue par les Marx jusqu'à Mélenchon, et ses maîtres de la Haute finance.



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR À TRAVERS LE PRISME DE LECTURE DE LIESI SUR L’ACTUALITÉ

 

PARTIE 2

 

Que disait KARL MARX, le cheval de course des familles contrôlant les plus grosses banques de Wall Street ?

 

 

COMMANDER "KARL MARX ET SATAN"

 

Les gauchistes comme les meneurs du néo-libéralisme sans frein partagent le souhait de déposséder la classe moyenne et d’introduire une société sans classe moyenne avec une EGLISE OECUMENIQUE que 'consacrer' la Rome apostate. [Nous développerons ce complot des lucifériens dans les prochaines Lettre Prophéties47 et suivantes.]

 

Un Mélenchon comme un Hamon, et bien d’autres affiliés à d’autres partis politiques pour mieux tromper les gens, sont dangereux et pervers. Ils pactisent avec l’Oligarchie dans l’espoir d’appartenir à la classe privilégiée du Nouvel Ordre des choses. Ce sont des menteurs à l’image du Prince de ce monde qu’ils ont choisi de servir. Ils se pensent plus intelligents que les autres alors qu’ils sont les esclaves du Diable et de son cartel bancaire qui va introduire un chaos généralisé, mondialisé, MAIS à un temps MARQUÉ que LIESI devrait anticiper deux mois avant.

 

Il faut seulement savoir qu'une grande réunion interviendra dans un certain endroit de la planète avec de très grands financiers triés sur volet et avertis par un MAGE du Conseil des Treize sur l'HEURE du levé de rideau. Pour la suite, la lettre confidentielle LIESI écrira ce qu’il faut, au temps opportun.

 

Revenons à nos moutons et à la décision de la Fed de réduire son bilan. On explique que cette décision est motivée par des créations d’emplois supérieures à ce qui était prévu. Mais la réalité est que tout cela repose sur l’espoir que Donald Trump fasse ce qu’il a promis.

Or ce dernier a reculé sur quasiment tous les fronts depuis son élection. Pour le moment, c’est sur la géopolitique. C’est en soi très conséquent. Il pleure sur le drame syrien mais ne se gêne pas pour financer encore plus qu’Obama la guerre au Yémen. Là aussi il y a des morts d’enfants et ils sont la cause directe de l’intervention US aux côtés des Saoudiens, contre lesquels le Conseil de sécurité de l’Onu se n’est jamais manifesté... Pourtant, combien de morts au WTC le 11-Septembre, combien de morts dans les grandes capitales européennes avec l’argent des Saoud ?

ce qui se passe en Syrie est très complexe ets era analysé dans le prochain N° de LIESI du 15 avril.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

 

 

 

 

 

SUR LES FINS DERNIERES

 

La Création de l’homme.


I. Le premier homme a été créé de Dieu.


Jugement de Sébastien Brunner sur le Darvinisme. Le Dr Sébastien Brunner, auteur autrichien bien connu et célèbre prédicateur, résuma son opinion sur le Darvinisme qui prétend que l’homme descend du singe, dans les deux mots que voici : « Je ne puis croire que lhomme soit descendu du singe, mais il semble très vrai, que beaucoup dhommes se transforment en singes. »


Pas du singe, mais du pourceau. Dans une auberge un apprenti tailleur cherchait à se faire remarquer en défendant le Darvinisme et en prétendant que l’homme descend du singe. Par malheur un maître-tailleur se trouvait de la partie. Ce brave homme connaissait la vie débauchée de l’apprenti et le regardant fixement il lui dit : « Quand on voit la vie que mènent certaines gens on pourrait être tenté de croire quils descendent des animaux. Cela posé, je ne me déciderais pas pour le singe, mais pour le pourceau, parce quils vivent comme des habillés de soies. Voilà aussi pourquoi ils voudraient bien tirer leur origine des animaux. » Un rire général suivit cette leçon et notre champion darwiniste s’enfuit tout confus. — Un homme qui vit comme un animal, ne trouve aucune difficulté à admettre qu’il tire son origine de quelque monstre antédiluvien.


Lhomme-singe de Java. Les Darwinistes opiniâtres, entre autres le prof. Häckel d’Iéna, prétendent qu’en des temps préhistoriques l’Europe fut peuplée d’une race dhomme-singes, c’est-à-dire formant une espèce intermédiaire entre le singe et l’homme. Comme preuve, ils apportent entre autres la découverte d’un crâne, qu’on dit être celui de l’homme préhistorique et un fémur, qu’on soupçonne avoir appartenu à un sing e : « Voilà, disait-on, lhomme-singe. » Mais cette découverte, faite à Java, ne prouve rien, car le fémur se trouvait à 15 mètres du crâne et ne fut trouvé que près d’un an plus tard. Rien ne prouve que les deux os fissent partie d’un même squelette. Du reste plusieurs paléontologues qui ont examiné le fémur ont reconnu que c'est un fémur humain. — Ce qu’il y a de certain, c'est que les paléontologues n’ont trouvé aucun squelette d’une espèce intermédiaire. Au contraire tous les crânes découverts jusqu’à présent démontrent à l’évidence qu’aucun changement anatomique ne s’est produit dans la structure du corps animal du primaire. C ’est écrasant pour le Darwinisme.


II. Tous les hommes viennent d’Adam et d ’Ève. Les diverses races humaines n’excluent pas l’unité du genre.


Un noir devenu blanc. Il est déjà arrivé que des noirs changent de couleur en d’autres pays. Le docteur Hutschison, médecin américain, fit en 1832 le rapport suivant (American Journal of médical Science) : Un esclave nègre né à Kentuky vint à l’âge de 12 ans dans un climat étranger. Bientôt on vit paraître une tache blanche sur son front. Plus tard une seconde tache se dessina près de l’œil gauche, d’où la couleur blanche gagna bientôt tout le visage. E n dix ans la métamorphose était achevée. — Ces faits prouvent que la diversité des teints chez les différentes races dépend du climat et d ’autres circonstances de même nature.

 

L ’âme humaine.


I. L’âme est une substance spirituelle.

Lâme pèse-t-elle 30 grammes ? Cinq médecins américains ont fait durant 6 ans des expériences pour trouver si le corps humain s’allégeait au moment de la mort. A cet effet ces messieurs firent transporter les moribonds des hôpitaux sur des bascules extrêmement fines. Après leur mort ils furent de nouveau pesés. On constata qu’en mourant tous avaient perdu à peu près 30 grammes. Se basant sur ces expériences on prétendit que l’âme pesait 30 gram mes. — N’est-il pas ridicule de prétendre pareille chose ? Comme ma pensée ou ma raison n’a pas de poids, de même mon âme ne peut être pesée, parce qu’elle est spirituelle et n’a donc ni forme, ni couleur, ni odeur, ni saveur, ni poids, car tout cela appartient exclusivement aux corps.


Lâme et le cerveau. De sottes gens ont prétendu que l’âme habitait dans le cerveau. Si cette opinion était fondée, les hommes ayant la cervelle ample et lourde seraient nécessairement les plus savants et les plus sages. O r, il n’en est rien : il y a eu des hommes de génie, dont la cervelle était relativement petite, d’autre part on a trouvé des cervelles très développées chez des gens plus que médiocres. La cervelle d’un Européen pèse en moyenne 1372 gr. Tan dis que le grand philosophe Leibnitz n’avait qu’un cerveau de 1257 gr ; le célèbre Döllinger, de 1207 gr, celle du poète russe Tourguenjeff pesait 2020 gr, celle de Cuvier i 830 gr, celle du physicien allemand Helmholz i 500 g, celle du mathématicien Gauss 1490 grammes. — On voit bien que le poids de la cervelle est indépendant du développement intellectuel de l’homme. — Ame et cervelle sont essentiellement différentes, parce que l’âme est immatérielle et spirituelle, tandis que le cerveau est matériel et palpable.


— Pas d’âme, pas de raison. — Dans une société on discutait l’existence de l’âme. « T u n’as pas d’âme », dit un des interlocuteurs à son voisin . — « Pourquoi ? » — « Parce que je ne la vois p as », reprit l’autre. « Alors tu n ’as non plus de raison », riposta son voisin. « Comment ! » fit notre homme d’un air indigné. « Parce que je n’ai jamais vu ta raison », répondit l’autre en souriant finement.

                                                                    [A suivre dimanche prochain]

 

 

 

 

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR À TRAVERS LE PRISME DE LECTURE DE LIESI SUR L’ACTUALITÉ

 

PARTIE 1


08 AVRIL 2017 - Avant-hier, nous avons évoqué le bilan de la banque centrale américaine. Il est officiellement composé de 4.500 milliards de dollars rachetés en masse pour soutenir l'activité. Si les banquiers centraux américains ont pour ordre des propriétaires de la banque centrale (qui est une officine PRIVEE détenue par un CARTEL BANCAIRE d’agir en ce sens, c’est un signal que LIESI décortique et que détaille LISO.

 

Des informations de ce genre doivent être interprétées comme il convient. Il faut ANTICIPER le monde de demain sans faire d’erreur parce que les familles propriétaires de la FED sont aussi celles qui ont financé TOUTES LES REVOLUTIONS MARXISTES de la planète et orchestré les deux premières guerres mondiales avec le concours des loges maçonniques.


Bien de pauvres gens sont obnubilés par une haine du capitalisme en défendant Karl Marx et les mouvements trotskistes, mélenchonistes, alors que tous ces gens-là font « UN » AVEC LES MAITRES DES BANQUES CENTRALES qu’ils contestent devant des foules dupées et bien souvent ignorantes de cette histoire officieuse dont parlait Balzac, si ami des Rothschild.


M. Mélenchon partage par exemple une caractéristique très commune avec les Rothschild : une haine de Dieu et de la religion catholique. Pourquoi n’informe t-il pas ses troupes des financiers ultra-riches qui ont financé l’œuvre de Karl Marx ? Pourquoi ne dit-il pas que lors de la Commune (un épisode très apprécié par les partis trotskistes) ce sont les ROUGES qui défendaient l’hôtel particulier des Rothschild à Paris ?


Pourtant, tous ces gens-là sont égaux aux autres, mais PAS comme ils le pensent. Ils meurent et comparaissent comme tout un chacun devant le tribunal de Dieu. L’Archange saint Michel n’aura alors pas plus pitié d’eux qu’il n’a eu de pitié pour les anges rebelles qui refusaient le plan divin et offrent rituellement fans les officines maçonniques, un PACTE aux richissimes oligarques qui collaborent au plan de Nouvel Ordre Mondial antichristique. Ils seront malheureusement damnés s’ils poursuivent dans leur voie, à moins d’une conversion et d’un profond repentir comme saint DISMAS, le bon Larron. [Un ouvrage à lire en cette période où nous approchons de la Passion]

                                                                   La suite lundi prochain.



Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

 

DONALD TRUMP CONFIRME ETRE UN AGENT DE LA SYNAGOGUE DE SATAN

 

 

07 avril 2017 - Ce qui se passe en Syrie est extrêmement GRAVE. Très grave même.

Or nous l’avions énoncé dans la dernière lettre de LIESI du 31 mars en citant le banquier anonyme, toujours très bien informé.

 

Nous citions l’extrait d’un de ses billets car son information recoupait notre analyse d’origine : les mondialistes des loges lucifériennes ne veulent pas d’une entente entre la Russie et les Etats-Unis sur la Syrie.


Il y a plusieurs années, LIESI avait cité une prophétie catholique des années 1970’ annonçant que la prochaine guerre mondiale commencerait par un acte déclencheur d’agression de TROIS PAYS de l’Occident contre la SYRIE : la France, l’Angleterre et les Etats-Unis.


Tout s’est passé exactement comme prophétisé…


Dans la brochure publiée sur DONALD TRUMP CABBALE ET ILLUMINISME nous démontrions qu’il était le jouet d’un réseau qui mène les affaires mondiales depuis la City et Jérusalem, une secte juive très puissante liée aux fondamentalistes chrétiens américains néo-con.

 

Maintenant, pensez-vous vraiment que le président Assad soit assez stupide pour commettre un tel acte alors qu’il reconquiert des territoires perdus ?

Pourquoi V. Poutine ne dénonce pas les faits ? Parce qu'il n'a pas le choix du fait de ses alliances avec les réseaux de Saint Petersbourg qui l'ont porté au pouvoir - le bloc de cmmandement dont LIESI parle depuis plus de quinze ans.

 

D’ailleurs, que ce soit l’ONU ou le message même qui suit, il est bien affirmé que cette accusation est "PRESUMEE".

Le soir même du dernier rendez-vous électoral sur les grandes chaines françaises, la journaliste politique de BFM avait accusé la Syrie d’un tel acte alors qu’il n’y avait pas la moindre preuve !

Ces journalistes parisiens sont une plaie purulente, et pourraient nous engager dans une guerre chaotique parce qu’ils sont devenus les prostitués de la Haute finance. Ils mentent et manipulent l’information dans le sens des maîtres qui les tiennent en laisse.

 


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



 

Voici maintenant le commentaire de presse de l’événement de cette nuit. Le nouveau président Trump va s’avérer bien pire que B. Obama parce qu’il n’a de constant que l’inconstance. C’est la confirmation des informations accumulées dans les deux derniers numéros de LIESI.

 

 

Vous avez remarqué le début du texte : "ATTAQUE CHIMIQUE PRESUMEE IMPUTEE" au président Assad.

 

Depuis quand déclenche t-on une guerre sans preuve ? Depuis George Bush qu'a critiqué sans cesse Donald Trump. Nous revoilà de nouveau dans l'ère la plus hideuse de l'histoire des Etats-Unis...


Nous allons bien évidemment centrer notre prochain numéro en fonction de cette actualité et  vous annoncez la suite.


 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER

 

Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

RENCONTRE USA/CHINE ET SITUATION FRANCAISE DELICATE

 

Aujourd’hui le président Donald Trump reçoit le président chinois. La Chine a été particulièrement dans le collimateur du nouveau président américain lors de la dernière campagne présidentielle américaine. L’un des principaux conseillers lui suggérant une ligne dure sur l’emploi américain face à la mondialisation qui profite par exemple à la Chine, s’appelle Steve Bannon.


Hier, le même Donald Trump annonçait que son proche conseiller Steve Bannon ne ferait plus partie du Conseil de sécurité nationale (NSC). « Le Conseil de sécurité nationale (NSC) est un organe discret mais particulièrement stratégique à la Maison Blanche, chargé de rassembler les informations relatives à la sécurité nationale et de conseiller le président en matière de sécurité et de politique étrangère. »

Le NSC est dirigé depuis le 20 février par H.R. McMaster, un général de 54 ans en exercice, vétéran d'Irak et d'Afghanistan, qui a remplacé le général Michael Flynn forcé à la démission dans les conditions connues du lecteur. Dans LIESI, nous avons abondamment parlé de H.R. McMaster… un néo-con dangereux placé à un poste sans équivoque. Les Obama & Clinton ne pouvaient pas espérer mieux…


Dans les deux derniers numéros de LIESI nous évoquions un changement d’attitude de Donald Trump en Syrie. Ses dernières déclarations et le limogeage de Steve Bannon iraient en ce sens. Cela confirme l’analyse de la brochure Donald Trump - Cabale et illuminisme.


La croissance américaine et la croissance chinoise sont jugées fragiles et d’aucuns sont inquiets des événements politiques susceptibles de faire dérailler ce qui est devenue une croissance faible. Par conséquent, cette rencontre sera suivie de près. En effet, D. Trump n’a cessé de remettre en cause des traités commerciaux (NAFTA, Chine). Comme les événements géopolitiques coréens sont récemment survenus, ils devraient être au centre de la rencontre, mais si jamais nous obtenions des déclarations relatives aux monnaies, attendez-vous à des mouvements sportifs sur les marchés.

Les marchés financiers américains sont au plus haut et un grand nombre d’analystes souhaite une correction qui deviendrait saine. Elle serait en effet logique pour connaître un mouvement semblable à celui que nous décrivons dans la série LISO 198-204.

 

Une information d’il y a quelques heures pourrait aller en ce sens. Les minutes de la banque centrale américaine ont fait été d’une forte probabilité d’une réduction de son bilan. Traduction : la banque centrale va moins diffuser de liquidités pour acheter les obligations et les actions ; les taux d’intérêt  US devraient encore grimper…

 

Ailleurs, en d’autres cieux, la France est dans une grande interrogation sur le résultat des prochaines élections présidentielles. Un pourcentage très élevé de citoyens républicains, qui ne savent pas encore pour quel guignol ils vont « voter », à l’exception des partis politiques extrêmes dont les électeurs fidèles assurent de répondre « présent ». Dans un tel environnement, les oligarques français usent de toutes les ficelles que leur assure une situation de domination totale sur l’échiquier médiatique pour impressionner l’électeur et lui faire croire que tout est déjà assuré avec un Emmanuel Macron qui est l’homme sachant convaincre...

Mais il y a un vrai problème :

QUI EST DERRIERE MACRON au-delà des oligarques français ?…


DU MYSTERE MACRON AU COUP D’ETAT MONDIALISTE

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

LES VAUTOURS DU MONDIALISME EXPLOITENT A LEUR PROFIT LES MISERES DE LA VIE

 

04 avril 2017 - Le Conseil de sécurité de l’Onu est de nouveau sous les feux des projecteurs des médias. 72 morts et 170 blessés à Khan Cheikhoun, petite ville de la province d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, en zone rebelle.


Hier soir, sur les chaînes françaises, les journalistes ont affirmé les faits et accusé le gouvernement syrien alors que les agences de presse de ce matin évoquent « une attaque chimique présumée ». Comme très souvent, les journalistes parisiens vont dans le sens du financier qui détient leur journal et participe aux agapes du groupe Bilderberg.


Les Etats-Unis, la France et le Royaume Uni sont derrière cette saisine et demande d’enquête, mais ils n’avaient rien dit le mois dernier lorsque les djihadistes de Daech avaient fait la même chose, dénoncée alors par les Russes.


En la circonstance, les trois pays cités sont impliqués depuis bien longtemps dans le financement du terrorisme en Syrie pour la conquête des pipelines et la reconstruction du Moyen-orient selon les plans de la Haute maçonnerie.


L'ambassadeur britannique à l'ONU, Matthew Rycroft, a sans doute raison de qualifier l’acte de « crime de guerre », mais pourquoi ne pas s’exprimer quand les terroristes font de même avec les armes fournis par la Paris, Londres et Washington ?

Pour sa part, l'armée syrienne a démenti « catégoriquement avoir utilisé toute substance chimique ou toxique à Khan Cheikhoun », dans un communiqué publié par l'agence officielle Sana. « Les groupes terroristes et ceux qui les soutiennent sont responsables d'avoir utilisé des substances chimiques et toxiques et d'avoir été négligents avec les vies de civils innocents », a-t-elle ajouté.


En tout cas, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a profité de la situation pour exprimer ses talents d’acteur. Lui dont le cursus universitaire a été payé par les lobby du mondialisme, cherche à satisfaire ses maîtres avec le talent qu’on lui connaît. « Quand j'ai vu les images des bébés suffoquant en raison d'une attaque chimique en Syrie, j'ai été choqué et scandalisé », a déclaré M. Netanyahu, cité par son bureau. « J'appelle la communauté internationale à respecter ses engagements de 2013 et retirer entièrement et définitivement ces armes horribles de Syrie », a-t-il dit. Le réseau de Jérusalem qui a soutenu D. Trump exerce également des pressions sur leur élu pour faire quelque chose.


Message reçu à Washington : « Pendant que nous continuons à suivre cette terrible situation, il est clair que c'est comme ça que Bachar al-Assad opère : avec un barbarisme brutal et sans complexe », a affirmé le secrétaire d'Etat américain M. Tillerson dans un communiqué. Mais que fait M. Tillerson et ses amis saoudiens au Yémen contre les enfants et la population civile ?


Ailleurs en d’autres cieux : la situation devient ingérable à Caracas.


Alors que les mondialistes français cherchent à réaliser un coup d’Etat soft avec leur candidat marionnette Emmanuel Macron, la population du Venezuela veut prendre d’assaut le Parlement. Les opposants sont mis en prison et les forces de l’ordre recourent au gaz lacrymogène. « La Cour suprême, proche du camp présidentiel, s'est attribuée la semaine dernière le pouvoir d'édicter des lois qui appartient normalement au Parlement, bastion de l'opposition de centre droit, s'attirant une pluie de critiques internationales. » « Outre la profonde crise politique en cours, le Venezuela, pays pétrolier qui a connu trois tentatives de coup d'Etat depuis 1992, est frappé par une pénurie qui concerne 68% des produits de base, et l'inflation y est devenue incontrôlable (1.660% fin 2017, selon une prévision du FMI). »


Ailleurs en d’autres cieux : la situation des banques italiennes revient en ligne de mire.


Selon la BCE, Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca ont besoin de 6,4 milliards d'euros pour étoffer leurs fonds propres et elles sont considérées solvables, condition nécessaire pour être renflouées via des aides publiques. « Cette procédure avait déjà été utilisée fin 2016 pour sauver Banca Monte dei Paschi di Siena, la troisième banque du pays, pour une facture de 6,6 milliards d'euros. »

Ces deux banques avaient déjà été sauvées l’an dernier par le fonds d'investissement public Atlante.

Preuve que les 360 milliards de créances douteuses gangrènent petit à petit le système bancaire italien. Le gouvernement italien supplie Bruxelles de l’autoriser à éponger… provisoirement.

Que le lecteur se rassure, les gros problèmes ne sont pas encore à venir – voir ce que nous avons écrit dans LIESI sur ce point. Ils ont besoin de temps.

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

Numéros 198-199-200-201-202-203-204     Mars 2017  - 7 numéros.

 


POURQUOI LES MARCHÉS FINANCIERS DEVRAIENT ENCORE PROGRESSER – Notre présent et notre avenir économique ont été anticipé par un économiste dans les années 1980’ – Mais que prépare la banque centrale européenne ? – Les doutes de Charles Gave – La peur du FREXIT – L’or serait la planche de salut des économies – Destruction de la classe politique traditionnelle – Le scénario d’une sortie de l’EURO – Banques françaises, assurances vie et dette française – Le chaos sur le dollar US est piloté par la banque centrale américaine – Gagner du temps en fonction d’un calendrier pré-établi depuis longtemps – Des signaux sur la fragilité du papier sous haute surveillance des banques centrales – Il n’y a plus de science économique – La liquidation du politique au profit des instances supranationales - Que se passera t-il demain à l’issue de la crise que tout le monde redoute mais qui arrivera ? - QUAND LES ROTHSCHILD ANNONCENT LEUR PROGRAMME MONÉTAIRE TRENTE ANS AVANT ! Traduction de THE ECONOMIST de 1988 : notre avenir sur nos économies pour 2018 – Perte de crédibilité des banques centrales : Berlin « procède à son propre audit de la BCE ».


COMMANDER

 

 

PEUT-ON DIVORCER DE L’UE ?  -  PARTIE 2

 

Le problème bancaire va vite devenir un enjeu majeur entre le Royaume Uni et les Européens. On annonce déjà, par exemple, que les centaines de personnes travaillant pour Goldman Sachs à Londres, seront transférées en Europe alors que la société exécute ses plans d'urgence de Brexit. C’est ce qu’a déclaré le PDG d'Europe de Goldman, Richard Gnodde, à CNBC.


Qu’en sera t-il de la BCE ? Y aura t-il des pressions contre les banques européennes travaillant en Angleterre, les obligeant à couper les ponts ? Un drôle de foutoir en prévision car nous sommes encore en eaux très calmes en comparaison de ce qui pourrait advenir à l’issue de certaines élections.


Selon les déclarations récentes du principal superviseur de la Banque centrale européenne : toute banque qui choisit de quitter physiquement la Grande-Bretagne pour mettre en place des opérations dans une autre ville européenne doit accepter et respecter les règles et restrictions de la BCE par rapport à celle de son propre gouvernement souverain.


Dans un discours prononcé à Francfort, Sabine Lautenschlaeger, membre du conseil d'administration de la BCE, a dit : « Ce qui nous préoccupe, ce sont les banques sûres et solides. Toute banque qui se déplacera dans la zone euro devra satisfaire nos normes… »


[J’espère que vous appréciez les termes « banques sûres et solides ». Cela deviendra risible dans un temps prochain. Elles ne sont sûres et solides que le temps que dure la « rose », emblème initiatique de certains partis politiques en voie d’implosion, traduisant le monde qui change... où la tentative d’un coup d’Etat. Nous annoncerons une brochure sur l'imposteur E. Macron dans quelques jours.]


Par exemple, si les compagnies aériennes britanniques veulent continuer à profiter des réseaux européens, elles devront installer leur siège sur le territoire de l'Union européenne et la majorité de leurs parts de capital doivent appartenir à l'UE.


Selon vous, vers qui vont se tourner la plupart des entreprises majeures britanniques ? Union économique eurasienne, Organisation de coopération de Shanghai, partenariat de l'ASEAN…….

 

Vous lirez avec grande attention le prochain numéro de LIESI du 15 avril prochain. Ce qui va se mettre en place et que nous avons annoncé dans LISO depuis quelques courtes années, est LA, sous les yeux, mais la presse européenne ne voit rien… Rien du tout… C’est en soi normal puisqu’elle est sous influence, trop préoccupée à gonfler le score virtuel d’un politicien français bien piètre magicien, certainement doué pour les chiffres, mais nullement impressionnable par son verbe et son art de chercher à plaire sans avoir le courage d'avouer ses convictions... secrètes.

 

Ne vous trompez surtout pas sur la lecture de l’actualité du BREXIT parce que l’avenir se prépare au présent. Il faut répondre à cette question : comment organiser mes actifs sachant que l’euro est condamnée ? Lire la dernière série de LISO.



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 



 

 

PEUT-ON DIVORCER DE L’UE ?  -  PARTIE 1

 

3 avril 2016 - L’ancienne employée de la City, l’actuelle Première ministre de l’Angleterre Theresa May, a donc décidé de déclencher, le 29 mars 2017, l’article 50 relatif au divorce d’un pays d’avec l’UE. Les technocrates européens entourant J.C Juncker cherchent à imposer une jurisprudence suffisamment contraignante pour l’Angleterre afin de servir d’exemple à tout pays qui voudrait suivre cette voie. Sont dans le collimateur de l’UE : les banques et les entreprises du Royaume Uni.


Pas question de donner l’impression que le Royaume Uni pourrait voir un quelconque intérêt à sortir de l’UE.


Pour l’heure, les négociations devraient durer deux longues années, mais les technocrates proches de Juncker ont peine à imaginer de ne plus pouvoir PARLER au nom de tous les pays membres du projet européen.


Pour ces raisons, ils veulent rendre les conditions d’un DIVORCE extrêmement DISSUASIVES.


Pour commencer, le 24 mars, le sieur Juncker (président de la Commission européenne) a exigé des Britanniques le versement à l’UE de 50 milliards de livres. Et encore ! cette sommes servira uniquement à amadouer les technocrates pour envisager une procédure de « divorce à l’amiable » ou « amical ».


Il faut donc à Theresa May payer 50 milliards de livres avant de s’engager sur des discussions commerciales. Face aux ressentiments qui s’expriment depuis en Angleterre, le sieur Juncker a déclaré à la BBC que Bruxelles ne voulait pas « punir » le Royaume-Uni, mais qu’il percevait le BREXIT comme « un échec et une tragédie ». Là, c’est un pur mensonge. De toutes les façons, les marxistes de Bruxelles sont-ils capables de s’exprimer avec probité ?



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

 

SUR LES FINS DERNIERES

 

LES ANGES


I. Les saints anges gardiens nous inspirent de bonnes pensées.


Les écoliers sous larbre. Les écoliers d’un village près de Reichenberg en Bohème firent le 20 avril 1890 une excursion dans la forêt et se promirent de bien s’amuser. Mais un orage leur gâta la fête, et dès qu’il commença à pleuvoir, les 31 enfants s’abritèrent sous un sapin bien touffu. Ils invoquèrent pieusement leur ange gardien, et tout-à-coup une petite fille se sentit instinctivement poussée à quitter l’arbre et entraîna plusieurs enfants avec elle. Les autres suivirent spontanément, et à peine se furent-ils éloignés de l’arbre que la foudre le fendit et le consuma en partie. Les parents des enfants, qui attribuaient leur salut à leurs anges gardiens, érigèrent plein de reconnaissance une croix en ce lieu mémorable.


Un prêtre sauvé providentiellement. Un curé de village, qui avait une grande dévotion pour son ange gardien et les âmes du purgatoire, était en train d’étudier son sermon pour le dimanche-suivant. Tout-à-coup il se rappela qu’il conservait depuis plus d’une semaine pour la tombe de son père des bulbes de jacinthes, dont plusieurs avaient déjà de longues pousses. « Il faut que je les plante cet après-midi même, se dit-il, sans cela elles ne croîtront pas l’année prochaine. Le prêtre sortit et se rendit au cimetière qui se trouvait à côté de l’église. Pendant qu’il était occupé à arranger la tombe, il entendit un craquement suivi d’un bruit sourd, et à peine se fut-il levé pour se rendre compte de ce qui venait de se passer, que la bonne accourut en criant : ‘‘Monsieur le curé, le plafond s’est effondré.’’ Le vieux plafond massif traversé de 7 grosses poutres s’était enfoncé. — C’était sans doute le bon ange qui avait suggéré au curé l’idée de planter ses jacinthes pour honorer son père, et l’avait ainsi préservé d’une mort certaine.


II. Les petits enfants sont souvent miraculeusement protégés par leur bon ange.


Une maison détruite à la dynamite. Un mineur silésien des environs de Ratibor rapporta un jour chez lui plusieurs cartouches de dynamite. Comme elles avaient été mouillées par la pluie, il voulut les sécher et commit l'imprudence de les placer près du poêle. Ensuite il s’absenta avec sa femme, et pendant ce temps la dynamite éclata avec une telle violence qu’elle détruisit la maisonnette de fond en comble, et qu’un homme qui s’était trouvé dans le voisinage fut lancé à trente pas par la pression atmosphérique. A leur retour les parents trouvèrent leur maisonnette en ruines, mais leur enfant sain et sauf au milieu des décombres, quoique le berceau où il dormait eût été brisé.


Le bon ange des enfants. Nous empruntons ci-après aux journaux un certain nombre de faits où la protection des anges gardiens se révèle d’une façon manifeste. Le 8 juillet 1890, la fille de l’intendant Wlcek, habitant dans le village de Nusle près de Prague, tomba par la fenêtre du deuxième étage. La mère affolée la croyait morte, mais quelle ne fut pas sa joie en la trouvant dans la cour sans aucun mal. Aussitôt, pour se rassurer, elle l’emmena à l’hôpital, où les médecins constatèrent qu’elle ne s’était pas fait le moindre mal. Le 10 juin 1908, l’enfant du mineur Krous près de Brux, âgé de 3ans et demi, tomba du 2e étage dans la rue et en fut quitte pour quelques égratignures. Le 3 mai 1893, une fillette de 3 ans Henriette Féry, tomba d’ un 5e étage (Paris : rue Clignancourt N° 47) sans se faire aucun mal. Le 9 juillet 1895, le fils du prince Alexandre Salm, âgé de 3 ans, tomba hors du coupé, dont à un moment d’inattention de la part de ses surveillants il avait ouvert la portière. L’enfant disparut sous le train lancé à toute vitesse. On tira le cordon d’alarme et quand le train s’arrêta, tout le monde fut surpris de voir l’enfant courant de toutes ses forces, cherchant à rattraper le train.


III. Nous devons invoquer les saints anges afin qu'ils nous aident.

 

Deux enfants sautent par la fenêtre.— Le 13 février 1 856, le tocsin éveilla au milieu de la nuit les habitants du village de Zams dans le Tyrol. Deux des plus grandes maisons brûlaient, et les habitants de l’une d’elles n’eurent que juste le temps de se sauver à la hâte par les escaliers en feu. Dans leur frayeur ils avaient oublié deux enfants qui dormaient dans une mansarde. Les deux enfants — c’étaient deux fillettes de 8 et de 12 ans — ne se réveillèrent que quand une partie du plancher s’enfonça. Elles sautèrent du lit et voulurent ouvrir la porte, mais une fumée épaisse menaçait de les suffoquer. Voyant qu’elles ne pourraient sortir par la porte, l’aînée dit à la cadette : « Je sauterai par la fenêtre; si je ne me blesse pas, tu me suivras. » Puis elle sauta en bas en s’écriant : « Bon ange, aidez-moi ». Elle tomba sur le sol et se releva saine et sauve en s’écriant : « Viens vite, Jeannette, je ne me suis pas fait mal. » Jeannette hasarda le saut et fut protégée par le bon ange comme sa sœur. — La joie des parents, voyant leurs enfants miraculeusement sauvés, était sans bornes, ils tombèrent à genoux et rendirent grâce à Dieu.


Un garçon de Schwyz sauvé par son bon ange. Une mère faisait la prière du matin avec son enfant; quand la mère voulut finir, l’enfant lui dit: « Mère, il faut que je prie encore le bon ange. » Après la prière il se rendit dans la forêt, où son père travaillait, et au moment où il s’approchait, on était en train d’abattre un grand chêne. Malheureusement le chêne tomba du côté, où se trouvait l’enfant. Les ouvriers poussèrent un cri, mais il était trop tard : l’arbre était tombé sur l’enfant. Les bûcherons accoururent, le croyant mort, mais à leur grande surprise ils le trouvèrent intact au milieu des branches. — Qu’il fait bon d’invoquer le bon ange avant chaque course ou chaque autre entreprise !



 

 

 

LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI DU 31 MARS 2017 A ETE POSTEE HIER SOIR.

 

 

OTAN ET MONDIALISATION

 

01 avril 2017 - La question sécuritaire est évoquée au sujet du BREXIT entre les Européens, mais ils sont également inquiets de ce que fera la nouvelle administration américaine dans le cadre de l’Otan. Si l’administration Trump annonce porter en 2018 à 639 milliards de dollars le budget militaire des Etats-Unis, ils assurent 68% des dépenses afférentes aux activités de l’Otan, composée de 28 pays. C’est beaucoup trop !

L’envoyé de Donald Trump en Europe a délivré le souhait de son patron : les pays membres de l’Otan doivent désormais contribuer à hauteur de 2% de leur PIB pour assurer leur défense.


Rex Tillerson, le nouveau chef de la diplomatie américaine a fixé un ultimatum jusqu’en 2024. « Les alliés qui n'ont pas de programmes concrets pour dépenser 2% du PIB en matière de défense d'ici à 2024 doivent les mettre en place maintenant. Ceux qui ont un programme pour atteindre 2% doivent accélérer leurs efforts et produire des résultats », a martelé l'Américain. Car, a-t-il prévenu, « les Etats-Unis ne peuvent plus maintenir une part disproportionnée des dépenses de défense de l'Otan ». Pour Washington, elles représentent 3,6% de son PIB.


Pour l’Allemagne, il s’agit d’un « objectif irréaliste ».


Ces événements traduisent de sombres perspectives pour les Européens. Les mondialistes posent les jalons du monde demain où ce sera chacun pour soi, quand des événements de natures différentes surviendront donnant le tournis aux gouvernements se trouvant incapables de faire face à ce que la mondialisation a généré : un monstre furieux et insoumis, se nourrissant de chaos pour s’imposer.


Ce qui survient au Venezuela est un drame humain que les médias cachent soigneusement aux électeurs. En combien de temps un pays dit civilisé (et encore combien de pays sont vraiment civilisés quand ils légalisent des lois si radicalement opposées à la loi naturelle ?)  peut-il glisser dans un cadre insurrectionnel échappant à tout contrôle ? Il suffit de voir combien la mondialisation a rendu notre mode de vie extrêmement fragile.

Un problème informatique, un délitement complet du processus monétaire, etc., et voilà des grèves innombrables, les ordures s’entassant dans les grandes villes, les chômeurs n’étant plus payés, l’argent étant indisponible du fait des banques qui ne s’en sortent pas d’un krach boursier ET monétaire d’une ampleur jamais vue mondialement ; les grandes surfaces ne sont plus livrées du fait d’un mode de fonctionnement en flux tendu permanent…


Notre monde et ses petits coqs qui gouvernent (en apparence) croient que les choses demeureront toujours sous contrôle. Ils n’ont rien compris au dessein de ceux qui se jouent d’eux. D’ailleurs, ces derniers n’ont-ils pas tout fait en France afin que la grande majorité des citoyens qui souffrent de la mondialisation et de ses oligarques occultes, finissent par voter pour un MONDIALISTE au nom du vote utile ? Du moins pour le moment…

En tout cas, comme énoncé dans la lettre LIESI, le système d’élection présidentielle autour du centre a bien volé en éclats et c’est vers l’EXTREME que tout va s’articuler. Hasard ? Non. Ces événements sont le reflet de ce que nous expliquons dans la dernière série de LISO et qui sera proposée lundi.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

 

 

SYRIE : LE DEPART D’ASSAD N’EST PLUS UNE PRIORITE DE L’AGENDA DE WASHINGTON

 

31 mars 2017 - Hier, l'administration de Barack Obama avait fait du départ de Bachar al-Assad un objectif clé de sa politique en Syrie.

 

L’élection présidentielle de Donald Trump ainsi que les victoires militaires russes et iraniennes en Syrie apportent au moins une certitude dans la résolution du drame syrien : Washington n’exige plus le départ du président Assad. C’est un fait explicite puisque l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, a affirmé vouloir travailler avec des pays comme la Turquie et la Russie pour trouver une solution politique de long terme en Syrie, plutôt que de se focaliser sur le sort du président syrien.

Il faut choisir ses batailles », a dit Nikki Haley à un groupe de journalistes à New York. « Quand vous regardez la situation, il faut changer nos priorités, et notre priorité n'est plus de rester assis là, à nous concentrer pour faire partir Assad », a-t-elle ajouté. Ce point est donc clairement exprimé par la diplomatie américaine.


Le secrétaire d’Etat Tillerson a même apporté cette explication des accords secrets passés avec le Kremlin : « Le sort du président Assad, à long terme, sera décidé par le peuple syrien ». Or cette expression a été utilisée à plusieurs reprises dans le passé par des diplomates russes !


Pour les Européens, c’est un énorme camouflet. Même si l’opposition syrienne a vigoureusement dénoncé cette prise de position, elle dit souhaiter que les Etats-Unis jouent un « plus grand rôle, et plus décisif » dans le dossier syrien.

Malgré tous les obstacles qui se dressent à l’intérieur du Congrès contre la nouvelle administration Trump, ce dernier dispose d’une certaine latitude pour mener une politique étrangère à peu près conforme à ce qu’il avait annoncé dans sa campagne. Rex Tillerson vient de se rendre en Turquie et va prochainement s’envoler pour Moscou... Lire le dernier numéro de LIESI qui sera envoyé ce jour.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

 

 

LA POLITIQUE PEUT DEVENIR UN  JEU DE QUILLES

 

30 mars 2017 - Aujourd’hui les scandales pleuvent sur François Fillon et l’issue du prochain vote des présidentielles françaises démontrera avec recul le scénario joué par les maîtres de l’Echiquier.


François Hollande prétend être au-dessus de la mêlée et critique ceux qui sont dans le collimateur des juges, que le réseau socialiste a installé pour flinguer les gêneurs.


Mais ce n’est pas parce que F. Hollande ne se présente pas aux élections qu’il finira une retraite dorée avec les millions accumulés comme nous l’avons déjà explicité dans un document déjà proposé. Prenons l’exemple pas si lointain de N. Sarkozy. Sa retraite est réelle mais la justice lui colle aux basques. F. Hollande pourrait très bien connaître un sort semblable. Pour le moment, le fondateur de WikiLeaks Julian Assange évoque 120 documents secrets – https://payhip.com/b/z8CU

 

 

« Nous avons des révélations à venir qui concernent Hollande, des messages électroniques qui attendent leur publication, François Hollande a semé la désolation en Centrafrique avec la guerre qu’il a perpétrée et exécutée avec toutes ses conséquences. Et comme ça ne finit pas il a fait pousser sur le terrain sa fameuse mission SANGARIS avec le noble mandat de mettre les armes de guerre à disposition des communautés musulmanes et chrétiennes pour faire couler le sang des pauvres enfants de la Centrafrique »

 

On a parlé des mails de Hillary Clinton.


Les archives de WikiLeaks disposeraient de 30.000 messages envoyés et reçus par l’ex-secrétaire de Hollande sur sa messagerie privée de 2012 à 2015.

On peut encore ajouter un autre élément que les libertaires socialistes et républicains nous imposent progressivement dans les grandes villes….


 




 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

PROCHAINE SORTIE DE LA  LETTRE LIESI


 

 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



 

 

 

CRAQUEMENTS SOURDS D’UN MONDE

QUI BASCULE DANS LE NEANT

 

29 MARS 2017 - Il y a quelques années, le candidat dit de droite François Fillon avait affirmé que la France était en faillite. Quelques années après, il avait prophétisé la faillite de l’euro.

 

Il y a au moins une constance dans ses déclarations et le côté prophétique est éclipsé par ses connaissances professionnelles, voire les confidences obtenues par le réseau du Groupe Bilderberg avec lequel il a fini par s’accorder pour rester dans la course des guignols de la politique – voire les esclaves de Mammon.


Très récemment, lors de son meeting organisé le 26 mars à Lille, la candidate du Front National a affirmé que l’Union européenne allait « mourir », parce qu’elle avait l’intention de soumettre la sortie de l’UE à un referendum si elle arrivait au pouvoir. « L’Union européenne va mourir parce que les peuples n’en veulent plus. Nous allons changer d’Europe, car l’idée européenne est mise à mal par ces fossoyeurs que sont les fédéralistes », a-t-elle souligné, en ajoutant que « les pays hégémoniques [de l’Europe] sont destinés à périr ».


Un thème qui sera développé dans la prochaine série de LISO, annoncée dans le numéro 371 de LIESI.

Dans LIESI, nous avons déjà évoqué plusieurs citations de Mario Draghi faisant le même constat.


Alors ?


Et bien quelque chose semble se tramer ouvertement et toutes ces déclarations sont destinées à préparer les consciences moutonnières à la réalité de demain.

Un demain que les loges de la Synagogue de Satan préparent avec leurs troupes.


Lors d’une récente conférence, Emmanuel MACRON, le candidat lige des banques françaises a fait une curieuse remarque à propos de ces socialistes zonards, cherchant un courant ascendant vers l’Elysée (prendre le train d’En Marche) pour revenir en lice et sous la voûte étoilée des Grands Frères qui cherchent à faire la pluie et le beau temps.

« Je ne ferme la porte à personne. Simplement cette conférence de presse est organisée avant des décisions à venir pour les uns et des décisions passées pour les autres. » « J'ai juste dit qu'elles étaient les règles que nous entendions faire respecter. Ce ne sont pas les décisions des uns et des autres qui détermineront la majorité présidentielle ni mon gouvernement. Dans cette campagne qui a beaucoup de soubresauts, il est bon de rester le maître des horloges. C'était le but de cette conférence. »


Ce n’est pas la première fois que le jeune candidat ultra marxiste envoie des messages à ceux qui comprennent le thème central d'étude des ateliers ultra antichrétiens qu’il fréquente.


Le côté prétentieux de l’initié Macron se fait jour alors qu’un peu de hauteur sur l’Histoire lui apprendrait que le véritable « Maître des horloges » n’est jamais sous le soleil des lampes des caméras médiatiques. Il faudra sûrement ce que l’on appelle les épreuves de la vie à ce jeune garçon, pour lui apprendre le vrai sens du pouvoir.

Et que dire de la vanité de la vie et de ses pompes quand il parviendra devant le tribunal de son Créateur ? Le parti du Bon Dieu n’a rien à voir avec En Marche, un slogan adapté aux moutons qui n’ont encore pas compris la gravité de l’heure présente, marquée par le jeu politique du verbe mensonger. L’électeur de Macron rappelle ce cortège d’insouciants qui de temps en temps dans l’histoire, ont porté au pouvoir les âmes damnées de la terre. Nos contemporains feraient mieux de placer leurs espoirs en Celui qui peut tout plutôt que soutenir ceux qui appartiennent au parti de la haine, du néant et du chaos. Mais ainsi en va t-il de la liberté chérie de ceux qui laissent parler les sens sans le contrôle de la raison.



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

LA MAUVAISE CONSCIENCE DE L’OCCIDENT

 

28 mars 2017 - Vendredi dernier, les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont exprimé une "inquiétude unanime" à l'égard de l'utilisation des armes chimiques par l'État islamique en Irak. Peu de temps après -et comportement en soi logique-, la Russie et la Chine ont posé une résolution pour enquêter sur le sujet.

 

Logique en effet : si ce n'est que l'État islamique qui a utilisé des armes chimiques, pourquoi ne pas enquêter ?

 

Les deux pays ont demandé qu’un panel d’enquêteurs se charge de vérifier les faits d’une utilisation d’armes chimiques par les djihadistes en Irak comme cela avait été le cas en Syrie. Finalement, la proposition a été immédiatement bloquée par les Britanniques. Pourtant la préoccupation était « unanime » quelques instants avant… Et c’est même l'ambassadeur britannique Matthew Rycroft qui présidait les pourparlers.


Selon les diplomates britanniques, il y avait une grande différence entre les faits survenus en Syrie et ceux incriminés en Irak. On prétend qu’il n’y a pas de vérification à faire car l’Irak collabore pleinement avec les Nations Unies, mais comment ce dernier s’opposerait à une enquête approfondie sur l’utilisation de telles armes sur son territoire par les troupes de l’Etat islamique ? D’autant plus que les militaires irakiens combattent les hommes de Daesh sur le terrain.


Pourquoi donc les responsables britanniques ne veulent pas d’enquêteurs sur le carnage de Mossoul ? Y aurait-il quelqu’un d’autre que les islamistes de Daesh à utiliser de telles armes chimiques ? Un groupe occidental peut-être ?


Finalement, la situation occidentale dans la région ne semble pas tellement être transformée par l’élection de Donald Trump. C’est bien la preuve de ce que nous démontrerons dans le prochain numéro de LIESI. Tout n’est que duperie…


En attendant, l’invasion progressive de forces militaires des Etats-Unis et de l’Europe aux postes avancés de la Russie et de la Chine contraint ces deux pays à multiplier les partenariats et les alliances économiques, monétaires et militaires. Le 23 mars, Mikhaïl Ulyanov, chef du Département du ministère russe des Affaires étrangères pour la non-prolifération et le contrôle des armements, a souligné que la Russie « coopère de plus en plus avec la Chine contre le système américain de défense antimissile ». Même si les deux pays ont des inquiétudes régionales séparées, Pékin et Moscou s’accordent pour résister à l'expansion militaire américaine. Cette coopération inquiète les militaires américains qui viennent de le notifier dans un rapport du 20 mars, publié par la Commission économique et de sécurité des Etats-Unis.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

« Tout est liquéfaction ! » (Charles De Gaulle)


27 mars  2017 - Dans ses ouvrages sur LA REVOLUTION, Mgr Gaume (1802-1879) écrit : « C’est au moment où le corps politique tout maculé des taches de la corruption, tombait dans une dissolution générale, qu’une race d’hommes, se levant toutà coup, se met dans son vertige à sonner l’heure de Sparte et d’Athènes ».


Voici une information n’appelant aucun commentaire.



 

Quelle est MAINTENANT cette « masse d’hommes » dont parlait Mgr Gaume selon vous ?


Nous y avons déjà répondu dans nos études de la Lettre des Prophéties.

 

Les dirigeants de la France apostate ne seront certainement pas les mêmes guignols concourant pour le poste à l’Elysée, mais les marionnettistes qui jouent toujours avec un coup d’avance, orchestrant les scandales et sortant les inconnus de leur chapeau pour mieux brouiller le scénario.


Ces mêmes marionnettistes qui vont faire pleuvoir une nouvelle invasion massive d’étrangers, cette « masse d’hommes » dont les architectes des révolutions ont besoin pour demain quand le Prince de ce monde ordonnera à ses ateliers, d’attiser le feu de la révolte.


Ailleurs, en d’autres contrées, une même classe politique illustre le corruption dont nous parlons : le BRESIL.


Comme nous l’avions annoncé l’année dernière dans une série de LISO, le BRESIL est en effet dans la plus grave crise économique de son histoire. Le chômage explose avec les inégalités. Selon Marcelo Neri, directeur du service d'études sociales de la FGV, « L'augmentation des inégalités s'explique par la combinaison de deux facteurs: une inflation élevée et un chômage en forte hausse. Le chômage a atteint un taux record de 12,6% en janvier au Brésil, avec près de 13 millions de personnes à la recherche d'un emploi. »


Le PIB de la première économie d'Amérique latine a reculé pour la seconde année consécutive, une baisse de 3,6% en 2016, après 3,8% en 2015. Pire encore, le PIB par habitant a dégringolé davantage: -4,6% en 2015 et -4,4% en 2016.


Dans ce genre de circonstances, la pauvreté explose. L’homme de Wall Street, le président conservateur Michel Temer, est toujours en fonction. Comme il se doit, son gouvernement a lancé une série de mesures d'austérité pour tenter de sortir le pays de la crise, avec notamment une réforme des retraites controversée, qui a fait descendre des milliers de manifestants dans la rue.

Comme dans bien des pays, le patrimoine de la caste dirigeante est à l’opposé de celui de la majorité silencieuse à qui l’on vend du rêve à chaque élection… mais qui se retrouve toujours de plus en plus pauvre.

 

Méditons bien sur la citation de Mgr Gaume et ce qu'il prophétisait du socialisme (voir la dernière série de la Lettre des Prophéties 38-46).

Nous sommes aux première places pour apprécier à sa juste valeur, la vision prophétique de ce maître de l'école anti-libérale...

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

SUR LES FINS DERNIÈRES


La Providence et le problème de la souffrance.


I. Dieu envoie des maux au pécheur, afin qu’il s’amende.


Il ny a plus dautre moyen. Une dame riche et distinguée demanda un jour conseil à un prêtre d’une expérience éprouvée. « Mon père, lui dit-elle, je suis extrêmement attachée au monde et je retombe toujours dans mes anciennes fautes. Jai fait limpossible pour me corriger, mais sans aucun résultat : jai fait des retraites, je me suis confessée fréquemment, je me suis adressée à la Sainte Vierge, jai fait laumône: m ais tout cela ne ma servi de rien. Quel moyen puis-je tenter encore ? » Le prêtre lui répondit simplement: « La souffrance. » Et il en fut ainsi. Par suite d’un accident cette dame perdit la plus grande partie de son bien, et plusieurs membres de sa famille lui furent ravis en peu de temps : ces maux lui firent reconnaître le néant des biens de ce monde. Rencontrant peu de temps après le vieux prêtre, elle put lui dire : « Le malheur ma ramenée à Dieu. » — Dieu en use envers les pécheurs comme un père envers un enfant désobéissant; ils les punit afin de les rendre dociles, ou comme un chirurgien qui coupe et brûle l’ulcère pour sauver le malade. Par la souffrance temporelle il cherche à les arracher à la mort éternelle. — La Bible nous en offre un bel exemple dans la parabole de l’enfant prodigue.


Cet exemple peut avoir aussi une interprétation pour notre époque où les âmes ne veulent pas revenir à Dieu et soutiennent des gouvernements qui lui font la guerre en promulguant des lois ouvertement antichrétiennes ; en créant toutes les conditions pour promouvoir les péchés mortels, entraînant la damnation des âmes pour l’Eternité. Cet exemple peut aider à comprendre les événements douloureux annoncés par les prophéties que nous développons dans la Lettre des Prophéties.

 

 

II. Le juste mérite le ciel par la souffrance.


La croix remplie de ducats. Les m aux que Dieu nous envoie sont en réalité des bienfaits, car en souffrant patiemment nous acquérons des mérites éternels. Chaque souffrance endurée avec patience est en quelque sorte une pierre précieuse dans notre couronne au ciel. Un célèbre prédicateur s’est servi de la comparaison suivante pour faire comprendre à ses auditeurs cette vérité fondamentale : « Supposons, dit-il, que sur le sommet d’une montagne voisine se trouvent une grande quantité de croix en bois. Si je vous disais que chacun de vous peut en choisir une et la considérer comme lui appartenant, à condition qu’il la porte lui-même à la maison, je crois que peu d’entre vous seraient tentés d’y aller. Mais supposons des croix creuses et remplies de ducats, ce serait autre chose : on se disputerait à qui aurait la plus lourde et la peine serait comptée pour rien. Les souffrances sont des croix de ce genre : ceux qui n’ont pas la foi et qui par conséquent ignorent les récompenses éternelles, prix des souffrances, murmurent et s’en désolent ; les saints au contraire, qui connaissaient la valeur éternelle des souffrances, les aimaient et s’en réjouissaient. De là la devise de sainte Thérèse: « Seigneur ! ou souffrir ou mourir ! » C’est pour cette raison aussi que, au milieu de la souffrance, Job chante les louanges de Dieu en disant : « Il en est arrivé comme il a plu au Seigneur, béni soit son nom ! »

 

III. Les souffrances sont un signe de la faveur divine.


Dieu, père et médecin. Quand un père remarque des défauts dans l’enfant qu’il aime, il le punit pour lui faire perdre ses mauvaises habitudes. Si au contraire le même père remarque des fautes chez un enfant étranger, il ne le punit pas, parce que cet enfant ne lui appartient pas. —Voilà, ce que fait aussi Dieu, notre père. Lui aussi, il éprouve souvent ceux qu’il aime, en leur envoyant des souffrances et des revers, pour les purifier de leurs imperfections. Ainsi s’explique la parole de l'archange Raphaël à Tobie : « Parce que tu étais agréable à Dieu, tu as dû subir lépreuve. » S. Paul de son côté dit que le Seigneur châtie celui qu’il aime. — Quand un médecin voit qu’il peut sauver son patient, il lui fait prendre des médicaments et le soumet à la diète. S’il voit au contraire que la maladie est incurable, il permet au malade de manger ce qu’il veut. — Dieu agit de même. Voit-il qu’un pécheur peut encore être sauvé, il lui envoie des maux, qui le délivrent de toute attache criminelle aux biens de ce monde, car les souffrances lui rendent amères toutes les joies de la terre et tous les plaisirs sensuels. Quant aux pécheurs endurcis et qui ne veulent pas se corriger, Dieu les laisse faire, et ainsi l’on rencontre parfois des impies qui jouissent ici-bas d’un semblant de bonheur. C’est d’eux que Saint Augustin a dit : « Il ny a pas de plus grand malheur que le bonheur des pécheurs », ou encore: « Cest une grande croix de navoir pas à porter de croix. »


Comme vous le savez sans doute, le milliardaire et luciférien David Rockefeller est mort, il y a quelques jours à l’âge de 101 ans. Il a vécu très vieux dans l’opulence et le crime quotidien. Mais qu’en est-il de son éternité maintenant ? A quoi bon ses milliards pour favoriser une société sans Dieu et sans avenir ?


Saint Ambroise senfuit de la maison dun heureux. Faisant un jour un voyage à Rome, Saint Ambroise ( mort en 397) évêque de Milan fit visite à un patricien, qui habitait une riche maison de campagne. Le saint évêque s’entretint pendant quelque temps avec son hôte, et on en vint à parler du problème du mal. Saint Ambroise fit observer que tous ceux que Dieu aime ont à souffrir ici-bas et que la souffrance patiemment supportée est nécessaire pour gagner le ciel. Le riche Romain répondit qu’il n’en croyait rien et qu’il n’avait jamais souffert de toute sa vie. A cette réponse le saint évêque appela son serviteur et lui dit : « Partons au plus vite, je ne resterai pas dans cette maison. Où il ny a pas de souffrances, on est loin de Dieu. » — Les souffrances sont une marque de la faveur divine. Ceux qui sont exempts de toutes souffrances ne sont pas du nombre des enfants chéris de Dieu.

 

 

IV . Dieu ne nous éprouve pas au-dessus de nos forces.


Les différentes croix. Un pauvre voyageur, accablé de misère et mécontent de son sort, s’approchait à la nuit tombante d'une ville où il trouva avec peine un gîte pour la nuit. S’étant endormi il eut un songe où il se vit dans une salle immense toute remplie de croix aux formes les plus variées, et en même temps il entendit une voix qui lui disait : « Choisis celle qui te convient. » Le voyageur souleva différentes croix, les pesa et les repesa, sans en trouver une qui lui convînt. Tantôt il les trouvait trop longues, tantôt trop lourdes, d’autres avaient des angles saillants. Enfin il vit des croix qui étincelaient comme de l’or, mais leur poids aussi était celui de l’or. Après de longs tâtonnements il trouva une croix qui lui semblait proportionnée et qui lui convenait mieux que les autres. Il y fixa donc son choix. En la regardant de plus près il trouva que c’était la croix même qu’il avait portée jusque là. A ce moment il se réveilla et reconnut que Dieu avait voulu le consoler par ce songe, et à partir de là il ne se plaignit plus de ses souffrances, convaincu de la vérité de ces paroles de Saint Paul : « Dieu ne permettra pas que vous soyez tentés au-dessus de vos forces. »

 

V. Dans la souffrance on doit donc se soumettre à la volonté de Dieu; par là on allège ses peines.

  La mort dun évêque sourd et aveugle. Un évêque devenu vieux avait presque complètement perdu l’ouïe et la vue. Un prêtre qui était venu le voir pendant sa dernière maladie, admira sa patience et sa résignation dans toutes ses souffrances. L'évêque répondit, qu’il connaissait une belle petite prière qui lui procurait beaucoup de soulagement par la grâce de la patience. Le prêtre étant curieux de connaître cette merveilleuse prière, l’évêque lui dit: «« Je répète tous les jours : Mon Jésus je suis presque aveugle, que votre sainte volonté soit faite ; mon Jésus je suis presque sourd, que votre sainte volonté soit faite ; mon Jésus je ne puis plus remplir mes devoirs, que votre sainte volonté soit faite. » Puis il ajouta en souriant : « Quand vous aurez un jour beaucoup à souffrir faites de même, et vous verrez que cette prière vous aidera. »


Saint Ignace dans la tempête. Saint Ignace de Loyola s’étant embarqué pour Rome, une terrible tempête s’éleva. Un coup de vent brisa le grand mât et les vagues, balayant le pont, mettaient le navire en péril. Tous les passagers étaient saisis d’effroi et attendaient la mort, tandis que saint Ignace gardait son sang-froid. D’où cela venait-il ? Le saint s’était accoutumé à se recommander à la providence divine et à se résigner complètement à la volonté de Dieu. De cette façon il conservait en toutes circonstances une tranquillité d’âme complète. — L’homme soumis à la volonté de Dieu ressemble à la boussole, qui tend toujours vers le pôle, quelques secousses qu’elle subisse. Dans toutes les souffrances il n’a que Dieu en vue et conserve ainsi la paix intérieure.


Que cette manière de faire de saint Ignace de Loyola reste gravée dans notre mémoire pour prendre de la hauteur sur les événements quotidiens qui ne nous sont pas favorables. Qu’en sera t-il lorsque nous approcherons et entrerons dans la période révolutionnaire, des maladies, des privations de nourriture, de la terreur au quotidien pendant un court temps ? N’oublions jamais ces trésors que la providence nous fait connaître.

 

— L’enfant qui ne veut pas être puni. — Un prêtre fut appelé un jour au chevet d’un père de famille, qui manquait absolument de patience, et il eut des peines incroyables pour lui faire accepter les souffrances avec résignation. A bout de ressources il lui dit: « Preniez-vous plaisir à punir vos enfants ? » Il répondit que non. « Eh bien, lui dit le prêtre, Dieu ne se complaît non plus à punir les hommes. Mais dites, ne corrigiez-vous pas plus sévèrement quand vos enfants regimbaient? » Le malade convint qu’il en était ainsi et le curé reprit: « Dieu fait de même. Quand l’homme se débat contre les maux qu’il lui envoie, il l’accable de malheurs plus grands. » Notre homme comprit qu’il aggravait ses peines par son impatience et il ne murmura plus contre Dieu.

 

 

 

 

LE SYSTEME POLITIQUE OCCIDENTAL BOIT LA TASSE

 

25 mars 2017 - Comme annoncé dans les précédents numéros de LIESI, nous assistons à la destruction des partis politiques autour du centre ; ils  finissent tous par se ressembler parce que leurs leaders se fréquentent côte à côte dans les réunions des clubs mondialistes. Ainsi apparaissent-ils de plus en plus avec évidence comme nous le contait il y a quelques années un insider de premier plan: "les chevaux de course de l'Oligarhie".

Ils ne sont rien d'autre et c'est bien pitoyable, surtout pour tous les électeurs qui, à chaque scrutin présidentiel, espèrent en ces guignols qui n'ont AUCUNE MARGE DE MANOEUVRE, quel que soit le parti politique, s'il est besoin de le rappeler...


C’est aussi l’expression d’une grande fragilit, surtout quand le Système économique et social ne cesse de donner des signes d'alerte rouge.

La banqueroute politicienne est annonciatrice d’une autre catastrophe plus conséquente. Et n’allons surtout pas dire comme tous ces idiots utiles qui pérorent: c’est le vent de l’Histoire. Non ! c’est totalement voulu et nos prédictions dans LIESI ou les autres publications ne sortent pas de la boule de cristal. Elles sont en effet fondées sur des sources de haute qualité.


Puisque l’on parle beaucoup de F. Fillon et de ce qu’a fait le réseau Hollande & Cie contre lui, voici un document intéressant, expurgé de la presse d’antan.

Qui mettra en cause le président Charles De Gaulle, qui payait son électricité à l’Elysée ainsi que les repas à titre personnel dans l’exercice de ses fonctions.

 



De Gaulle confiait à un feu ami qui avait pourtant tenté de l’assassiné avec Bastien Thierry que « Tout est liquéfaction ! »

 

Que dirait-il aujourd’hui avec cette bande de mécréants qui ne cherchent qu’à s’enrichir sur le dos des « sans dents » ?

Nous avons récemment lu certains de ses courriers privés adressés à une source : il y avait tout de même un sens du pouvoir, même si nous n’avons jamais été gaulliste.

 

Ailleurs, aux Etats-Unis, le nouveau président Donald Trump découvre l’exercice du pouvoir. Connaît-il l’avenir que lui réserve des maîtres ? Sans doute pas…


L’échec politique attendu vient de se confirmer. Hier soir, la mine sombre, Sean Spicer, porte-parole de la Maison Blanche, n'a pas explicitement reconnu que le vote se présentait mal, mais a clairement laissé entendre que l'exécutif se préparait à un revers. Donald Trump « a fait tout ce qui était possible » pour que la loi passe, a-t-il affirmé. Si le compte n'y est pas, pourquoi maintenir le vote ?


On disait que le successeur de Barack Obama jouait sa réputation et sa crédibilité, lui qui se targuait d'être un négociateur hors pair. Donald Trump a rencontré quelques 120 parlementaires ces derniers jours pour leur vendre le plan républicain d'abrogation et de remplacement d'Obamacare, la refonte de l'assurance-maladie signée par Barack Obama il y a sept ans.

Ce fut donc un échec. Commentaire de Nancy Pelosi, la chef de la minorité démocrate : forcer un vote sans être certain du résultat est une « erreur de débutant ».


Wall Street a cependant tenu le choc. Et selon un sondage Quinnipiac, 56% des Américains s'opposent aujourd'hui au plan républicain, contre 17% qui l'approuvent et 26% d'indécis.


Ailleurs, au Quartier général des Maîtres de la City, les ordres sont passés…

LIESI n’aimerait pas être à la place des créanciers des dettes de pays de la zone euro. Vous lirez prochainement la prochaine série de LISO.



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 



 

 

COMMENTAIRES SUR LE PÉTROLE ET L’OR

ET SUIVI DE LOI SUR LA SANTE DE D.TRUMP


24 mars 2017 - Le marché du pétrole a violemment reculé de 10% en quelques jours : preuve des dangers de la spéculation. Quand tout le monde est dans le même sens et veut vendre ses positions, les portes de sortie sont très étroites et il faut faire la queue.


Alors, que penser de cette chute des cours du baril et va t-elle signifier un renversement de vapeur ?


Nous ne le pensons pas. Les médias font valoir, à juste raison, la reprise importante des puits de gaz de schiste aux Etats-Unis, comme un facteur très négatif. Il est vrai que l’accroissement des puits de schiste amplifie les stocks de réserves énergétiques américains et on prétend que l’OPEP est à bout de munitions pour le moment. Certes, si on en reste là, c’est baissier.


Encore convient-il de souligner les récents déplacements du monarque saoudien qui prépare quelque chose avec quelques membres de l’ASEAN. Les médias pointent les projecteurs sur les immenses caravanes de choses inutiles et clinquantes, transportées par les émirs saoudiens dans leur avion, mais ce n’est pas là qu’il faut regarder pour se poser les bonnes questions… Le monde du pétrole va bouger quand viendra la valse des monnaies.


Il y a cependant deux autres facteurs militant pour un optimisme mesuré. En effet, c’est une erreur de se focaliser chaque semaine sur les réserves américaines, mais il est vrai que les médias imposent cette lecture. Premier facteur haussier : les stocks des autres pays de l’OCDE ont commencé à reculer, exactement comme l’avaient prévu des experts de l’OPEP.

Le second facteur est extrait d’un tout récent rapport de la banque Barclays : « Le marché mondial est en train de passer d’une surabondance de l’offre à un DEFICIT DE LA PRODUCTION ». Ce point est extrêmement positif pour le marché pétrolier surtout à partir de la fin de l’année.

 

POINT SUR L'OR

 


Nous sommes sur des points de résistance importants...

 


Le projet de loi anti-Obamacare

 

Hier, l’équipe de Donald Trump n’est pas parvenue à passer au Congrès son projet de réforme de l'assurance maladie. Les négociations doivent donc se poursuivre. D’aucuns estiment que si le nouveau président ne parvient pas à obtenir ce vote, il ne tiendra pas toutes les promesses qui ont dopé la bourse new-yorkaise ces derniers mois, à savoir les baisses d'impôts, la dérégulation et la relance économique via des travaux d'infrastructure.

 

Il faudra surveiller le marché obligataire… Le doute s’installe.

 

Selon Michael Arone, chargé de la stratégie investissements chez State Street Global Advisors, si jamais l'administration Trump essuie un échec sur la réforme de l'assurance maladie, « une correction de 5% ne paraît pas déraisonnable étant donné le niveau atteint (par Wall Street) en si peu de temps ».


Il ne fait aucun doute que le vote sur l'assurance santé est un « test de la capacité de Donald Trump à unifier le parti », comme le constate Brian Daingerfield (NatWest Markets). C’est un acte SYMBOLIQUE.


Donald Trump a dit qu'il souhaitait l'adoption de la réforme de l'Obamacare d'ici les vacances de Pâques de la mi-avril. L'administration semble viser un texte législatif sur la réforme des impôts d'ici le mois d'août. Les dépenses d'infrastructures viendront après ces deux points.



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 



 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

SORTIE DES BREVES DE LIESI FEVRIER 2017  EN PDF

 


COMMANDER