LES SANCTIONS CONTRE LA RUSSIE : L'ANERIE DU SIECLE

 

29 mai 2017 – La visite de Vladimir Poutine à Paris est l’occasion de tirer le bilan des sanctions votées par l’Union européenne – sur injonction de l’Etat profond américain – contre la Russie.


Les sanctions contre la Russie ont contraint le Kremlin a modifié son comportement à l’égard d’une économie trop centrée sur le pétrole et le gaz. C’est ainsi que la Russie est devenue l’an dernier le premier exportateur mondial de céréales avec 34 millions de tonnes. Il y a quinze ans, elle était importatrice de céréales…


On peut ainsi constater que ces sanctions ont permis à V. Poutine d’atteindre plus rapidement les objectifs stratégiques qu’il s’était fixé bien avant la prise de la Crimée et de devenir indépendant en matière de production céréalière en vue d’une prochaine guerre mondiale. Cette projection pourrait cependant être contrariée dans l’éventualité d’événements liés à l’activité solaire et donc à des réveils de volcans, susceptibles de générer des famines là où les nuages de cendres se déplaceraient. En outre, nous sommes bien entrés dans une période que les scientifiques appellent mini âge glaciaire. Cela ne se traduit pas par du grand froid immédiatement mais, au préalable, par des écarts de température brutaux de chaud/froid.


Revenons à la question des sanctions prises contre la Russie.


Après que les Occidentaux ont décidé des sanctions, l’effort de la Russie a également porté sur le développement des porcs et des poulets. Le pouvoir russe a développé de nombreuses aides, subventions pour les éleveurs et les agriculteurs. Les résultats furent très concluants.


De cette manière le pouvoir russe peut même exporter à l’étranger le surplus, bénéficiant d’une chute du rouble qui fait de la Russie une puissance très compétitive.


Dans un tel processus, les agriculteurs européens et surtout français ont été les premières victimes des sanctions prises par leurs gouvernements. Ainsi les sanctions se retournent contre ceux qui les ont votées. Encore une fois, on remarque le jeu de l’Etat profond américain qui vise à affaiblir l’Europe toujours alors que le dollar US se voit de plus en plus menacé par les Etats de la Nouvelle Route de la Soie qui sont de plus en plus nombreux, intéressés par le projet défendu par Moscou et Pékin. Un projet qui ne peut satisfaire le maître des clés de la City… [A lire la prochaine série de LISO + la lettre 375 de LIESI.]

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

SUR LES FINS DERNIERES 

 

 Le Saint-Esprit


VII. Le Saint-Esprit communique aussi des dons extraordinaires, par exemple le don des miracles, de prophétie, de l'extase, des langues, etc.


— Saint Antoine de Padoue prêchant aux croisés. — Lorsque saint Antoine de Padoue (mort en 1231) vint à Rome, le pape Grégoire IX lui ordonna de prêcher aux croisés. C’était à Pâques 1227, et le Saint-Père lui-même avec tous les cardinaux s’était rendu à la basilique de Saint-Pierre. Saint Antoine prêcha en latin et néanmoins il fut compris de tous les croisés, Français, Allemands, Espagnols, Portugais, Hongrois et Slavons. Les assistants ne pouvaient en croire leurs oreilles. C’était un renouvellement du miracle de la Pentecôte. — Le don des langues fut aussi donné à saint François-Xavier, apôtre des Indes, à saint Jean Capistran , à saint Vincent Ferrier, à saint Bernardin de Sienne.


— Catherine Emmerich — Catherine Emmerich, née en Westphalie, posséda le don des visions à un degré qui ne fut dépassé par personne. Elle en eut dès son enfance, et voyait le paradis, la chute de nos premiers parents, divers faits de l’Ancien et du Nouveau Testament. Elle se vit en esprit au purgatoire, au ciel, sur le soleil, sur la lune, dans les astres. Enfin , elle reçut l’ordre de communiquer à d’autres ce qu’elle avait vu, mais on ne fit qu’en rire. A l’âge de 28 ans, elle entra au couvent des Augustines sur l’Agnetenberg près de Dülmen (1802). Lorsque le couvent fut supprimé en 1811 elle dut se retirer dans une maison particulière. Dès sa 24ème année elle eut des sueurs de sang si fortes qu’il lui coulait le long des joues. Elle avait vu un jour, pendant qu’elle priait à l’église, un jeune homme resplendissant de lumière qui tenait d'une main une couronne de fleurs, de l’autre une couronne d’épines et qui lui demanda de choisir. Lorsqu’elle eut choisi la couronne d’épines, il la lui posa sur la tête et disparut. Depuis ce temps elle eut des sueurs de sang et de grands maux de tête. A l’âge de 33 ans, elle fut stigmatisée. Pendant qu’elle était en prière devant un crucifix et suppliait le Seigneur de lui laisser prendre part à ses souffrances, elle ressentit instantanément des douleurs aux pieds, aux mains et au côté. Depuis lors, elle ne put ni marcher, ni travailler. Ses sueurs se répétaient surtout les vendredis. (La stigmatisation fut accordée à peu près à une cinquantaine de personnes, entre autre à S. François d’Assise.) Dès lors (1812) elle dût garder le lit et ne prit d’autre nourriture que la S. Eucharistie. Quand elle prenait des aliments par obéissance à son confesseur, elle en tombait malade et les rendait sur-le-champ. Elle devint célèbre dans toute l’Allemagne par ses visions et ses autres privilèges extraordinaires, au temps même où les philosophes français cherchaient à nier l’authenticité des miracles bibliques. Les autorités ecclésiastiques et civiles envoyèrent des commissaires auprès de la voyante, et plus on examinait les faits de près, plus on y trouvait des côtés miraculeux. Déjà en 1815 elle avait vu en extase l’homme auquel elle devait plus tard révéler toutes ses visions. Cet homme vint à son chevet en 1818 : c’était le poète incrédule Brentano (mort en 1842). Il fut converti par la voyante, resta auprès d’elle pendant six ans et fixa ses visions grandioses concernant la vie de Jésus et de la Sainte Vierge. Cette religieuse si favorisée de dons merveilleux mourut le 8 février 1824 à l’âge de 50 ans. — Le Saint-Esprit accorde ces dons quand il le veut, et dans le but de relever la foi d’une génération incrédule.

 

 

Le Chef de l’Eglise


I. Toute la puissance de S. Pierre passa à ses successeurs légitimes, qui sont les évêques de Rome, parce que S. Pierre mourut évêque de Rome


— La mort de saint Pierre à Rome. — S. Pierre vint à Rome du temps de l’empereur Claude (42) et y mourut le 29 juin 67, en même temps que S. Paul, après avoir régné pendant 25 ans, 1 mois et 9 jours. S. Pierre avait 75 ans lorsqu’il fut martyrisé. Depuis l’an 64, le fameux empereur Néron persécutait annuellement les chrétiens, et lorsqu’il voulut faire arrêter Pierre, les fidèles supplièrent l’apôtre de quitter la capitale. Se fondant sur la parole du Sauveur : « Quand ils vous persécuteront dans une ville, fuyez dans une autre », S. Pierre sortit nuitamment de Rome. Pendant qu’il longeait la Voie Appienne, Jésus-Christ, d’après le témoignage de S . Ambroise, lui apparut chargé de la croix. Etonné, Pierre lui demanda : « Où vas-tu, Seigneur » ? (En ce lieu s’élève à présent une chapelle où l’on lit ‘Quo vadis, Domine’ ?) Le maître lui répondit : « Je vais me faire crucifier une seconde fois » puis il disparut. Pierre comprit que J.-Christ lui avait prédit la mort à la croix et retourna dans la ville. Il fut arrêté, chargé de chaînes et jeté dans la prison Mamertine. Elle existe encore aujourd’hui au pied du Capitole : construite sous terre en pierres de taille énormes, elle est lugubrement sombre et humide. Au-dessus de cette prison se trouve une église : S . Pietro in carcere (S. Pierre en prison). Après une détention de 8 mois, S . Pierre fut condamné à mort. D’abord il fut flagellé, puis on le conduisit, en même temps que S . Paul, au lieu d’exécution. En chemin, S . Paul fut séparé de lui près de la place où se trouve aujourd’hui la « chapelle des adieux » et mené à une lieue de là (ad aquas salvias) aux eaux Salviennes, où il fut attaché à une colonne de marbre conservée jusqu’à nos jours et ensuite décapité. Avant de mourir, il s’écria : « Seigneur Jésus, je remets mon âme entre vos mains. » Pendant qu’on menait S . Paul au supplice, S. Pierre fut conduit sur le Janicule d’où on peut voir toute la ville et crucifié sur cette hauteur. Il demanda à être crucifié la tête en bas, se jugeant indigne de mourir comme son maître. Le corps de S . Pierre fut inhumé par les chrétiens sur la colline du Vatican, où s’éleva bientôt une chapelle que Constantin remplaça par une basilique. Quand elle tomba en ruines au moyen-âge, elle fut démolie par les papes de la Renaissance et à sa place s’éleva, après cent ans de travaux, le dôme gigantesque de S. Pierre, terminé en 1626. C ’est là que repose le corps du prince des apôtres et devant l’autel de la crypte brûlent jour et nuit plus d'une centaine de lampes.

 

 

 

 

UN MONDE QUI GLISSE VERS L’ABIME

 

27 mai 2017 - Nous sommes parvenus à un tel point de manipulation psychologique qu’il est quasi-impossible d’imaginer un événement se produisant sans qu’il donne lieu à une interprétation en conformité avec les intérêts mondialistes. Parmi les événement touchant l’Occident, il y a les attentats terroristes. Ce qui est abominable, sans parler de ce que certains auteurs traduisent comme une guerre des Etats sous supervision mondialiste contre leurs propres populations, c’est leur utilisation à des fins nihilistes, car sans avenir. Ces actes traduisent la Révolution en cours pour façonner le monde d’Orwell.


Il y a quelque chose de profondément écœurant ! Le plus triste, certainement au sujet de ces attentats, c’est l’aveuglement des gens qui vont défiler pour glisser des fleurs ou des bougies devant les lieux où des âmes ont été fauchées. Des âmes qui ont été élevées par la télé, sans connaissance du bien et du mal, de l'éternité, sans connaître les commanditaires de leurs assassins...


Que voit-on au fil des ans, depuis l’invention de la GUERRE AU TERRORISME… concept servant à la destructuration du Moyen-Orient pour introduire le chaos - le terrorisme - chez ceux qui vivent encore trop bien ?


Ces événements - et surtout leur interprétation par les grands prêtres télé de la mondialisation - visent à mettre en déroute une opposition qui n’a pas de parti politique : c’est celle du bon sens. Dire la vérité ne sert plus à rien parce que les peuples ont fini par aimer les mensonge qu’on leur débite quotidiennement, via des médias serviles.


Les pauvres victimes des attentats servent aux dirigeants du Système : elles sont le moyen de façonner une religion du vide, du sentiment ; on organise de belles funérailles laïcardes, assorties de belles formules d’unité contre le terrorisme… Les église ne servent plus à rien et, comme disait le cardinal Sarah, on y célèbre les funérailles de Dieu.

Dehors, ceux qui parlent de terrorisme islamique expliquent qu’il n’y a pas de guerre de religion et le chef de la Rome apostate condamne même les Occidentaux à ne pas accepter assez les étrangers, lesquels sont trop « ghettoïser ».


En fait, notre société a pour idole le mensonge et refuse la notion du mal. En se rendant à Fatima, Jorge Bergoglio a voulu interpréter le message de la Très sainte Vierge Marie au profit du groupe mafieux qui l’a porté au pouvoir. On lui a demandé ce qu’il fallait retenir de Fatima. Il a répondu en citant l’entretien qu’il a eu avec un athée : « Je vous demande une faveur : dites aux chrétiens d’aimer davantage les musulmans ».


La Mère de Dieu a montré ce que résume cette image aux trois jeunes enfants : l’ENFER où vont les apostats et les athées.

 

Voir les titres proposés sur FATIMA

 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

« Cette fois c’est différent ! »

 

26 mai 2017 - Le président Trump, dont la présidence illustre une énorme bataille interne au sein du Conseil des Treize (voir la prochaine série de LISO), vient d’achever un voyage de plusieurs jours du Moyen-Orient à l’Europe. Intéressant commentaire du néo-conservateur et conseiller américain à la sécurité nationale, le général H.R. McMaster :

« Ce que le président Trump essaie de faire est d’unir les peuples de toutes les fois autour d’une vision commune de paix, de progrès et de prospérité »… Quel drôle de message volontairement mis en évidence par un militaire néo-conservateur.

 

Un message qui pourrait trouver un écho dans des temps pas lointains, quand les choses iront moins bien qu’aujourd’hui. L’union est une chose bien difficile à réaliser quand la dissension est partout et que la crise devient mondiale. Généralement, les faiseurs de roi remplacent les démagogues démocrates pour les remplacer par des dictateurs ou des comités de salut public qui font alors le sale boulot des financiers des révolutions…

 

QUE PENSER DU SUFFRAGE UNIVERSEL ? Une nouvelle brochure


Pour le moment, les banques centrales entretiennent l’illusion d’un monde qui vacille complètement dans l’immoralité, l’irrationnel, la perversion et le mensonge. Tout cela est destiné à gagner du temps afin de permettre aux oligarques du mondialisme de poser les fondements de la société de demain. Ce temps doit aussi permettre à chacun d’entre nous de se préparer en fonction de ce monde qui va émerger plutôt... brutalement.

Il y a tellement de signes et si peu de gens qui voient… Nos contemporains, qui n’ont plus de repères religieux et la connaissance des tendances de l’Histoire, ont fini par croire à la magie du verbe mensonger. La technologie de l’internet s’ajoute à cela et l’on finit par vider les mémoires des gens… Ils ne font plus de lien entre hier et aujourd’hui.

Pour eux, CETTE FOIS C'EST DIFFERENT !


Pourquoi se préparer? Parce que chez les mondialistes on ne dort pas ! En témoigne ce fada d’occulte qu’est le patron de Facedebook, Mark Zuckerberg. Ce sombre patron, qui court pour la CIA, a confié au New York Magazine que son puissant réseau (il viole la vie privée de ces paumés du Net, qui aiment éplucher la vie des autres) va bouleverser la mentalité des gens. Facedebook va amener ses fidèles à promouvoir "la nécessité de la philosophie" de l'élite mondialiste. Il faut nous dit-il « une infrastructure sociale »… plus de contrôle pour éviter des événements désagréables, ou modeler les gens pour les conduire là où veulent les patrons masqués de Mark Zuckerberg.


Le mensonge et les bulles boursières vont ensemble. Les autorités manipulatrices agissent impunément depuis bien longtemps et parviennent encore à faire élire des spécialistes du mensonge avec des scores impensables. Le peuple semble aimer cela. Quand le cœur de la Haute finance décidera t-il de débrancher les banques centrales ? Ce n’est pas encore le moment et l’irrationalité a encore de beaux jours devant elle. Le nouveau credo étant : plus jamais subprime + Lehman Brother.


Nous en France, nous avons le candidat suicide, choisi par le grand KAPITAL pour précipiter ce que chacun verra derrière l’illusion d’un soir…


Comment ne pas terminer par ces mots du grand Alexandre Soljenitsyne:

« La violence trouve son seul refuge dans le mensonge et le mensonge son seul soutien dans la violence. »

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

FÊTE DE L’ASCENSION

 

 

Dom Guéranger - Avant son Ascension, le Fils de Dieu rappelle aux apôtres combien ils étaient incrédules lors de sa résurrection. Il veut ainsi les appeler à l’humilité. De par son ascension glorieuse, les apôtres vont devenir « les oracles du monde, le monde devra croire sur leur parole, et croire ce qu'il n'a pas vu, ce qu'eux seuls ont vu. C'est la foi qui met les hommes en rapport avec Dieu ; et cette foi, eux-mêmes ne l'ont pas eue tout d'abord ». Prenant ensuite le ton d'autorité qui convient à lui seul, il leur dit : « Allez dans le monde entier, prêchez l'Evangile à toute créature. Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé ; mais celui qui ne croira pas sera condamné. »

[Ceci n'est même plus prêché par la fausse Eglise qui éclipse la sainte Eglise.]


Comment pourront-ils convaincre les hommes de la vérité de leurs propos ? Jésus le leur indique: « Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : ils chasseront les démons en mon nom ; ils parleront des langues nouvelles ; ils prendront les serpents avec la main ; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur nuira pas; ils imposeront les mains sur les malades, et les malades seront guéris. » Les miracles vont être le fondement de l’Eglise. Ces miracles que tant de saints ont accompli, prouvant qu’il n’y a qu’un seul Dieu en trois Personnes.


Ces apôtres, des hommes inconnus au monde et dépourvus de tout moyen humain, se retrouvent investis de la mission de conquérir la terre et d'y faire régner Jésus-Christ. Le monde ignore jusqu'à leur existence; sur son trône impérial, Tibère, qui vit dans la frayeur des conjurations, ne soupçonne en rien cette expédition d'un nouveau genre qui va s'ouvrir, et dont l'empire romain doit être la conquête. Mais à ces guerriers il faut une armure, et une armure de trempe céleste. Jésus leur annonce qu'ils sont au moment de la recevoir. « Demeurez dans la ville, leur dit-il, jusqu'à ce que vous ayez été revêtus de la vertu d'en haut. » Or, quelle est cette armure ? Jésus va le leur expliquer. Il leur rappelle la promesse du Père, «cette promesse, dit-il, que vous avez entendue par ma bouche. Jean a baptisé dans l'eau ; mais vous, sous peu de jours, vous serez baptisés dans le Saint-Esprit. »


Mais l'heure de la séparation est venue. Jésus se lève, et l'assistance tout entière se dispose à suivre ses pas. Cent vingt personnes se trouvaient là réunies avec la mère du divin triomphateur que le ciel réclamait. Le Cénacle était situé sur la montagne de Sion, l'une des deux collines que renfermait l'enceinte de Jérusalem. Le cortège traverse une partie de la ville, se dirigeant vers la porte orientale qui ouvre sur la vallée de Josaphat. C'est la dernière fois que Jésus parcourt les rues de la cité réprouvée. Invisible désormais aux yeux de ce peuple qui l'a renié, il s'avance à la tête des siens, comme autrefois la colonne lumineuse qui dirigeait les pas du peuple israélite. Qu'elle est belle et imposante cette marche de Marie, des disciples et des saintes femmes, à la suite de Jésus qui ne doit plus s'arrêter qu'au ciel, à la droite du Père ! La piété du moyen âge la célébrait jadis par une solennelle procession qui précédait la Messe de ce grand jour. Heureux siècles, où les chrétiens aimaient à suivre chacune des traces du Rédempteur, et ne savaient pas se contenter, comme nous, de quelques vagues notions qui ne peuvent enfanter qu'une piété vague comme elles !


Le cortège sacré a traversé la vallée de Josaphat, il a passé le torrent de Cédron, et il se dirige sur la pente du mont des Oliviers. Quels souvenirs se pressent à la pensée ! Ce torrent, dont le Messie dans ses humiliations avait bu l'eau bourbeuse, est devenu aujourd'hui le chemin de la gloire pour ce même Messie. Ainsi l'avait annoncé David. On laisse sur la gauche le jardin qui fut témoin de la plus terrible des agonies, cette grotte où le calice de toutes les expiations du monde fut présenté à Jésus et accepté par lui. Après avoir franchi un espace que saint Luc mesure d'après celui qu'il était permis aux Juifs de parcourir le jour du Sabbat, on arrive sur le territoire de Béthanie, cet heureux village où Jésus, dans les jours de sa vie mortelle, recherchait l'hospitalité dé Lazare et de ses sœurs. De cet endroit de la montagne des Oliviers on avait la vue de Jérusalem, qui apparaissait superbe avec son temple et ses palais. Cet aspect émeut les disciples. La pairie terrestre fait encore battre le cœur de ces hommes ; un moment ils oublient la malédiction prononcée sur l'ingrate cité de David, et semblent ne plus se souvenir que Jésus vient de les faire citoyens et conquérants du monde entier. Le rêve de la grandeur mondaine de Jérusalem les a séduits tout à coup, et ils osent adresser cette question à leur Maître : « Seigneur, est-ce à ce moment que vous rétablirez le royaume d'Israël ? »


Jésus répond avec une sorte de sévérité à cette demande indiscrète : « Il ne vous appartient pas de savoir les temps et les moments que le Père a réservés à son pouvoir. » Ces paroles n'enlevaient pas l'espoir que Jérusalem fût un jour réédifiée par Israël devenu chrétien; mais ce rétablissement de la cité de David ne devant avoir lieu que vers la fin des temps, il n'était pas à propos que le Sauveur fît connaître le secret divin. La conversion du monde païen, la fondation de l'Eglise, tels étaient les objets qui devaient préoccuper les disciples. Jésus les ramène tout aussitôt à la mission qu'il leur donnait il y a peu d'instants : « Vous allez recevoir, leur dit-il, la vertu du Saint-Esprit qui descendra sur vous, et vous serez mes témoins dans Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre ».


Selon une tradition qui remonte aux premiers siècles du christianisme, il était l'heure de midi, l'heure à laquelle Jésus avait été élevé sur la croix, lorsque, jetant sur l'assistance un regard de tendresse qui dut s'arrêter avec une complaisance filiale sur Marie, il éleva les mains et les bénit tous. A ce moment ses pieds se détachèrent de la terre, et il s'élevait au ciel. Les assistants le suivaient du regard ; mais bientôt il entra dans une nuée qui le déroba à leurs yeux…


Les disciples tenaient encore les yeux fixés au ciel, lorsque soudain deux Anges vêtus de blanc se présentèrent à eux et leur dirent : « Hommes de Galilée, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus qui vous a quittés pour s'élever au ciel reviendra un jour en la même manière que vous l'avez vu monter. » Ainsi, le Sauveur est remonté, et le juge doit un jour redescendre : toute la destinée de l'Eglise est comprise entre ces deux termes.


[Notre monde et tout particulièrement les catholiques libéraux, ont décidé de s’allier à la Bête qui monte de l’abîme pour tenter de détruire la Sainte Eglise. Ils ont érigé une fausse Eglise qui ECLIPSE la Sainte Eglise, avant que les forces du Nouvel Ordre Mondial parviennent à introduire leur leader, identifié par la Sainte Ecriture comme le fils de perdition ou l’Antéchrist. Nous sommes à la fin des Temps, et la mission dévolue à chacun consiste à « préserver les restes », comme le recommandait Jean Vaquié dans sa brochure La Bataille Préliminaire.


L’ERREUR sème le désordre avec les hommes de mensonge, qu’ils soient politiciens ou religieux, et le peuple a oublié la langue dans laquelle se parle la vérité... Il faut cependant tenir, malgré les difficultés quotidiennes, car la conquête d'une éternité bienheureuse est l'objectif majeur à réaliser.]

 

 

 

 

LA TURQUIE PLONGE VERS LA DICTATURE

 

24 mai 2017 - Dans le cadre de LISO, nous avions en son temps mis en évidence l’action souterraine des services secrets américains en vue de liquider l’actuel président turc Erdogan. Ce dernier a essentiellement sauvé sa peau grâce aux renseignements russes et nous assistons depuis à un réchauffement majeur entre la Russie et la Turquie. Et ce dans de nombreux domaines : géopolitique, monétaire, pétrolier et économique.


Fort de ce soutien, Erdogan n’hésite pas à braver les Occidentaux en durcissant son régime, qui glisse vers un autoritarisme brutal. C’est ainsi que, depuis la tentative de coup d'État militaire de juillet 2016, le gouvernement turc a licencié de plus de 100 000 employés de son secteur public. Bien souvent, de manière abusive et discriminatoire. Des médecins, enseignants, policiers, militaires et autres fonctionnaires publiques ont de fait perdu leurs emplois et se trouvent dans une situation délicate. Depuis presque un an, la Turquie connaît des PURGES sans complaisance et bien parfois sans aucun fondement. Cela choque les humanistes d’Occidentaux mais fait les affaires du Kremlin. De nombreux événements apparamment indépendants les uns des autres, envoient des signaux que nous analyserons dans les différentes publications de LIESI à suivre. Le prochain numéro du 31 janvier de la lettre proposera une nouvelle série de LISO établissant les liens entre la géopolitique et le sujet monétaire. Curieusement, un même calendrier revient dans le domains géopolitique, celui des monnaies et du réseau ayant placé Français aux manettes du Vatican pour achever la doctrine catholique. Bien évidemment, l'Intelligence qui se trouve derrière cela est le Prince de ce monde.


Revenons au sujet turc.... Le phénomène constaté n’est cependant pas récent en Turquie. C’est ainsi que, selon un rapport de Human Rights Watch en 2014 : « le nombre de prisonniers en Turquie est passé de 50 000 en 2010 à plus de 160 000 en 2014. Plus de 47 000 autres opposants politiques y ont été incarcérés depuis juillet 2016. Le Haut-Conseil turc de l'enseignement a d’ailleurs interdit à tous les universitaires de quitter le pays. La Turquie entière est devenue une prison pour les opposants au régime. »

 

Dans le même temps, il devient de plus en plus évident que les autorités turques entendent régler leurs comptes avec les Eurocrates et donneurs de leçons sur la démocratie. Ils vont utiliser l’arme MIGRATOIRE pour détruire l’Occident à petit feu ! L’exécutif turc finance encore plus les organismes djihadistes. Fort d’une reprise en main du pays et n’oubliant pas le coup monté préparé ar les Etats-Unis et ses alliés de l’Otan, Erdogan est assez clair : « Il a publiquement menacé les Européens de ne plus pouvoir marcher en sûreté dans les rues de n’importe quelle partie du monde s’ils continuaient à dénoncer ses violations des droits de l’Homme. La Turquie a même interdit en mai à une délégation parlementaire allemande de rendre visite à des soldats déployés sur la base d'Incirlik. C’était selon le magazine Der Spiegel, une réaction à la décision de l’Allemagne de donner asile à des officiers turcs et à leur famille qui ne voulaient pas retourner en Turquie. » « Chose encore plus préoccupante, pendant qu’elle emprisonne les journalistes qui ne font que leur travail, la Turquie permet l’édition de livres d’endoctrinement de Daech. De tels livres qui montrent des massacres et les décrivent comme des actes héroïques y seraient produits pour distribution à l’extérieur du pays. La coalition internationale aurait trouvé il y a quelques jours en Syrie de ces livres de propagande édités par une compagnie basée à Istanbul en Turquie. Il est donc pertinent face à toutes ces révélations de se demander si la Turquie se transforme en pays faisant la promotion active du djihadisme dans le monde. » (Le Matin d’Algérie)

 

Dans le même temps, comme nous le verrons dans les prochaines Brèves de LIESI d’avril (elles sortiront avec le numéro 375 de LIESI), Erdogan et Poutine se sont alliés pour fournir l’Europe en gaz… avec un pouvoir de couper ce même gaz aux Européens si cela peut répondre, demain, à un objectif stratégique…


 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

"Les loups finiront pas se dévorer entre eux et vous n'aurez rien à faire..."

 

Une ancienne prophétie évoquant notre période où les moeurs seraient dépravées à l'image des gouvernants de la France... Voyez comme ils s'aiment !

 

Le Monde

 

 

L’ITALIE EST CONFRONTÉE A UNE BIEN MAUVAISE MÉTÉO

 

23 mai 2017 - Les bourses sont encore au zénith alors que bien des gros poissons sont sortis, attendant une secousse pour se repositionner. L’euro poursuit sa progression et les proches de la chancelière Merkel assurent ne pas discuter d’une succession de Mario Draghi, très complaisant avec la politique de la planche à billets. Si la BCE se goinfre de mauvaises obligations souveraines, les retraités allemands se font plumer alors que les élections approchent. Une présidence allemande à la BCE arrangerait certainement les politiciens de Berlin… mais sans doute pas les nombreux autres pays de la zone euro croulant sous les dettes.


Parmi eux, l’Italie, où la reprise ne vient pas ! C’est dramatique… L'Institut national des statistiques italien (Istat) vient même de réviser à la baisse les perspectives économiques de croissance du gouvernement à 1%. Quant au Fonds monétaire international (FMI), il est encore plus pessimiste, avec un petit 0,8%.


Rappelons la croissance de 2014 (+0,1%), puis 0,8% en 2015 et 0,9% en 2016.


Dans le même temps, le pays est confronté à une invasion migratoire affolante. Pour y faire face, les gouvernements se succèdent, traduisant une instabilité politique évidente. Comment fixer les règles du jeu dans un tel contexte ?


Angelo Bruscino, président des jeunes entrepreneurs du syndicat Confapi, confirme: "personne n'est en mode de voir quelle est la stratégie (de l’Italie) sur l'énergie, sur la bureaucratie... Tout cela est mis de côté à la faveur des polémiques du moment". 


Les prochaines élections ? Ce sera au plus tard début 2018. Et nous savons quoi en penser si l’on étudie la manière dont le Pouvoir occulte s’arrange pour imposer ses candidats préférés. La France illustre parfaitement cette évidence. Nous y reviendrons encore dans le prochain numéro de LIESI. Il y a en Italie de nombreuses PME-PMI qui excellent dans le luxe ou l'agroalimentaire, ainsi que dans d'autres secteurs, mais elles souffrent de l’euro fort et d’une bureaucratie très lourde. Beaucoup de chefs de petites entreprises finissent par mettre la clé sous la porte, écœurés qu’ils sont par la bureaucratie quand ce ne sont pas les banques. « Avec 360 milliards bruts de créances douteuses, des crédits risquant de ne jamais être remboursés, les banques ont coupé le robinet à crédit. Or sans prêts, pas d'investissements et donc pas de croissance... » rappelle l’Expansion


Lors de la crise financière de 2008, 88% de la dette publique italienne a été acquise par la BCE et les banques italiennes…


Pendant ce temps, l’économie américaine multiplie les signes d’inquiétude. La dette des ménages américains a augmenté à des niveaux inégalés depuis 2008…

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

 

L’ANGLETERRE ILLUSTRE

LE MONDE EUROPÉEN DE DEMAIN

 

 

22 MAI 2017 - Ce graphique met en évidence l’augmentation des créations d’emplois (ligne bleue)
et la diminution des salaires (ligne rouge). – Source fr.express.live.


Le BREXIT de juillet 2016 a immédiatement provoqué un plongeon de la livre de 25%, qui se reprend timidement depuis quelques semaines – depuis que le dollar a marqué un déclin après les événements politiques récents aux Etats-Unis. La chute de la livre a mécaniquement provoqué un renchérissement de 25% des biens importés et la productivité commence à piquer du nez. En effet, « la productivité a encore chuté de 0,5 % par rapport au dernier trimestre de 2016. Le PIB n’a progressé que de 0,3 % au cours de la même période, mais le nombre d’heures travaillées a augmenté rapidement ». « La combinaison d’une hausse de l’inflation et de la baisse de la productivité n’est pas de bon augure pour le niveau de vie », a commenté l’expert du travail Gerwyn Davies dans le Times de Londres.


Dans un tel contexte où le pouvoir d’achat de la classe moyenne s’effondre progressivement, le monde du travail est impacté et on voit en Angleterre se reproduire le même phénomène qu’aux Etats-Unis : la multiplication des petits boulots et donc des emplois très faiblement rémunérés. C’est exactement ce qui attend les Français avec la politique macroniste. Le bonheur des actionnaires du CAC40 fera le malheur des salariés des entreprises de ce même CAC40.


LIESI l’a annoncé depuis des années : il y a une volonté, déterminée, de la Haute finance anonyme et vagabonde, de liquider la classe moyenne. C’est une stratégie planifiée par les cercles mondialistes (plusieurs membres du nouveau gouvernement français appartiennent à ce vaste réseau) qui reprennent d’ailleurs le programme des Illuminés : la disparition, à terme, de la propriété privée. L’affaiblissement du pouvoir d’achat et dans quelques mois, l’effondrement de certaines classes d’actifs, privilégiées par la classe moyenne, produira un appauvrissement général. Un phénomène qui est déjà propre aux Etats-Unis (la victoire de Donald Trump en a été la résultante) mais aussi en Angleterre, et progressivement dans l’ensemble de l’Europe.


La France va connaître une accélération de ce phénomène avec le nouveau gouvernement rothschildien. Il a été mis en place essentiellement pour cela !

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

 

 

SUR LES FINS DERNIERES 

 

Le Saint-Esprit

 

V. Sans la grâce sanctifiante l’homme est pour Dieu un objet d’aversion.


— Pas de racines. — Il est d ’usage, au mois de mai, dans quelques contrées, de couper un arbre dans la forêt, de l’orner de rubans et de clinquants et de le planter sur une place publique, où la jeunesse du village danse et s’amuse autour du mai. Mais l’arbre, exposé aux rayons du soleil, se dessèche bien vite, malgré tout le clinquant dont il est chargé, et en peu de jours il a perdu toute sa beauté. Dans un village, où cet usage existait, le fils de l’instituteur fut frappé du changement subit de l’arbre, et en demanda la raison à son père : « C ’est que l’arbre, répondit le père, n’a plus de racines. La sève ne peut plus monter dans le tronc et les rayons du soleil qui lui faisaient du bien autrefois lui sont nuisibles à présent. » Il en est de même de l’homme; aussitôt qu’il est séparé de Dieu par le péché mortel, il court à sa perte, dut-il être couvert d’or et de pierreries. — Sans la grâce sanctifiante l’homme est voué à la damnation éternelle.

 

 

VI. Il y a sept dons du Saint-Esprit.


— Sainte Catherine et les 50 savants. — Sainte Catherine descendait d’une famille royale, possédait des biens immenses et une science très approfondie. Lorsque l’empereur Maximin vint à Alexandrie il fit traîner en prison les chrétiens qui ne voulaient pas sacrifier aux dieux. Sainte Catherine entra, dit la légende, dans le temple des idoles où se trouvait Maximin, et lui prouva en un magnifique discours combien il avait tort. Maximin qui de simple pâtre était devenu empereur, s’étonna de la science de cette jeune fille et s’écria : « On dirait un autre Platon ! » Puis lui demandant qui elle était, elle répondit : « Je suis la fille de ton prédécesseur. » L’empereur la fit conduire en prison et rassembla les plus grands savants de son temps pour discuter publiquement avec la jeune chrétienne. Cinquante philosophes furent convoqués et cherchèrent à défendre le paganisme, en citant les plus grands poètes et les plus hautes autorités philosophiques. Mais Catherine réfuta leurs arguments par d’autres citations puisées aux mêmes sources, de sorte que ses adversaires dûrent reconnaître sa supériorité. Exaspéré, l’empereur fit torturer Catherine ; étendue sur une roue celle-ci se brisa, comme cela est rappelé par l’iconographie de la sainte. Finalement elle fut décapitée (25 nov. 307). D’après la tradition son corps fut inhumé sur le Sinaï et se trouve depuis le VIIIe siècle dans le monastère que sainte Hélène fit construire sur cette montagne et qui s’appelle « monastère de sainte Catherine ». — Sainte Catherine avait reçu du Saint-Esprit le don de la science pour défendre la vérité du christianisme.


— L'empereur Othon III et saint Nil. — Au X e siècle vivait dans un couvent italien un savant moine du nom de Nil, dont l’empereur Othon III fit la connaissance pendant son expédition en Italie et qu’il prit l’habitude de consulter. Pour le récompenser de ses réponses éclairées, l’empereur lui dit : « Demande-moi tout ce que tu voudras, je te l’accorderai. » Sur quoi le saint leva les mains au ciel et lui dit d’un ton suppliant : « Tout ce que je te demande, c’est que tu penses au salut de ton âme, car tu mourras un jour comme tout autre homme, et comme tout autre tu rendras compte à Dieu de ta vie. » Ces paroles impressionnèrent vivement le jeune empereur, qui mourut bientôt en héros sur la terre étrangère. — Saint Nil, qui aurait pu demander toute sorte de biens, les méprisa parce qu’il connaissait la valeur de l’âme humaine. Il possédait le don de sagesse.


— La vierge Domitilla. — Flavia Domitilla était fiancée au noble Aurélien, fils d’un consul romain, et perdait beaucoup de temps à soigner sa beauté. Un jour qu’elle se parait, Nérée, son esclave chrétienne, lui dit : « Oh ! Domitilla, si vous employiez autant de temps à parer votre âme pour le divin fiancé, quel bonheur serait votre partage ! » Ce sévère avertissement toucha vivement la fière Romaine ; elle se renseigna sur le christianisme et se fit chrétienne. Dans la suite, elle fut dénoncée par son ancien fiancé et condamnée à mort (vers l’an 100) avec ses deux esclaves Nérée et Achillée : les trois furent décapitées après avoir enduré divers supplices. — L’esclave chrétienne de sainte Domitilla avait le don de la sagesse ; elle avait reconnu que la beauté inaltérable de l’âme a plus de valeur que la beauté du corps qui se flétrit en peu de temps.


— Comment puis-je vous récompenser ? — Un général hongrois, de Prague, étant malade, se fit soigner par une pauvre sœur de l’hôpital, qui jour et nuit se dévoua, oubliant son propre repos. Cette vie de sacrifice et de complet désintéressement pour un blessé étranger et inconnu, toucha le cœur du vaillant soldat et il dit à la sœur : « Si du moins je connaissais un moyen de vous faire un peu plaisir, pour vous récompenser de tous les soins que vous me prodiguez ! »« Monsieur, répondit la religieuse, la plus grande joie que vous puissiez me procurer, c’est de recevoir les saints Sacrements. » — Sur-le-champ le général fit appeler un prêtre, se confessa et reçut le saint viatique. Penser avant tout aux biens éternels, c’est avoir le don de sagesse.


— Le désintéressement de Windhorst — Pendant le fameux « Kultutkampf » allemand, le plus célèbre et le plus intrépide des défenseurs de l’Eglise catholique fut le grand orateur Windhorst, ancien président du ministère du Hanovre (mort en 1891). Il fut au Reichstag le chef du Centre, qui comptait plus de 100 membres, et força à la fin le prince de Bismarck à abolir bon nombre de lois hostiles à l’Eglise. Un jour l’empereur d’Autriche François-Joseph lui fit l’offre très avantageuse d’être le tuteur du prince de Thurn et Taxis, encore mineur. Cette position lui aurait rapporté un revenu annuel de 120,000 francs, plus, en cas de mort, une pension pour sa veuve et ses enfants. Que fit le vieillard qui ne vivait cependant que de la pension qui lui revenait comme ancien ministre ? Il consulta d ’abord deux évêques exilés, qui lui conseillèrent de ne point quitter la lutte et de rester sur la brèche où Dieu l’avait placé. Windhorst retourna au Hanovre et fit savoir à l’empereur François qu’il ne pouvait accepter sa proposition. — Windhorst refusa donc des richesses et préféra vivre pauvre dans sa patrie, plutôt que de déserter le champ d ’honneur où il pouvait défendre l’Eglise. Il estimait ainsi la récompense éternelle qu’il obtenait à un plus haut prix que les richesses passagères de ce monde. Il possédait le don de sagesse.


— Une réponse vexante. — Notker, un pieux et savant moine de Saint-Gall (mort en 912), fût souvent consulté par Charles-le-Gros. L’empereur étant allé le trouver, un seigneur de sa suite voulut humilier publiquement le saint homme, qu’il enviait. Pendant que Notker priait à l’église, ce courtisan lui posa la question suivante : « Dites-moi donc, saint homme, ce que fait le bon Dieu au ciel ? » Notker lui répondit sévèrement : « Je vais vous le dire : il élève les humbles et abaisse les orgueilleux. » Les courtisans se mirent à rire et le seigneur sortit honteux. Le même jour il tomba du cheval et se cassa la jambe. — On voit que le Saint-Esprit sait inspirer aux justes la réponse d’après les circonstances. Notker possédait le don de bon conseil.


— Saint Yves défend une hôtelière. — Saint Yves (mort en 1303), le patron des juges et des gens du barreau, défendait de préférence les droits des pauvres et était appelé « l’avocat des gueux ». Un jour, descendu dans une auberge de Tours, l’hôtesse, une veuve déjà âgée, lui conta, les larmes aux yeux, qu’elle devait comparaître le lendemain devant les tribunaux et qu’elle serait sans doute condamnée à payer 1200 ducats, bien qu’elle fût innocente. Voilà ce qui s’était passé : deux étrangers avaient logé chez elle et lui avaient confié une bourse, elle ne devait la leur remettre qu’à la condition qu’ils fussent présents tous deux. Un beau jour ils se présentèrent, soupèrent à l’auberge et repartirent ; puis l’un d’eux revint, demanda la bourse, et l’hôtelière la lui donna. Une heure après, l’autre revint également et redemanda aussi la bourse. En apprenant que son compagnon l’avait déjà reçue, il feignit d’être au désespoir et l’autre ne revenant plus, il intenta un procès à la veuve. Saint Yves étudia la cause et se présenta comme défenseur de l’hôtesse. Le plaignant demanda la condamnation de la veuve pour avoir violé le contrat. Saint Yves répondit que la bourse n’était pas perdue, mais que le plaignant ne la recevrait pas avant qu’il amenât son compagnon, puisque d’après le contrat, elle ne devait être rendue qu’en présence des deux. A ce plaidoyer inattendu notre homme vit qu’il s’était pris à son propre piège. En cherchant des subterfuges, il se contredit, et finalement il fut condamné tandis que l’hôtelière fut acquittée. — Saint Yves avait le don de bon conseil.

 

 

 

 

 

SOCIETE SECRETE

 

Les journalistes parisiens ne connaissent pas le Groupe Bilderberg et vous regardent comme un innocent si vous prononcez ce nom.


Pourtant, c'est bien LUI qui fait les élections dans la plupart des pays sous sa sphère de domination. Nous avons retrouvé cette vidéo de TF1 de 1977. Manuel Valls, Emmanuel Macron, etc. et toute la crèmerie des idoles de Bruxelles sont passés par là.......

 

 

Ecoutez bien la fin de cet extrait...

 

 

 

 

LE RÈGNE DES APPARENCES

 

20 mai 2017 - Quand François Hollande accède à l’Elysée dans les conditions que nous avons vu dans le dernier numéro de LIESI, il est immédiatement crédité de 58% d’opinions positives. D’aucuns pourraient croire que le nouvel élu de la Maison Rothschild fait un score bien plus élevé aujourd'hui, étant donné le contexte de son élection, faite par les médias. Pas du tout, Emmanuel Macron est seulement crédité de 45% de confiance de la part des Français


C’est plutôt bien mauvais signe…

Bruno Le Maire, un personnage spécialiste du langage double, menteur, défenseur du chômeur mais partageant les agapes avec les mondialistes à temps perdu, pensait faire le choix judicieux en abandonnant une famille politique et en trompant ses électeurs. Le navire sur lequel il embarque pourrait être une nouvelle figure du Titanic.

 

Les conseiller du président Macron ont bien évidemment perçu le danger. C’est la raison pour laquelle la com’ marche à plein vent en faveur d’un gouvernement d'union nationale en vue de museler les opposants et d'obtenir une majorité absolue au parlement, à l’issue des prochaines élections législatives.


Dans le même temps, la presse parisienne découvre un Emmanuel Macron qui décide de choisir les journalistes qui couvriront ses déplacements.

« Les sociétés de journalistes de 25 médias parmi lesquels l'AFP, TF1, BFMTV, Europe 1, Le Figaro, Le Monde ou France info, une quinzaine de responsables de rédactions, ainsi que RSF, ont co-signé une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron pour manifester leurs "inquiétudes quant à l'organisation de la communication présidentielle""Il n'appartient en AUCUN CAS à l’Élysée de choisir ceux d'entre nous qui ont le droit ou non de couvrir un déplacement, quel qu'en soit le thème (défense, diplomatie, économie, éducation, social...)", soulignait ce courrier. »

 

Ces journalistes pompeux, qui feignent d’être des ignares sur la manière dont marche le vrai Pouvoir, découvrent la Marche d’ouverture du macronisme

 

Ces journalistes au service du marxisme et de la culture dépravée, feraient bien de s’intéresser au problème des banques. Des sources sérieuses informent LIESI que la situation de certaines banques européennes est catastrophique. Nous savons, en outre, que quelques-unes de ces banques, au bord de la falaise, ont dégagé des milliards d'euros vers des lieux fiscaux ultra-sécurisés. Les rats ont donc déjà quitté le navire. A bon entendeur.

Savoir est une grâce ; ne rien faire quand on sait est un crime…

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

 



GRAPHIQUE EURO/DOLLAR 

 

Depuis plusieurs semaines, la devise européenne bénéficie d'un ensemble d'éléments favorables. Le populisme à la française n'a pas brouillé le scénario idyllique des financiers européens et les événements politiques américains ont largement défavorisé le dollar US.


Faut-il pour autant conclure que le dollar US est entré dans une spirale très baissière ? Le lecteur connaît notre point de vue. Il faut laisser le temps au temps...


Voici l'extrait d'un graphique de V. Ganne.

 


 

 

 

Voir le sommaire des dernières BREVES LIESI de mars après l'article du jour.

 

 

DES CRAQUEMENTS ANNONCIATEURS DE CE QUE LIESI AVAIT ANTICIPÉ…

 

19 mai 2017 - Qui a aidé les nazis à conquérir le pouvoir ?


Qui a aidé les Russes révolutionnaires à conquérir le pouvoir ?


Qui permet à la classe politique de préserver ses intérêts ?


Qui choisit les présidents et les ministres pratiquant toujours des politiques spoliant les peuples et affaiblissant la classe moyenne, la plus dangereuse pour un pouvoir qui se cache et a besoin d’agir par l’intermédiaire de marionnettes ?


Qui contrôle les psychologies de masses via les médias ?

 

Les faiseurs d’argent.

 

Ces gens-là sont aujourd’hui les maîtres de l’Echiquier. Ils ont établi un contrôle total sur l’impression de l’argent, sur le sauvetage des banques. Ce sont des loups et ils vivent en meutes.


Toutefois, il arrive que les loups ne s’entendent pas toujours entre eux. Ils se déchirent alors et mènent des guerres. C’est exactement ce que nous voyons aux Etats-Unis avec la mise en œuvre d’un tout début de procédure de destitution du président Trump.


Et que penser des scandales du grand ami des oligarques de Wall Street, le président brésilien Michel Temer. Un mondialiste corrompu sur lequel pèsent de très graves accusations de corruption.


« Selon le journal O Globo, le chef de l'Etat a été enregistré par un chef d'entreprise en train de donner son accord pour le versement de pots-de-vin afin d'acheter le silence d'Eduardo Cunha, ancien patron de la chambre des députés, aujourd'hui en prison pour son implication dans le méga-scandale de corruption Petrobras. »


Le scénario de LIESI, exposé dans la lettre LISO est en train de se confirmer. « Ils » ont viré la présidente brésilienne pour mettre en place l’enfant chéri de la finance new-yorkaise, mais ce dernier risque de tomber, entraînant peut-être plusieurs autres pays émergents avec la crise financière et boursière brésilienne. Le lecteur peut ainsi constater que quelque chose de « nouveau » se produit. Oui ! les loups commencent à se lyncher entre eux !

[Et vous verrez dans le prochain numléro de LIESI ce que Vladimir POUTINE  a osé diffuser sur une grande chaîne russe... de la nitro...]


Un petit problème politique et la bourse brésilienne perd 10%. Le real qui s’effondre de 6%… des milliards sont en train de disparaître en fumée.


L’été 2016, les amis de Wall Street de Michel Temer avaient liquidé politiquement Dilma Rousseff. Un coup d’Etat pour prendre le pouvoir et le garder à peine une année. Le candidat du Brésil en MARCHE avait décrété des mesures d'austérité pour satisfaire ses amis anglo-saxons...

 

Mais revenons à ce que nous avions écrit au début de cet article avec le parti des nazis.

Curieux de retrouver ces mêmes forces financières à l’œuvre en France. Elles ont apporté des wagons d’oseille à un parti surgit de nulle part et qui veut annihiler la vie politique et décider par ordonnance… Vous imaginez le retour sur investissement attendu ?

 

Toute ressemblance de personnages ou d'éléments du Jeu avec d'autres personnages fictifs ou d'autres éléments déjà existants, serait purement fortuite..

 

 

SORTIE DES BREVES DE LIESI MARS 2017  EN PDF

 

 

 

 


COMMANDER 

 



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

 





 

 

UNE ACTUALITE AMERICAINE CONTRAIGNANTE

 

L'article d'aujourd'hui met en lumière ce que nous avions publié il y a déjà plusieurs mois. Sujet passionnant qui va déterminer le scénario de 2018-2019


Nous publierons, dans le cadre de la lettre LIESI + la prochaine série de la Lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or, ces enjeux et les forces en question.


Nous serons TOUS impactés par cette actualité. Mais combien comprendront vraiment les acteurs occultes qui auront produit l'un des génocides terrestres les plus importants de notre Histoire ? Mieux vaut savoir que rester dans l'ignorance parce que ces événements auront lieu, qu'on le veuille ou non ; ils sont également annoncés dans les 25 lignes du Troisième Secret de Fatima...

 

Vous lirez le dernier N° 374 de LIESI. Il aborde les coulisses de l'élection présidentielle française où le candidat Rothschild a été mis sur orbite. [Mais des forces contraires agissent pour empêcher le réseau Macron d'aller au terme de ce qu'il souhaite pour la mi-juin... Ce sont les mêmes réseaux qui déstabilisent D. Trump.] Dans le N°374 de la lettre LIESI, on découvrira que la mise sur orbite d'Emmanuel Macron a été préparée depuis bien des années, contrairement à ce que pensent certains esprits qui ne regardent pas derrière une actualité à plusieurs niveaux de lecture.

 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



 

 

 

18 mai 2017  -  Depuis quelques semaines, le dollar donne des signes d’essoufflement. D’aucuns pensaient que la meilleure tenue de l’euro (donc la baisse de la devise américaine) résultait de meilleures statistiques macro-économiques en Europe, confortée par la victoire du candidat étoilé Emmanuel Macron. Mais aujourd’hui, l’actualité politique américaine renverse cette analyse séduisante vue d’Europe. Tout à coup les marchés des changes - et aussi des actions - prennent enfin en compte un risque politique aux Etats-Unis. Le réseau anti-CITY va t-il parvenir à liquider Donald Trump,... le candidat de la City ?


Le sujet est important parce que l’effet miroir joue AUSSI pour la France et donc l’Europe. Le président Macron parviendra t-il, par son gouvernement d’union nationale, à provoquer l’éclatement des principaux partis encore en lice et obtenir ainsi une majorité à l’Assemblée nationale ?


Les deux événements sont beaucoup plus liés qu’il n’y paraît ; mais leur lecture serait politiquement incorrect sur le net. Nous la réserverons pour les publications de LIESI. Elles seront dans le prolongement de ce qui a été édulcoré dans le document à lire impérativement : DONALD TRUMP – CABALE ET ILLUMINISME.

 

Pour les Etats-Unis, le boss de General Electric est sorti de sa réserve en déclarant : la démission imposée du nouveau président américain impliquerait la totale désintégration de l’économie américaine… Dans ce contexte, la banque centrale américaine ne parle plus d’une hausse des taux d’intérêt.


Attention, les milliards accumulés sur les marchés actions américains depuis six mois n’ont pas encore été revendus. LIESI sait depuis trois semaines et deux jours (via le Banquier anonyme) que les plus grosses mains se sont allégées, vendant aux fonds d’investissement qui ne savent que faire de toute cette masse d’argent apportée par les particuliers, qui entendent que la bourse monte tout le temps et veulent faire partie de la fête spéculative.

 

Pour mesurer le grave accident pouvant survenir en cas de départ de Donald Trump, voyez le retard accumulé entre l’indice Economie surprise et l’indice de la bourse très large de Wall Street : le SP500.

 


 



Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

QUEL TERRIBLE CHATIMENT QUE L’AVEUGLEMENT

 

17 mai 2017 - Tandis que les oligarques européens font mine de jouer la partie proposée par les mentors du nouveau président français (une attitude théâtrale visant à satisfaire des électeurs HYPNOTISES par les moulins de propagande mondialiste parisienne), Bruxelles prépare son programme de métissage à marche forcée de la population européenne.

C’est ainsi que les potentats de Bruxelles menacent ouvertement la Hongrie et la Pologne de lourdes sanctions si leurs gouvernements respectifs n’acceptent pas de recevoir les quotas d’étrangers permettant de relocaliser le trop plein en Italie et en Grèce.


« Si rien n'est fait avant notre prochain rapport en juin, la Commission n'hésitera pas à utiliser ses pouvoirs en vertu des traités et à ouvrir des procédures d'infraction », a cette fois averti M. Avramopoulos lors d'une conférence de presse au Parlement européen à Strasbourg.


Réponse cinglante de Beata Szydlo, la chef du gouvernement conservateur nationaliste polonais : « Je n'ai pas peur de ces annonces tonitruantes de la Commission ».


En France, ce genre de réaction sera inexistante parce qu’il n’y a plus d’opposition à l’exception de celle (demain) de la rue ; elle sera marxiste et nous rapprochera de l’épisode quasi-final des prophéties, avant que la Russie déborde de ses frontières avec une brutalité qui surprendra surtout les journalistes du journal Le Monde.


Cela fait des années que nous annonçons cette situation dans la lettre LIESI et nous avions même affirmé qu’elle serait précédée d’une sorte de gouvernement d’UNION NATIONALE. Mais que voyons-nous actuellement ? Un tel gouvernement, c’est l’atomisation de la contestation…


Il va donc de soi que la France acceptera sans broncher les QUOTAS de Bruxelles, et les comités d’accueil vont donc se multiplier sur le territoire. La bonne bourgeoisie parisienne qui a voté à 90% pour le sauveur de la mondialisation, sera certainement très heureuse d’offrir une partie de leurs appartements à ces hordes de migrants, dont les chefs prendront le pouvoir avec des alliés bien républicains. Pour appréhender le calendrier qui nous concerne tous, vous lirez la Lettre des Prophéties.

Braves gens, bons humanistes, laissez la liesse passer et louez les cerveaux lobotomisés qui vont vous mener à l’abattoir. Que dire d’un tel aveuglement ! Quel terrible châtiment divin… Le Bon Dieu se retire et l’homme qui se croit sage en érigeant la nouvelle Babel, n’est qu’un fou qui s’étourdit et arme son ennemi de demain.


De grandes multinationales du CAC40 arrosent par dizaines de milliers d’euros des associations islamiques pour la construction de leurs œuvres religieuses… Sans surprise, les patrons de celles-ci appartiennent à quelques sociétés secrètes, missionnés par le Grand Architecte pour préparer l’AGE D’OR  des ésotériques. Le relocalisation des populations déplacées grâce au trio Sarkozy/Juppé/Fillon va s’amplifier et on va appeler cela la SOLIDARITE EUROPEENNE. Elle est encouragée par l’apostat romain François, ce destructeur de la Foi catholique et membre d’une secte qui n’est pas l’Eglise catholique, sainte et apostolique. Ce nouveau antichrist encourage scandaleusement le réseau homosexuel à promouvoir "le renouveau chrétien" en France.  Nous ne sommes plus à un scandale de trop ni à une infamie de plus, tant ce monde a perdu tout repère, toute boussole. Pour comprendre la manière dont la Synagogue de Satan l’a placé au pouvoir, lire la série 47-54 de la Lettre des Prophéties.

 

LIRE aussi (pour le plan d'ensemble)  L'EGLISE ECLIPSEE


Un flash d’hier annonçait : « D'autres pays, comme l'Espagne, la Belgique, la Croatie, l'Allemagne, la Roumanie, la Slovaquie et la France, devraient eux "accroître leurs engagements mensuels" d'accueil selon la Commission. »


Et la communication mondialiste dépasse l’Europe. Le candidat de la City, Donald Trump, doit prononcer dimanche un discours à Ryad, sur « une vision pacifique de l'islam » au cours duquel il entend insister sur l'engagement des Etats-Unis envers ses partenaires musulmans. Qu’en sera t-il du financement des réseaux terroristes par l’Oncle Sam alors que D. Trump s’est déjà engagé auprès des Saoud pour déstabiliser le Moyen-Orient.


Incroyable mais si vrai : Donald Trump va venir prêcher « un combat contre le radicalisme et la promotion de la modération » chez les Saoud, financiers du génocide chrétien au Moyen-Orient.

 



Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

Le numéro de la lettre confidentielle LIESI du 15 MAI sera envoyée ce soir.



 

DERRIERE LES MENSONGES

 16 mai 2017 -

ETATS-UNIS  -  Peu d’informations sont rapportées sur le sujet, mais les crimes et fusillades explosent aux Etats-Unis. Par exemple, à Chicago, la troisième plus importante ville des Etats-Unis, il y a eu plus de 3 500 fusillades et presque un millier de morts l’an dernier. Les résidents s’arment dans des proportions jugées très inquiétantes. Les demandes d’emplois d’agents de sécurité explosent. Les fabricants d’armes profitent de la situation afin de proposer toute une panoplie d’armes diverses. Plusieurs rapport alertent le Congrès américain sur la trop grande facilité avec laquelle les gens finissent par constituer de véritables armureries.


L’administration Trump ne risque pas de freiner ce processus ! Elle encourage les forces de l’ordre à réprimer les mouvements sociaux et les protestataires.


En attendant, la lecture des statistiques confirme que les citoyens américains sont de plus en plus pauvres et que les libertés civiles disparaissent. Beaucoup d’entre eux ont tout de même l’impression que Donald Trump est avec eux, mais ce nombre diminue depuis l’élection présidentielle. Comme en Occident, d’aucuns voient que les politiques recourent au mensonge afin de prévenir une explosion sociale. Tout le monde gagne du temps en usant de toutes les ficelles afin de masquer la dure réalité. Rien ne change si l’on reprend les citations des politiciens européens et américains, juste avant la crise d’octobre 1929. Eux aussi voyaient la reprise au bout de la rue…


 

EUROPE  -  Pourquoi Emmanuel Macron a t-il été si pressé d’aller voir la chancelière Merkel ? Afin de donner l’impression que son élection va changer l’Europe. Les médias sont déjà au parfum pour traduire cette rencontre comme une grande victoire, et donner l’impression qu’un changement se prépare à Bruxelles… La Haute finance orchestre ENCORE une opération de com’ visant à éclipser la préparation des mesures prochaines de casse sociale.


Les changements relatifs à la réformation de la zone euro ne seront que du vent. Ils s’inscrivent dans le prolongement de ce que le nouveau président Macron appelle une refondation historique de l’Europe. C’est de la poudre aux yeux… avant les réformes structurelles. 

Cette procédure avait été annoncée en 2 0 1 2 !!!


Dans le même temps, la nomination d’un Premier ministre dit de droite est encore de la com’.

N’avons-nous pas un pur produit de ce que représente en pire le clan Juppé ? Favorable au Mariage pour tous, très lié aux réseaux mondialistes, lui et le groupe Juppé (dit de droite) sont favorables aux valeurs ultra libertaires, à la casse sociale, et surtout à une immigration massive… Quant aux références citées des grands hommes qui sont leur « modèle », quelle tristesse. Quelle pauvreté !

Encore un pur produit de l’ENA… l’école des apostats orgueilleux et aux dents longues.

 

Que de points communs avec le poulain des Rothschild... Bien évidemment, les experts du journal Le Monde traduiront cela comme un hasard, là où les faits mettent en évidence une connexion nauséabonde. Le personnel politique confirme - et au grand jour -  que les partis politiques ne sont plus que des syndicats d’intérêt… Le nouveau Premier ministre a eu une expérience dans le privé : il a travaillé chez AREVA...

 



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

La symphonie rouge est enclenchée

 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



 

15 mai 2017 - Hier, les médias ont mis en évidence l’excellence de la machinerie de la communication de l’élu de la Haute finance apatride, qui va achever le travail engagé depuis bien des décennies par des spécialistes de la politique aux résultats catastrophiques. Jean-Luc Mélenchon relève pour sa part que E. Macron est la "énième coqueluche produite par le système".


Le discours était bien huilé : creux, vide, sans consistance, et des formules d’enfants de premier de classe, sans oublier les références à la religion des loges antichrétiennes, et à leur histoire de France qui débute en 1792 et continuera à se traduire par moins de Français et plus de populations étrangères. Beaucoup de baratin, comme aiment les âmes errantes des grands salons parisiens. Le nouvel élu de la Haute finance va « adapter l'Etat-providence aux contraintes de la société ouverte, reconfigurer la société française pour l'adapter à la mondialisation », assure Le Monde.

La symphonie rouge sang, écrite par les marionnettistes est en cours.


Le peuple aime les mensonges. Le peuple aime donc les menteurs. Il les adule et les applaudi. Il ne sera pas déçu…


On nous a annoncé plus d’Europe ! Et bien le brave peuple parisien, cette bourgeoisie de droite et de gauche adulant les valeurs libertaires et jouissant pleinement de la « mondialisation heureuse », va en prendre plein la tête. Ils vont en avoir de l’Europe, jusqu’à s’étouffer. Les projets programmés de KALERGI sont déjà prêts. Le plus important, déjà préparé entre Bruxelles et Paris, s’appelle Destruction des peuples européens. Pour y parvenir, l’Europe dans sa globalité, devait être oligarchique. C’est bien le cas, et la France donne le La.


Jean-Paul Delevoye est un des très proches conseiller de la nouvelle coqueluche des Français, et surtout de cette pauvre jeunesse qui pense que l’Histoire de France a commencé en 1792. Et bien qu’a t-il dit ?  « L’Europe a besoin de 50 millions d’immigrés ». « L’Europe n’est pas un problème, elle est une solution ». (13.05.2017)


Voilà le rêve de ces macronistes haineux de notre HISTOIRE d’avant 1792. Cette Histoire sans laquelle il n’y aurait pas de France. Ils entendent agir selon l’esprit des Lumières comme l’a souvent exprimé l’employé ami des Rothschild. Si vous, lecteur, exprimez les dangers d’un rêve aussi suicidaire, vous êtes appelé un extrémiste qui se joue de la peur du peuple ; une racaille de nationaliste. Exprimer des paroles de sagesse, c’est exploiter les peurs, etc. On connaît la rengaine. Cela rappelle les discours défensifs de gens d’hier qui ont mené l’Europe en guerre en éliminant les partis politiques adverses et en imposant une tyrannie sans remords. Le journal gauchiste comme Le Monde aime répandre cette manière de voir ; bien évidemment par des arguments stupides et l’éternelle « loi du hasard » qui expliquerait tout. C’est tellement stupide… qu’en dire ?


Défendre la famille, défendre la nation, défendre l’emploi, défendre le pouvoir d’achat, défendre l’enfant, etc., c’est être un « identitaire ». Or, pour ces révolutionnaires, haineux de leur histoire nationale ET familiale, il faut s’ouvrir aux autres, forger son identité dans le grand brassage du néant.


Ces gens sont déments et ils ont reçu l’aval du suffrage universel (quelle escroquerie)  pour aller jusqu’au bout. Ils ne vont pas s’en priver…


KALERGI disait que l’humain urbain est celui du « métissage » entre divers éléments sociaux et nationaux. Le macronisme va expérimenter le propos de ce père fondamental de l’Europe. KALERGI expliquait encore : les traits qui résultent du métissage sont  l’absence de caractère, l’absence d’inhibitions, la faiblesse de la volonté, l’inconstance, « l’impiété et l’infidélité avec l’objectivité » (sic),  la polyvalence, la vivacité intellectuelle, l’absence de préjugés et l’ouverture d’horizon.


Quel programme !


Il y a quelques heures, j’étais dans une vieille église du XVIIème siècle. J’y suis rester un certain temps à contempler un immense crucifix… Regarder ainsi Notre Seigneur en croix et dresser le constat que chacun doit faire avec objectivité, peut donner lieu à une belle méditation, pleine d’espoir et de confiance…


Que nos contemporains amoureux du néant et des rêves vendus par les serviteurs du Démon sont à plaindre. Car ces beaux parleurs sont des menteurs à l’image du Prince machiavélique qu’ils ont choisi de servir. Ils vont réaliser ce que nous attendons…

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 SUR LES FINS DERNIERES

 

Le Saint-Esprit


I. Le Saint-Esprit influe sur l'homme dans l’adversité et agit pendant la prédication de la parole de Dieu.


— Saint Norbert. — Saint Norbert était issu d’une famille noble et vint à la cour de Henri V, empereur d’Allemagne. Il mena pendant quelque temps la vie de la cour, mais un jour qu’il allait à la chasse, il fut surpris par un orage et la foudre tomba tout près de lui. Saisi de frayeur, son cheval se cabra et jeta Norbert à terre. En reprenant connaissance, il était bouleversé et tremblait à la pensée de ce que lui serait arrivé s’il eut dû paraître devant le tribunal de Dieu. Il remercia le Sauveur de lui avoir accordé le temps de faire pénitence. A 3o ans, il se fit prêtre, endossa un habit de bure et prêcha la pénitence en divers pays. Il fonda dans la suite l’ordre des Prémontrés en 1120 et mourut archevêque de Magdebourg en 1136. Son corps repose dans le cloître de Strahov, près de Prague, où il fut transporté pendant la guerre de Trente ans. — C ’était l’action du Saint-Esprit qui avait agi sur saint Norbert.


— Saint François Borgia. — Saint François était duc et vivait au temps de Charles-Quint. Il faisait tous ses efforts pour gagner la faveur de l’impératrice Isabelle, et devint son favori. Tout à coup l’impératrice tomba malade et mourut à la fleur de l’âge. François Borgia reçut de l’empereur l’ordre de faire transporter le corps d’Isabelle à Grenade, où elle devait être inhumée dans le tombeau royal. A Grenade, la bière fut ouverte d’après l'usage pour que tout le monde put voir le corps de l’impératrice. Le cadavre présentait un aspect terrible : le visage était tout défiguré et une odeur fétide en rendait l'abord presque impossible. En ce moment un éclair de la grâce divine traversa l’esprit de François Borgia et il se dit : « Que la beauté, la puissance, le bonheur passent vite ! Quelle récompense ai-je maintenant de tous mes efforts ? Plus jamais je ne veux servir une créature qui peut m’être arrachée par la mort. Dès ce jour je veux servir Dieu ! » Puis il passa la nuit en prière, et plus tard il entra dans la Compagnie de Jésus et mourut général de l’ordre (1672). — La conversion de saint François Borgia est une preuve de l’efficacité de la grâce divine.


— Saint Antoine, premier ermite. — Saint Antoine (mort en 356) naquit en Egypte et fut élevé dans la crainte de Dieu. A l’âge de 19 ans il perdit ses parents et entra en possession d’une immense fortune. Mais de bonne heure les passages de l’Ecriture Sainte, concernant la pauvreté évangélique, avaient fait une grande impression sur son âme, et un jour qu’il méditait à l’église sur la pauvreté dans laquelle Notre Seigneur et les apôtres avaient vécu, il ne put écarter la pensée que c’était dans la pauvreté qu’on pouvait le mieux servir Dieu. Pendant l’office le prêtre lut les paroles de l’ Evangile : « Si tu veux être parfait, va, vends tout ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel. Après cela viens et suis-moi. » Antoine crut entendre la voix de Dieu. Il retourna chez lui, vendit tout ce qui lui appartenait, distribua l’argent aux pauvres et se fit ermite. Dans le désert, il mena une vie sobre et ascétique, et malgré son extrême frugalité et ses longs jeûnes il atteignit l’âge de 106 ans. — L a résolution héroïque d’Antoine fut l’œuvre du Saint-Esprit.

 

 

II. Dans sa miséricorde, au moment où il veut faire une mauvaise action, Dieu fait souvent sentir sa grâce au pécheur.


— Le brigand et le Saint Sacrement. — On sait que la grâce de Dieu convertit saint Paul au moment où il allait persécuter les chrétiens. Un voleur de grand chemin se convertit dans les mêmes circonstances. Il attendait, pistolet au poing, un marchand qui devait revenir de la foire. Depuis plusieurs heures, il se tenait blotti derrière une haie, lorsqu’il entendit un bruit de pas ; il leva son arme, mais ce n’était pas le marchand, un prêtre passait portant le viatique. A cette vue, il baissa le canon de son arme : la grâce avait pénétré dans son cœur. Il se jeta aux pieds du prêtre et lui confessa son crime, mais celui-ci lui dit doucement : « Tu vois bien que Jésus-Christ ne t’abandonne pas. Puisque tu n’es pas venu à lui, il est venu à toi dans la forêt. Fais donc pénitence et sois un autre homme. » L e voleur changea complètement de vie et chercha à expier ses crimes par la pénitence. — On ne doit jamais désespérer du pécheur avant sa mort, il peut se convertir au dernier moment.


 

III. Il y a des hommes qui ne coopèrent point à la grâce.


— Luther et la tache d’encre. — Pendant que Luther se trouvait à la Wartburg, sa conscience lui faisait parfois d’amers reproches. Il dit lui-même : « Mon cœur tremblait de frayeur et se demandait : es-tu seul à être sage, tous les autres seraient-ils dans l’erreur ? Que serait-ce si tu errais toi-même et si tu induisais en erreur tant de gens, qui seraient tous damnés ? Qui est-ce qui t’a appelé à prêcher l’Evangile ? » Au lieu de reconnaître en ces reproches la voix de Dieu, Luther se persuada que le diable le taquinait. Pour le chasser, il lança son encrier contre le mur. La tache en fut longtemps visible à la Wartburg. — Luther montre clairement qu’on peut résister à la grâce.


— Ils ne l’écoutent pas. — Un pieux enfant très pauvre, obligé d’aller à l’école, nu-pieds et mal vêtu, était pour cela souvent taquiné par un monsieur qui n’avait point de religion. Un jour il lui dit : « Si le bon Dieu t’aime, pourquoi ne dit-il pas à quelques gens riches d’avoir soin de toi ? » L’enfant réfléchit quelques instants et il lui dit : « Je crois que le bon Dieu en parle à certaines gens, mais ceux-ci ne l’écoutent pas. » — C’est la vérité. Le bon Dieu pousse les hommes intérieurement à faire le bien ; mais l’homme n’obéit pas à la voix de Dieu et la grâce n’est pas efficace.


— Le Christ frappant à la porte. — S ’inspirant des paroles de l’Ecriture Sainte : « Voici que je suis à la porte et que je frappe » (Apoc. 3, 20), un peintre a créé un beau tableau, symbolisant la grâce actuelle. Devant une porte on voit Notre Seigneur, frappant et demandant à entrer. La maison où le Bon Pasteur veut entrer, est notre cœur. L’homme peut, soit en ouvrir la porte, c’est-à-dire coopérer à la grâce, soit la laisser fermée ou bien même en tirer le verrou, c’est-à-dire résister à la grâce.


— Le cerf et les coups de fusil. — Que de fois on a pu observer qu’un cerf, broutant près d’une source, entendant un coup de fusil, dresse l’oreille, pour savoir si le coup lui était destiné, et recommence à brouter. Une seconde détonation retentit: le cerf tressaille, puis sans s’inquiéter davantage du péril, continue à brouter. Mais éclate une troisième détonation, plus terrible que les premières : cette fois il voudrait se sauver, mais il est blessé à mort. — Ainsi il en est de beaucoup d’hommes. Dieu les éprouve tantôt par la perte de leur fortune, tantôt par la mort d’un membre de leur famille, tantôt par des maladies, pour les arracher du péché auquel ils se sont adonnés. Mais ils  ne songent pas qu’il faudrait se rendre au premier appel de la grâce ; car il n’est pas sûr que le prochain appel ne soit pas le dernier.


— La châtelaine et le maçon mourant. — Le chanoine Schmid raconte l’anecdote suivante : Une noble demoiselle, qui avait perdu ses parents, demeurait dans un somptueux château et tirait vanité de sa noble origine. Or, un beau jour, la fille d’un pauvre maçon accourt en toute hâte au manoir et lui dit : « Mademoiselle, mon père se meurt ; il vous a demandée, disant qu’il avait un secret à vous révéler. » La jeune châtelaine n’y alla pas. « Qu’est-ce que ce rustre pourrait bien me dire ? » pensait-elle. Mais la jeune fille revint une seconde fois disant que son père avait été chargé autrefois de murer une cachette où feu la châtelaine avait déposé des trésors considérables pour les soustraire à l’ennemi. Il devait en indiquer la place quand la jeune châtelaine aurait 20 ans, mais voyant sa fin prochaine, il voudrait lui confier le secret avant de mourir. A ces paroles la noble demoiselle se rendit en toute hâte auprès du maçon : mais, quand elle arriva, il venait d’expirer, emportant son secret dans la tombe. — Trop de chrétiens pratiquent envers le bon Dieu la même façon d’agir. Ils ne se soucient guère de la grâce, surtout quand Dieu se sert des moyens ordinaires pour les convertir. Pour beaucoup d’entre eux, le temps viendra où, malgré leur repentir, ils ne pourront plus revenir à Dieu.


 

IV . Par la grâce sanctifiante l’homme acquiert la vie de l'âme.


— Une singulière épitaphe. — Dans un cimetière on lisait l’inscription suivante : «Ci-gît M. N., mort à l’âge de 90 ans, après avoir vécu trois ans. Un voyageur, qui ne comprenait pas le sens de cette singulière épitaphe, le demanda au fossoyeur, qui lui répondit: « Cet homme était un impie jusqu’à sa quatre-vingt-septième année. Il n’a vécu de la vraie vie, qui est celle de la grâce, que dans les trois dernières années. C’est pour cela qu’il a demandé que cette épitaphe soit gravée sur sa tombe. »  — Bien des chrétiens ont la vie du corps mais ne possèdent plus celle de l’âme. La grâce sanctifiante leur manque, et c’est elle seule qui produit et entretient la vie de l’âme.

[Suite dimanche prochain]

 

 

SORTIE DES BREVES DE LIESI MARS 2017  EN PDF

 


COMMANDER

 

 

QUE TRADUIT LE MACRONISME ?

 

13 mai 2017 - Depuis les années 80’, la France se fracture progressivement entre une France pauvre et une France (très) riche, en ce sens que la classe moyenne est progressivement laminée, tirée vers le bas. Cela n’est bien évidemment pas la conséquence d’une évolution spéculative, mais le résultat d’une volonté affirmée, justement par ceux qui, dans l’ombre, ont favorisé l’accentuation de ce clivage.


Il s’agit de ces mêmes réseaux qui ont financé à la fois l’œuvre de Karl Marx, la diffusion de ses écrits, ainsi que la mise en pratique de la théorie marxiste, avec le financement de la révolution bolchevique… qui a répandu et continue de répandre ses erreurs dans le monde, depuis 1917, comme l’avait averti la Très Sainte Mère de Dieu aux enfants de Fatima.


Ce réseau occulte de familles puissantes, dont la fortune s’accroît démesurément au fil des ans, veut liquider la propriété et par là même provoquer la disparition de la classe moyenne. C’est pourquoi, vous devez investir intelligemment et refuser les sirènes qui proposent la spéculation rapide et des gains hypothétiques.


Ce réseau occulte de familles puissantes, développe parallèlement la technologie du transhumanisme en vue de faire fonctionner une société après la liquidation de milliards d’individus. Ils l’ont bien annoncé sur les pierres du Stonehenge (voir notre brochure).


Le lecteur remarquera surtout que la classe moyenne est particulièrement dans le viseur de ce groupe depuis qu’il est parvenu à imposer un  développement de la dette et surtout le gonflement des intérêts de celle-ci à rembourser. Ce sont exactement ces forces financières qui ont largement poussé le candidat Macron.


Autrement dit, le niveau de vie des gens normaux ne cesse de décliner, tandis que celui qui bénéficie de la financiarisation de l’économie française, surmultiplie son pouvoir d’achat.

Autrement dit, nous assistons à une marxisation progressive de la société française, avec la marginalisation des pauvres et la disparition progressive de la classe moyenne.


Il y a donc une logique évidente dans ce processus mortifère.


Alors, qu’il est triste de constater que les moutons menés à l’abattoir applaudissent à l’émergence du candidat de ce groupe, qui a (en outre) un profil psychologique tout adapté pour engager le dé-tricotage complet de la structure nationale. N’oubliez jamais que le Gouvernement Mondial a toujours été le rêve partagé de Marx et de ceux qui lui ont donné l’aisance financière et l’aura nécessaire. Ainsi et sans surprise, les mélenchonistes sont logiques quand ils fréquentent la secte du Grand Architecte tout en appréciant les prébendes du Système faisant d’eux des gens riches, soutenus par une masse de pauvres sans repères et de plus en plus sans espoir. 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

LA COKE ET LES OPÉRATIONS NOIRES DE L’ONCLE SAM

 

12 MAI 2017 - A la suite de l’opération noire 11-Septembre, le complexe militaro-industriel de l’Oncle Sam a justifié une intervention en Afghanistan contre Al Qaïda et les Taliban. On sait depuis que cette intervention a été l’occasion, pour la CIA, de faire main basse sur les champs de drogue du pays afin d’assurer le financement de ses opérations noires. Il est tout de même plus sérieux d’éviter le passage du Congrès américain pour obtenir les fonds nécessaires au montage d’opérations terroristes peu démocratiques.


A cette époque, l’opium d’Afghanistan a été utilisé pour produire 75% de l’héroïne mondiale. Grâce à l’intervention américaine dans ce pays, le commerce de la drogue a pu exploser, passant d'un niveau de production de 185 tonnes sous les talibans (avant l’interdiction de la production) à 3 400 tonnes en 2002.


Nous sommes en 2017. L’opium issu de ce pays est désormais utilisé pour produire 90% de l'héroïne mondiale. Cette augmentation a été supervisée directement par les forces américaines, qui maintiennent le contrôle des champs de pavot de l’Afghanistan. Voilà quelques milliards servant à financer le terrorisme ici ou là… comme en EUROPE. Cet argent sale sert aussi le financement de marionnettes politiciennes toutes dévouées à certains réseaux sous contrôle des services secrets US, et dont on compte un grand nombre de politiciens européens et bien évidemment français... membres des partis classiques que chacun connaît et qui nous promettent le meilleur à la condition de vider nos comptes bancaires.

 

Un tableau intéressant à propos de l'histoire de la spoliation en France entre la Monarchie et la République... bananière

 


Revenons à notre thème...

Cet argent assure également le trajet de pans de populations misérables, et par là même  l’intégration de réseaux djihadistes dans les pays européens.

 

Aujourd’hui, comme vous le verrez dans les prochaines BREVES DE LIESI d’avril, le complexe militaro-industriel américain a exigé de la marionnette Trump de mettre de l’eau dans son vin avec la Corée du Nord.

 

Pourquoi ?

 

Tiens tiens… voici un autre pays qui apprécie la culture du pavot. Comme la Chine refuse les importations de charbon de la Corée du Nord,  et que le charbon représente 40% des exportations de la Corée du Nord vers la Chine, il faut trouver des fonds pour financer le régime… La production d’opium est assez faible : 40 tonnes par an, soit pas grand chose à côté de la production d’Afghanistan. On va donc augmenter la production et l’écouler via la Chine, qui n’est pas visée par les sanctions internationales… La reprise américaine est telle que son peuple a tout de même besoin de drogues quotidiennes afin d’oublier… Une consommation qui a grimpé de 63% entre 2002 et 2013.


L’argent de la drogue arrange tout le monde… même les marchés financiers quand ils subissent des trous d’air du fait de rustines qui ne collent vraiment plus… elles sont made in cartel USA.

 

Sans surprise, le Département d’Etat américain, dont la religion s’appelle la Démocratie, s’oppose radicalement à faire de l’éradication de l’opium, l’un de ses principaux objectifs.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

 



 

ANALYSE DE M. ONFRAY SUR LA PRESIDENTIELLE

 

 

MÉTEO FINANCIÈRE DU MOMENT

 

11 MAI 2017 - L’élection présidentielle française intervient à un moment extrêmement crucial, si l’on prend en compte une accumulation d’éléments confirmant la fragilité extrême du Système.


Comme chacun a pu le constater, les crises financières se répètent de plus en plus et l’écart qui les sépare diminue parce que les pansements choisis ne sont que des rustines. Il n’y a de la part des politiques (des marionnettes sans pouvoir réel) aucune volonté affichée de résoudre les maux des crises. En soi, c’est normal puisque les hauts oligarques de la pyramide de pouvoir ont dit qu’il fallait « une crise majeure ». C’est bien ce qu’avait exprimé David Rockefeller. Elle se profile donc et voilà quelques chiffres permettant de prendre conscience de la VRAIE météo financière.


La dette des entreprises américaines atteint 14 000 milliards de dollars.

Elle était de 8 000 milliards de dollars en 2008.


Autrement dit, nous avons eu une augmentation de 75% de la dette des sociétés… qui embauchent. Les très grosses rachètent leurs propres actions, dont le cours grimpe grâce aux liquidités des banques centrales et les achats de papier par les particuliers. Ils se goinfrent en effet de papier depuis l’arrivée de Donald Trump. Ils font penser à ces pauvres électeurs français qui cherchent de l’espoir chez ceux dont la profession est le Mensonge au quotidien.


Durant la construction effarante de cette bulle de la dette des entreprises américaines, la banque centrale (américaine) a mené une politique de taux au plancher.


Maintenant, elle serine que les choses vont mieux. C’est de la propagande Obamanienne ou Trumpiste, relayée en France par ces mêmes médias qui ont soufflé dans le dos du mouvement macronien. Bref, voilà l’excuse (celle de la croissance) toute trouvée pour faire remonter les taux

Le même scénario avait ainsi débuté début 1929, quand les marchés papier actions flambaient.


Aujourd’hui, les cessations de paiement des entreprises américaines augmentent, la bulle des achats de voitures d’occasion à déjà implosée. Les prêts commerciaux s’effondrent…

Voilà le monde RÉEL.


Nous ne disons cependant pas que le plongeon chaotique est pour maintenant. Non ! mais il faut prendre la mesure de la situation réelle et bien être conscient que nous sommes dans une partie où il convient d’être bien informé, et ne pas suivre les sirènes de la propagande du IVème Reich technocratique des mondialistes. Le message que tout le monde doit entendre, c’est la nécessité de penser à ce que je ferai quand le monde sera dans une crise terrible. Ce n’est pas en claquant des doigts que l’on peut se préparer à une situation de ce genre. Il faut du temps et aussi quelques moyens matériels, sans oublier le plus important : faire la volonté de la Providence. Les millionnaires d’Hollywood n’ont pas compris que leur argent ne leur servira de rien, même s’ils construisent les plus importants blockhaus, seule la divine Providence peut leur accorder le droit de vivre et d’échapper à ce qui surviendra…



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

UN SEUL ELECTEUR : L’ARGENT ANONYME ET VAGABOND

 

10 mai 2017 - L’élection à la présidence française d’Emmanuel Macron est le fruit de l’Argent Anonyme. Il est donc le prisonnier de l’Argent Anonyme.


Cet Argent Anonyme dispose d’une machine de guerre dont le pouvoir médiatique, qui lui est ESSENTIEL dans le cadre du SUFFRAGE UNIVERSEL : une escroquerie qui date depuis plusieurs décennies.

Ces derniers mois ont démontré que ce pouvoir peut agir à l’insu du peuple et même de l’ensemble de la classe politique. Aucune marionnette de la politique ne se permet de dévoiler l’envers du Système et nous avons même assisté, lors du dernier débat présidentiel, à un sabordage volontaire de la candidate présentée comme « anti-Système ».


Des millions d’euros ont été offert à Emmanuel Macron pour devenir le président par procuration de l’Argent Anonyme.


L’Argent Anonyme attend bien évidemment un retour sur investissement.


Pourquoi le mandat macronien va t-il être très douloureux ?


L’inquiétude majeure pour les Français réside dans le fait que l’Argent Anonyme a orienté ces élections dans le sens d’une liquidation savamment orchestrée d’une opposition de centre prévalant depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Elle prépare dès maintenant une opposition d’extrême. Cela laisse augurer la fin des querelles politiciennes pour des rivalités frontales : celles de la rue. C’est donc la perspective d’une guerre civile qui prend forme désormais.


Emmanuel Macron est-il au courant ? Oui en partie. Il a bien adhéré à la mise en scène luciférienne de son intronisation !  Mais il reste un petit pion sur l’Echiquier. Sera t-il, lui aussi, sacrifié comme le fut DSK – voir notre analyse dans le prochain numéro de LIESI du 15 mai ?

 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



La prophétie de Pie XII, reproduite dans la série de la LETTRE DES PROPHETIES 47-54, sera pour les temps prochains. Reste à savoir s’il faudra attendre la fin du mandat d’Emmanuel Macron et de la casse sociale, ainsi que la tempête monétaire, ou si une réaction de désespoir se produira avec les appareils politiques des extrêmes (qui sont aussi sous la coupe de l’Argent Anonyme – ne soyons pas Candide).


Le candidat Mélenchon a été menacé par ses frères des Loges pour le contraindre à soutenir Macron (il n'est donc pas le leader de la France Insoumise...), et il a dû s’exprimer pour E. Macron, pour protéger le Système. De toutes les façons, ce personnage se fiche royalement de ses électeurs. Pourquoi les scandales financiers le concernant, pourtant publiés ici ou là, ne l’ont-ils jamais rattrapé ?


Il est à remarquer que nous recevons des leçons sur la démocratie tout au long des jours, mais ceux-là mêmes qui tiennent le pavé à l’Elysée (ou pas très loin), ont exercé bien des influences pour empêcher les 500 parrainages du tandem Le Pen/mélenchon, qui à eux deux font tout de même 40% des voix nécessaires à l’entretien du processus… démocratique.

 

Quand nos contemporains comprendront-ils la mascarade de ce processus électoral, bidon, et dont le développement a toujours servi le Système et ses oligarques ? Croire au VOTE, c’est exprimer le côté très enfantin de l’individu qui « communie » ainsi au Système, via l’URNE, en croyant changer le Système. Il est vrai que si vous supprimiez ce moyen d’illusion au brave peuple, il faudrait sans doute recourir à d’autres moyens plus désagréables…


Enfin, le culte de l’Egypte initiatique avec ses démons flagornés par l’Elite du mondialisme et désormais en France à l’issue d’une élection présidentielle n’est certainement pas anodin. Emmanuel Macron avec ses 66% de « voix » est-il missionné par le réseau occulte à offrir 66 millions de Français au démon ANUBIS ?…

 

Ils ont de la suite dans les idées...

 


 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 







 

 

LA FRANCE OTAGE DE LA « SECTE » DES ILLUMINES

 

 

9 MAI 2017 - Commentaire de la Chancelière MERKEL après l’appel du futur président français : « La décision des électeurs français est donc un engagement clair à l’Europe ». Emmanuel Macron a déjà laissé entendre qu’il voulait donner plus de pouvoir à l’Union européenne… et donc moins de pouvoir à la France.


Les réseaux sociaux ont vilipendé Emmanuel Macron en traduisant son appel auprès d’Angela Merkel comme celui d’un « serviteur » de Berlin. Qui en sera surpris ?


Ce n’est donc pas anodin si Emmanuel Macron n’a pas voulu de la Marseillaise pour pénétrer sur l’esplanade du Louvre, mais l’hymne européen. Tout va bien vite !


Si E. Macron était maître de la politique de la France, c’est la Chancelière allemande qui devrait effectuer le voyage. Les Britanniques, pour leur part, traduisent le message comme une certitude de négociations très difficiles avec l’UE.


Pour le moment, le nouveau pouvoir et ses communicants de l’ombre ont proposé une flopée de messages initiatiques ou ésotériques plutôt effrayants. A leur lecture, les événements de cette dernière campagne présidentielle prennent un tournure cauchemardesque et envoûtante. Les signaux traduits laissent augurer, en effet, une belle catastrophe sur le plan social et l’entrée de notre pays dans un labyrinthe à plusieurs portes – chacune ouvrant sur un vide abyssal. On va vers beaucoup plus de technocratie, en prétendant que c’est le vœu de « ceux » dont Charles De Gaulle assurait qu’ils étaient des « veaux ». Les analystes parisiens de la politique font pas mal de références aux élections françaises de 1969, quand ils parlent des votes des mécontents, mais ils se gardent bien de comparer les deux époques et surtout le rôle joué en 2017 par ce Pouvoir Médiatique qui sert des intérêts nauséabonds, privés et dénués de tout sens du bien commun de la Nation.


Quant aux marchés financiers européens, ils ont largement anticipé cette victoire. Tout le monde se veut très optimiste. Ces derniers mois, près de 100 milliards d’euros ont quitté l’Europe. Quelques milliards sont revenus…  c’est une goutte d’eau. Mais n’oublions pas le dicton d’une famille précieuse pour Emmanuel Macron : « acheter au son du canon et vendre au son du violon ». D’ailleurs, hier, c’était la baisse alors que beaucoup attendaient un feu d’artifice haussier. Même l’euro a assez fortement plié. Les prochains jours seront déterminants pour la perspective moyen terme de cette devise.


Pour l’OR la consolidation semble se poursuivre. Une accélération de celle-ci surviendrait en dessous de 1217 dollars l’once.

 


 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

EMMANUEL MACRON A MENTI  DURANT LE DEBAT DU PREMIER TOUR

 


 

 

 

LE SYMBOLISME DE LA PYRAMIDE SOUS L’ŒIL DES MAITRES DE L’ECHIQUIER

 

 

9 mai 2017 - Le rejet des élites semble être le fait spécifiquement des Etats-Unis. Ce n’est pas le cas en Europe et surtout pas en France. Les résultats des élections présidentielles françaises montrent que nos concitoyens ont fait le choix d’une personnalité dangereuse,  montée de toutes pièces par l’Oligarchie la plus haineuse de la France.


C’est leur choix et il va falloir que les Français assument. Parce qu’ils vont devoir payer chèrement leur côté moutonnier, leur ignorance des programmes des sociétés secrètes, leur docilité à accepter une propagande éhontée de tous les grands médias totalitaires de la pensée unique.


Ils ont voulu, à une majorité écrasante, la venue d’un homme de nulle part. Ses maître avaient choisi la PYRAMIDE du Louvre, aux 666 panneaux de verre, pour fêter le choix d’un peuple applaudissant aux ordres de la propagande. Quel symbolisme PUISSANT ! Qu’en dire ?


Pour l’eurodéputé écologiste Y. Jadot et ancien soutien de B. Hamon : « J’ai été assez sidéré par les images. C’était pharaon qui était là devant sa pyramide. C’est Toutânmacron, seul, avec des images totalement hallucinantes et qui n’ont rien à voir avec une République renouvelée, apaisée et horizontale. J’ai trouvé qu’il y avait un énorme culte de la personnalité… »

 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Justement, si dans le prochain numéro de LIESI nous montrerons les raisons du choix de l’Oligarchie, la stratégie pour imposer leur homme depuis plusieurs années, et pourquoi Emmanuel Macron, ce qu’évoque l’eurodéputé écologiste Y. Jadot sur « le culte de la personnalité » rappelle celle d’un sombre personnage de l’Histoire qui, lui aussi, voulait tout unifier. 

 

Emmanuel Macron parle de rassemblement, et l’un de ses très proches évoque « la fin des partis politiques » et l’union des personnalités de tous les bords pour un projet commun. Nous l'avions annoncé parce que c'est une partie du plan oligarque, non pas de l'acteur E. Macron mais de ses maîtres.

 

Le choix symbolique de la pyramide prend tout sons sens parce que le projet commun s’appelle chez les initiés la REPUBLIQUE UNIVERSELLE avec comme pendant la RELIGION UNIVERSELLE qu’achève François, l’élu du groupe Saint Gall – voir la série Lettre prophéties 38-46 et 47-54.


E. Macron a annoncé qu’il dirigerait au moyen d’ordonnances ;  son côté « pharaon » qui décide de tout, semble confirmer une personnalité terrifiante. Mais les Français vont avoir le temps de découvrir progressivement tout cela et ils boiront jusqu’à la lie la coupe de l’urne qu’ils ont rempli.


Extrait de l’ouvrage 2000 ANNEE CHARNIERE où le symbolisme de Paris ésotérique est repris suite aux grande manœuvres des insiders aux pieds de la pyramide de Cheops lors du passage de l’ancien millénaire au nouveau…


Extrait -  La pyramide et l’oeil.

De Nemrod aux Francs-Maçons de nos jours, en passant par les hiéroglyphes égyptiens, la méthode de l’occultisme n’a point changé. Les sociétés secrètes, qui pensent plus secrètement encore qu’elles n’agissent secrètement, ne veulent pas démordre de leurs misérables victimes. Il est impossible de leur arracher les instruments de leur tyrannie, si on ne parvient pas à révéler leur esprit. Il faut donc s’emparer de cette science (de l’Egypte et de Memphis), dont les sectateurs ont fait aujourd’hui l’engin de la grande guerre et dont ils ont la conviction qu’il est impossible aux profanes de ne jamais découvrir les suçoirs dans les profondeurs du sol où ils pénètrent. Une fois en possession de la science, il faut savoir où porter ses coups et pour cela révéler l’esprit du secret maçonnique. La difficulté est qu’on ne connaît pas officiellement le symbole des Apôtres de la Franc-Maçonnerie, et qu’il faut en démontrer l’existence et la teneur” (Revue Internationale des Sociétés Secrètes, numéro 1, 1930, pp. 11 et 12).

La pyramide et l’oeil placés au-dessus sont les éléments les plus importants sur lesquels nous reviendrons ultérieurement. C’est un symbole de ralliement universel pour l’ensemble des sociétés secrètes.

 

Nous voilà donc enfin dans l’ère du macronisme.


Celui qui sème le vent récoltera la tempête… Attendons-nous donc à une agressivité envers la Russie jusqu’à ce que l’ancien pays des tsars ne prenne, par la force des armes et surtout DE LA RUE, le gouvernail de la France. Attendons les leaders les plus extrêmes débarquer de l'ETRANGER pour contraindre les Françaises à se voiler et à respecter la religion d'une partie de ces richissimes financiers de la campagne d'En Marche vers... le chaos construtif.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

HISTOIRE COURTE SUR LA CONSTRUCTION DE VERSAILLES

 

 

 

SUR LES FINS DERNIERES

 

Le Sauveur.

 

II. Jésus-Christ nous a sauvés par sa mort.

 

— La note payée deux fois. — Supposons qu’un étudiant achète des livres. Le père de l’étudiant les paye au libraire; plus tard l’étudiant les paye une seconde fois. Puisque la somme due est payée deux fois, l’étudiant est en droit de redemander la somme qu’il a versée et le libraire devra la lui rembourser. — Ainsi en est-il entre Dieu et l’homme. L’homme est condamné à payer de sa vie le péché d’Adam. Mais Jésus-Christ vint, n’ayant point péché et voulut, quoique n’étant point sujet à la mort, mourir pour nous et payer ainsi notre dette. Néanmoins il faut que nous mourions, ayant un corps mortel par suite du péché d'Adam, de sorte que nous payons une seconde fois la dette déjà remboursée. Il est donc juste que nous recevions de nouveau la vie du corps, ce qui aura lieu lors de la résurrection des morts. Le gage de cette résurrection nous est donné par celle de Jésus-Christ. Il est, d’après saint Paul, les prémices de ceux qui sont dans le sommeil de la mort. C’est parce qu’il nous a mérité la vie qu’il dit : « Je suis la résurrection et la vie. » (S. Jean XI, 25.)


— Le législateur Zalenkus. — Zalenkus, législateur des Locriens, avait établi une loi sévère contre l’adultère : quiconque commettrait ce crime était condamné à avoir les yeux crevés. Le premier qui enfreignit la loi fut son propre fils, et la douleur du père fut immense. « Je voudrais s’écria-t-il, ou ne point être père, ou ne pas être juge. » « Père et fils, ajouta-t-il, sont une chair et pour ainsi dire une seule personne. Je demande donc qu’on me crève un oeil par amour pour mon fils et qu’on crève un oeil à mon fils par respect pour la loi. » Et ainsi fut fait. — Le monde s’étonne d’un pareil amour. Néanmoins, il n’est rien en comparaison de l’amour que Jésus-Christ, le fils de Dieu, nous porte, car Il n’a pas subi la moitié de la peine, mais la peine toute entière. Il a même, pour nous montrer son amour infini, souffert beaucoup plus que ce qui était nécessaire pour nous racheter.


— Le Calvaire — Le Calvaire, où Jésus-Christ fut crucifié, tire son nom du mot latin calvaria (crâne). A ce nom se rattache une légende juive rapportée par les Pères de l'Eglise. Noé aurait lors du déluge mis le squelette d’Adam dans l’arche et l’aurait plus tard remis à son fils Sem, qui ensevelit ces ossements sur le Calvaire près de Jérusalem. La croix ou Jésus-Christ est mort se trouvait au-dessus de ces ossements et le sang du Sauveur jaillit par une crevasse sur le crâne du premier homme. Cette légende donna lieu à la construction de la « Chapelle d’Adam » sur cet emplacement. Cette tradition explique aussi pourquoi un crâne figure quelquefois au pied de la croix.


— La descente aux enfers. — Quiconque a visité Florence, connaît les célèbres fresques de l’église de S. Marc, peintes par Fra Angelico da Fiesole, qui entre autres y représente la descente de Jésus-Christ aux enfers. La porte d’airain, qui défendait l’accès des enfers, est arrachée de ses gonds et écrase de son poids l’antique serpent. La bannière victorieuse en main, le divin Sauveur descend par l’ouverture béante. Il est porté par un nuage éclatant et tend sa droite à Abraham. Parmi les prisonniers qu’il a délivrés, on remarque Adam et Eve qui forment un groupe solitaire, puis à leur suite Moïse et David. Les démons se retirent frémissant d’une rage impuissante, voyant échapper les prisonniers qu’ils retenaient depuis tant de siècles. — La descente de Jésus-Christ aux enfers peut être comparée à l’entrée triomphale du vainqueur dans une ville, où beaucoup de prisonniers de guerre attendent leur délivrance.

 

III. Jésus de Nazareth est le Messie annoncé parce qu'en lui se sont accomplies les prédictions de l’Ancien-Testament.


— Le docteur Emmanuel Veit. — Le célèbre prédicateur viennois, Emmanuel Veit, qui était en même temps médecin et poète, était juif de naissance. Comme son père lisait souvent la Bible, le jeune homme connaissait bon nombre de passages par cœur. Après avoir terminé sa philosophie, Veit étudia le droit à l’Université de Prague, et par curiosité suivait parfois des cours de théologie. Un jour il entendit citer plusieurs prophéties de l’Ancien-Testament se rapportant au Messie et qui se seraient accomplis en Jésus de Nazareth. De retour à la maison paternelle, l’étudiant se mit à la recherche des textes cités par le professeur de Prague. Mais le père, craignant que son fils ne se fît chrétien, arracha les feuilles où se trouvaient ces passages. Emmanuel voyant que tantôt des feuillets manquaient, tantôt des passages avaient été rendus illisibles, en demanda la raison à son père. Pour toute réponse, il reçut un soufflet. Mais Veit n’en étudia la Bible qu’avec plus d’ardeur et se persuada de la vérité du christianisme. Comme directeur de l’école vétérinaire il suivit les cours de théologie à l’Université de Vienne et fut ordonné prêtre en 1821. Dix ans après, il fut prédicateur à la cathédrale de Vienne, où il acquit une influence extraordinaire tant par ses conférences que par de nombreux écrits. — La persuasion que les prophéties de l’Ancien-Testament se sont accomplies en la personne de Jésus-Christ amena au christianisme Emmanuel Veit et beaucoup d’autres juifs.


— Le Monogramme du Christ. — On voit fréquemment les lettres I .H.S. Ce n'est là qu’une abréviation des mots grecs signifiant Jésus-Christ. La croix au-dessus de la lettre H marque que ce monogramme est celui du « crucifié ». D’après l’avis de plusieurs auteurs, les trois lettres seraient l’abréviation du mot Jéhsus (I. H . S.). D’ailleurs on en a donné des explications les plus variées. On disait qu’elles signifiaient : Jesus Aominum salvator (Jésus sauveur des hommes), ou bien encore : In hoc signo vinces. Les Jésuites les ont expliquées par : Jesum Aabemus socium (nous avons Jésus pour compagnon).



 



 

LE PROGRAMME DES FAISEURS DE ROI SE FAIT JOUR

 

6 MAI 2017 - Depuis de nombreux mois, l’Italie est confrontée à une invasion massive d’étrangers en provenance de pays de la Méditerranée. C’est devenu très problématique et les Italiens devraient prendre la situation très au sérieux parce que cette « invasion étrangère » permet concrètement la réalisation future des prophéties catholiques à propos d’une guerre civile italienne avec des « hordes d’étrangers » ainsi que la destruction du Vatican comme châtiment de l’apostasie de ceux qui en ont la charge.

 

Une enquête a été diligentée par un procureur italien afin d’instruire sur les réseaux financiers assurant le paiement des voyages des clandestins. Dans la perspective des prochaines élections italiennes, plusieurs partis politiques interrogent les autorités au pouvoir. C’est le cas des partis d'opposition Forza Italia, la Ligue du Nord et même du Mouvement 5 Etoiles (pourtant plus discret sur ce sujet).


Le système judiciaire italien s’interroge sur les ONG finançant ce trafic de migration humaine, visant à déstabiliser socialement et ouvertement l’Italie.

 

Percevant que ses ONG sont dans le viseur, George Soros, le milliardaire et l’un des soutiens du politicien ultra-libéral Emmanuel Macron, demande aux politiques européens que l’Union européenne argumente en faveur d’une immigration encore plus importante. Comme le destin de la France est identique à celui de l’Italie, selon les prophéties, la logique voudrait que E Macron l’emporte afin d’accélérer la vague immigrationniste en France, et ainsi assurer aux djihadistes les moyens de semer le chaos en France après la vague de chômeurs que garantirait une élection du candidat préféré de la Haute finance.


George Soros a développé de multiples arguments en faveur de l'immigration, suggérant que l'Europe devrait accueillir "au moins un million de réfugiés par an" et que l'UE devrait créer des obligations aux pays membres afin de budgétiser les crédits nécessaires à leur entretien.


Citons quelques ONG par lesquelles, sous couvert d’HUMANISME, le milliardaire au service de plus importantes familles directement liées au CONSEIL DES TREIZE, finance le projet de GUERRE CIVILE EUROPEENNE : MOAS (Migrant Offshore Aid Station), MoveOn, Save The Children, Open Society Foundation (la plus importante). Cette dernière finance aussi des ONG connues comme Médecins sans Frontières.


Au même moment, le directeur d'Europol Rob Wainwright révèle que l’Etat islamique a créé sa propre plate-forme de médias sociaux en vue de rivaliser avec Facebook, permettant de fait aux terroristes de recruter librement et de proposer du matériel militaire. Rob Wainwright a déclaré que l’Etat Islamique avait ainsi l’intention d’afficher ses ordres du jour et innovait sans cesse dans ce domaine.


Opinion de la Firme Rothschild


« En France, après le débat de l’entre-deux tours, Emmanuel Macron reste le favori des sondages, un motif de soulagement pour les investisseurs étrangers qui reviennent sur les actions européennes. En effet, le spectre d’une crise de l’euro s’éloigne. Ainsi, les actifs risqués de la zone euro ont surperformé les autres zones géographiques cette semaine et les taux gouvernementaux se sont détendus. »

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER





 

 

En politique démocratique, qu’est-ce qu’un PRESIDENT ?

 

 

5 mai 2017 - Une citation trouvée il y a quelques années répondait :

« C’est un Monsieur qui est élu pour obéir sans faille à des éminences grises, cachées. Celles-là même qui par l’intermédiaire des médias serviles qu’elles payent, guident les pauvres électeurs ignorants, crédules et trompés dans leur choix. C’est ce qu’on appelle en démocratie ‘‘le gouvernement du Peuple par le Peuple’’ ».


Tous ceux qui s’instruisent et réfléchissent un tant soit peu ont bien compris que les politiciens n’étaient que des prostitués de la Haute finance. Les oligarques de cette Haute finance, elle-même chapeautée par un réseau mystique appelé CONSEIL DES TREIZE, finance leur campagne, puis inspire les marionnettes élues via en effet des éminences grises. Nous avons connu l'une d'elles, il y a bien des années.

 

En France, nous sommes en pleine période d’élection présidentielle et les jeux seraient faits en faveur d’Emmanuel Macron. Nombre d’analystes évoquent l’ombre du réseau Rothschild autour de lui, il est bon de rappeler une citation vieille de QUARANTE SEPT ANS !


Dans un entretien accordé à la revue "Entreprise" (ancêtre de la revue l’"Expansion") et publié en page 62 à 65 du n°775 de cette revue en date du 18 juillet 1970, Edmond de Rothschild affirmait :

« Le verrou qui doit sauter à présent, c’est la nation ! " et par là notre conception de la République. »


Voilà le programme. Ils ont eu de la suite dans les idées.


Aujourd’hui la NATION est vilipendée par toute la classe médiatique et quasi-politique. Incroyable nombre d'émissions sur ce thème où l'on explique que notre identité est celle de la mondialisation et de la population métisse.

 

Depuis l'annonce de ce programme par Edmond de Rothschild, qui usa de l'influence de sa famille pour créer des sociétés secrètes mondialistes (que fréquentent nos prostitués de politiques), il n’y a pas eu de guerre, pas de sang versé. Non ! L’ennemi de la NATION s’est infiltré partout, dans tous les tissus de la société où le contrôle mental a pu être opéré.


Ils ont mis QUARANTE SEPT ANS  pour engager une armée de politiques et de JUDAS de toutes sortes pour aboutir à un résultat qu’ils espèrent tout proche maintenant.


Cela ressemble à cette volonté des anciens maçons de Babel. Eux aussi ont pris un temps considérable pour construire une immense tour afin de produire un nouvel ordre contre Dieu. Tout le monde connaît l’issue de cette folle arrogance de l’homme.

 

Aujourd’hui, les financiers du Nouvel Ordre Mondial ont construit un édifice européen, semblable à celui de la première tour de Babel. Le rappel de cette construction d'origine prouve bien que cette génération d'hommes veut s'affirmer comme les descendants de CAIN l'assassin de son frère Abel.

 

Est-ce un hasard ?

Non, ces gens-là suivent une mystique. Ils sont de les héritiers de Caïn et connaîtront pour un grand nombre un sort identique. Ils pourront toujours se faire greffer moult cœurs, comme David Rockefeller afin de gagner du temps et braver le juge éternel. Mais Dieu se rit de ces simplets qui tombent un jour et sont confrontés justement... au jugement éternel.

 

CONSULTER CETTE PAGE

 

Les marchés financiers applaudissent à ce projet qu’ils espèrent quasiment à portée de main. L’indice financier parisien grimpe ; E. Macron président  c'est jouer un probable resserrement des taux entre la France et la splendide Allemagne, dont le pauvre peuple ne sent visiblement pas le danger qui va le happer, lui aussi, dans un avenir sanguinaire.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 





LE BATEAU IVRE USA

 

4 mai 2017 - La banque centrale américaine qui évoquait, il y a peu, une politique agressive en faveur de hausses de taux d’intérêt répétées, va observer une pause. Les membres du FOMC qui avaient déjà relevé les taux en mars pour les situer entre 0,75% et 1%, avaient indiqué qu'ils prévoyaient deux autres modestes relèvements des taux d'intérêt au jour le jour d'ici la fin de l'année. Mais la croissance au premier trimestre a été très décevante, marquant le pas à 0,7% en rythme annualisé.


Une grande majorité d’analystes dit que les prochains chiffres seront bien meilleurs. La Fed exprime la même opinion en évoquant un ralentissement « temporaire ». En outre, l’administration Trump « assure qu'avec une réforme des impôts favorisant les entreprises, une dérégulation et des renégociations commerciales, elle peut faire avancer la croissance de l'économie à plus de 3%. Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a reconnu lundi que cet objectif pourrait "prendre deux ans". »


Derrière le discours conventionnel politicien, surtout avec cette administration d’un genre très particulier, les banquiers centraux vont attendre. D’autant qu’il y a un signe inquiétant à surveiller : la chute de la demande de consommation de pétrole aux Etats-Unis. Par ricochet : « Si les perspectives de demande devaient se détériorer aux Etats-Unis, on peut craindre que cela pèse bien plus sur les cours pétroliers à long terme que, par exemple, un échec de l'Opep à trouver un accord sur ses baisses de production », ont conclu les analystes de Commerzbank dans une note récente.

 

Du point de vue des métaux précieux, la consolidation annoncée s’est confirmée. Il faut tout de même savoir que les grosses banques américaines ont très discrètement ramassé des quantités phénoménales d’argent métal. La consolidation étant le fruit de ventes de contrat PAPIER. Nous sommes donc bien entrés dans le processus annoncé par LIESI – bien lire la seconde partie du N°372 du 15 avril à propos de la future architecture monétaire mondiale.


Comme l’a exprimé le Banquier anonyme, les gens riches aujourd’hui sur la base de papier (assurances vie, obligations souveraines, etc. et même immobilier), seront bien pauvres de demain. Et il ne parle d'années mais de mois. Ainsi pouvons-nous mieux comprendre le jeu des oligarques du Système en faveur d'un candidat En Marche vers l'énorme désillusion.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER





 

 

EN MARCHE VERS LA MONARCHIE

DES ANTI DIEU

 

3 mai 2017 - Hier, nous évoquions le sujet de la dette des Etats comme le fait d’une stratégie des banquiers internationaux en vue d’imposer un programme, que les médias alternatifs évoquent, mais uniquement du point de vue matériel, via un contrôle des populations. On comprend que les réseaux de cette Haute finance, se jouent des politiciens comme de simples pions sur l’Echiquier, afin d’imposer les étapes progressives de leur stratégie globale. Mais il faut aussi entendre que tout cela suit un calendrier occulte parce qu’inconnu de la très grande majorité de nos contemporains.

 

D’ailleurs, combien sont-ils à succomber à la propagande du Quatrième Reich opérée par les propriétaires des médias : ces mondialistes, dont certaines familles oligarques installèrent Lénine et Hitler au pouvoir ?


L’homme des villes et des campagnes est devenu un mouton qui a le tort d’avoir une télévision et de s’informer uniquement auprès de ceux qui veulent le tondre, le détruire socialement pour en faire un esclave, prendre ses enfants pour les structurer comme des chiens de Pavlol. Nous ne sommes pas sous un joug stalinien, mais les effets sont identiques et tout cela parce que l’homme de notre époque a perdu le sens de la raison. Son intelligence tourne dans le vide. Il n’a plus de repères et est devenu un objet de consommation des Firmes de la Monarchie Globale, qui cache son existence derrière des conseils administration tenus par des hommes de paille….


Nous sommes dans le déroulement d’un calendrier occulte ou initiatique et les médias (qui jouent aujourd’hui le rôle des philosophes de 1789) entretiennent le mensonge ET l’illusion, faisant croire que les choses vont s’améliorer dans le monde nouveau façonné pour l’Homme nouveau sans foi et sans Dieu.


Un exemple tout récent vient le confirmer. Hier, le FMI et l’Union européenne ont annoncé un énième accord avec la Grèce. Ils viennent de conclure un nouvel accord sur les réformes de sauvetage grec. Selon le ministre grec des Finances, Euclid Tsakalotos : "Les négociations pour un accord technique ont été conclues sur toutes les questions... la voie est maintenant ouverte pour des pourparlers en faveur d’un allègement de la dette".


Le lecteur se pose alors la question : quel en sera le prix ?


Réponse : il y aura des réformes sur le droit du Travail et des modalités concernant l’énergie. En outre, des mesures sont exigées : réduction du montant des pensions et augmentation des impôts.


Tout cela va permettre le transfert de 7 milliards d'euros (7,63 milliards de dollars) en remboursement de la dette en juillet aux créanciers. Le Système va ainsi continuer à tourner…


En attendant, APPLE a annoncé disposer de 250 MILLIARDS de cash, l’équivalent du PIB du Chili. « Cela a quelque chose de pas très sain », estime Roger Kay, consultant pour Endpoint Technologies Associates en commentant la fortune d'Apple. « En temps normal, ce cash devrait servir à financer des investissements mais de toute évidence Apple n'en a pas l'utilité », souligne-t-il. Apple a annoncé qu'il consacrerait plus de 300 milliards de dollars à son programme de rachat d'actions d'ici mars 2019. Cela permet de faire monter le cours en Bourse et aux actionnaires d'engranger de confortables plus-values. Apple verse déjà 12 milliards de dollars par an à ses actionnaires sous forme de dividendes, se plaçant au premier rang mondial pour ce type de récompense.


La dette sera t-elle un jour payée par les Etats comme la Grèce ? Bien sûr que non. Tout cela n’est que virtuel. Par contre, les mesures sociales sont bien réelles.


En France, on apprend que le parti des Républicains est en train d’exploser entre ceux qui voteront Marine Le Pen et les Macronistes qui veulent du « pire qu’Hollande » – ils seront exaucés au-delà de ce qu’ils imaginent si la logique médiatique va jusqu’au bout. Les Républicains sont donc partagés en deux  clans et selon la presse parisienne, « les deux camps sont hystériques ». 

 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

RECHERCHE DES CANDIDATS CAPABLES D'INSTITUER LE PROGRAMME MONDIALISTE DEVOILE PAR AARON RUSSO

 

02 Mai 2017 - Pourquoi la Haute finance a t-elle exigé que les Etats s’endettent sur les marchés au taux du Marché ?

 

Pourquoi les politiciens ont-ils consenti à endetter les Etats de cette manière et non plus à leur banque centrale ?

 

Pourquoi les banquiers internationaux ont-ils maintenant besoin d’une crise où les Etats feraient faillite ?

 

Pourquoi LIESI a raison de vous annoncer une crise MONETAIRE dantesque au temps qu’inscrira notre rédaction d’un un futur numéro ?

 

Pourquoi la Haute finance a-t-elle  besoin de faire élire des hommes politiques sans aucune valeur morale ?

 

La Haute finance et le Macronisme: l'art du Mensonge.

 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

 



 

LES CENT JOURS DE LE PRESIDENCE TRUMP ET LA FETE DE SAINT JOSEPH

 

01 mai 2017 - Quelle immense déconvenue doit vivre Donald Trump alors qu’il vient de retrouver ses plus fervents partisans pour célébrer Ses CENT JOURS ! C’était à Harrisburg, en Pennsylvanie, l'un des États qui lui a permis de l'emporter en novembre.


La politique étrangère qu’il affirmait mener lors de sa campagne présidentielle a été déchirée en lambeaux. Il a été contraint d’abandonner ses meilleurs amis et de faire le choix de ses pires ennemis de campagne. Il est devenu l’homme de l’establishment de l’Etat profond américain ; il a été contraint de se soumettre aux ordres du calendrier du CFR américain.


Même son projet de mur frontalier avec le Mexique, promis à maintes reprises, vient d’être retiré du projet fédéral de loi de finances pour éviter une crise budgétaire et une paralysie des services gouvernementaux. Il découvre être la marionnette servile d’un pouvoir national qui s’accorde pour le moment avec celui (de la City) qui l’avait porté à la Maison Blanche.


Que dire encore de sa grande réforme fiscale, tant attendue depuis le jour de sa nomination et qui a tant fait grimper Wall Street ? Le peu qu’il ait tweeté va se traduire comme « un cadeau de plusieurs milliards de dollars aux Américains riches et qui ne fera qu'alourdir la dette du pays ». Les seuls bénéfices de son action et qui furent applaudis par les républicains, furent les mesure relatives au monde du pétrole.


Donald Trump ne change pas : l’accumulation des défaites, il les balaie et prétend que ses CENT JOURS traduisent le succès de son début de mandat. « Dans un message vidéo diffusé vendredi soir par la Maison-Blanche, M. Trump estime pourtant que "les 100 premiers jours de mon administration ont tout simplement été les plus couronnés de succès de toute l'histoire de notre pays". »


L’opposition démocrate ne se gêne pas pour qualifier ces cent jours de désastre. Que de promesses non réalisées : « Budget: F. Création d'emplois: F. Assécher le marigot: F. Santé: F », a lancé la chef démocrate à la Chambre des représentants Nancy Pelosi, reprenant les plus mauvaises notes du système scolaire américain.


Ce vendredi où D. Trump voulait s’illusionner avec des amis, les Etats-Unis ont publié le pire chiffre de croissance de l’économie américaine depuis trois ans.


L’échec majeur de Donald Trump pourrait se traduira t-elle par une politique de plus en plus belliciste, qui ferait le bonheur des néo-conservateurs ?

 

 

FETE DE SAINT JOSEPH


Aujourd’hui, c’est la fête de SAINT JOSEPH, patron des travailleurs ; une fête instituée par Pie XII.  Rappelons que les réseaux occultes avaient créé la puissante secte des ILLUMINES DE BAVIERE un 1er MAI. La famille financière, à l’origine de cette secte, participe en 2017 au financement du Macronisme. Sans surprise, le plan est toujours le même : détruire une France chrétienne, détruire l’emploi, achever ce que 1789 n’a pas réussi d’un seul coup, via une guerre civile EUROPEENNE. Pour y parvenir, il faudra susciter encore plus de haine en France, mais les sectateurs du Cornu perdront la bataille… Il faudra beaucoup de chômeurs. Faites-leur confiance. Après les beaux discours de campagne, il faudra attendre l'Allemagne... mais ils ne vous décevront pas.


Notre Seigneur Jésus Christ parle de la foi et des œuvres. Impossible de faire son salut éternel si les œuvres ne viennent pas affirmer notre foi. Ce qui est enseigné dans le catéchisme est aussi éclairant dans le comportement des disciples des Illuminés de Bavière. Leurs œuvres sont inspirées par les anti-Dieu et leurs discours sont aussi mensongers. Ils séduisent avec une habileté bien pauvre, comptant sur l’idiocratie et le manque de sagesse de nos contemporains, blasés de matérialisme et n’ayant de l’espoir qu’une vue de très court terme, vantée par des beaux parleurs au discours tellement creux.


Le pire des châtiment que Dieu puisse envoyer aux hommes apostats s’appelle l’AVEUGLEMENT. C’est pour cette raison que la chute sera inexorable jusqu’au grand coup de tonnerre. Que saint Joseph nous soutienne dans notre quotidien et les difficultés.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER





 

 

 

 

 

LE REGNE DES AMAZONES

 

28 avril 2017 - Alors que la France se dirige vers les élections présidentielles cruciales ; alors que la Turquie menace de déverser des millions et des millions de migrants sur l’Europe, deux femmes, deux européennes, s’arrachent les cheveux dans une lutte sans pitié. La chancelière Merkel, qui a créé les conditions de la prochaine guerre civile en Allemagne, un agent double du mondialisme et de l’ex-URSS, entend être le macho de l’Europe contre la Première ministre britannique Theresa May.


Angela Merkel a dit qu’il n’y aurait aucune pitié pour les Britanniques dans le dialogue qui s’instaure dans le cadre du Brexit.


On imagine ce qui adviendrait si une autre femme, Marine Le Pen, accédait à la présidence française. Hier, Emmanuel Macron, la marionnette du tandem Soros – Bergé (incarnant la Finance et les valeurs libertairesantichrétiennes), a écrit : « Je respecte les électeurs de F. Fillon. Je leur dis simplement : est-ce que vous vous retrouvez dans le projet de Mme Le Pen ? » Si les électeurs de F. Fillon veulent voter pour E. Macron, ils doivent savoir que les fêtes chrétiennes seront supprimées et que le christianisme en France va connaître une guerre sourde, sans pitié, jusqu’au cercueil. Tout a déjà été acté dans les ateliers. Il suffit de (re)voir tous les projets financés par les deux personnalités nommées.


Theresa May accuse les Européens de "s'unir contre" son pays, tout comme Marine Le Pen accuse tous les partis consuméristes et mondialistes de s’unir contre les idées qu’elle promeut en matière de souveraineté.


Theresa May va devoir établir enfin ses positions de négociations. Elle prévient déjà les électeurs britanniques à Leeds (nord de l'Angleterre), en pleine campagne électorale pour des législatives anticipées qu'elle a convoquées pour le 8 juin : « Les négociations vont être difficiles ».


Face à elle, les mondialistes européens veulent constituer un front uni. Le gâteau rétrécit et il s’agit de protéger les acquis entre mondialistes technocrates. Ils n’ont cependant pas compris, pour la plupart, que l’Europe connaîtra, dans son intégralité, un sort semblable à ce que l’on voit au Venezuela, où les gens meurent de faim au quotidien. Parce que les rêves macronistes nous mèneront à cette issue avec certitude. Ses amis le savent-ils ? Peut-on être si stupide et ne pas voir ?


En tout cas, les Britanniques peuvent user de plusieurs moyens de pressions comme celui de l’abandon de toute collaboration en matière de terrorisme avec les technocrates de Bruxelles. Inutile de vous faire un dessin. C’est tout de même sérieux « la protection des citoyens européens »…

L'UE espère entamer les négociations sur l'article 50 après les élections générales anticipées du 8 juin au Royaume-Uni.


Dans un tel contexte d’imprécision et de tensions vives, la Banque centrale européenne (BCE) a décidé du maintien de sa politique accommodante. Pourtant, Mario Draghi avait commencé sa conférence de presse d'un ton franchement optimiste, mettant l'accent sur plusieurs éléments d'amélioration de l'économie dans la zone euro. Pour Mario Draghi, l’inflation est encore trop basse : pas question d’envisager de changement dans la politique monétaire.


Une décision semblable de la banque centrale japonaise qui maintient ses taux au plancher pour se goinfrer de papier et maintenir artificiellement les bulles papier. Les marchés ont encore de beaux jours devant eux.


 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER


 





Etats-Unis : QUI EST A LA BARRE ?

 

27 avril 2017 - Décidément, Donald Trump a besoin de fusibles à répétition afin de masquer l’incapacité de son administration à lui obéir, quand ce n’est pas de lâcher des compagnons majeurs de sa campagne présidentielle afin de satisfaire aux forces obscures qu’il condamnait avant même d’occuper la Maison Blanche.


Cette fois, et les médias l’ont abordé, il s’agissait de trouver une issue au cafouillage de la progression du porte-avions Carl Vinson et à sa flotte.


« Le 8 avril, Washington avait ordonné au porte-avions Carl Vinson et à sa flotte - deux destroyers et un croiseur lanceur de missile - de "naviguer vers le nord" depuis les eaux de Singapour vers la péninsule coréenne, sur fond de tensions avec la Corée du Nord et la possibilité d'un nouvel essai nucléaire de Pyongyang. Mais "l'armada très puissante" bruyamment vantée par le président Trump est alors partie dans l'autre sens, faisant route vers l'Australie, au sud-est de Singapour, pour mener des exercices avec la marine australienne. »


Qui devait sauter pour ce nouveau fiasco ?


L'amiral américain en charge de "l'armada" envoyée par Donald Trump vers la péninsule coréenne.

 

« Cette confusion est de ma faute et j'en prendrai la responsabilité », a déclaré devant une commission parlementaire à Washington l'amiral Harry Harris , chef du commandement de l’armée américaine dans la zone Asie Pacifique. Le porte-avions et son escorte ont fini par prendre la direction de la péninsule coréenne et se trouvent encore en route, selon l'amiral Harris.

 

Le mal est déjà fait et les médias internationaux ont tourné en ridicule les gesticulations de la présidence Trump. Un nouveau fait qui ridiculise l'impression de puissance et de détermination que le président américain voulait projeter en annonçant ce déploiement.

Comment rattraper le tir ? Comment corriger cette impression d’une administration américaine incapable dans bien des domaines ?


Donald Trump a trouvé la parade en présentant une vaste réforme fiscale pour les entreprises et les ménages. Pour la Maison Blanche, c’est une vaste réforme fiscale : « l'une des plus importantes » dans l'histoire des Etats-Unis. Par exemple, pour les entreprises, le taux d'imposition est abaissé de 35% à 15%. En outre, l’administration Trump va permettre aux entreprises de rapatrier leurs liquidités détenues à l'étranger en n'acquittant qu'une seule fois l'impôt sur cette opération.
Pour les ménages, l’administration Trump va réduire de 7 à 3 les tranches d'imposition avec un taux maximal de 35%.


Les grosses têtes de GOLDMAN SACHS sont derrière cette mouture : le secrétaire au Trésor Steve Mnuchin ainsi que le conseiller économique de la présidence Gary Cohn.


Que fera le Congrès maintenant ? Plusieurs politiciens avaient déjà exprimé des inquiétudes relatives au financement de ce programme. Réponse de M. Mnuchin : cette réforme « se financera elle-même » compte tenu de ses effets bénéfiques sur la croissance qui, en retour, augmentera les recettes fiscales.


Et en France ?

 


 

Autre cusiosité

 



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

DE SIMPLES PIONS SUR L’ECHIQUIER

 

26 avril 2017 - L’analyse de l’élection française met en lumière une grande transformation prochaine, puisque le système politique issu de la Seconde Guerre mondiale est déjà défait : il n’existe plus de ‘droite’ et de ‘gauche’. Même la barrière morale, limitée à la loi naturelle, a explosé chez les représentants de ces partis politiques. Un grand nombre d’entre eux ont placé l’homme en dessous de l’animal. Sans entrer dans les détails, le constat est là, sous nos yeux : l’atomisation des partis politiques autour du centre, est suivie d’un délitement moral et d’une débauche sans frein. Le politique a le projet de transformer la France en une société semblable à celle de Sodome.

 


 

Quelle fin peut attendre une telle société, qui pourrit sa jeunesse dès l’âge le plus tendre, par des enseignements qui sont le fruit d’adultes totalement dégénérés, des instruments d’Asmodée, haineux pour l’innocence ? La listes des fanatiques du gender, par exemple, dans le milieu politique et médiatique, est ahurissante. Qui eut imaginé, il n’y a qu’une dizaine d’années, que nous verrions des programmes aussi abjectes, soutenus par des présidents et des présidentiables ?


Les banquiers internationaux avec lesquels les politiciens et les médias ont favorisé cette déstructuration du politique représentatif, nous introduisent dans un nouveau paradigme qui n’est pas celui que les réseaux macronistes cherchent à implémenter dans le cerveau des idiots utiles que ce mouvement séduit. Il faut bien entendre, comprendre, que la Machine financière derrière le Macronisme, pratique des rituels sataniques les plus abjects et que nous n’aborderons pas.

Une victoire macroniste signifierait la fin du paradigme de la nation souveraine et l’émergence d’un SEUL PARTI aux contours encore plus ou moins indéfinis, mais structurés de telle manière que des affinités émergeront selon les thèmes proposés. Et encore, tout laisse à croire que le Macronisme pourrait diriger par des ordonnances, comme tel est le cas de tout pays vassalisé dans la structure globale.


Nous sommes à l’heure du verdict européen et la France va donner le signal…


D’anciennes prophéties catholiques annonçaient la destruction de l’Europe par la banqueroute des pays du sud, suivie de guerres civiles qui submergeraient ce continent à la suite de l'effondrement d’une « devise commune ». Tout cela n’a t-il pas eu lieu ? Reste l’implosion du Système qui arrivera selon le modus operandi que nous développons dans nos publications. Elles vont suivre un cours de développement important, jusqu’à la rupture de l’élastique, si la santé nous le permet.

Ce piètre personnage qu’est François Fillon, appelant « Emmanuel Hollande » celui qu’il épouse maintenant sans vergogne et sans retenue, pour bâtir la société des sans-Dieu ; qui se prétendait souverainiste et amoureux d’une France qu’il abandonne au soir du résultat de dimanche dernier, en quelques secondes, à ses pires ennemis, n’est que le pâle reflet de ce clergé qui se prétend, lui aussi  catholique, et qui pousse ses victimes dans les gorges abyssales de l’enfer.

Cela s’appelle une TRAHISON.

Cela s’appelle un pacte de collaboration avec l’Infâme qui n’est autre que l’Intelligence ennemie.

Cela s’appelle un crime d’Etat.

Cela s'appelle un crime de civilisation.


MAIS…


Triste époque qui nous fait percevoir avec encore plus de netteté la lumière de l’espoir et la certitude du triomphe. Mais il faut cependant que la tempête souffle avant… Voyez le DOIGT du Tout-Puissant sur cette image (nous l’avons largement commentée dans la série Lettre des Prophéties 38-46), puis regardez autour de vous l’indifférence générale des sans-Dieu, des tièdes et des pleutres.


Ils ne voient rien. Ils ne comprennent pas. Ils s’amusent et chantent avec E. Macron et sa horde d’oligarques, pensant que tout cela va durer, grâce à l’impression des dettes par les banques centrales.

Comme si les banques centrales n’avaient pas pour propriétaires les oligarques du Conseil des Treize… eux-mêmes aux ordres de celui qui prétend que le Diable est une fable de cette vieille époque où les gens n’étaient pas aussi intelligents que les maître apparents de l’Echiquier de 2017.


Nous préparons une nouvelle série de LISO sur les turbulences au sein du Conseil des Treize – une rédaction passionnante !

 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

PROPAGANDE – DÉSINFORMATION  MANIPULATION

 

25 avril 2017 - En France, les deux semaines qui suivent vont être très intéressantes à suivre, selon les confidences de sources qui savent mais ne veulent pas dévoiler le scénario écrit, au motif que LIESI a la particularité d’être en France.


On a bien compris que le phénomène Macron est une bulle et que la structure même du personnage politique repose sur des fondations plus virtuelles que tangibles. La manière de procéder des marionnettistes pour amener un match Macron/Le Pen au second tour de la présidentielle française, a été révélatrice d’un art savant de la manipulation de la  psychologie de masse, au moyen de la presse et des médias, des mensonges politiques, des trahisons au sein même des partis politiques traditionnels, d’une montée des extrêmes habilement exercée, etc. LIESI avait annoncé depuis de nombreuses semaines que les partis droite/gauche allaient exploser et que le Parti socialiste serait détruit. Prédiction réalisée d’une source autorisée...


En outre, ce que nous voyons est la confirmation de ce que nous avions écrit, il y a quelques années, quand nous prétendions que F. Hollande avait été choisi pour deux mandats  par le comité exécutif du CFR américain, avec un cahier des charges précis, qui a fonctionné sur le plan sociétal avec la destruction de la Famille (idem avec François, introduit de force par un réseau suisse collaborant avec le groupe néo-conservateur libertaire de Wall Street – lire la série Lettre des prophéties 47-54), mais qui fut un échec sur le plan social et sur le plan du droit du travail. François Hollande n’a pas osé aller si loin. On lui a donc préféré un autre : tout jeune aux dents longues (voir la brochure proposée dans l’article d’hier), mais si efféminé dans sa manière de paraître, forçant le ton pour donner l’impression d’être un homme équilibré, stable et inspirant confiance, à des cadres et à une jeunesse si ignorante d’Histoire de France et en quête d’un absolu chez un prétendu messie, rassembleur contre la haine qu’inspireraient les souverainistes, selon la propagande des médias.


Nos contemporains ne voient même pas que cette manière de procéder est typique de celles dénoncée par les anciens transfuges des services secrets de l’Union soviétique. Non pas que nous ayons à faire à des agents de Moscou ! Non ! c’est la technique des services secrets de l’URSS qui est adroitement reprise par ceux qui ont mis en scelle le communisme en Russie et qui feront de même en France. Cela fait six ans que LIESI avertit que le France deviendra ROUGE. E. Macron est un ROUGE déguisé et le ROUGE Mélenchon atteint un score exceptionnel. Tout se met en place et nos contemporains sont aveugles.


Nous sommes en pleine guerre psychologique. Au soir même des résultats du premier tour de la présidentielle française, toute la classe politique proche du centre s’est unie pour menacer le citoyen : voter l’intérêt national, c’est assurer la guerre civile en France. La marionnette de l’Elysée a même susurré son appétit pour le poulain de ses boss américains : E. Macron. Le clone de F. Hollande n’a t-il pas bénéficié du service des réseaux du cabinet fantôme de l’Elysée pour liquider un opposant majeur et permettre à la candidate du FN d’arriver face à lui ? N’est-ce pas F. Fillon qui a parlé de cabinet fantôme ?


La majorité de la prétendue droite et celle disparate de la gauche se sont finalement unies pour pousser E. Macron vers l’Elysée et mener peut-être demain sa politique d’ordonnance au profit des grandes banques de l’Europe à Wall Street. Le score de 10% en moyenne des actions des banques françaises au lendemain des résultats favorables à E. Macron, n’est-il pas un signe inquiétant pour le peuple au cerveau nettoyé ?


Cette coalition des partis proches du centre, autour du faux sauveur E. Macron, les mots de F. Hollande sur le risque de guerre civile que ferait encourir une élection de M. Le Pen, tout cela sent la manipulation, la propagande des heures sombres de l’Histoire. Cette technique est exactement celle qui fut pratiquée par les agents soviétiques d’hier. Or elle devait être précédée d’une phase de DEMORALISATION. N’est-ce pas ainsi, EXACTEMENT, qu’ont travaillé les communicants mondialistes du candidat Macron ? Ils lui ont construit une image de sauveur, de rassembleur… et dépeint une France DEMORALISEE ?


Ces futurs résultats du second tour, éclaireront chacun sur le calendrier des Initiés que fréquenterait E. Macron si on se fie à certains de ses discours très « illuministes »… à moins qu’ils ne soient écrits par des plumes au service des ateliers. Bref, nous sommes à un moment intéressant de notre histoire et l’ennemi n’est pas seulement djihadiste. Le djihad n’est qu’un instrument de manipulation du Pouvoir occulte qui suit sa route mais aussi son triste destin. Un raisonnement que les cerveaux du FN se gardent bien de décrire.


Ce Pouvoir de l’ombre sera broyé, exactement comme l’a décrit le PADRE PIO, dans des circonstances très particulières que nous développerons dans les prochains mois dans la Lettre des prophéties.


Un ancien agent soviétique rappelait une constante : « Les gens de gauche sont des idéalistes, les idiots utiles. Le KGB les considère comme les pires ennemis du Système. Avec les prostitués politiques, ils seront les premières victimes de la révolution… » « Les gauchistes ne sont utiles que dans la phase de la DESTABILISATION ».


C’était dans les années 1970’. Que constatez-vous ?

A chacun de tirer une conclusion.

 

MERCI DE VOS ABONNEMENTS QUI ENTRETIENNENT CETTE PAGE ET CONSTITUENT UN LIEN POUR MIEUX COMPRENDRE LE MONDE PROCHAIN



 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 







 

SORTIE DES BREVES DE LIESI FEVRIER 2017  EN PDF

 


COMMANDER