LES MONDIALISTES PRÉPARENT

LA GUERRE CIVILE EN EUROPE

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER



24 février 2017 - L’élite dirigeante qui s’amuse à faire voler en éclats les schémas classiques d’après-guerre, est menteuse, hypocrite comme le Prince de ce monde auquel elle a fait allégeance. C'est ainsi qu'elle a présenté au peuple son programme comme bienveillant (pourtant totalement utopique et antichrétien : le paradis sur terre) sous la formule Liberté Egalité Fraternité.

Pour renforcer sans cesse son pouvoir elle n’a cessé de recruter des personnes qui sont en quelque sorte ses « oligarques ». Ils constituent une partie de ces 1% les plus riches. Cette caste d’oligarques marxistes ne cesse d’accroître leur puissance de feu (et donc leur nuisance) alors que d’autres hommes liges, tenant les cordant des politiques monétaires, ont offert des taux ZERO voire négatifs aux populations, leur donnant l’illusion qu’ils allaient vivre mieux. C’est la technique de la grenouille qui chauffe lentement dans la marmite et qui n’a pas compris le sort qui va lui être réservée.


Comme nous l’avons largement expliqué dans LIESI et LISO, l’INFLATION est l’arme destructrice des patrimoines. C’est le programme HAARP des ménages populaires et la liquidation assurée de la classe moyenne européenne.


Nous entrons progressivement dans ce scénario qui peut s’accélérer à tout moment puisque l’événement est choisi d’avance par l’Elite pour justifier le Programme.


On nous demande souvent pourquoi LIESI a su anticiper depuis si longtemps le monde actuel et ce que vous verrez demain ? Nous avons (entre autre) providentiellement connu, à partir de 1985, une personnalité très influente dans le cercle des architectes du Programme Luciférien. Le 11-Septembre (par exemple) faisait partie de ses prédictions et nous n’en fûmes donc pas étonné. Le rôle de LIESI et de LISO consiste à donner des repères pour le monde à venir et la compréhension de l'enchaînement des événements rarement fortuits.

 

Cet événement du DYNAMITAGE des tours jumelles fut d’ailleurs le catalyseurs de la création de LIESI. Il y eut aussi un peu avant, un très long entretien avec Henry Coston. C’était à Paris, quelques semaines avant qu’il ne s’éteigne, usé par tant de combats pour la diffusion de la vérité sur ce monde de l'occulte (souvent) volontairement inconnu par nos contemporains.


Parmi les événements susceptibles de nous précipiter dans le scénario de la dévaluation des patrimoines, il y a les élections démocratiques. Nous montrerons ce qui se passe dans le prochain numéro de LIESI.

Par exemple, en France, si Marine Le Pen accédait au Château, il y aurait un feu d’artifice nous précipitant vers quelque chose qu’il vaut mieux étouffer pour le moment.

 

Ce qui se met en place sous nos yeux, c’est l’élimination de la concurrence, c’est le vol ultime de la vie, de la liberté et de la propriété. Et c’est maintenant beaucoup plus proche que les gens ne l’imaginent… Nous donnerons le timing précis, comme nous l’avons fait pour les métaux précieux, à un certain moment, dans la lettre LIESI.

[A suivre] 


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

 

 

 

LES MONDIALISTES PRÉPARENT

LA GUERRE CIVILE EN EUROPE

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER

 

23 février 2017 - Les peuples qui n’ont plus les repères chrétiens sur le bien et le mal, se font avoir par des démagogues jacobins sans foi ni tabou, des séducteurs, des gens qui savent manier habilement le langage de la duperie.

 

Pour résumer, les peuples se sont fait séduire par les hommes des loges de la SYNAGOGUE DE SATAN. On leur a proposé une révolte sans faire couler le sang (et donc pas de martyr), contre les commandements de Dieu ; on leur a promis le paradis sur terre et nos contemporains ont suivi les hérauts du Général de l’Enfer, qui règne par procuration. Et que dire quand cette révolution est aussi prêchée par les apostats romains dont nous analysons une petite partie du complot dans la dernière série de la Lettre des Prophéties.


Le socialisme est une plaie purulente qui mène les nations au chaos. [Voir les prophéties de Mgr Gaume dans la dernière série de la Lettre des Prophéties.] Les architectes du Socialisme Planétaire ne sont plus vraiment dans un esprit de conquête, du moins pour l’Occident.


Le socialisme a finalement triomphé par le mensonge et la séduction. Reste maintenant à lever le voile sur ce qui a toujours été caché aux peuples : la pauvreté matérielle après la misère spirituelle.


Beaucoup ont rappelé: le vide attire toujours les barbares.

Eh bien ils sont là, à l’intérieur et aux portes de l’Europe.

Ils guettent l’horloge de la révolution. Elle ne va pas encore frapper les douze coups de la guerre de chacun contre tous, mais nous pouvons nous arrêter et réfléchir quelques instants pour conclure combien tout s’accélère.

Voir encore dans le prochain numéro de LIESI de fin de mois, les dernières révélations du Banquier anonyme sur les coulisses des enjeux américains.


 


 

Une élite dirigeante qui s’amuse à faire voler en éclats les schémas classiques d’après-guerre. 

 

[A SUIVRE]

 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

 



 



INFO

 

Confirmation de ce que nous annoncions dans le document publié en 2013


LA PERESTROIKA DU SYSTEME CAPITALISTE.


[Nous proposons le document PORT offert jusqu'à vendredi.]

 

 

 

La chancelière Merkel a trouve un bouc-émissaire :

la valeur de l’Euro


22 février 2017  - Angela Merkel est parvenue à garder son poste en mettant l’accent sur les succès de l’économie allemande. Elle-même et ses proches ont contesté la politique monétaire de la BCE mais la période de déflation de la dernière décennie lui a été très très… très bénéfique. Elle a ainsi emporté succès après succès depuis la crise financière de 2008, mais (se croyant inaccessible) elle s’est finalement tirée une balle dans le pied en jouant l’agenda mondialiste qui consistait à accepter des millions de migrants islamiques ne partageant aucune valeur du citoyen besogneux qu’est l’Allemand. Ce dernier n’a en effet pas trouvé que cette invasion ordonnée par la Chancelière était de bon goût, surtout quand A. Merkel prépare sa retraite à l’ETRANGER… dans un coin entre Blancs riches et bien armés.


Depuis, le taux de criminalité a explosé et nombre de retraités allemands vont voir ailleurs, et parfois même très loin, pour chercher à vire des jours de quiétude. Voilà le contexte des prochaines élections, avec (en outre) le risque de voir l’inflation prendre encore plus de vigueur qu’en début d’année.

Une nouvelle tendance qui ne va pas plaire aux retraités allemands. Les gestionnaires de leurs retraites ont acquis des obligations qui baissent avec la remontée des taux. Les obligations d'État de la zone euro ont affiché une perte de 2,1 pour cent en janvier. Selon Bloomberg, c’est le pire des résultats depuis 1998.


Les Allemands sont confrontés à une montée des prix de produits de base avec des salaires qui ne bougent pas. ET l’on ignore ce que sera le monde monétaire fin septembre prochain, échéance des élections fédérales allemandes. Avant cela, il y aura eu des élections aux Pays-Bas, en France et peut-être en Italie. Flairant le mauvais temps sur la VALEUR DE l’euro, A. Merkel considère maintenant le prix de la devise européenne comme un «problème» après des années de taux d'intérêt négatifs. Elle a même mis en cause les centaines de milliards dépensés dans l'assouplissement quantitatif par la BCE…


Voilà qui annonce le scénario de LIESI : 2017-2018 seront des années monétaires : notre PERESTROIKA du Système capitaliste est désormais lancée. Avez-vous remarqué (en passant) combien les diplomates russes meurent de façon curieuse, après les avions russes qui s’écrasent… Et le Kremlin ne dit rien… Le bloc de commandement russe sait ce que sous-entendait J. Rothschild dans le numéro 368 de LIESI...


Revenons aux ténors de la politique allemande. Il y a deux semaines, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schauble, avait confirmé l'accusation de Donald Trump selon laquelle l'euro était « trop bas » pour l'Allemagne, et ajoutant qu'il était incapable de faire quoi que ce soit dans la mesure où le responsable s’appelait Mario Draghi. C’était le 5 février.

« Lorsque Mario Draghi, le président de la BCE, a lancé la politique monétaire expansive… J'ai alors promis de ne pas critiquer publiquement cette politique. Mais je ne veux pas être critiqué pour les conséquences de cette politique… »




Dans le même temps, la Chancelière Merkel veut accélérer le rapatriement de l’or allemand encore à l’étranger, ajoutant que la politique monétaire de l’Union européenne a été fixée par la Banque centrale européenne… indépendante.


Faut-il y voir un lien entre la monnaie et l’or… ? N’est-ce pas ce que nous serinons dans la série LISO depuis quelques mois, ou alors dans les derniers numéros de LIESI ?


Dans le prochain numéro, nous verrons qu’il y a AUSSI un lien avec les événements politiques européens.


Croire que tous ces changements surviennent par hasard est le gage d’un esprit qui tournerait à vide… sans cervelle. Le lecteur peut se plonger dans les anciens numéros de LIESI pour démontrer à leurs proches que ce hasard n’existe pas. ILS préparent la plus belle spoliation de l’OUEST au profit de ceux qui font SILENCE... ILS imposent aux parisiens la circulation alternée exactement comme cela se faisait avec les citoyens soviétiques pour mesurer leur obéissance au Pouvoir… Silence, on tourne…

Si seulement, les gens avaient la FOI de leurs pères pour voir les LOUPS dans la BERGERIE !

 

 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER 



 



 

QUAND ON NE PEUT PAS BRILLER PAR LINTELLIGENCE RESTE...

 

 

 

 

POUR INFORMATION

 

 

Dans cette affaire, les fonctionnaires musulmans ne font que traduire la volonté des réseaux satanistes oeuvrant à la destruction de la civilisation chrétienne. Depuis les années 70' on sait que les politiciens européens recrutés dans les sociétés secrètes mondialistes collaborent à un plan de morcellement des souverainetés et territoriales nationales européennes pour y insérer des "territoires islamistes".

 

Voir la Lettre des Prophéties.

 

Les groupes qui pactisent à l'éradication du christianisme dans le monde sont ces mêmes réseaux qui volent les enfants pour satisfaire les plaisirs de leurs "employés" placés aux structures clés de la société civile.


Faut-il alors s'étonner que le monde politique versus Obama/Hollande soit si pressé d'introduire les mesures LIBERTAIRES QUI FAVORISENT LE CRIME CONTRE L'INNOCENCE ET SURTOUT L'ENFANCE ?

 

Relisez le témoignage des enfants ROCHE... Tout y est dit.

 

 

PANIQUE DANS LE MILIEU POLITIQUE AMERICAIN

 

21 février 2017  -  Aux Etats-Unis des centaines d’arrestations en série de pédophiles ont eu lieu et des centaines d’enfants viennent d’être sauvés.


Ces résultats sont le fait de la récente nomination du nouveau procureur général qui tend à accorder une attention particulière à ces crimes. Est-ce que les gens comme Hillary Clinton et certains de ses proches finiront (avec une partie de la classe politique qui bénéficie de l’esclavage d’enfants volés pour être vendus et abusés sexuellement par des réseaux satanistes) emprisonnés ?

En tout cas, ces événements s'inscrivent comme une réponse à la campagne lancée par les démocrates contre le Général Flyn, conseiller de D. Trump depuis la campagne présidentielle. Nos sources américaines avaient en effet confié que depuis de nombreux mois l'équipe entourant le personnel de campagne d'Hillary Clinton "voulait sa peau". Ils ont obtenu ce qu'ils souahaitaient et...

 

Nous assistons au retour de bâton...

 




 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER 



 



 

 

AVIS DE TEMPETE SUR LA GRECE


20 février 2017 - Les signaux d’alerte sur le système bancaire grec se multiplient. La population et les chefs d’entreprise se ruent vers les banques pour récupérer leurs avoirs. Le public ne fait plus confiance au mondialiste et Premier ministre de Syriza. Ceux qui ont encore de l’argent après les cures d’austérité à répétition et les épisodes précédents contre les créanciers européens, avec le blocage des sorties de capitaux, savent combien il ne faut aujourd’hui plus apporter le moindre crédit au politicien et à son allié : le banquier.


La situation de la Grèce, berceau de la démocratie, a mis au grand jour les projets des mondialistes qui travaillent pour une caste oligarchique s’enrichissant régulièrement au détriment de la majorité de la population qui paie les intérêts des dettes nationales aux mêmes réseaux de puissants qui fabriquent les crises économiques, assèchent les liquidités quand cela leur plaît - voir l’exemple de l’Inde de la fin d’année 2016 développé dans LISO.

Aujourd’hui le désaccord entre les créanciers européens et le FMI est total !


Le montant des dépôts retirés au cours des 45 derniers jours dans les banques grecques est de 2,5 milliards d’euros. Et ce, malgré les contrôles de capitaux empêchant le citoyen grec de retirer plus de 1800 euros par mois. La banque centrale, dont le président fréquente les réunions organisées très discrètement à Bâle dans les salons feutrés de la Banque des règlements internationaux, a eu pour consigne de diminuer les réserves de billets des banques grecques.


Selon le journal Eidiseis, les banquiers grecs ont exprimé leur inquiétude assez récemment face à l’ampleur des retraits au cours des trois derniers mois. Même les prêts aux entreprises et les prêts hypothécaires viennent de virer au rouge. Il y a réellement de l’inquiétude dans l’air.


Cette fois, les Grecs n’ont pas beaucoup d’espoir face à leurs créanciers tant ils ont eu la preuve que leur représentant, A. Tsipras, était un homme lige du Système. Les prolongations ne viennent pas de lui mais des manœuvres de Goldman Sachs - comme nous l’avions analysé dans nos publications antérieures.


La Grèce est irrémédiablement perdue tant qu’elle subira les décisions des organismes mondialistes. Il  lui faut quitter l’EURO au plus vite et peut-être se rapprocher de la Russie et du bloc de commandement russe, représenté par V. Poutine qui voulait aider les Grecs il y a trois ans. Revenir à la monnaie nationale tout en restant dans l’Union européenne, permettrait aux Grecs de rembourser une partie de leur dette. Tous les pays européens très endettés devraient réfléchir à cette solution qui leur laisserait encore une marge d’indépendance. Mais le vrai problème de 2017 est que le politique n’est que le caniche de la Haute finance qui impose son plan en sacrifiant des pans de populations sans le moindre remord.

La Grande Bretagne a voté le BREXIT en juin dernier et le pire annoncé pour son économie ne s’est pas produit. L’économie britannique n’a t-elle pas connu la meilleure croissance au sein du G20 en 2016 ? Certes, mais la livre sterling a dévalué de 20%…



Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER 



 



 

 

 

SUR LES FINS DERNIÈRES

 

Bonté et miséricorde de Dieu.


I. Dieu est souverainement bon.


Les deux bagues. U n souverain fit faire une statue d’ange en marbre blanc. L ’ange tenait de la main gauche un cordon de soie, portant une bague d’argent, de la main droite une chaîne garnie de diamants, soutenant une bague en or. Le prince héritier et la princesse voulaient savoir ce que ces bagues signifiaient. « Je donnerai les bagues, dit le roi, à celui dentre vous qui en devinera la signification. »Ces bagues, répondit le prince, symbolisent assurément lamitié et lamour. « Cest juste, répliqua le roi, mais pourquoi lune est-elle en argent et lautre en or ? »« La bague en argent, dit alors la princesse, représente lamitié et lamour des hommes. Cette amitié nest pas bien forte, elle est en quelque sorte attachée à un fil, qui se rompt facilement. La bague en or signifie lamour de Dieu envers nous, qui est fort et indestructible. » Le souverain loua leur sagesse et remit la bague en argent au prince, la bague en or à la princesse.


Dialogue de saint Jérôme avec lenfant Jésus. Saint Jérôme (mort en 420) passa près de 25 ans dans la grotte où l’enfant Jésus était venu au monde. Un jour il lui adressa la prière suivante : « Cher enfant Jésus, comment pourrai-je compenser tout ce que tu as souffert pour moi, en voulant être couché durement dans la crèche et endurer tant de maux pour mon salut ? » Puis le dialogue suivant s’engagea entre le saint et une voix mystérieuse : « Loue Dieu en disant : Gloire à Dieu au plus haut des cieux ! » Le saint répondit : « Mais je voudrais bien toffrir quelque chose, cher enfant, je veux te donner tout ce que je possède. Donne ton bien aux pauvres, cest comme si tu me lavais donné. Je le ferai, mais il faut que je te donne aussi quelque chose, à toi, sans cela je mourrai de douleur. E h bien, donne-moi tes péchés, je te les lèverai. » A ces mots, saint Jérôme se mit à pleurer et lui dit : « Cher enfant, prends donc ce qui est à moi, et donne-moi ce qui est à toi. » Comme cette réponse de l’enfant Jésus à saint Jérôme montre bien toute la grandeur de la bonté et de la miséricorde de Dieu envers l’homme !


Une décision du Sénat romain. En l’an 70 de notre ère, sous le règne de l'empereur Vespasien, le Sénat romain, la plus haute autorité dans l’empire, s’occupa du nom qu’on donnerait à la divinité suprême. Les sénateurs n ’étaient point d’accord. L’un voulait qu’on l’appelât « Dieu des richesses », un autre prétendait qu’il fallait le nommer « Dieu des forts », un troisième préconisait le nom « Dieu des sages ». Enfin un sénateur se leva et dit : « Si le Dieu suprême est un Dieu des riches, il ne peut pas être celui des pauvres ; s il est le Dieu des forts et puissants, il ne peut être celui des faibles, sil est le Dieu des sages et savants, il ne peut être celui de la plèbe. Ensuite il déroula un grand tableau représentant un beau jeune homme, aux traits doux et aimables. Sous l’image on lisait: « Je vous aime, je me donne, je vous pardonne, car je suis le Dieu de la charité. » Lorsque les sénateurs virent l’image et l’inscription, ils s’écrièrent : «Vraiment, le Dieu suprême doit être un Dieu de charité et damour. » — Saint Jean dit tout court : «Dieu est la charité. » (I Jean. 4, 8.)


II. Il n'y a faute si grande, que Dieu ne remette au pécheur contrit.


— Un fils criminel au lit de mort de sa mère. — En 1868 une mission fut prêchée à Aix. Un missionnaire y raconta une histoire qui fit grande impression sur tous les auditeurs. Il avait rapporté le fait suivant : « Il y a quelques années une mère voyait approcher sa dernière heure. Ses enfants entouraient sa couche, un fils seul manquait. Il était en prison pour un crime, qui avait contribué à hâter la mort de sa mère. Pourtant la mère mourante voulut tenter une dernière fois de ramener son fils dans le droit chemin, quoique toutes ses prières eussent été infructueuses jusque-là. Il devait paraître au lit de mort de sa mère. On présenta la requête au commandant de la forteresse où il était interné, et celui-ci le fit conduire auprès de sa mère sous bonne garde. Quoique déjà privée de l’usage de la parole, elle rassembla ses dernières forces et fixa sur lui un regard de profonde tristesse. Mais ce regard d’une mère mourante avait opéré un miracle. De retour dans son cachot, le fils se jeta à genoux et commença à prier. Peu après il se déchargea du pesant fardeau de ses crimes par une bonne confession. La grâce de Dieu continua à agir en lui, et après avoir expié ses crimes il obtint la grâce du sacerdoce — et ce fils c'était moi. Donc courage et confiance, chers chrétiens ! Quelque coupable que soit le pécheur, la bonté et miséricorde de Dieu est bien plus grande. » Ces mots émurent tous les assistants et, remplis de confiance en la miséricorde de Dieu, ils confessèrent leurs fautes avec sincérité et contrition. 

 

 

 

 

DERRIÈRE UN APPARENT DÉSORDRE…

NAIT LE MONDE DE DEMAIN

 

18 février 2017  - Suite aux déboires de l’administration Trump, bien loin en outre d’être définitivement constituée, le président de la commission des forces armées du Sénat John McCain a dit regretter une « indication troublante du dysfonctionnement actuel de l'appareil de sécurité nationale ». N'a t-il pas raison ?

 

Dans le même temps, les propos exprimés le 15  février par James Mattis, le nouveau secrétaire américain à la défense, à ses partenaires de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN), a surpris. Donald Trump avait eu des propos très durs sur cette organisation, « obsolète ». James Mattis a arrondi les angles sur la « réalité politique » évoquée par le président. Quand il est arrivé, il a parlé de sa « deuxième maison » (de 2007 à 2009, il a en effet été le commandant militaire chargé de la " transformation " de l'Alliance) !

 

QUI EST VRAIMENT DONALD TRUMP ?


Tout cela peut paraître totalement surréaliste et pourrait donner l’impression que Donald Trump n’a qu’un rôle de communicant habile pour une frange d’Américains, mais qu'il ne sait pas gérer le pays. C’est du moins l’impression première. Il ne faut pas s’y fier et voir avec plus de hauteur.

Son arrivée au pouvoir traduit un véritable changement de paradigme au niveau occidental en vue des prochaines guerres civiles, inscrites dans le programme mondialiste du Conseil des Treize. Nous reviendrons sur ce point dans le prochain Numéro de LIESI en complément de ce qui a déjà été mis en évidence dans la dernière série de la Lettre des Prophéties (en cours de finalisation).

Donald Trump a été choisi en fonction d'un parcours très singulier et tout un chacun sait que la caste oligarchique menant le monde ne sélectionne JAMAIS ses représentants par hasard ou au hasard des scrutins. Penser cela, c'est négliger un ennemi dont la puissance ne cesse d'être démontrée au fil des décennies.


En effet, le vrai Pouvoir qui a dégagé les trotskistes pour introduire une version du populisme encore mal défini, a un plan bien précis et malgré les contradictions apparentes, la trajectoire est très lisible.


Comment le remarquer ?


Derrière la diplomatie du militaire James Mattis, il y a ces propos : « Les Américains ne peuvent pas se soucier davantage de la sécurité future de vos enfants que vous ne le faites vous-mêmes ». A savoir que « la plupart des pays restent éloignés de l'objectif fixé en  2014 : atteindre, en  2024, le seuil de 2 % du produit intérieur consacré aux forces armées. L'Allemagne (1,2 %), l'Italie (1,1  %), le Canada (1 %) ou l'Espagne (0,9 %) sont principalement dans le viseur du Pentagone. Des pays d'Europe centrale et orientale, qui ne cessent d'exprimer leur inquiétude à l'égard du nouveau risque d'expansionnisme russe sont, eux aussi, invités à investir davantage. Le ministre n’a pas évoqué des menaces précises ou des mesures de rétorsion. M. Mattis a demandé mercredi aux pays éloignés de l'objectif des 2 % un plan national permettant de l'atteindre. Il a exigé de pouvoir contrôler dès cette année que les pays concernés suivent une courbe ascendante. Le ministre britannique Michael Fallon a proposé l'établissement d'un calendrier précis qui prouverait la " bonne foi " des pays concernés. » (Le Monde)

Autrement dit, il faut une approche MULTILATERALE de la sécurité européenne. Le lecteur des derniers numéros de LIESI comprendra le message qui apparaît et qui est donné de manière homéopathique par les marionnettes du bloc de commandement de la CITY. Tout sera plus clair dans la lecture des séries LISO et Lettre des Prophéties. [Elle ne sont pas encore disponibles…]

 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER 



 



 

 

POINT SUR LE SILVER

 

La reprise a été très intéressante. Nous arrivons maintenant sur des niveaux sérieux et techniques. Surveillez pour les prochaines semaines. Ce graphique est en hebdomadaire (1 bougie = 1 semaine).


 

 

 

TRUMP ET SES RESEAUX NEO-CON

 

17 février 2017  - 

Avant que le site ne subisse encore une attaque, nous avions rapporté le fait que le nouveau chef de la CIA, Mike Pompeo, lors de sa première tournée à l'étranger, avait remis une médaille de la CIA au prince héritier et ministre de l'Intérieur d'Arabie saoudite pour son rôle dans la lutte antiterroriste !


Autre information nous provenant d’une source américaine, ancien officier issu des Marines.

« Le directeur de la CIA met progressivement en avant ses liens secrets avec la branche néoconservatrice. Il a nommé Gina Haspel au poste de directrice adjointe - la première femme au sein de la CIA. Gina Haspel a joué un rôle important dans la création d’une prison secrète de la CIA en Thaïlande où les terroristes accusés Abu Zubayadah et Abd al Rahim al-Nashiri ont été éliminés en 2002. Comme Pompeo, elle est absolument favorable au maintien des sites secrets de la CIA où la torture est monnaie courante ».

Ainsi, plus on progresse, plus il devient manifeste que les choses ne changent qu’en apparence pour mieux manœuvrer dans le sens MONETAIRE que décrivent les derniers numéros de LIESI et surtout celui du 15 février 2017CLIQUER

 

 

Autre déception des électeurs américains…


Suite au dernier appel téléphonique de la Maison Blanche à Pékin, l’administration Trump est en voie de reconnaître le principe de « la Chine unique » avec la négation de Taiwan.


Et que dire de l’entretien entre Donald Trump et B. Netanyahu ? Les propos du président Trump ont décapité plus de quarante années de diplomatie laborieuse. L’équipe de la présidence a été contrainte d’arrondir les angles. Qui n’a pas encore compris que Donald Trump était aux ordres des chefs de « Bibi » ?


Et que dire d’une reprise économique américaine où l’inflation grimpe sans hausse des salaires ?

 

Comment peut-on justifier une reprise économique alors que le montant des salaires flanche ? La base de l’économie: quelque chose de demandé n'a t-il pas vocation à monter ?

En outre, comment acheter avec des coûts supplémentaires et un portefeuille qui diminue en pouvoir d’achat ?


Oh ! la Haute finance de Wall Street a bien compris le problème. C’est en partie l’une des raisons pour lesquelles le dollar grimpe si fort… Ce sera l’occasion de plancher sur d’autres numéros de LISO. Sachez que cette hausse du dollar n'est là que POUR GAGNER DU TEMPS. Autrement dit... vous devinez LA conclusion.


 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER 



 

 

 

DES TURBULENCES EN LONG ET EN LARGE


16 février 2017  -  Après la démission du Général Flynn, vient celle d’Andrew Puzder, le PDG d'un groupe de restauration rapide nommé par le président américain Donald Trump au poste de secrétaire au Travail. En réalité, il a démissionné pour éviter un autre camouflet à la présidence. Elle accumule donc défaite sur défaite : la suspension par la justice de son décret sur l'immigration, la démission de son conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn, et maintenant celle d'un de ses ministres potentiels.


Pourquoi a-t-il démissionné ?


Pour être confirmé à son poste, Andrew Puzder devait avoir au moins 51 voix de sénateurs sur 100. Mais plusieurs des 52 républicains ont renoncé à le soutenir, et les démocrates avaient promis de voter non. Constatant l'impossibilité de la tâche, M. Puzder a renoncé. En outre, il était poursuivi par plusieurs affaires. Surtout le fait d’avoir employé au noir une femme de ménage en situation irrégulière pendant plusieurs années. Il a cependant payé les arriérés d'impôts.


Le point important est de voir l'obstruction sans précédent de l'opposition démocrate au Sénat, devant approuver chaque nomination.

 

Autre mauvaise nouvelle : le retour persistant de l’inflation aux Etats-Unis : les prix à la consommation ont en effet connu en janvier leur plus forte hausse en quatre ans. Voilà qui va renforcer notre analyse sur la mission future de la banque centrale américaine, dans le numéro 368 de LIESI du 15 février.

 

Et qu’en est-il des rapports Etats-Unis / Otan ?

Dans le rapport communiqué par ses services et qu’il a lu, James Mattis a dit : « Je vous dois la clarté sur la réalité politique aux Etats-Unis, ainsi que de vous communiquer l'exigence d'équité qu'exprime mon peuple. » « L'Amérique va honorer ses responsabilités, mais si vos nations ne veulent pas voir l'Amérique modérer son engagement envers cette Alliance, chacune de vos capitales doit montrer son soutien à notre défense commune. » Comme il fallait s’y attendre, le « partage du fardeau » des dépenses militaires entre les Alliés s'est imposé comme le sujet numéro un de la première réunion de l'Otan. Parmi les 28 pays membres de l'Alliance, seuls les Etats-Unis, la Grèce, le Royaume-Uni, l'Estonie et la Pologne respectent à ce jour l'objectif de dépenses de défense à hauteur d'au moins 2% du PIB.

 

Bien au-delà, le maire d’ANKARA suspecte une puissance étrangère d’être derrière les séismes des 6 et 7 février 2017 ! Il évoque un complot contre son pays par une puissance capable de provoquer des séismes et dont un navire était proche des côtes…Selon le maire Melih Gokcek, il s’agirait d’un « navire sismique »… ce genre de bâtiment utilisé dans l’exploration pétrolière et gazière pour localiser de possibles sites de forage.

Il y a bien des années, un événement de ce genre avait bien eu lieu à Tahiti avec la présence de bâtiments de guerre américains… 24 heures avant le drame.

 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER



 



 

 

VERS UNE TRANSFORMATION DU MONDE D’HIER

 

15 février 2017  -  La Chine poursuit ses ventes de bons du trésor US ainsi que les Saoudiens.  Dans le même temps, les capitaux reviennent aux Etats-Unis et la banque centrale américaine annonce de nouvelles hausses des taux.


Les métaux précieux ont fait une belle remontée et la guerre de devises est maintenant clairement visible dans les cours. Il suffit de voir l’évolution des cours de ces métaux précieux sur un an, comparé dans différentes devises. On est encore négatif en dollar, mais on gagne 2% en franc suisse, puis 8% en euro et 20% en livre sterling. Contrairement à ce que disent de manière sempiternelle certains experts, la hausse des taux n’est pas mauvaise pour l’avenir des métaux précieux.


Dans le même temps les taux européens poussent à la hausse. Il va être intéressant de voir ce que feront les taux allemands dans les prochaines semaines après l’annonce de J.C. Juncker, qui n’a pas l’intention de reconduire un prochain mandat. Il sent la défaite, la déconstruction du Machin européen et prépare donc sa sortie.

Il y a quelques semaines, le patron de la banque centrale américaine confiait ses doutes sur la pérennité de l’euro ; selon lui, il fallait impérieusement une Europe plus forte. L’annonce du président de la Commission européenne n’est pas une bonne nouvelle en soi pour les Européistes ultra convaincus. [Dans la prochaine série de la Lettre des Prophéties, nous verrons clairement ce qui va survenir.]


S’agissant de l’UKRAINE (en entendez-vous parler dans les médias?), l’année 2017 devrait voir une transformation fondamentale du conflit. La défaite du gouvernement est annoncée et les événements ukrainiens pourraient donner lieu à de nouvelles et très importantes vagues de réfugiés. Nous avions évoqué ce scénario il y a quelques temps...

 

Pour le moment, on sent l’impatience russe, proche de reconnaître l’indépendance de la DNR/LNR. Lors de son déplacement à Budapest et de sa rencontre avec le président Victor Orban, le président Poutine a fait mention des difficultés des leaders de Kiev à obtenir de « leurs partenaires occidentaux plus d’argent ». L’Ukraine attend désespérément une nouvelle tranche de fonds de la part du FMI pour payer ses militaires et ses fonctionnaires.

MAIS... qui paiera ?

Cela promet de nouvelles mesures d’austérité pour la population… Le gouvernement ukrainien manipule les statistiques sur le soutien national en faveur du président Porochenko.

Selon nos sources, les discussions sont sérieuses et très serrées à Washington avec la partie russe et il semblerait que l’éviction de Porochenko est même envisagée pour être remplacée par Yulia Timoshenko, une vieille connaissance pour les lecteurs de LIESI – c’est officieusement un pion de V. Poutine.

Des sources évoquent un départ de Porochenko pour le Canada ou l’Europe dans une telle configuration. Une bataille est même menée par quelques oligarques contre l’actuel président ukrainien. Bref, tout cela milite pour un probable dénouement en 2017.

Dernière nouvelle, l’Ukraine va devoir rembourser pour cette année la somme colossale de 9 milliards de dollars. Cet argent n’existe pas… Si les taux remontent en Europe est-ce que le soutien financier européen va se poursuivre ne faveur du président Porochenko qui cherche l’escalade contre la Russie pour sa survie politicienne ? Pour information, les réseaux sociaux ukrainiens évoquent un boycott des produits allemands…



 

Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER