Panier

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

 

 

 

 

PAS DE LIMITE A L’INDÉCENCE

 

20 septembre 2017 - Depuis l’intervention de Pékin, qui a refusé le financement des ICOs (émissions de crypto-monnaies) et l’effondrement du Bitcoin en quelques jours, la presse mainstream assure que les banques centrales scrutent avec plus d’attention l’évolution des crypto-monnaies. Il faut être Candide pour imaginer un seul instant que ce genre de crypto-monnaie, non contrôlée par les banques centrales, puisse avoir un avenir serein. Ce serait ne rien avoir compris à l’histoire de l’Argent comme moyen de contrôle des populations.


Aujourd’hui, les banques centrales sont dans l’attente, du moins selon les analystes du machin financier. LIESI a une autre perception et des informations attestant qu’un scénario est en cours de réalisation et ceci a un rapport avec l’évolution déconcertante (pour certains) des métaux précieux. Ceux qui font les tendances préparent quelque chose et nous l’évoquerons dans le prochain numéro de LIESI.

 

Publiquement, officiellement, les experts assurent que les banques centrales s’apprêtent à gérer la fin d’un scénario très accommodant avec l’argent gratuit pour éviter un crack. Vous y croyez franchement ?

 

C’est surtout en Europe que des changements se préparent au niveau des taux, et on va donc communiquer en faveur d’une reprise persistante, robuste, et tout le tralala habituel.


Pour les événements exogènes, les marionnettes de la Haute finance sont aussi à la manœuvre. En déplacement à New York, E. Macron n’a même pas hésité à affirmer avec sa candeur habituelle : "Il y a toujours eu des ouragans dans cette région, mais leur violence et leur fréquence est clairement corrélée avec le phénomène de réchauffement." Ces catastrophes montrent, selon Emmanuel Macron, que le réchauffement "n'est pas une abstraction ou un phénomène qui ne toucherait que nos enfants ou petits-enfants".

Sans doute ce président trouvera t-il dans l’aréopage de ses amis un nouveau vaccin contre la peur des ouragans, et que ses amis des grands médias, qui bourrent le crane des moutons de panurge au quotidien, parviendront à leur extirper de nouvelles taxes carbone. Cette manière de jouer des drames humains pour valider une théorie fumeuse et un gros mensonge est innommable.

 

Le président Macron ne fait pas dans l’innovation quand on regarde le récent parcours de cet autre guignol de la politique américaine qu’est B. Obama. Comme les Sarkozy & Cie, il propose sa vaste expérience de la finance à WALL STREET. L'ancien président démocrate sera lundi prochain la vedette d'une conférence réunissant le gratin du secteur de la santé organisée par la banque d'investissement Cantor Fitzgerald à New York du 25 au 27 septembre, ont indiqué deux sources à l'AFP. Il doit y tenir un discours et répondra ensuite aux questions de l'assistance, ont dit les mêmes sources sous couvert d'anonymat. Pour cette prestation, qui ne devrait pas dépasser les deux heures, il devrait percevoir environ 400.000 dollars, a assuré une des sources.


« En août dernier, le même personnage avait été un conférencier de luxe lors d'un sommet organisé par la division de gestion des grosses fortunes de la banque américaine Northern Trust à New York – source AFP.


Selon les biographies des intervenants disponibles sur le site de Northern Trust ont également pris part à ce sommet l'ancien maire de New York et milliardaire Michael Bloomberg, Jonathan Trull, conseiller sur la cybersécurité chez Microsoft, Marie Wieck en charge du projet "Blockchain", technologie derrière le bitcoin, chez IBM et Matt Whineray, un des dirigeants du fonds New Zealand Superannuation Fund. L'ancien président américain aurait également été payé 400.000 dollars, affirme l'agence Bloomberg, qui fait état d'un autre discours donné la semaine dernière à Washington lors d'une conférence organisée par le fonds américain Carlyle. Contactés par l'AFP, Carlyle et Northern Trust n'ont pas souhaité commenter. Une porte-parole de Cantor Fitzgerald a confirmé la venue de M. Obama mais n'a pas donné davantage de détails. »


On comprend pourquoi B. Obama est à fond pour la théorie fumeuse du réchauffement climatique. Cela rapporte de servir Mammon et ses esclaves.

 

En effet, ce n’est pas tout, il fait comme T. Blair, l’homme de main des sociétés secrètes qui a poussé G. Bush à envahir et détruire l’Irak pour livrer le pays aux forces du chaos.


Barack Obama s'est toutefois fait rémunérer pour six autres interventions depuis mai, en Italie, en Allemagne, en Ecosse, au Canada, en Indonésie et en Corée du Sud. Il devrait également jouer les conférenciers de luxe le 29 septembre à Toronto et en janvier à New York dans une synagogue.


Et après cela, vous pensez que le Parti démocrate (équivalent du PS chez nous) a le souci de défendre les pauvres ?

 

Rappelons que B. Obama avait sauvé les banques de Wall Street et qu’il fut élu pour cette promesse au Groupe Bilderberg de 2008...

 

Le Banquier anonyme confiait un jour que ces politiciens n’avaient pas une once de sensibilité face aux drames humains. Ce sont des "communicants" et pour obtenir le poste que leur réserve l’Elite, il doivent être capable de jouer plusieurs rôles. A leur sortie, s’ils ont bien travaillé, ils sont logiquement récompensés…

Pourtant, les avocats de Wall Street ne seront pas présents au moment de leur jugement particulier devant le Bon Dieu. Bien des assassins en cols blancs sont déjà passés par le tribunal du jugement de l’âme... et qui peut les envier?



 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

Pour ceux qui n’ont pas lu LUCIFER ET LE POUVOIR OCCULTE :

CLIQUER.

 







 

UN MONDE POUR DES MOUTONS A TONDRE

 

19 septembre 2017 - Notre monde médiatique est totalement sous contrôle de la Haute finance et ses lecteurs sont totalement envoûtés par la propagande mensongère, servie au quotidien. Wall Street grimpe encore toujours plus haut et les cours du pétrole se tiennent à des sommets sur deux ans au motif que le bilan des catastrophes des grosses tempêtes ayant déferlé sur les Etats-Unis pouvait être pire que les annonces faites par les grandes chaînes ! C’est l’histoire du verre à moitié plein.

On va voir si le SP500 franchit les 2512, ce qui ouvrirait une nouvelle étape de hausse…

 

Pour la France, le passage d’Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélemy se traduit par des dégâts chiffrés à des centaines de millions d'euros et la Martinique est passé, hier, en alerte rouge cyclonique, comme la Guadeloupe. On attend l'ouragan Maria !

"Nous aurons des difficultés importantes", a reconnu le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, rappelant que "la Guadeloupe était le centre logistique à partir duquel nous pouvions alimenter l'île de Saint-Martin et organiser l'ensemble des rotations aériennes et des approvisionnements".

Voilà qui n’était pas prévu et qui sait jusqu’où cela ira.

Qui va payer ? Le con-tribuable qui doit aussi payer la gabegie des politiciens, ces nantis qui décident pour les autres… qui ne sont bien évidemment pas les électeurs. 

Qui va payer les JO ? Certes c’est loin, mais les travaux doivent être engagés dès maintenant.

 

Petit point sur les métaux. Nous étions très isolés à ne pas croire les publicités de plusieurs lettres confidentielles prédisant l’envolée des métaux précieux entre l’été et l’automne. Ce ne sera, en effet, probablement pas pour tout de suite. Nous indiquerons dans la lettre LIESI le probable dernier moment pour affronter le très fameux iceberg qui va torpiller le Titanic monétaire prétendument insubmersible. Voir la série LISO 215-221 complétée par 222-224 qui évoque LEUR PLAN.

 

Justement, dans le droit fil de ce que nous évoquions hier, à propos du dernier rapport du FMI, son responsable pose « une question à 1 000 milliards de dollars » en se demandant pourquoi l’inflation « reste-t-elle résolument si faible, alors que les économies approchent ou dépassent les estimations de plein emploi (c’est lui qui le dit !!! Ndlr) et les banques centrales déploient des efforts sans précédent pour la soutenir ? » « Il est préoccupant que personne n'en connaisse véritablement la réponse », dit M. Borio, qui a vu comment les craintes d'un « resserrement concomitant des politiques monétaires » se sont éloignées en juin, les salaires n'ayant pas augmenté et l'inflation « s'étant même plutôt affaiblie ».

 

Franchement, qui peut croire que l’inflation n’existe pas ? Les moutons de panurge qui passent leur temps sur ces écrans qui atrophient l’intelligence et tuent l’esprit critique. Les décideurs des technologies nouvelles savent très bien ce qu’ils font. Ils se sont préparés LA GENERATION souhaitée pour affronter ce que nous avons appelé « l’iceberg » afin de rester dans le politique correct, admissible sur le Net.

 

Autre point à évoquer : le ton diplomatique du secrétaire d’Etat Tillerson à propos de la Corée du Nord. N’est-ce pas exactement ce que nous annoncions dans le tout dernier Numéro de la lettre LIESI –382 ?


Cette situation a poussé le Banquier anonyme à se confier un peu plus sur les préparatifs de l’Elite. Nous évoquerons probablement ses confidences dans la publication du 30 septembre.


Aujourd’hui, c’est aussi l’anniversaire des apparitions de Notre Dame à la Salette, en 1846. Ce que nous vivons au quotidien confirme ce que la Très sainte Mère de Dieu avait annoncé… 

 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

Pour ceux qui n’ont pas lu LUCIFER ET LE POUVOIR OCCULTE :

CLIQUER.

 



 

 

LE PIEGE DE LA DETTE

 

18 septembre 2017 - Sortie du bois de la Banque des règlements internationaux (BRI) ce week-end, qui avertit de gros problèmes irrémédiables à cause de la DETTE. Selon elle, la hausse du pourcentage d'entreprises ne pouvant plus couvrir le service de la dette « n'est pas de bon augure ». Aveu significatif du FMI : « Après la crise financière de 2008, "le désendettement n'a pas vraiment eu lieu" », a affirmé Claudio Borio, le chef du Département monétaire et économique de la BRI, à l'occasion de la publication du rapport trimestriel de cette institution, considérée comme la banque centrale des banques centrales.

 

Mais la dette des entreprises n’est pas le seul souci de la BRI, ajoutant, que « les niveaux de la dette mondiale en proportion du PIB ont continué d'augmenter », avec une dette publique qui a pris le relais là où la dette privée avait diminué.


On évoque UN PIEGE DE LA DETTE parce que la dette a diminué un peu du fait de l’affaiblissement des taux d’intérêt au plancher, mais on ose imaginer ce qui se produira dès la remontée des taux. L’Angleterre a annoncé que cela surviendrait bientôt - voyez comme la livre regrimpe très vite (on est passé de 1,28 à 1,36 en peu de temps contre l'euro).

Rappelez-vous que le krach de 1929 avait été précédé d’une remontée des taux et que cela avait été ordonné à partir de la City et donc de la Banque d’Angleterre…


Il faut lire la série LISO 215-221 pour appréhender l’importance de cette année chez les occultistes qui tiennent les gouvernements occidentaux. Vous y découvrirez qu’une année très prochaine est aussi importante pour les Etats-Unis – et donc le monde – que le fut 1929.


Non seulement les Etats vont se trouver pris au piège d’une remontée des taux, mais que dire des entreprises qui emploient les salariés qui stimulent ou pas la croissance économique ? On mesure ainsi l’effrayante et très douloureuse situation qui menace et dont les guignols de la politique ne parlent pas parce qu’ils ne sont que les prostitués du financier.


Par rapport à la crise de 2008, où les banques avaient été les principaux  éléments pris dans la tempête, cette fois les banques ET les entreprises vont être emportées dans une crise SOUHAITEE, ATTENDUE, ESPEREE par ces mêmes occultistes qui poursuivent un calendrier occulte mais mis à jour dans la série LISO évoquée il y a peu.


Il y avait les banques zombies dans lesquelles tout le monde se trouve pris au piège. Il y a désormais les entreprises zombies qui assurent le pain quotidien de millions de salariés.


S’agissant des banques, il y a une recommandation précieuse à prendre en compte et dont nous parlerons dans le prochain  numéro de LIESI de fin septembre. Le numéro du 15 sera envoyé ce matin en PDF et a été posté samedi par voie postale.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

Pour ceux qui n’ont pas lu LUCIFER ET LE POUVOIR OCCULTE :

CLIQUER.

 

 



 

SUR LES FINS DERNIERES

 

LE CIEL


I. Le ciel n’est pas seulement un lieu, mais aussi un état de l’âme.


— Un homme riche demande où se trouve le ciel. — Le jour de l’Assomption un curé prêchait du ciel. Après le sermon il rencontra l’homme le plus riche du village. Celui-ci lui dit : « M. le curé, vous nous avez fait un beau sermon sur le ciel, mais vous  ne nous avez pas dit où il est. »« Eh bien, lui répondit le curé, je vais vous dire où est le ciel. De l’autre côté de la rue, dans cette pauvre maisonnette, demeure une veuve avec ses deux enfants. Tous les trois sont malades, souffrent de la faim et sont dans la plus affreuse misère. Envoyez à cette pauvresse ce dont elle a besoin et payez-lui le médecin. Puis lisez le 25e chapitre de l’Evangile de S. Matthieu, où l’apôtre parle du jugement dernier et je vous assure que vous saurez bientôt où se trouve le ciel. Mais dussiez-vous ne pas le savoir, venez et je vous le dirai. » L’homme fit ce que le curé lui avait dit et secourut largement la pauvre veuve. En rencontrant plus tard le curé, il lui dit : « M. le curé, ce jour-là j’étais comme au ciel. Vous ne pouvez pas vous imaginer quelle joie intérieure je goûtais, et elle dure encore aujourd’hui. » — C’est que le ciel est aussi un état de l’âme et consiste dans « la paix et la joie d'une bonne conscience ».


II. Les joies du ciel sont ineffables.


— Une pierre pour modèle. — U n auteur grec, le sophiste Hiéroclès, raconte l'anecdote suivante : un homme ayant une très belle maison à vendre, en détacha une pierre et la montra à ceux qui voulaient acheter une maison en leur disant : ‘‘Qui est-ce qui veut acheter une belle maison, en voilà une pierre comme échantillon.’’ Les gens se mirent à rire puisqu’une pierre ne suffit pas pour faire apprécier une maison. — Tous ceux qui veulent décrire les joies du ciel ressemblent à cet homme. Tout ce que le plus profond théologien pourra dire du ciel n’en témoigne pas plus qu’une petite pierre du palais dont elle est prise. Et nous lisons dans S. Paul : « L’œil n’a point vu, l’oreille n’a point entendu et le cœur de l’homme n’a jamais conçu ce que Dieu a préparé à ceux qui l’aiment. »


— Les chevaux le jour de noce. — Saint Alphonse cherche à nous faire comprendre l’ineffabilité des joies du ciel par la parabole suivante : Le jour des noces les chevaux conduisent leur maître à l’église, puis les cérémonies terminées ils le ramènent chez lui pour le dîner. Si les chevaux avaient de la raison, ils s’imagineraient que le menu consistera dans du bon foin et de l’avoine, car ils n’ont aucune idée de la nourriture de l’homme. Pourtant la table du maître est garni de mets bien autrement savoureux. — Ces chevaux ne seraient pas moins déraisonnables que les gens qui croient, par exemple, comme Mahomet, que les joies du ciel ne seront que la continuation des plaisirs d’un bon vivant, c’est-à-dire des festins et des jouissances sensuelles.


III. Tous les hommes n’arriveront pas au ciel.


— Un intrépide navigateur. — En 1519, le Portugais Fernand Magellan entreprit avec 237 compagnons son tour du monde, en s’embarquant à Séville sur la «Victoria». Les peines et les souffrances que ces hardis navigateurs eurent à endurer pendant ce voyage, furent indicibles. De sanglants combats contre des pirates, des maladies contagieuses, des accidents causés par des récifs ou des bancs de sable, qui mirent le navire en péril, décimèrent le vaillant équipage. Lorsque la «Victoria» revint à Séville après trois ans et demi, il ne restait que 18 hommes. Tous les autres avaient péri loin de leur patrie. Cette petite troupe alla remercier Dieu en se rendant en procession à la cathédrale de Séville, des cierges allumés à la main. — Notre vie ressemble à une longue navigation, qui doit nous conduire au port du salut éternel. Nous sommes des pèlerins ici-bas, mais tous n’atteindront pas le but proposé. Jésus-Christ a dit : « Beaucoup sont appelés, mais peu sont élus. »



 

 

 

Mondialisme : les serviteurs de l’Elite ont tous les droits dès lors qu’ils ne sont pas pris la main dans le sac

 

16 septembre 2017 - Dans le droit fil de ce que nous développons, voici une preuve supplémentaire de la culture que pratiquent les personnalités travaillant dans des gouvernements au service des oligarchies pratiquant des rites occultes.  Tout le monde peut se rendre compte, au quotidien, que les princes de la politique sont quasiment tous des escrocs, dont la fortune personnelle est rarement un héritage familial mais qu’elle a été constituée grâces à des retours pour des services rendus à l’establishment. Il y a une sorte de deal de convenance, passé entre les maîtres et les esclaves de la politique : tout faire mais pas se faire prendre !


Pourquoi écrire cela ?


Un nouveau scandale a été révélé aux Etats-Unis. Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a demandé à utiliser un avion militaire pour son voyage de noces en Europe cet été. Un ministre des Finances peut-il user d’avions officiels pour ses convenances personnelles ? La question est d’autant plus pertinente que M. Mnuchin est millionnaire, ayant travaillé pour la « Firme ». Détail qui a son importance pour tout un chacun qui ne vit pas dans l’opulence, le coût d'exploitation à l'heure d’un avion militaire est évalué à 25.000 dollars, selon la chaîne ABC News, qui a publié cette information la première.


Sur ce point, M. Mnuchin a au moins demandé s’il pouvait…

 

Le ministre a finalement retiré sa demande et utilisé un autre moyen pour ce voyage de noces en Ecosse, en France et en Italie après son mariage en juin avec l'actrice Louise Linton auquel avait assisté Donald Trump.

Mais on trouve toujours des explications légitimant ce genre de faveur : « Un porte-parole du Trésor a justifié cette demande en indiquant que M. Mnuchin qui est "membre du Conseil de sécurité national et a la responsabilité du Bureau du terrorisme" devait avoir "accès à des communications sécurisées". Jeudi soir, M. Mnuchin a expliqué qu'il consacrait "50% de son temps à la sécurité" et que cette requête d'appareil officiel avait "plus à voir avec la nécessité d'avoir un bureau ambulant" que de voler confortablement. La presse "a mal rendu-compte" de l'affaire, a-t-il jugé, interrogé lors d'une conférence à Washington organisé par le journal Politico. »

Il y a eu une autre fois…

 

Cet été, le secrétaire au Trésor a fait un déplacement avec son épouse lors de l'éclipse solaire le 21 août dans le Kentucky (centre-est), un Etat où l'événement astral était très visible. Mme Mnuchin, 36 ans, avait par ailleurs dû présenter des excuses après avoir fait étalage sur Instagram de son goût prononcé pour le luxe à la sortie de l'avion gouvernemental. Certains lecteurs s’en souviennent peut-être : l’excuse était une visite de des réserves d’or de Fort Knox. Bien évidemment, ce stock d’or estimé d’une valeur de 200 milliards de dollars, est bien là, selon M. Mnuchin.


La presse américaine rappelle une autre bourde du personnage : « Steve Mnuchin, 54 ans, est un ex-banquier de chez Goldman Sachs à la carrière originale qui l'a mené de Wall Street à Washington, en passant par Hollywood. Peu après son accès au Trésor, il avait dû également présenter des excuses pour avoir promu un film d'animation dont il était l'un des producteurs: "Lego Batman, le film". »

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

Pour ceux qui n’ont pas lu LUCIFER ET LE POUVOIR OCCULTE :

CLIQUER.



 

 

 

CHANGE ET MISSILE

 

15 septembre 2017 - La question des changes est cruciale pour le calendrier de la ruine des peuples d’Occident, objectif recherché par l’Elite menant le processus du Nouvel Ordre mondial - démonstration dans la série LISO 215-221. Il faudrait que le dollar rebondisse pour permettre à chacun de bien se préparer à cet événement. La prochaine série de LISO achèvera la précédente avec une information confirmant l’énorme tempête qui se prépare.

 

Extrait

 

 

Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



Depuis plusieurs jours le niveau de 1.20 sur l’euro dollar semble tenir. Par contre la livre confirme sa reprise contre l’euro… Il est vrai qu’hier, la banque d’Angleterre a laissé entendre que les taux allaient remonter. D’aucuns espèrent une nouvelle hausse des taux aux Etats-Unis. Le Comité de politique monétaire de l'institution doit se réunir la semaine prochaine.


Le dollar vient de bénéficier d’un chiffre sur l'inflation et de nouveaux espoirs sur une réforme fiscale aux Etats-Unis. En effet, il y a eu de récentes indications en provenance de la Maison Blanche et du Congrès sur une éventuelle réforme fiscale. Un responsable républicain du Congrès, Kevin Brady, a assuré que plus de détails seraient donnés le 25 septembre. Le fait de fixer une date apporte aux investisseurs un peu d'espoir.

« Rien de concret n'a été annoncé, mais il y a un sentiment croissant que quelque chose va être fait car les républicains ont besoin de marquer des points avant les élections (de mi-mandat, NDLR) l'année prochaine », a noté Rodrigo Catrill, stratégiste des monnaies de la National Australia Bank.

 

Dans le prochain numéro, nous reviendrons sur la Corée du Nord et confirmerons le rôle théâtral de D. Trump qui n’a strictement rien d’un véritable opposant à l’establishment. Nous vivons dans le mensonge à tous les niveaux et c’est un cirque organisé pour endormir les peuples sur de douloureux événements en préparation. Il ne faut cependant pas s’attrister et lire la brochure sur le saint Rosaire.

Le combat entre les forces du chaos et celles de l’espérance dépasse le simple cadre des hommes, comme l’enseigne la sainte Ecriture. Rester neutre de ce point de vue est bien regrettable.

 

Les Japonais vivent dans un profond désarroi avec une série de lancement de missile survolant leurs habitations. Réveil brutal ce matin avec des sirènes hurlant : « Mettez-vous à l’abri ! » Pour la deuxième fois en moins d'un mois, Pyongyang a effrayé le Japon avec un nouveau missile qui est passé au-dessus de l'île septentrionale de Hokkaido.


« Les citoyens du Japon sont certes rodés à devoir se ruer dans un refuge d'urgence, dans un pays à la merci des séismes et tsunamis, mais dans le cas d'un missile, beaucoup ne savent comment réagir. C'est que le temps est extrêmement compté et qu'ils ne savent guère comment se protéger. » « Isamu Oya, 67 ans, propriétaire d'un restaurant de sushi à Erimo, est dans la même situation de détresse: "Le gouvernement nous dit de nous abriter dans un bâtiment stable ou souterrain, mais il n'y en a pas un ici. Nous n'avons d'autre choix que de ne rien faire. Effrayant, oui, mais nous sommes démunis". »


Les tirs se répètent… Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a dit que son pays ne pourrait "jamais tolérer une telle action provocatrice dangereuse qui menace la paix mondiale". D. Trump envoie des messages de colère et annonce l’apocalypse depuis plusieurs semaines, mais le fanatique leader coréen poursuit sa politique… Analyse dans LIESI et le numéro du 30 septembre sera complété par des informations intéressantes du Banquier anonyme sur ce qui se prépare du point de vue géopolitique au Moyen-Orient.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

L'ART DE SE PRESENTER EN SAUVEUR  AVEC UN PROGRAMME OCCULTE

 

14 septembre 2017 - Plus on travaille en profondeur sur les complicités entre l’exécutif macroniste et la finance anonyme et vagabonde, plus les inquiétudes sont perceptibles. Les témoignages des initiés dont on parlera dans LIESI et la prochaine (courte) série de LISO, sont assez effrayants mais si réels !


Nous sommes très avancés dans l’implication des réseaux occultes au sein même du gouvernement français et européen. Nous pouvons même conclure, à la lumière des différentes informations relatées dans les dernières brochures et les documents en préparation, qu’il y a un « pacte de soumission pour ne pas parler de sang » entre certaines marionnettes politiciennes et le réseau appelé Pouvoir occulte.


On dit de certains d’eux qu’ils sont intelligents, mais qui d’entre nous irait jusqu’à établir un tel pacte avec des forces qui n’hésitent pas à dévaster une partie d’un pays au moyen de l’arme climatique afin de faire progresser l’agenda globaliste ? Tout cela pour le prestige de faire des discours et couper des banderoles ? Jusqu’où l’orgueil est-il capable de mener un être humain ?

 

Revenons donc à ce gouvernement inféodé à un pouvoir anonyme, connu par l’histoire des sociétés secrètes à partir desquelles il recrute son personnel corvéable, parfois jusqu’à la mort physique ou politique – voir DSK, s’il ne satisfait aux conditions qui ont permis de devenir « un chef d’Etat ».

 

Quand le bâtiment marche tout va…

 

Les associations de consommateurs et les promoteurs immobiliers ont déjà manifesté leur inquiétude des projets gouvernementaux d’économies budgétaires. C’est le tour des entreprises du bâtiment. Tout ce monde attend la stratégie exposée par l’exécutif pour le logement.  On a déjà entendu parler d’une baisse des aides personnelles au logement (APL) versées par l'Etat aux bailleurs sociaux - pour leurs locataires - : de l’ordre d’une soixantaine d’euros par mois. Le Premier ministre, Edouard Philippe, assure qu’il y aura une compensation avec une baisse des loyers et des conditions plus favorables d’emprunt pour les bailleurs sociaux. Les détenteurs de livret A ne gagneront plus rien puisque le taux devrait être gelé…


Cinq millions de personnes touchent l'APL aujourd’hui et il faut trois milliards d’économie pour satisfaire l’ogre bruxellois.

Frédéric Paul, directeur général de l'Union sociale de l'habitat (USH, 723 bailleurs sociaux) précise que « la trésorerie du mouvement HLM, de "7 milliards d'euros, ne représente que deux mois d'activité" et comprend 2 milliards de dépôts de garantie des locataires ». Ces bailleurs sociaux fournissent beaucoup de chantiers aux entreprises du bâtiment avec 105.000 logements mis en chantier par an, soit plus d'un quart de la production nationale…


Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB) commente avec raison : "Tout affaiblissement de cet acteur, notre seul amortisseur pendant la crise, aurait des conséquences importantes". Il s’inquiète aussi du devenir du Prêt à taux zéro (PTZ) octroyé, sous conditions de ressources, aux ménages qui accèdent à la propriété - 120.000 en ont bénéficié en 2016. Là aussi, les problèmes arrivent ! Le secrétaire d'Etat à la Cohésion des territoires Julien Denormandie annonce que ce processus sera désormais « reconduit de manière plus ciblée », l'an prochain, « là où il est le plus nécessaire pour les Français » c'est à dire dans les zones dites « tendues », où la demande de logements excède fortement l'offre.


Reuters disait hier : « Déjà la semaine dernière, les promoteurs privés avaient expliqué que seuls les bailleurs sociaux avaient empêché leurs ventes de plonger au deuxième trimestre ».


L’avantage fiscal Pinel est aussi dans le collimateur des politiques macronistes…

 

Rappelons que l’objectif des mondialistes est d’empêcher le citoyen d’accéder à la propriété. C’est parti au nom de la réduction de la dette… payée à qui ?

Rappelons que l’objectif des mondialistes est de PARQUER LE TROUPEAU HUMAIN DANS LES VILLES. Il faudra être aisé à l’avenir pour vivre à la campagne, si l’on ne veut plus d’aides de l’Etat et subir les ponctions dans les communes qui auront de moins en moins d’aides de Paris…

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

LES BULLES SONT ENCORE A L’HONNEUR

 

 

13 septembre 2017 - Doit-on établir un parallèle entre la météo climatique et la météo boursière ? Point commun évident entre les deux : les prévisions sont très difficiles et les tempêtes sont de plus en plus dévastatrices. On vient de le constater sur le plan des Etats-Unis avec des ouragans de plus en plus puissants.

On le mesure aussi sur le nouveau siècle avec des crises qui font de plus en plus de dégâts. Les assureurs font face aux conséquences des tempêtes climatiques comme les banques centrales sont au premier rang pour (officiellement) réparer tout ce qui est provisoirement détruit sur les marchés. Voilà donc un beau dessin illustrant la situation.


Ces dernières heures ont vu les marchés américains s’envoler vers de nouveaux cieux et peu importe les dégâts de la tempête Irma. Wall Street est toujours debout et les catastrophes permettent de gagner de l’argent. Quant à ceux qui ont tout perdu, ces pauvres âmes n’ont que le soutien moral d’un Donald Trump qui joue son rôle de président potiche comme bien d’autres, il faut les aider comme on peut.


Les règles du jeu sur les marchés ont été tellement remodelées que ceux-ci ne peuvent (logiquement) que monter avec des petits replis techniques destinés à reprendre les retardataires. Bien évidemment, et comme nous le verrons dans la prochaine série de LISO, les grands requins qui écrivent les règles du jeu se préparent à bien autre chose. Les faits sont là et ils interpellent. Ils ont, en effet, totalement bouleversé leur stratégie d’investissement. Vous lirez tout cela avec une indication de publication dans le numéro de LIESI 383 du 15 septembre.


En France, on explique que l’euro ne doit pas trop monter pour gêner nos exportations, mais si vous changez de chaîne, un autre expert expliquera qu’un euro fort n’est pas mauvais en soi. Bref, un expert des marchés financiers pourrait très bien présenter un journal météo. Les compétences ne servent à rien puisqu’ils se tiennent tous. La preuve…

 


 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

LES PUISSANTS PLACENT LEURS MARIONNETTES

 

12 septembre 2017 - Les Français ont entendu parler de Henri de Castries lors des primaires des Républicains quand, après la victoire de François Fillon, ce dernier l’a rencontré pour jouer un rôle dans l’éventuel gouvernement qu’il aurait pu constituer s’il eut été élu. On pouvait apprendre à cette époque, du moins pour les plus curieux, que Henri de Castries était une sommité du Groupe Bilderberg.


Il est issu de la promotion Voltaire de l'ENA, où il côtoya notamment François Hollande, Michel Sapin, Jean-Pierre Jouyet ou Dominique de Villepin, et est diplômé d'HEC. Entre 2010 et août 2016, il a dirigé le groupe d’assurance AXA. Il représente l’Oligarchie dirigeante dans plusieurs conseils d’administration dont de grandes multinationales comme HSBC et Nestlé.


Dans les Brèves de LIESI qui seront annoncées dans le prochain numéro de LIESI, nous verrons d’autres informations intéressantes sur les coulisses des élections présidentielles françaises et l’opinion (fondée) qu’ont les Grands Electeurs du peuple français.


A l’issue de la primaire de la soi-disant droite, le Groupe Bilderberg a très rapidement décidé d’abandonner le candidat Fillon (jugé trop peu libéral par les mondialistes) pour lui préférer Emmanuel Macron. L’Oligarchie est néanmoins reconnaissante à F. Fillon qui est resté dans une défense républicaine. Elle lui a proposé cet été, en août précisément, de rejoindre Tikehau Capital (société de gestion et d'investissement) avec le statut d’associé.


Mais revenons à Henri de Castries. Lui intègre le fonds américain General Atlantic au poste de président pour l'Europe ainsi que celui de conseiller spécial. Le fonds américain pourra ainsi bénéficier de son important carnet relationnel. Reuters publie ce commentaire de Bill Ford, directeur général de General Electric : « Au moment où nous continuons de renforcer notre présence dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, nous sommes ravis d'accueillir Henri de Castries en tant que président pour l'Europe et conseiller spécial ».


Au 30 juin 2016, General Altantic gérait 20 milliards de dollars (16,7 milliards d'euros) d'actifs, avec notamment des parts dans Uber et Airbnb.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

PARLONS PETROLE ET VOITURES PROPRES

 

11 SEPTEMBRE 2017 - Les Saoudiens sont dans une situation qui deviendra de plus en plus délicate pour leur propre survie. Les perspectives de l’or noir étant ce qu’elles sont, la famille dirigeante a annoncé que le pays allait prolonger un accord de limitation de la production d'or noir au-delà du mois de mars 2018. Il y a quelques heures, les Russes ont avancé une limitation de leur production.

Les marchés asiatiques ont acheté des contrats ce matin.

Aux Etats-Unis, les raffineries de la côte du Golfe du Mexique reprennent progressivement leurs activités après le passage de l'ouragan Harvey fin août dans le Texas et la Louisiane. Mais les analystes sont dans l’expectative à propos des conséquences de l'ouragan Irma ; on ignore s’il y aura des dégâts dans les infrastructures. « Les livraisons de carburants à la Floride sont quasiment réduites à zéro », a déclaré Mansfield Oil dans un rapport cité par Bloomberg, ce qui est en soi logique en l’état.

 

La Chine confirme être un acteur du projet mondialiste qui veut limiter les voitures à carburants fossiles. Pékin annonce, sans surprise pour LIESI (puisque les communistes sont le produit de l’Elite ultra-capitaliste luciférienne), son intention de peaufiner un calendrier « pour une interdiction » de la production et de vente de voitures à carburants fossiles. Il se prépare donc un vaste mouvement en faveur du « tout électrique ».

« De telles mesures vont conduire à de profonds changements dans l'environnement de l'industrie automobile en Chine », a insisté M. Xin devant un forum automobile à Tianjin (est), selon des extraits de son discours rapportés par les médias d'Etat. « Les entreprises devront, conformément aux exigences, améliorer le niveau d'économies d'énergie des voitures traditionnelles et développer vigoureusement les véhicules à énergies propres », a martelé le vice-ministre. Pour information : 28 millions de véhicules (dont 24,38 millions de voitures individuelles) ont été vendus l'an dernier en Chine, en hausse de 14%. « Sur ce total, les voitures propres représentent encore une goutte d'eau (1,7%), mais le créneau est attractif : les ventes de véhicules "à énergie nouvelle" ont ainsi bondi de 53% en Chine en 2016, à 507.000 unités, grâce à des primes gouvernementales et à des facilités d'immatriculation. »

 

Comme tout pays communiste qui se respecte, la direction du parti communiste a mentionné pour 2018 un projet de règlement pour imposer aux constructeurs un quota de "voitures propres". En Allemagne, la nouvelle a été accueillie avec inquiétude… par un groupe comme Volkswagen (4 millions de véhicules vendus en Chine l'an dernier).

 

Il faut aussi lire que des événements majeurs vont bouleverser la donnée pétrolière au Moyen-Orient !

Ces informations ne peuvent qu’effrayer les Saoud, qui ont annoncé leur intention de se concentrer sur le développement de la finance dans les toutes prochaines années. Les bédouins du désert auront quelque peine à rentrer dans les rangs du mouvement qui s’esquisse...

 

Les cours des métaux précieux sont très décevants dans le contexte actuel et nous ne partageons pas l’optimisme de certains à court terme. Voyez ce que fait le silver… rien du tout ! Pourtant les nouvelles sur ce métal seront bonnes dans quelques temps et nous en parlerons prochainement dans LISO. L'art de l'intervention consistera à se positionner au bon moment. Ce sera la dernière fenêtre d'ouverture. Nous l'indiquerons dans la lettre LIESI.

Bonne journée

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



SUR LES FINS DERNIERES

 

LE JUGEMENT PARTICULIER

 

I. L’homme est récompensé tout de suite après la mort.


— En passant le Semmering. — Une noble dame était en voyage pour Vienne. Lorsque le train commença à descendre le Semmering, la dame eut peur et s'adressait au conducteur, elle lui dit : « Qu’arriverait-il si le train allait dégringoler sur cette pente ? » L e conducteur répondit qu’on ferait fonctionner le frein. « Mais si le frein allait se rompre ? » « Alors le double-frein entrerait en fonction. » « Et où irions-nous si le double-frein allait manquer ? » « Au ciel ou en enfer, reprit le conducteur contrarié, chacun d’après ce qu’il vaut. » — Le conducteur avait raison. L’état de l’âme de l’homme au moment de sa mort décide de son sort. L’Ecriture Sainte dit : « Où l’arbre tombe il restera. » Quant à l’arbre ce sont les branches qui le font tomber de l’un ou de l’autre côté, pour l’homme c’est l’état d’âme.


II. Personne ne peut fuir le jugement de Dieu.


— Une évasion. — Pendant la guerre, le fait que voici se passa dans une ville assiégée. Un homme qui était en prison pour meurtre, devait paraître devant les juges. Cet homme devait sûrement être condamné à mort. Mais l’ennemi s’empara de la ville, la saccagea et y mit le feu. Dans la déroute, les prisonniers se sauvèrent. Se voyant en liberté, notre criminel s’écria triomphant : « Les voilà morts tous mes ennemis. » Mais un passant lui dit : « Ton ennemi le plus puissant n’est pas mort. » Le meurtrier ne comprit pas d’abord, alors son interlocuteur s’expliqua plus nettement : « Parce que tu as commis un meurtre, Dieu est ton ennemi. Il est plus puissant que tous les autres et tu ne pourras pas te dérober à sa justice. Son agent de police, la mort, t’arrêtera un jour et te traînera devant son tribunal. » Ces graves paroles touchèrent vivement le meurtrier. Il fit une bonne confession et se constitua lui-même prisonnier afin d’expier déjà ici-bas le crime qu’il avait commis. Les juges ne lui imposèrent qu’une légère peine, vu son repentir sincère.


— Le supplice des Templiers. — Il n’est pas rare que des martyrs aient averti leurs meurtriers par de graves paroles de la justice de Dieu. Ainsi le fit aussi le grand maître des chevaliers du Temple, Jacques Molay, lorsque Philippe-le-Bel l'eut condamné malgré son innocence. Philippe envoya les chevaliers au bûcher parce qu’il en voulait à leurs immenses richesses. Afin de pouvoir prendre les trésors de l’ordre, il accusa les Templiers des crimes les plus infâmes et employa la torture pour leur extorquer l’aveu de forfaits qu’ils n’avaient jamais commis et n’auraient même pu commettre, tant ils sont absurdes. Malgré cette procédure inique, Philippe les fit condamner et brûler vivants. Le grand maître nia les crimes qu’on lui imputait en montant sur le bûcher, mais Philippe resta sourd à la voix de l’innocence. Alors le grand maître élevant la voix, prononça du haut du bûcher ces terribles et prophétiques paroles : « O Philippe, mon roi, je te cite dans l’année devant le tribunal du Dieu juste et vivant. » Le roi se prit à rire de ces paroles et- répondit : « Vas-y toujours, je te suivrai. » Il y avait à peine quelques mois que ce drame sanglant et injuste s’était passé sur une île de la Seine (18 mars 1314), que le roi mourut subitement à la suite d’une chute de cheval. — Si le roi s’était souvenu de sa fin et du jugement de Dieu, cette pensée l’aurait retenu, d’après ces paroles de l’Ecriture Sainte : « Pensez à vos fins dernières et vous ne pécherez jamais. »

 

 

 

LE MONDE DE DEMAIN SE PREPARE DANS LE PRESENT

 

09 SEPTEMBRE 2017 - Nous arrivons au terme d’une politique aux taux d’intérêt au plancher, qui a permis de gagner du temps. Comme rien n’a été fait pour améliorer les choses et que les tristes sirs de la politique (ils deviennent même des criminels complices d’actes potentiellement terribles – voir le sujet de la vaccination) parlent toujours plus de la nécessité d’un Nouvel Ordre Mondial, tout le monde doit se poser une seule question : pour quelle raison ?

Permettre aux techniciens de la finance, travaillant pour le cartel bancaire, de préparer le monde de demain. Ce personnel est sélectionné à la sortie des meilleures écoles, mais également via des parrainages dans différents milieux liés, bien souvent, à la finance.Nous évoquerons cela dans les prochains numéros de LISO et de la lettre LIESI.

Bien sûr, au-delà des diplômes le candidat doit partager une certaine vision du monde, et être prêt à vendre son âme au Prince de ce monde pour obtenir, en échange, pouvoir et de nombreux avantages matériels.

 

C’est grâce à ces techniciens discrets, que le monde évolue sur le plan technologique dans le sens constaté. C’est aussi avec le support des politiciens recrutés, que les lois sont votées, assurant ainsi les conditions matérielles et juridiques aux outils techniques du nouveau monde qui se construit.


C’est dans ces conditions qu’il faut analyser cette politique monétaire stupide (un non-sens même) des taux d’intérêt à zéro.

 

Comme les taux sont à zéro, ceux qui possèdent le capital cherchent à le rentabiliser de la meilleure manière. A quoi bon investir dans l’économie puisque cela ne rapporte pas grand chose à côté des performances des marchés financiers ? Comble de tout, des firmes comme Apple ont des trésoreries délirantes et ne savent qu’en faire !


Comme les taux sont à zéro, les Etats en profitent, eux, pour s’endetter, et tout le monde pense que les choses vont durer. La situation est folle et on voit bien que le président de la BCE, Mario Draghi est empêtré dans le discours qu’il doit tenir afin d’annoncer ce que tout le monde redoute. Cette semaine, il a botté en touche pour octobre, mais nous sommes dans une situation totalement inconnue. Impossible d’en sortir sans provoquer un chaos sur les marchés.

 

Faut-il entendre que tout cela est la conséquence de magiciens de la finance totalement incultes de la question monétaire ? C’est ce que l’on veut faire croire. L’histoire de toutes les crises depuis l’existence des sociétés secrètes n’enseigne pas cela…

Au plus haut niveau, cette situation est très accommodante pour la suite des opérations. Voyez la dernière série de LISO 215-221.

 

En outre, les événements prophétiques finissent par toucher la puissante Amérique. Tout arrive à point pour qui a la grâce de lire comme il convient. Beaucoup d'événements parlent à l'homme aujourd'hui. Il doit voir pour AGIR. Il doit sortir du bétail, mené à l'abattoir par les loups et les loups déguisés en chef des moutons... c'est une question de survie matérielle et éternelle, si on prend en compte le devenir de notre âme, qui doit être (ne l'oublions jamais) notre principale préoccupation.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

DES SIGNES… RIEN QUE DES SIGNES CONFIRMANT LES ATTENTES DE LIESI

 

7 septembre 2017 - Le 6 septembre, un promoteur immobilier britannique a annoncé qu’ils allaient accepter des règlements en BITCOIN comme acompte pour l’achat d’un logement. Est-ce un moyen désespéré en Angleterre pour maintenir la bulle immobilière ou un signe d’une bulle proche d’imploser ?


Les prix de l’immobilier à Londres ont augmenté de 65% depuis 2011 alors que le Bitcoin a grimpé de plus de 300% depuis le début de 2017. Beaucoup de détenteurs de Bitcoins ayant encaissé de très grosses plus-values pourraient être tentés d’acquérir un bien immobilier britannique à peu de frais. Les transactions sont très basses et ceux qui font l’offre et la demande se regardent dans le blanc des yeux… On signale cependant à Londres des baisses variant entre 6 et 10% depuis quelques mois.


Est-ce que le paiement de certains biens en Occident se fera demain avec des crypto-monnaies ? Nous voyons de curieuses choses survenir en cette fin d’été et début d’automne (la nature a de l'avance cette année, ce qui infirme le réchauffement climatique chez nous). Dans le même temps, le dollar poursuit sa chute inexorablement. Il va leur falloir jouer de la "harpe" ou autre chose pour lui donner de l’oxygène parce que la situation pourrait devenir critique à tout moment.


Une note de Goldman Sachs conseille à quelques gros clients de penser à acheter un peu d’or pour demain. Sait-on, jamais ? Qui connaît le proche avenir ?

Il y a de plus en plus de risques géopolitiques, d’interrogations à propos de la dette et que dire de la folle danse des monnaies qui évoluent selon une musique que l’on entend rarement, mais TOUJOURS à l’approche de moments critiques pour l’humanité.


Pourtant les pontes de banques centrales parlent du maintien des taux au plancher, de l’absence d’inflation à venir…

Alors, question : qu’a vu la pythie de Goldman Sachs ?

 

Le Banquier anonyme connaît toutes les réponses à ces questions. Nous attendons des informations qui seront relatées dans le prochain numéro de LIESI.

 

Nous achevons les BREVES DE LIESI de juillet avec retard. Elles seront postées en début de semaine prochaine aux abonnés.

Vous trouverez (entre autres) de nouvelles informations relatives aux puissants qui ont fait MACRON "MONARC". Il y a eu, en effet, des réunions spéciales que nous ignorions et qui démontrent l'importance de cette élection dans le contexte des informations susurrées par la pythie de Goldman Sachs...

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

FLASH - PAS DE COMMENTAIRE -

 

Tout a été dit dans notre avant dernier numéro de LIESI

 

 

 

 

Les Européens : dans la majorité, des moutons menés à l'abattoir avec un plein consentement

 

07 septembre - Après la dernière crise de 2007-2008 (servant à surmultiplier les effets de la prochaine !) l’image de l’Union européenne n’était pas belle. La Grèce s’est retrouvée dans une situation d’endettement énorme – l’équivalent de 13% de sa production économique au lieu de 4% qui était le cible de la technocratie de Bruxelles -.

Puis le sujet de la Grèce s’est calmé au fil des ans, jusqu’en 2015 où un nouveau sujet a interpellé les moutons d’Européens : les MIGRANTS.


Avec ces deux événements, la méfiance à l’égard de l’UE n’a cessé de croître. L’effondrement de la confiance en l’UE semble toutefois (malheureusement) s’inverser progressivement selon les sondages. Le point de bascule a été le vote du référendum du Brexit, en juin 2016, et les élections d’E. Macron, qui ont confirmé ce que beaucoup de journalistes de grands médias appellent « une sortie de la défiance populaire » en l’UE. Economistes et analystes du pouls du peuple européen voient désormais un meilleur avenir s’esquisser…

 

Selon une enquête menée par le think tank mondialiste qu’est la Fondation Bertelsmann : 75% des citoyens allemands voteraient pour un maintien dans l’UE s’il y avait un référendum actuellement. La France serait à 69% - un gain de 16 points en quelques mois ! Pourtant, seulement 28% des Allemands et 38% des Français se disent satisfaits de la direction que développe l’UE. Allez chercher à comprendre !

 

Une autre étude publiée par la Fondation Friedrich Ebert dit aussi que beaucoup plus de gens sont favorables à l’UE et qu’il y a plus d’avantages à y rester qu’en sortir. Ce chiffre a doublé en Allemagne en deux ans…

 

Dans ces conditions, comment espérer le moindre sursaut ? Surtout qu’en France, les gens sondés disent être « très optimistes sur les projets de l’UE » : ils sont 54,7% contre 41% en mai dernier.

C’est le plus haut niveau depuis juin 2009.


On peut dire que les opérations terroristes sous fausse bannière ont bien réussi à renforcer cette impression et à mettre au second plan la terreur qui s’installe dans certaines villes où la racaille dispose de plus en plus de moyens face à une police et des administrations qui jouent la collaboration et mènent une guerre impitoyable contre l’entité « nation française ».

 

Un pays européen ne partage cependant pas l’optimisme de ses principaux voisins : l’Italie. Seuls 17% de ses citoyens disent que l’UE va dans la bonne direction. Ils seraient tout de même 56% à vouloir rester dans l’UE. Allez chercher à comprendre !

 

Il sera intéressant, dans un temps pas si lointain, de voir ce que dit l’ensemble de ces pauvres bobos, ignares volontaires des projets mondialistes les concernant. Il suffira d’attendre un peu... Nous donnerons le timing dans LIESI comme annoncé depuis plusieurs semaines.



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

PUBLICATION DU NUMERO 381 DE LIESI

 

Attentisme pour la Corée du Nord - Les manœuvres coréennes masquent la véritable cible qu’est l’IRAN - Préparation du sauvetage des banques sur le dos de l’épargnant - Rétractation de Janet Yellen - Raisons d’une probable reprise des cours du pétrole en fin d’année - Bilan - 1) Le monde politique a déjà basculé et les partis traditionnels (pourtant sous tutelle des sociétés secrètes) sont volontairement détruits. 2) Le monde des monnaies bascule également vers quelque chose de nouveau, mais encore en cours de définition. 3) Preuves d’une préparation au monde demain. - Le message du grand rabbin de Barcelone. - Quel avenir face à de telles forces, donnant l’apparence d’être indéboulonnables ? La série de LISO proposée sera très instructive : elle démontre l’action occulte d’un groupe obscur qui choisit, de manière symbolique, les dates des crises depuis 1776. 

 

 

GEOPOLITIQUE : L’ART DE LA DUPERIE ENTRE LA COREE DU NORD ET L’IRAN

 

06 SEPTEMBRE 2017 - Tandis que les médias de l’Oligarchie focalisent la géopolitique sur la Corée du Nord, il va falloir être très attentif sur le fait de savoir si l'accord nucléaire à propos de l’Iran ne sera pas prochainement corrigé. Le lecteur de LIESI (et de nos autres publications) connaît l’importance de ce sujet par rapport au contenu de la lettre Pike/Mazzini du 15 août 1871 (cliquer), laquelle développait la nécessité de trois conflits mondiaux pour espérer voir accoucher un Gouvernement Mondial et une Religion Mondiale où le Prince de ce monde serait vénéré de tous avec des conséquences drastiques pour les opposants –politiquement incorrects– : l’impossibilité d’avoir un compte en banque et être rejeté du système des cryptomonnaies alors mis en place. En ce sens, ce que nous voyons aujourd’hui sur le sujet démontre la gravité de l’heure présente. Nous n’y sommes cependant pas encore et le lecteur connaît notre opinion sur l’ordonnancement des événements d’ordre monétaire et géopolitique.


Nous développerons d’ailleurs cette thématique dans les publications existant à ce jour, puisqu’il est maintenant proche, le moment où de nombreux événements vont débouler pour bouleverser notre monde, liquider la classe moyenne (non avertie) et réduire de plusieurs milliards le nombre d’habitants sur terre.


Il y a quelques heures, l'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, Nikki Haley, a énuméré les arguments qui permettraient à Washington de remettre en question le texte majeur concernant l’Iran et le nucléaire. Dans quelques semaines, ce sera vers la mi-octobre, Donald Trump décidera s'il "certifie" ou non devant le Congrès que Téhéran respecte les termes de cet accord de non-prolifération, conclu en 2015 entre les deux pays, ainsi que cinq autres grandes puissances (Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne). Le président américain doit renouveler cette démarche tous les 90 jours, et, bien qu'il ait promis avant son élection de "déchirer" l'accord nucléaire, il l'a depuis validé à deux reprises.


En ce sens et rien que sur ce point majeur, il est évident que Donald Trump n’est pas du tout l’électron libre comme le supputent tous les braves gens qui passent des heures devant les écrans pour se conformer à l’analyse de la Pravda occidentale. Nous avons publié deux brochures sur le personnage et avons clairement mis en lumière qu’il était la marionnette de la CITY (cliquer). Plus, dans la lettre LIESI, nous avons fait référence à un point spécifique de sa plate-forme électorale, pour ajouter que son mandat ne commencerait, concrètement, au moment où un numéro de LIESI indiquerait l’ouverture du temps sur une grosse tempête…


Pour le moment, Nikki Haley s'est gardée de dire ce que va décider Donald Trump. Mais a-t-elle ajouté : « s'il devait décider de dé-certifier, il aurait de bonnes raisons pour le faire ».


Et où s’est-elle exprimée ? Lors d'une intervention devant le thiol tank American Enterprise Institute à Washington. Il s’agit d’un think tank purement globaliste… ce qui conforte l’évidence que D. Trump en est le PUR PRODUIT. Il ne fait que jouer le jeu nécessaire à la mise en place de ce que nous annonçons avec démonstration dans la dernière série de LISO (cliquer) annoncée ces dernières heures.


Qu’a dit encore Nikki Haley ?

« Les dirigeants iraniens veulent utiliser l'accord nucléaire pour prendre le monde en otage ».


Cette folle du logis mondialiste, a encore précisé que le respect par Téhéran des limites techniques d'enrichissement d'uranium et de centrifugeuses ne suffisait pas à certifier l'accord nucléaire. Et dans ce tableau, elle a mis en avant, dans un rappel chronologique détaillé, toutes les raisons historiques qu'ont les Etats-Unis de se méfier du régime iranien.


Bref, tout ce qu’elle a débité confirme ce que nous avancions avec crainte, mais certitude, puisque les politiques ne font que mettre en scène les plans préparés par la Synagogue de Satan dans les coulisses, et parfois depuis bien des décennies...


Nous lisons aussi que les métaux précieux seraient partis vers de futurs sommets. Nous sommes très prudents sur cette analyse. Il faut laisser le temps au temps…



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

 

AYEZ FOI DANS LE CREDO DES ECONOMISTES DU SYSTEME

 

05 SEPTEMBRE 2017 - Les banquiers centraux internationaux ont récemment eu quelques consignes des propriétaires (privés) des banques centrales, qu’ils gèrent officiellement devant les médias, lesquels se garderont bien d’évoquer ces rencontres discrètes, en Suisse. Il y a les bons vins, les mets délicieux, les chambres de luxe, et quelques réunions avec des personnages que nous traduirons comme « bizarres » puisque tout ne peut pas être dit...

 

Sans surprise, les faiseurs de roi des marionnettes politiciennes sont aussi ceux qui mettent en place les grands manitous qui décident, selon l’esprit ambiant, de la politique monétaire de l’Occident.


Le mot d’ordre donné est: la FIN DE L’ARGENT GRATUIT.

 

Nous devrions donc entendre très prochainement Mario Draghi, LE président de la Banque centrale européenne, converger vers ce nouveau scénario. Il va probablement préparer les esprits jeudi à un scénario de sortie progressive de sa politique d'argent bon marché, dans un contexte épineux mêlant faible inflation et euro fort. Il faut bien préparer les prochains événements que nous traduisons [dans la dernière série de LISO] à la lecture du calendrier monétaire des occultistes et mages du grand Conseil.


Ce qui va nous être progressivement distillé, en ce mois de septembre ou octobre, c’est l'abandon du programme d'"assouplissement quantitatif", dit "QE". Mario Draghi va devoir agir en ce sens pour caler le scénario déjà acté en milieu dit très autorisé. Ne vous risquez pas sur les marchés financiers, et pour plusieurs mois...


On écrit ici ou là que le QE ayant consisté à injecter plus de 2.000 milliards d'euros d'argent frais dans les circuits financiers, a contribué à relancer l'économie et permis de faire repartir l'inflation. Vous n’êtes pas contraint de croire en cette « reprise » liée à la DETTE.

 

Pour septembre, la BCE va avoir quelques difficultés à justifier la reprise de l’inflation du fait de la récente envolée de l’euro – rappelez-vous ce que disait le Banquier anonyme [d’un niveau plus élevé que le sieur Draghi] sur ce sujet… En effet, comme l’explique Frederik Ducrozet, économiste chez Pictet wealth management : "L'euro plus fort va mécaniquement abaisser les projections d'inflation et compliquer la communication de la BCE, mais sans faire dérailler la sortie" du QE.

 

On va chercher à justifier la fin de cette politique au motif que nous avons maintenant une reprise économique robuste en zone euro mais SANS HAUSSE DES SALAIRES. Et pourquoi les salaires ne grimpent-ils pas ? Parce qu’il n’y a pas de demande d’emplois… Mais il y pourtant, disent-ils, une REPRISE.


Normalement, les prix d’un actif grimpent quand il y a une demande supérieure à l’offre. Là c’est l’inverse et les grands manitous du mensonge donneront des tas de raison en soi irrecevables. Les chiffres officiels de l’inflation sont faux parce qu’ILS veulent baisser progressivement le pouvoir d’achat des populations.

Nous vivons une situation délirante : nos contemporains n’ont plus la foi en Dieu, mais croient dans les employés de Mammon, menteurs et voleurs, quand ils ne sont pas des criminels pour ceux qui appartiennent au sommet de la Haute finance. Le moment est certainement venu de NE PLUS s'endetter.  

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

 

DERRIERE LE SEPTACLE, TOUT SE MET EN PLACE

 

04 septembre 2017 - En revendiquant dimanche l'essai réussi d'une bombe à hydrogène, la Corée du Nord s'est attirée de vives condamnations de la communauté internationale. La tension monte encore d’un cran après quelques semaines d’accalmie. Le début du numéro de LIESI du 31 août abordait le sujet avec à propos. Washington a promis une « réponse militaire massive », mais qu’en sera t-il vraiment ? En tout cas, le dollar ne bénéficie nullement de ces tensions. C’est là un sujet inquiétant, mais qui confirme les bombes en préparation et l’analyse annoncée dans la journée dans la rubrique LISO.

 

VOIR LE SOMMAIRE DE LA SERIE 215 à 221


Le Conseil de sécurité  de l'ONU a déjà infligé en vain sept séries de sanctions à la Corée du Nord pour la contraindre à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique. La situation économique américaine a continué à se dégrader au regard des dernières statistiques et les lectures de la presse financière américaine des dernières heures expriment beaucoup d’interrogation sur ce que fera la banque centrale américaine dont les assurances se fissurent au fil des semaines.


Parallèlement, on assiste à une politique radicale contre le diesel en Europe et l’obligation du développement des énergies dites propres, mais non rentables. Pourquoi les mondialistes, favorables à un plan de dépopulation massif, sont-ils si soucieux de la santé des personnes vivant dans les grandes villes et des conséquences du diesel ?

Saisie par l'association Umwelthilfe, qui dénonce "plus de 10.000 décès prématurés par an" dus aux émissions d'oxyde d'azote (NOx) en Allemagne, la justice pourrait contraindre les quelque 70 communes qui dépassent les normes européennes de NOx à bannir de leurs rues les engins les plus polluants. Début août, les constructeurs se sont réunis en sommet à Berlin et vont offrir des facilités de reprise des véhicules les plus anciens. L’Allemagne a choisi ce débat pour les élections législatives, ce qui embarrasse la chancelière Merkel qui s’exprime avec ambiguïté tant les enjeux sont importants. L’automobile est un secteur stratégique, qui représente environ un cinquième des exportations du pays.

Cela dit, la chancelière Merkel est sortie vainqueur de son principal opposant, Schulz, lors du seul débat télévisé de la campagne électorale allemande. « Aussi éloquent et spontané qu'Angela Merkel est cérébrale et réservée, l'ancien président du Parlement européen était a priori le mieux armé pour emporter l'exercice et se relancer. » "Le candidat Schulz est un homme sympathique. Mais la sympathie ne suffit pas pour devenir chancelier", tranche le quotidien Süddeutsche Zeitung.

Détail marquant lors de ce débat : la chancelière allemande Angela Merkel a annoncé vouloir discuter d'un arrêt des négociations d'adhésion de la Turquie avec l'UE et indiqué ne pas croire que ce pays rejoindra un jour le bloc européen. "Je ne vois pas l'adhésion arriver et je n'ai jamais cru que cela puisse survenir", a expliqué Mme Merkel, ajoutant que la question était seulement de savoir qui de la Turquie ou de l'UE "fermerait la porte" en premier. 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 



 

 

                                                        SUR LES FINS DERNIÈRES

03 septembre 2017 -La mort.

[Suite]



VII — Les parents doivent prendre soin qu'on ne vous enterre pas en léthargie.



Enterrée vivante. — Les cas où des personnes tombées en léthargie furent enterrées vivantes ne sont pas trop rares. Le fait suivant se passa en Hongrie : A Egerszeg, la fille d’un paysan, Hélène Fritsch, fut enterrée le 24 avril 1904. Comme les parents aimaient beaucoup leur fille, ils lui mirent ses plus beaux vêtements et la parèrent de tous ses bijoux. Le jour de l’enterrement, vers 9 heures du soir, la prétendue morte frappa à coups redoublés aux fenêtres de la maison du fossoyeur. Celui-ci sortit, et à sa grande stupéfaction se trouva en présence de la jeune fille qu’il avait enterrée le matin. Elle lui raconta qu’elle avait senti tout-à-coup une vive douleur. Elle se réveilla et vit deux hommes qui sortaient de la tombe au moyen d’une échelle. Alors elle s’aperçut que trois de ses doigts de la main droite, où elle portait habituellement ses bagues, lui manquaient. Elle-même grimpa l’échelle, juste à temps pour voir les deux hommes s’enfuir à toutes jambes et escalader le mur du cimetière. — La jeune fille fut ramenée chez ses parents et le médecin constata qu’elle avait été enterrée vivante.



— Sauvée par un baiser. — La femme d’un employé des chemins de fer de Tonbridge, en Angleterre, fut déclarée morte par le médecin en avril 1908. Avant de fermer le cercueil le mari baisa une dernière fois sa femme et sentit que la joue avait gardé quelque chaleur. A l’instant il fit venir le médecin, qui put constater que la femme était tombé en léthargie. Après s’être remise, elle raconta qu’elle avait suivi avec anxiété tous les préparatifs de l’enterrement sans être en état de donner le moindre signe de vie.



— Un homme qui devait être disséqué. — Il est presque incroyable que de nos jours des gens tombés en léthargie soient déclarés morts par le médecin. Voici un fait qui arriva en 1907. A Hruschau, près d’Ostran en Moravie, on trouva le 30 janvier 1907 un homme nommé François Genschor, qui était mort de froid pendant la nuit. Un médecin l’examina et le trouvant tout à fait raide, le déclara mort et ordonna de le transporter à la morgue, où il devait être disséqué le lendemain. Le fossoyeur voulant faciliter le travail au médecin, chauffa la pièce pour que le cadavre dégelât. Le lendemain matin les médecins ne furent pas médiocrement étonnés de ne plus retrouver leur mort. On chercha partout, sans aucun succès. Alors on se rendit dans la maison, où le mort avait habité, pour obtenir des renseignements. Quelle fut la stupeur de ces messieurs en voyant notre homme en train de dévorer son déjeuner. « Pourquoi êtes-vous sorti de la morgue, lui demanda-t-on ?— Belle question, dit-il, croyez-vous que j’aie envie de me faire couper en morceaux ? » — Presque en même temps les journaux parlaient d’un incident semblable à Styrum, près de Düsseldorf. La femme d’un ouvrier avait pris trop de médicaments et perdit connaissance. Le médecin déclara qu’elle était morte. On la mit dans le cercueil. Mais lorsqu’on voulut clouer la bière, la morte se releva et resta assise. Plus tard elle raconta qu’elle avait suivi pendant deux jours tous les préparatifs qu’on faisait pour son enterrement.



— D’autres personnes enterrées vivantes. — En 1896 mourut à l’île de Lesbos l’évêque Glycas, à l’âge de 80 ans, métropolitain de l’Eglise grecque orthodoxe. Le médecin qui fut appelé constata sa mort. En habit de cérémonie on fit asseoir le mort sur le trône épiscopal. Deux prêtres veillaient jour et nuit auprès de lui. Tout-à-coup le mort commença à remuer et reprit connaissance. En 1892 on enterra dans le village de Proschow itziak en Pologne le médecin du village. Dans l’après-midi du même jour on enterra un mort dans une tombe creusée tout près de la première. A leur grande stupéfaction ceux qui assistaient à l’enterrement entendirent du bruit dans la tombe voisine. Le prêtre fit ouvrir la tombe immédiatement, mais déjà il était trop tard. On trouva le médecin couché sur le ventre, les doigts crispés et la tête ensanglantée : il était étouffé. En 1905 on enterra à Leutschau l’enfant d’un habitant nommé Jean Kipko. Pendant qu’on se rendait au cimetière on entendit dans le cercueil des coups sourds. Beaucoup de gens s’enfuirent, mais plusieurs hommes intrépides ouvrirent le cercueil et trouvèrent l’enfant vivant et les yeux ouverts. Les cas de léthargie sont plus fréquents qu’on ne le croit communément. Ainsi en 1892 pas moins de 27 prix furent distribués dans la seule ville de Berlin à des médecins et des garde-malades pour avoir reconnu des cas de léthargie. En 1893 on distribua 36 prix, en 1894 33 prix. Dans 43 des cas précédents on put rappeler à la vie les léthargiques. Dans des villes, où le contrôle n’est pas aussi bien organisé, il est bien possible que des vivants soient enterrés, comme il ressort des paroles du docteur Pineau, qui le consigne dans son ouvrage justement célèbre : « Il ne passe pas un seul jour en France où l’on n’enterre pas quelque léthargique. La constatation de la mort n’est pas du tout aussi facile que l’on s’imagine souvent. »



— Une loi pour empêcher l’enterrement des vivants. — A la Chambre des députés du Massachussets en Amérique on décréta que les autorités locales devaient faire dix tentatives différentes pour rappeler les morts à la vie. Cette motion fut déposée par le docteur Dirwell, professeur à l’Université d’Harvard, qui avait lui-même échappé à grand’peine à ce terrible sort. Les proposants prétendaient que sur un millier de personnes deux étaient enterrées vivantes. — Pour éviter l’enterrement de léthargiques, l’ensevelissement ne doit pas être permis avant au moins 50 heures.




 

 

 

 

SUICIDE ORGANISÉ DE L’OCCIDENT



02 septembre 2017 - Ce qui se passe en terre d’Orient pour les chrétiens est une honte. Quand on lit les témoignages des associations impliquées sur le terrain, les cruautés pratiquées par les islamistes sur des hommes, des femmes et des enfants, on est abasourdi. D’autant plus quand on lit ici ou là, voir les vidéos mettant au grand jour les complicités entre les gouvernements d’Occident et les terroristes, via les services secrets qui apparaissent comme les courroies de transmission des réseaux mondialistes souhaitant (bien évidemment) demeurer dans le strict anonymat.


Que font les chrétiens d’Occident pour ces pauvres gens ? Inutile d’évoquer le comportement des apostats mitrés qui pactisent avec l’islamisme radical, en le niant catégoriquement.


Nous vivons une période bien douloureuse. Et qu’ils sont naïfs, ces Ponce-Pilate qui continuent leurs petites affaires en pensant rester à l’écart du drame qui se joue à quelques heures d’avion. La vérité est que nous sommes en sursis alors que le flot de coupeurs de tête entrant en Europe avec une facilité déconcertante ne cesse de gonfler.


Les médias n’en diront rien puisqu’ils sont les prostitués des réseaux mondialistes, à l’œuvre pour la déchristianisation radicale de la terre entière.


Rares sont les politiciens à comprendre le danger qui menace. LE premier ministre hongrois a envoyé une lettre à la Commission européenne, lui réclamant 440 millions d’euros pour avoir « protégé » l’Europe du « flot de migrants illégaux ». Bruxelles n’avait pas signé les devis, mais le gouvernement hongrois estime que c’est à la Commission européenne de régler la moitié de la note de sa très contestée clôture antimigrants de quatre mètres de haut, érigée en 2015 à sa frontière avec la Serbie. Dans une lettre envoyée jeudi 31 août à Jean-Claude Juncker, le président de la Commission, le premier ministre souverainiste Viktor Orban réclame 440 millions d’euros, au titre « de la solidarité ». (Le Monde)

 

Ces événements surviennent quelques jours après la visite de V. Poutine à Budapest. Il y a de plus en plus de convergences entre la Hongrie et la Russie surtout sur les questions énergétiques et diplomatiques. En fait, le président russe « continue d’avancer ses pions dans l’ex-satellite soviétique ». « La septième entrevue avec Poutine en autant d’années de mandature Orbán a lieu alors que le pays vient d’être boudé par Emmanuel Macron lors de sa tournée en Europe Centrale et Orientale ».

 

 



Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER





 

LE PROGRES AU SERVICE DU MONDIALISME

 

01 septembre 2017 - L’acteur américain Richard Anderson est décédé à l’âge de 91 ans. Il est connu pour avoir interprété le rôle d'Oscar Goldman dans les séries L'Homme qui valait trois milliards et Super Jaimie.


Dans la première série, il était le directeur d'une organisation scientifique gouvernementale secrète. L’une de ses phrases significatives était : « Messieurs, nous pouvons le reconstruire, nous avons la technologie». Il affirmait ainsi son personnage en proposant de faire de Steve Austin (Lee Majors), un astronaute gravement accidenté, « le premier homme bionique du monde ».


A la lumière des développements de ce que l’on appelle aujourd’hui le Transhumanisme, on peut dire que ces séries préparaient les cerveaux des générations des années 80’ au monde actuel. Encore que l’on doive prendre en considération que le prolongement de la vie est avant tout destiné à ceux qui ont les moyens de « payer ». Les services cachent les vols d’enfants servant à leur prendre des organes pour les vendre à cette classe élitiste. C’est bien connu, mais chacun connaît la puissance des médias dans le choix des sujets à mettre au grand jour, ainsi que la veulerie de la classe politique.


L’exemple de David Rockefeller ayant bénéficié de cette technologie lui a permis de devenir centenaire, mais ne l’a cependant pas empêché de comparaître devant le tribunal du bon Dieu pour rendre compte sur la gestion de sa vie et de sa fortune. Le bon protestant qu’il était doit passer un sale quart d’heure et c’est pour l’éternité.


Face au développement de la haute technologie devant permettre à l’Oligarchie de vivre plus longtemps, les instruments technologiques de dépopulation progressent afin d’éliminer les « bouches inutiles » au processus mondialiste.


Les victimes d’un tel processus mondialiste en Europe sont tout particulièrement les populations du sud de la zone euro. Si les institutions mondialistes mettent en avant une reprise en Grèce, après sept ans de récession, le chômage touche officiellement près de 45% pour les 15 à 24 ans et 27,9% entre 25 et 34 ans, selon Elstat, l'autorité des statistiques.

Dans une brasserie d'Athènes, Yannis K. (il préfère être cité sous ce deuxième prénom), 22 ans, travaille ainsi chaque jour non stop de 19H00 à 04H00 du matin minimum, avec seulement un ou deux jours de repos par mois. "Tous les matins je repars avec 30 euros donc je suis content, et si mon patron me payait deux fois moins j'accepterais. Si tu dis non à un travail, tu sais que tu risques de ne pas en retrouver, et c'est ça qui nous effraie", explique-t-il. "Ces dernières années il y a une augmentation soudaine du travail à temps partiel (moins de 30 heures hebdomadaires, NDLR), dont le salaire ne dépasse pas 380 euros brut, et le travail au noir bat des records", relève Savvas Robolis, directeur de l’Institut du travail, think-tank de la grande confédération syndicale GSEE.


Pour s'en sortir, les chômeurs acceptent donc souvent des emplois au rabais. Et c’est bien cela l’objectif souhaité par les techniciens du mondialisme. La précarité générale, la peur de perdre son emploi, font des individus peureux, dont les défenses immunitaires sont très fragilisées. Là où la majorité y voit un hasard de la vie, nous constatons une manœuvre très habile de ceux qui entendent pleinement profiter d’un paradigme futur, où de futures pandémies élimineront les plus fragiles.


Et que dire de tous ces pauvres gens qui n’ont plus les repères de la vraie Foi, face aux manœuvres ourdies par les sectateurs du Prince de ce monde ? On compte actuellement beaucoup de personnes à tendance suicidaire, et ce dans de très nombreux milieux. Il faut pourtant espérer ! Voir dans le prochain envoi de la lettre LIESI, la brochure que nous conseillons de lire sur LA PUISSANCE DU ROSAIRE – elle sera proposée en ligne lundi prochain. Il faut garder l’espoir et ne jamais oublier, quoique disent les lucifériens, téléguidant le Mondialisme, que le Prince de ce monde n’est qu’un ange déchu qui vit de haine, par contre Dieu est Tout-Puissant et sa grande patience en témoigne. 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

 

NE RIEN AVOIR AU SOLEIL

 

31 août 2017 - En complément de l’article d’hier, précisons que les dépenses de consommation des citoyens américains représentent près des trois quarts du PIB total des Etats-Unis. Ajoutons que la dette des ménages américains est désormais 15% plus élevée que durant la crise économique de 2008. Une crise qui était nécessaire pour introduire les plans massifs d’injection GARANTISSANT une crise encore plus sévère... C’est exactement le processus que nous évoquerons dans la prochaine série de LISO qui sera annoncée dans le numéro de LIESI du 31 août.

 

Au niveau où sont les taux d’intérêt, il est évident que la dette ne peut que grandir et imploser à un certain moment. Nous savons, en outre, que depuis les années 1970’, l’évolution des politiques monétaires imposées par les marionnettes des propriétaires des banques centrales, sont l’application d’un plan publié au tout début du XXème siècle en Russie, et dont le prix Nobel Alexandre Soljenitsyne avait détaillé le contenu en mettant clairement en évidence qu’il avait été soufflé par le Prince de ce monde à la plus puissante famille dirigeant, au nom du Conseil des Treize, le cartel bancaire… la Haute finance internationale.


On nous demandait hier s’il fallait investir dans l’immobilier. Aujourd’hui, vous bénéficiez de taux très bas, mais avec une inflation réelle qui implique une dégradation CONSTANTE  de votre pouvoir d’achat. Garder du cash en trésorerie peut logiquement paraître quelque chose d’illogique. Mais si vous achetez, c’est dans l’espoir de le louer ou/et de faire une plus-value puisque votre pouvoir d’achat baisse régulièrement. Louer, mais à qui, avec la certitude d’une prochaine crise qui liquidera la classe moyenne. Faire une plus-value ? Mais qui achètera de l’immobilier dans un contexte de société communisante, tant sur le plan moral (c’est déjà acté) que de l’impôt? Dans ce processus, tous les signes extérieurs de propriété vont être taxé… La conclusion est celle de notre titre d’article… Et cela ne se fait pas d’un simple claquement de doigts. 

 

 Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

 



 

LA REALITE C’EST LE MONDE DE LA BULLE

 

30 août 2017 – Alors que l’économie américaine continue de donner des signes d’affaiblissement, les indicateurs d’endettement gagnent des degrés supplémentaires dans le rouge. Quasiment dans tous les domaines de consommation, la dette croît mois après mois tandis que les salaires ne bougent absolument pas !


Parallèlement, les taux de délinquance explosent, confirmant que la reprise ne fonctionne que pour ceux qui profitent des actifs en bulle. Il s’agit donc d’une illusion de richesse qui durera jusqu’au terme indiqué dans la prochaine série de LISO.


Dernière statistique obtenue, la dette des ménages américains a encore grimpé de 4,5% sur les douze derniers mois et c’est encore le secteur automobile que les analystes surveillent avec crainte. Le travail à temps partiel augmente aussi au détriment des emplois fermes.


Dans ces circonstances, on comprend le silence de la présidence de la banque centrale américaine sur sa politique monétaire. Comment peut-elle remonter les taux d’intérêt quand tout le système économique et financier américain dépend de l’évolution des taux ? Comme le pouvoir d’achat n’augmente pas, les citoyens américains ont de plus en plus recours au crédit et la dette des ménages poursuit sa progression inexorable. Ceux qui ont fabriqué ce système le savaient et ils ont un PLAN - voir prochaine série de LISO.


Nous sommes dans une situation  où il n’est que trop évident que le mécanisme est entretenu par les banques centrales afin de gérer le temps qui passe jusqu’à l’ACCIDENT programmé par les occultistes ayant pris le contrôle des Etats-Unis - LISO.


Comment rembourser des dettes dans un environnement où la croissance est stagnante ? Les défaut de paiement des cartes de crédit sont en progression de 7,5% sur un an et le marché de la dette hypothécaire continue de monter : 4% en glissement annuel.


Conclusion: nous sombrons dans un monde où l’illusion que tout va bien, entretenue par les médias aux ordres, les politiques aux ordres et les économistes aux ordres, doit impérativement durer. Ceux qui sont dans le monde de la réalité doivent réfléchir à la manière intelligente de se protéger.

 



Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

DES TENSIONS PERSISTANTES

 

29 août 2017 - Les dégâts générés par la tempête tropicale Harvey qui sévit depuis vendredi sur Houston et les côtes du Texas pourrait coûter 20 milliards de dollars aux assureurs américains. Pour Sarah DeWitt, analyste chez JP Morgan, elle serait l’une des dix tempêtes les plus coûteuses de l'histoire des Etats-Unis. C’est cependant beaucoup moins que les pertes assurées de 75 milliards d'euros provoqués par l'ouragan Katrina en 2005 à la Nouvelle-Orléans.


Le leader de la Corée du Nord a encore tiré un missile qui s’est abîmé dans le Pacifique mais qui a survolé le Japon. Le missile a survolé l'île de Hokkaido (nord) et est tombé ensuite dans les eaux du Pacifique, à 1.180 km à l'est des côtes japonaises, sans causer de dommage à des avions ou des navires dans la zone.

Commentaire du Premier ministre japonais Shinzo Abe : c’est "une menace grave et sans précédent" qui a justifié la demande d’une réunion en urgence du Conseil de sécurité de l'ONU.


Réaction russe qui se dit « extrêmement préoccupée » et dénonce une « tendance vers une escalade » a déclaré un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

 

En fait, Pyongyang réagit aux vastes exercices militaires conjoints de la Corée du Sud et des Etats-Unis, lancés la semaine dernière dans la péninsule coréenne. Ces événements ont enfin permis aux cours de l’or de sauter le verrou des 1300 dollars l’once. Le prochain barrage est autour de 1360 dollars l'once. Les marchés, eux, continuent de suivre le scénario idyllique pour ceux qui sont liquides.


Quant au pétrole, il a pas mal plongé en perdant plus de 3% hier aux US, insensible aux mauvaises nouvelles américaines. Commentaire de la presse américaine : « La production d'essence en est directement affectée et ses prix montaient lundi de 2,60% à 1,7100 dollar le gallon (3,79 litres). Il est monté dimanche soir dans les échanges électroniques jusqu'à 1,7799 dollar, à son plus haut niveau depuis juin 2015. Même si les stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis sont à un niveau élevé, il pourrait "y avoir à court terme des pénuries d'essence et de fioul", a relevé James Williams de WTRG Economics. L'impact d'Harvey sur l'extraction de brut est moindre, avec une capacité d'environ 1 million de barils par jour affectée, soit environ 11% de la production totale des Etats-Unis, selon les analystes de Goldman Sachs. »

 

Dans le prochain numéro de LIESI, nous évoquerons de nombreux sujets dont le sombre avenir court terme du gaz et pétrole de schiste américain et, parallèlement, les commentaires du Banquier anonyme qui s’inquiète de ce que préparent les banques en Occident contre leurs clients, beaucoup  trop « moutonniers » en cas de problème majeur sur les marchés. Le dollar est toujours en situation délicate et nous rappelons que de sa tenue dépend le tombé de rideau sur l’économie mondiale !

Il faudra sans doute attendre septembre pour voir si des consignes ont été données lors d'un week-end très spécial, en Suisse, avec les marionnettes dirigeant la BCE.

 

Sans commentaire

 


 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

UNE RENTREE AVEC DES INTERROGATIONS

 

28 août 2018 - De nombreux gouvernement occidentaux, impliqués dans la tentative de liquider le président syrien au moyen d’une guerre civile, sont en train de déchanter. Les déplacements de délégations gouvernementales occidentales au Moyen-Orient se multiplient dans la région et on imagine que bien des pays européens sont gênés quant à la manière d’exfiltrer leurs propres agents, introduits auprès des groupes terroristes pour réaliser les conditions du GRAND ISRAEL.


Même les Saoudiens et les Israéliens, principaux soutiens du terrorisme régional derrière Washington et Londres, s’inquiètent et envisagent sérieusement des actions diplomatiques avec le président syrien. La situation israélienne sera plus compliquée parce que des terroristes sur place risquent d'être embrigadé par le Hezbollah. Que savent faire ces hommes sinon massacrer des innocents et se battre au quotidien ?

 

En France, nous nous rapprochons chaque jour de la rentrée. Pas seulement pour les lycéens mais surtout pour le gouvernement macroniste, qui va devoir rembourser les généreux donateurs de son élection par des faits concrets, un programme déjà connu et qui aura des conséquences redoutables.

Aujourd’hui, les ministres devront exprimer, devant leur leader, le bilan de leur travail de vacances en vue de peaufiner les futures ordonnances.

La loi Travail sera présentée le 31 août aux syndicats, puis le 18 septembre en conseil des ministres. 

Ses opposants, qui appartiennent aux mêmes loges que les leaders macronistes, vont aussi faire leur boulot en organisant des manifestations que l’on dit musclées. Deux dates sont retenues : les 12 et 23 septembre. Le candidat des gens qui souffrent, le richissime Mélenchon veut représenter l’alternative au macronisme, ce qui promet.

 

S’agissant du budget, il sera présenté fin septembre. Il y aura là aussi des grincements de dents puisqu’une vingtaine de milliards d’euros sera économisée. Les moins riches sont dans le collimateur, ainsi que les collectivités qui vont devoir trouver de l’argent en ponctionnant le brave peuple. Dans ce contexte, comment réagiront-elles en désignant leurs délégués pour les sénatoriales du 24 septembre ? L’issue pourrait empêcher la marionnette de la Haute finance apatride d’obtenir la majorité des 3/5ème au parlement et donc ne pouvoir réviser la Constitution.

 

Une rentrée donc instructive et des éléments probants confirmant ce que d’aucuns évoquent dans le creux de l’oreille : Emmanuel Macron durera t-il jusqu’à la fin du mandat de ses maîtres, ou n’est-il qu’un tremplin pour autre chose ? En tout cas, il confirme bien ce qu’on a dit de lui et ce grand vide est inquiétant. Rappelons que selon les médias, il a fait pire que F. Hollande en terme de déception en quelques semaines, alors qu’il n’a pour le moment rien fait sinon manifester ce vide, cette inexpérience totale de la fonction de politicien.

 

Aux Etats-Unis, les événements météorologiques au Texas ont fait des dégâts terribles. Encore un triste élément annonçant le sombre destin attendant l’Empire en voie de désintégration. Curieusement, le pétrole ne fait rien alors que le prétexte était tout trouvé pour le faire grimper. Trop de stocks, le schiste américain encore rentable au-dessus de 40 dollars, et une demande mondiale qui stagne…

Dans un autre registre, le dollar ne parvient nullement à rebondir et le président Trump est désormais entouré de néo-con avec lesquels il pactise ouvertement. Faut-il conclure que son élection n’aura servi à rien ? Non. L’histoire s’écrira dans quelques mois et ceux qui l’ont poussé à la Maison Blanche sont patients. Ils préparent le terrain de la glissade.

 

 Terminons par un beau témoignage que l'on nous a transmis et nous partageons.

cliquer



Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 



 

 

SUR LES FINS DERNIERES

La mort.

 

[Suite]




V . Nous devons à temps nous préparer à la mort.

 

— Après six ? ? ? — Le duc Henri de Bavière, qui fut plus tard élu empereur d’Allemagne et que l’Eglise a élevé sur ses autels, priait souvent au tombeau de saint Wolfgang dans l’église de Saint-Emmeran à Ratisbonne. Un jour il eut une apparition de saint Wolfgang. Le saint lui indiqua du doigt les mots écrits sur la tombe « après six »... Lorsque l’apparition eut disparu, Henri crut qu’il allait mourir en six jours. Aussitôt il se prépara sérieusement à la mort. Il se confessa, distribua une partie de ses biens aux pauvres et passa tout le temps en prière. Mais voyant, après six jours, qu’il était bien portant il crut que le saint avait voulu dire « après six mois ». Il se prépara donc pendant ces six mois à la mort. Mais les six mois passèrent comme les six jours et le duc pensa qu’il ne mourrait que dans six ans. Il persévéra dans l’exercice de la piété pour être prêt quand Dieu l’appellerait. Après six ans il fut élu empereur à l’âge de 30 ans. Alors il comprit le sens des mots « après six ». Mais il ne démentit pas un instant sa vie recueillie et vécut en empereur modèle. Par la préparation continue à la mort il avait atteint ce degré de perfection.


— Un colonel quitte le service. — Un jour un colonel demanda à Charles-Quint de quitter le service. L’empereur lui dit : « Pourquoi veux-tu prendre ta retraite ? » Le colonel lui répondit simplement : « Sire, je voudrais bien avoir quelques moments tranquilles entre la vie bruyante des camps et la mort, afin de pouvoir m’y préparer convenablement. » Cette réponse sérieuse et inattendue fit grande impression sur l’empereur. Il ne l’oublia jamais et résolut de se retirer de même dans la solitude quand il verrait approcher la mort. En 1556 il déposa les couronnes de l’ancien et du nouveau monde pour se retirer dans le cloître de Saint-Juste, dans la province d’Estramadure. C’est, là qu’il passa les dernières années de sa vie dans le recueillement et la prière. Il y mourut pieusement en 1558. — Il vaut mieux paraître bien préparé devant le tribunal de Dieu que sans préparation.


— La mort de saint Augustin. — Lorsque saint Augustin, le grand évêque d’Hippone et l’un des plus célèbres docteurs de l’Eglise, sentit sa fin approcher, il ne voulut plus qu’on laissât entrer des personnes étrangères dans sa chambre, afin qu’il pût mieux s’occuper de Dieu. Il fit clouer les sept psaumes de la pénitence sur le mur afin de pouvoir les lire sans efforts. Il les répétait sans interruption, surtout le « Miserere ». Souvent il versait des larmes sur les péchés de sa jeunesse. Il mourut heureux le 28 août 430 à l'âge de 77 ans. — De même qu’un écolier est favorisé s’il peut se préparer aux examens, ainsi l’homme trouve son avantage s’il a le temps de se préparer au jugement.

 


VI. Il est utile de s'adresser à saint Joseph ou à sainte Barbe pour obtenir une bonne mort.


— La mort de saint Joseph. — Saint Joseph, père nourricier de l’Enfant Jésus, mourut sans doute avant les noces de Cana, donc avant que Jésus eût quitté la maison de Nazareth. Le bon Dieu voulait peut-être lui épargner les peines de l’âme, qu’il aurait souffertes s’il avait été témoin des persécutions et de la passion de Jésus. Qu’elle fut heureuse la mort de saint Joseph ! A son chevet se trouvaient Jésus et Marie et c’est dans leurs bras qu’il expira ! — C’est pourquoi l'on a de tous temps vénéré saint Joseph comme patron des mourants. Qu’il nous obtienne la grâce de mourir comme lui entre les bras de Jésus et de Marie !


— Un missionnaire dans l’Afrique du Sud. — Un missionnaire catholique qui avait passé 12 ans dans une colonie anglaise dans le Sud-Ouest de l’Afrique, raconte le fait suivant : Je partis de Kudshorn pour visiter mon district qui est à peu près aussi étendu que la Grande-Bretagne. On était en été et l’eau manquait complètement. Mes chevaux auraient bientôt succombé à la soif ; par bonheur je rencontrai une petite ferme située non loin d’un étang. Je me fis connaître au propriétaire comme missionnaire catholique et lui demandai la permission de faire abreuver mes chevaux, ce qu’il accorda volontiers. Puis il me dit que bien qu’il fût protestant il était content de rencontrer un missionnaire catholique, ayant dans sa maison un ouvrier catholique gravement malade. Le prêtre se rendit sur-le-champ auprès du mourant et lui apprit qu’il était le missionnaire catholique de Kudshorn, éloigné de 40 lieues. Alors le moribond se leva sur son séant et s’écria : « Sain t Joseph, je vous remercie de m’avoir exaucé. » Puis il raconta au missionnaire son histoire : « Je suis Irlandais, dit-il, et je vins à 21 ans au Cap comme soldat. J’ai pris part à la guerre contre les Cafres, Après la guerre je n’ai pas quitté l’Afrique et me voici dans cette ferme où je suis employé depuis plusieurs années. Ces jours derniers je suis tombé gravement malade. Lorsque j’ai quitté la maison paternelle, ma mère me recommanda de prier chaque jour saint Joseph pour obtenir la grâce d’une bonne mort. Depuis lors je n’ai jamais oublié de dire : ‘‘Saint Joseph, obtenez-moi la grâce d’une heureuse mort.’’ Et voilà que saint Joseph m ’envoie aujourd’hui un prêtre. » Le missionnaire lui administra les Saints Sacrements et veilla à son lit pendant toute la nuit. Le lendemain l’homme mourut. La dernière prière que prononcèrent ses lèvres mourantes furent ces paroles : « Saint Joseph, accordez-moi la grâce d’une bonne mort. » — Qu’elle est donc utile la dévotion à saint Joseph, patron de la Bonne Mort !


— Le mendiant malade. — Au milieu de la nuit on frappa à la porte d’un presbytère. Le curé ouvrit la fenêtre et demanda ce qu’il y avait. L’homme qui avait frappé à la porte le pria de venir sur-le-champ chez un malade qui allait mourir. Le curé s’habilla à la hâte, alla chercher le Saint Sacrement à l’église et se rendit à la maison du moribond accompagné de l’homme qui l’avait cherché. Le messager s’arrêta devant une grande métairie, frappa violemment à la porte, posa à terre la lanterne qu’il avait portée et disparut dans l’obscurité. Après quelques instants le paysan et plusieurs serviteurs vinrent voir qui était là. Lorsqu’il aperçut le prêtre avec le saint Viatique il s’en étonna, disant que personne n’était malade dans la maison. A la fin il se rappela qu’un mendiant passait souvent la nuit dans la grange. Aussitôt il envoya quelqu’un pour s’assurer s’il y était et s'il ne lui manquait rien. Les serviteurs lui dirent qu’il était gravement malade. Le prêtre alla le trouver et lui administra les Saints Sacrements qu’il reçut avec une piété touchante. Puis il lui demanda s’il lui avait envoyé un messager. Le mendiant répondit : « Je n'ai envoyé personne. Mais  journellement j’ai prié sainte Barbe de ne pas me laisser mourir sans être muni des Saints Sacrements. » — Le malade mourut dans la nuit même.

 

 

 

 

QUE DIRE ? ILS NE FONT MEME PLUS "COMME SI"...

 

26 août 2017 - La journée d’hier a encore donné lieu à une mise en scène grotesque des marionnettes des banques centrales à la grande réunion de Jackson Hole (Wyoming, centre-ouest des États-Unis). Les médias en sont encore à s’interroger sur ce que serait la politique monétaire de la banque centrale américaine pour les mois à venir !

 

Les nouvelles sont tellement "bonnes" sur le front économique des Etats-Unis (lire : c'est un désastre), que la présidente Janet Yellen n'a fait aucun commentaire sur la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed). Autrement dit, officiellement, ces gens-là communiquent qu’ils ne SAVENT RIEN de ce que sera demain. Dans la foulée, le dollar a encore piqué du nez et les cambistes étaient nerveux. Il n’ont AUCUNE visibilité.


Le corpus intégral de la finance américaine et leurs copains analystes guettaient un indice, même minime, sur la direction que va prendre la politique monétaire aux États-Unis et, surtout, sur un éventuel début prochain de la normalisation du bilan de l'institution. Et bien RIEN !

 

Restait à attendre la réaction de l’autre gnome des banquiers internationaux : le sieur Mario Draghi. Lors de sa dernière intervention de ce symposium, en 2014, M. Draghi avait préparé les marchés à la mise en place du programme de rachats d'actifs de la Banque centrale européenne (BCE). Qu’allait-il raconter, lui, le « sauveur » de l’euro ? Qu’a t-il dit ? Et bien RIEN !

 

Ces deux marionnettes ont eu l’ordre de parler pour ne rien dire. Trouvez-vous cela rassurant ? Vous seriez bien rare à répondre par « oui ». La majorité des prétendants au savoir ne voient RIEN.


Et que penser d’un dollar dont personne ne semble vouloir alors que les métaux précieux ne font RIEN ?

 

Nous sommes en août 2017 et cela fait des années que la présidence de la banque centrale américaine mène en bateau tous les idiots utiles de la planète qui croient ENCORE au scénario de la Pravda du bloc de commandement occidental sur la reprise.


Nous avons récemment entendu des gens, se prétendant érudits, et deviser sur l’avenir radieux qui se préparerait avec les macronistes. Font-ils exprès ? Ils sont bardés de diplômes, sortis de certaines « grandes écoles » où l’on ne fonctionne qu’en réseaux. A force de fréquenter les mêmes groupes de réflexion, ils finissent par ne plus comprendre le système terrible qu’il pensent gérer, alors qu’ils ne sont que les courroies nécessaires de puissants qui gèrent à distance et de manière anonyme. Eux par contre sont intelligents. Eux savent, et se moquent de ces prétentieux qu’ils vont tondre d’une manière très brutale, quand les douze coups  sonneront à leur BIG BEN. En attendant, on va continuer à supprimer un par un les cochons des manèges de France, ici ou là, qui gênent quelques migrants, nos hôtes… et demain nos maîtres une fois mélenchonisés.

Bonne journée.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

DE SIMPLES SIGNAUX SUR L'ETAT PSYCHOLOGIQUE DE GROS INVESTISSEURS

 

25 août 2017 - Le lecteur a appris depuis bien longtemps que les cours internationaux de l’or étaient manipulés au moyen de l’or PAPIER. Un petit groupe de banques (lisons groupe de banquiers internationaux, nos fameux oligarques du système marxiste qui s’installe) fait la pluie et le beau temps sur les marchés des métaux précieux du Comex et du LBMA.


Avec ce noyau de manipulateurs de marchés des métaux précieux, peu importe la demande, il faudrait une crise sérieuse pour faire bouger les cours dans le sens de la hausse. A ce jour, le prix de l'or flirte avec 1 300 $ l'once, ce qui ne s’était pas vu depuis novembre dernier. Point intéressant : le comportement des gros fonds spéculatifs qui ne sont plus en concordance avec le marché papier des ETF. Ces fonds (et d’autres acteurs) ont effectué des achats  de contrats à terme d'or portant sur de très fortes sommes. Leur motivation s’expliquerait par les tensions géopolitiques et des valorisations élevées sur des marchés boursiers.


En revanche, les ETF (papier) adossés à l’or, qui sont plus populaires auprès des fonds à long terme et aux  investisseurs de détail, ont enregistré des sorties importantes sur la même période.


Pour Suki Cooper, analyste chez Standard Chartered à New York, ces mouvements sont intéressants parce qu’ils sont souvent à l’origine de beaux mouvements constructifs et solides et ce que nous voyons n’a pas été remarqué depuis bien longtemps. Selon plusieurs sources,  les fonds spéculatifs et autres investisseurs ont acheté un record de 474 tonnes d'or au cours des cinq dernières semaines sur le Comex à New York. On n’avait pas vu un tel mouvement depuis le référendum du BREXIT. Dans le même temps, on a assisté à chez les ETF adossés à l' or un dégagement de 35 tonnes...


Faut-il pour autant conclure qu’une hausse est imminente ? La lettre LIESI donnera le point du dernier ramassage avant qu’il n’y ait des grincements de dents et des pleurs aux quatre coins de la terre… Voyez dans cette information un simple signe à analyser dans l’ensemble.


Belle journée.


Nous ajoutons ce jour cette vidéo, enregistrée à  Beijing pendant la Fête du Printemps cette année. Tous les danseurs sont sourds et muets. Leurs gestes sont faits en se fondant sur des signaux communiqués par des formateurs aux quatre coins de la scène. Leur première performance internationale a eu lieu à Athènes, lors de la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques de  2004. Ces artistes handicapés de la Chine Populaire ont voyagé dans plus de 40   pays. Le danseur principal, Tai Lihua, est âgé de 29 ans et détient un baccalauréat de l'Institut des Beaux-Arts de Hubei.


https://www.youtube.com/embed/7vs-H7xLnrs?rel=0

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

L’OCCIDENT DEVIENT SOVIETIQUE

 

24 août 2017 - Le monde que l’on nous propose est devenu bien éloigné des critères que nous connaissions, il y a encore pas si longtemps. La politique est ouvertement l’art de la duperie et un mot moderne résume cet état de fait : la COM.

Il s’agit de vendre les pourceaux de l’état-major de l’establishment apatride et de leur offrir une assistance médiatique débridée pour les accompagner dans l’étape qui vise, encore et toujours, à détruire la classe moyenne et le principe même de nation CHRETIENNE.

Bref, il faut miner progressivement tout ce qui tient encore debout et achever le citoyen blanc avec les masses étrangères qui ont plus de droits que l’autochtone, dont le seul droit consiste à s’écraser.


Vous prenez votre train. Il est pris d’assaut par des barbares invités par les gnomes représentant l’Oligarchie et on vous malmène. Vous n’avez rien à dire.


La COM annihile toute intelligibilité et traduit un affaiblissement très marqué des structures politiques et autres. « On fait croire ! » Voilà le résumé de ce qui marque le Système politique ET économique. Bien évidemment, c’est le mensonge institutionnalisé et il faudrait avaler comme vraies toutes les balivernes débitées chaque jour pour obtenir une ligne d’horizon dégagée, facilitant la perspective, permettant à cette pauvre jeunesse conditionnée par la culture de flux, de pouvoir se projeter dans le futur.


Nous vivons déjà dans le monde soviétique d’hier. Et pour les crétins utiles qui nieraient cette évidence, les mois à venir vont leur soutirer ce que nous appelons dans le droit napoléonien, le droit de propriété. Tout cela va DISPARAITRE. Le processus va se faire au niveau occidental en deux étapes. De quoi vous abonner à LIESI, l'anti Pravda, pour quelques années tenant sur les doigts d'une seule main.


C’est bien pourquoi il ne sert plus à rien d’avoir une maison principale et une maison secondaire. Ce que vous n’occupez pas physiquement ne vous appartiendra plus… du moins si un groupe d’étrangers venait à l’occuper.

Et inutile d’aller frapper à la porte de François le marxiste apostat puisqu’il considère que vous devez coucher dehors et offrir votre maison à ceux qui massacrent (avec la bénédiction de Fabius et Cie) les chrétiens d’Orient.


Voilà le monde que nous avons sous les yeux. Méfions-nous donc comme de la peste de ces journalistes de la Pravda occidentale qui ne sont que les prostitués du pouvoir de la COM.

 

LIESI a récemment eu des confidences très intéressantes et confirmant nos analyses antérieures. Il faut prendre de la hauteur et voir comme il convient, même si cela ne nous satisfait pas nécessairement.

 

COMMANDER LA SOVIETISATION DE L'EUROPE

 

Bonne journée.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

LE HASARD N’EXISTE PAS ET IL FAUT COMPRENDRE QUE L’AVENIR SE LIT DANS NOTRE PRESENT

 

23 août 2017 - Pourquoi le président américain n’annonce t-il pas sa démission puisque, de toutes les façons, ses réformes ne verront jamais le jour dans la mesure où il est empêché sans cesse de manœuvrer par tout un réseau qui tient le pays d’une main de fer?

Comme nous le verrons dans la prochaine série de LISO, les événements survenus récemment à Charlottesville (ville indépendante de l'État de Virginie aux États-Unis, située dans le comté d'Albemarle, dont elle est le siège) sont un « code » à analyser par rapport à l’histoire des Etats-Unis.

 

En organisant ces événements, les fossoyeurs de l’Amérique envoient un signal très intéressant et dont le déroulement mettra bien à mal tous les pauvres gens qui ne savent pas faire l’acte citoyen de lire autre chose que la Pravda des puissants.

 

Les raisons d’une non-démission du président Trump doivent être expliquées. Il n’est pas le candidat de l’establishment ; il serait le candidat surprenant de l’élection de novembre 2016, mais deux sources pointues avaient averti notre rédaction de son élection dès la fin de l'été 2016.

En outre, dans la lettre LIESI nous avions évoqué un bien curieux programme dans sa plate-forme électorale, qui ne peut pas s’inventer. Cet élément prenait en compte une perte de confiance FUTURE dans les dirigeants de l’Etat fédéral. LIESI l’avait relevé fin 2016.


Que se passe t-il aujourd’hui ?

 

Nous avons l’impression que le mandat de Donald Trump débutera VRAIMENT au moment où la lettre LIESI avertira de la survenance des événements justifiant notre pressentiment…

 

Dans la même veine, il sera très intéressant de voir, dans les prochaines semaines, le comportement des médias à l’égard de la marionnette (de la CIA) qu’ils ont mis sur orbite, un certain Emmanuel Macron… 

 

VOIR LES DOCUMENTS PUBLIES SUR CES SUJETS

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER







 

EXPECTATIVE

 

22 août 2017 - Au fil des semaines, les épreuves de force entre les forces représentant l’Etat profond et le président Trump se poursuivent et déstabilisent progressivement l’exécutif américain. Ce qui paraît  surprenant, c’est la volonté des néo-conservateurs de scier la branche sur laquelle eux-mêmes sont assis. Ils vivent très bien du Système, mais s’ils dynamitent la Maison Blanche, auront-ils les moyens de redonner confiance alors que la plupart de leurs émules mériteraient de siéger dans un nouveau tribunal de Nuremberg pour un ensemble de crimes qui finiront un jour ou l’autre par être payé – probablement de la manière dont nous l’avons déjà annoncé dans la Lettre des Prophéties.

Si ce n’est au tribunal des hommes, ce le sera au tribunal de l’histoire, car les nations n’ont pas d’éternité et doivent avoir un jugement terrestre.


Chaque jour qui passe, les forces politiques, médiatiques et militaires de l’Etat profond alimentent aussi les doutes quant à la capacité de l'administration à faire adopter toute mesure significative sur une réforme des impôts ou sur des dépenses d'infrastructures. Or c’est là ce qu’attendent les marchés financiers pour franchir de nouveaux sommets. Pourquoi parler des marchés ? Parce qu’ils sont la vitrine de l’économie américaine. C’est stupide, mais c’est ainsi aujourd’hui.


La situation est si chaotique que la banque centrale renvoie aux calendes grecques la possibilité d’une nouvelle hausse de ses taux d’intérêt. C’est dans ce contexte qu’est organisée la réunion annuelle des banques centrales, de jeudi à samedi prochain, à Jackson Hole (Wyoming). Tous les grands argentiers de la planète, à savoir les Présidents des principales Banques centrales du monde, y seront présents.


En France, la presse trotskiste poursuit son travail de mensonge sur les violences raciales qui s’amplifient dans certains banlieues de grandes villes françaises. Un phénomène inquiétant mais qui ne peut surprendre à la lumière des agents du désordre introduits par nos « amis américains » néo-con. 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

2050, c’est  loin… surtout dans un monde à l'avenir si incertain

 

21 août 2017 - Des experts annoncent qu’« en 2050, du contenu du frigo à la température du salon, des assistants numériques assureront la bonne marche de la maison. Les écrans diffuseront les émissions que vous voulez voir dès que vous entrerez dans la pièce. Votre voiture n'aura pas de chauffeur et votre barman préféré sera peut-être un androïde. Les prédictions sur un avenir modelé par l'intelligence artificielle (IA) sont légion. »

 

C’est aussi l’opinion d’Antoine Blondeau, qui a contribué au développement de la technologie ayant débouché sur la saisie intuitive et Siri, l'assistant vocal d'Apple. Lui sait plus que d'autres de quoi il parle.

 

"Dans 30 ans, le monde sera très différent". "Tout sera conçu pour satisfaire vos besoins personnels."

 

Vous pensez vraiment que cela sera effectif ? Bien sûr, ce scientifique a raison sur le papier.

 

Mais comparez cette perspective scientifique avec ce qu’annonce le gourou de Jérusalem, le sioniste Jacques Attali et vous trouverez pas mal d’éléments contradictoires. Comment donner autant de jouissance aux gens dans un monde où l’activité économique est de plus en plus morose?

La démographique en Afrique va exploser et devenir une bombe. La démographie en Chine va imploser et constitue aussi une bombe pire que l’arme nucléaire. C’est un suicide civilisationnel pour la Chine. Pékin va t-il rester les bras croisés ?

 

Comment donner du travail à des gens de moins en moins nombreux pour nourrir des gens de plus en plus vieux ? D’autant plus que le PROGRES « de la robotique sensorielle et visuelle auront permis la création d'usines intelligentes qui prendront des décisions en temps réel. Elles n'auront pas besoin d'ouvriers, que de superviseurs ».

Que faire des ouvriers ???

 

L’intelligence artificielle passera commande à la Firme AMAZON puisque toutes les petites entreprises seront atomisées = macronisées.

 

Que faire de leurs employés ?

 

On parle aussi de robots-journalistes, avec des algorithmes programmés pour transformer des données en textes. Ils rédigent déjà des articles simples dans les domaines économique ou sportif.

On parle aussi des traders virtuels sur les marchés financiers…

Est-ce que ce monde existera réellement ? Oui, probablement sur le papier, mais la réalité pourrait être tout autre et en 2050, nous pourrions nous retrouver à l'AGE DE PIERRE avec une population mondiale de 1-2 milliards d'être humains.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 

 



 

SUR LES FINS DERNIERES

La mort.

 

[Suite]


III. La mort arrive souvent Inopinément.


— Le fiancé royal qui meurt pendant les préparatifs de la noce. — Ladislas Posthume, roi de Hongrie et de Bohème (mort le 23 nov. 1457), était fiancé à Marguerite, fille du roi de France, Charles VII (1422-1461). Avant le mariage, Ladislas envoya à Paris une brillante ambassade ; elle se composait de 200 nobles Hongrois et d’autant de nobles de Bohème et avait à sa tête l’évêque Ulrich de Passau avec 100 chevaliers. Ces 5oo chevaliers étaient tous brillamment vêtus et montés sur des coursiers richement caparaçonnés. Pour rehausser l’éclat de l’ambassade, 400 dames d’honneur les accompagnaient : leurs parures resplendissaient d’or et de pierreries ; elles allaient en des équipages dorés et apportaient à la fiancée des présents d’un prix inestimable. Jamais on n’avait vu cortège aussi brillant. Mais qu’arriva-t-il ? Pendant que le cortège faisait son entrée dans la capitale, un messager vint annoncer que le fiancé était mort subitement (nov. 1457). Le roi de France en fut tellement accablé qu’il ne trouva pas un mot pour saluer les nobles Hongrois qui, vivement émus de la douloureuse nouvelle, s’en retournèrent atterrés dans leur patrie. — C’est parce que la mort vient à l’improviste que Jésus-Christ la compare à un voleur, et nous exhorte « à être prêts, car le Fils de l’Homme viendra en un moment où nous ne l’attendrons pas. »

 

— Une avalanche, le mardi-gras. — Près de Villach, dans la Carinthie, se trouve au pied du «Bleiberg», connu pour ses riches minerais, un village du même nom où sont exploitées plus de 5o mines. Le mardi-gras 1879, ce village fut éprouvé par une terrible catastrophe : au moment où un cortège composé de personnes des deux sexes, travesties, déguisées, le visage couvert d’un masque, parcourait les rues en criant, hurlant et bravant les règles de la décence, une avalanche se détacha subitement de la montagne et tomba sur le village qui fut enseveli sous des monceaux de neige. La pression atmosphérique causée par les masses de neige s’engouffrant dans la vallée fut tellement forte qu’hommes et animaux qui se trouvaient aux environs furent jetés par terre, et le bruit sourd de l ’avalanche s’entendit à plusieurs lieues de là. Le sauvetage des sinistrés était impossible, car la neige les avait tous ensevelis ou asphyxiés. — On voit que la mort vient quelquefois quand on y pense le moins, et que son imprévu semble même parfois être une punition de Dieu. C’est pourquoi nous lisons dans les litanies des Saints cette invocation : « D’une mort subite et imprévue, délivrez-nous Seigneur. »

 

— Le diable, un peintre sans perspective. — Le diable a trompé nos premiers parents au paradis terrestre en leur disant: « Vous ne mourrez pas. » Puisqu’il ne peut plus nous parler ainsi, à nous qui voyons la mort tous les jours, il cherche du moins à nous persuader qu’elle est encore loin. Il fait comme un peintre qui renverserait la perspective et grandirait les objets éloignés de nous, tandis qu’il représenterait tout petits, ceux qui sont tout près. De la même manière le père du mensonge cherche à nous tromper chaque jour en nous représentant la mort dans le lointain : des gens même gravement malades cherchent souvent à se persuader qu’ils ne mourront pas encore. C’est le démon qui entretient ce fatal espoir pour nous détourner d ’une bonne préparation à la mort. Méfions-nous du tentateur qui veut nous priver du bonheur éternel. — Nous sommes ici-bas comme un soldat en congé qui peut être appelé aux armes à tout moment. Souvenons-nous des paroles de Jésus-Christ : « Il est toujours, temps pour vous. » (S. Jean vu, 6.)


IV . La pensée de la mort nous est utile.


— Le fondateur de l’ordre des Trappistes. — L’abbé de Rancé, fondateur de l’ordre des Trappistes, était issu d’une riche et noble famille. Possesseur d’une fortune considérable, il voulut en jouir et s’adonna à ses passions. Un jour qu’il se promenait en costume de chasse, le fusil en bandoulière, sur le bord de la Seine, un coup de feu retentit et une balle vint s’aplatir sur la serrure de sa gibecière : quelques millimètres plus haut ou plus bas et le coup lui eût été fatal. Il reconnut dans cet incident extraordinaire le doigt de la Providence et s’écria : « Je vous remercie, ô mon Dieu, car où serais-je à présent si j’avais été tué ? » Cet événement produisit en lui un changement complet. Il vendit ses biens, en distribua le prix aux pauvres, se retira dans la solitude pour consacrer à Dieu la fin de ses jours (1662) et devint le fondateur de l’ordre très sévère des Trappistes (mort en 1700). — Parce qu’il est utile de penser à la mort, l’Eglise nous la rappelle dans l’« Ave Maria », à la « commémoraison des morts », le « mercredi des cendres » et en sonnant le glas, etc...


— L’empereur et le cercueil. — On raconte de l’empereur Maximilien Ier qu’il avait toujours un cercueil près de sa chambre. Quand il faisait de grands voyages il prenait avec lui ce cercueil, afin d ’avoir toujours la pensée de la mort présente à son esprit. Semblables choses sont racontées de Charles-Quint et du saint empereur Henri II (mort en 1024). Celui-ci fit creuser sa tombe douze ans avant sa mort, dans la chapelle de Notre-Dame de Bamberg ; de plus, il avait toujours un cercueil à côté de son lit pour lui rappeler son heure dernière. Ces souverains savaient qu’il est très utile de penser souvent à la mort, car c’est la barrière la plus sûre contre le péché et le plus efficace encouragement à bien employer la courte durée de notre vie.


— Suspendu au-dessus d’un puits. — Celui qui pense souvent à la mort ne jouira des plaisirs de ce monde qu’avec modération. Pourquoi ? C’est ce que nous apprend un saint roi. Son frère lui demanda un jour pourquoi il  goûtait si peu les joies de la terre. Le roi lui dit : « Je vais mettre une planche vermoulue au-dessus d’un puits profond  et tu pourras t’y asseoir. Quatre soldats t’environneront armés de lances et prêts à te percer, si tu bouges. Au-dessus de ta tête je ferai suspendre à un fil une épée tranchante. Puis je vais te faire servir les mets les plus succulents, pendant qu’un orchestre jouera des airs joyeux. Crois-tu que les mets et la musique te réjouiront ? » Le frère du roi, qui avait attentivement suivi ces paroles, répondit naïvement : « Comment  pourrais-je prendre plaisir à tout cela en voyant à mes pieds un abîme prêt à m’engloutir ? »« Eh bien, vois-tu, reprit le roi, puisque tu ne peux te réjouir, parce que ton corps est en danger, tu comprendras à plus forte raison que je ne le puis, en voyant constamment mon âme en danger de périr pour l’éternité. J’ai à mes pieds l’abîme de l’enfer, je suis placé sur la faible planche de mon corps, et au-dessus de ma tête est suspendu le glaive de la justice divine. » Le frère donna raison au roi et changea de vie. — La pensée de la mort porte le pécheur à s’amender.


— Le glaive de Damoclès. — En Sicile régnait vers l’an 400 av. J.-Ch. le tyran Denis de Syracuse. Un jour l’un de ses amis, nommé Damoclès, lui demanda de l’admettre à sa table. Le roi acquiesça à son désir et l’invita à un somptueux repas. Pendant le festin, Damoclès vit tout-à-coup, en levant la tête, qu’un glaive était suspendu au-dessus de sa tête à un crin de cheval. Il pâlit, et les mets les plus délicats perdirent pour lui leur saveur, car il se voyait en danger de mort. — L’épée de Damoclès est suspendue au-dessus de nous tous. Le glaive qui nous menace jour et nuit, c’est la mort. A tout instant Dieu peut nous rappeler à lui. Qui pense souvent à la mort ne s’adonnera pas outre mesure aux plaisirs et aux jouissances de ce monde.



 

 

 

SOMMAIRE DU NUMERO 380 DE LIESI


L'Etat profond cherche à s'opposer aux mentors de Donald Trump - Le système de fonctionnement du pouvoir occulte est pyramidal - Une nuit des longs couteaux contre D. Trump - Apaisement en Syrie et préparation de la crise en Occident - Etats-Unis : PIB face à la dette - Pourquoi les néo-con sont-ils si haineux face à Poutine ? - Retour sur les coulisses du financement de la révolution bolchevique - Pékin : l'allié russe poursuit son chemin - Les mondialistes veulent opérer un génocide planétaire - Des confidences faites à LIESI à la fin des années 90' complétées par le Banquier anonyme - Les acteurs de la finance indienne ne s'engagent pas dans les crypto-devises.

 

 Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER

 

UNE FOLIE CONTAGIEUSE

 

19 août 2017 - L’engouement pour les cryptomonnaies devient délirant. Leur popularité est telle, chez des investisseurs cherchant à spéculer sans limite avec l'argent emprunté à taux zéro, qu’elles atteignent des capitalisations boursières vertigineuses. Prenons l’exemple de la monnaie virtuelle qu’est le BITCOIN : au cours de 4000, sa capitalisation boursière est supérieure à 120 milliards de dollars, semblable aux niveaux des deux plus grandes banques mondiales : Goldman Sachs et Royal Bank of Scotland.


Certains analystes comparent cette flambée avec la bulle des tulipes et avertissent d’un krach majeur. Rappelons que la sortie est très étroite…

 

Croire que les oligarchies ne peuvent rien contre ce phénomène relève de la stupidité. Du jour au lendemain, bien des gens pourraient voir leur mise de fonds réduite à peau de chagrin.

 

Début 2017, la valeur totale - ou capitalisation boursière - de toutes les cryptomonnaies existantes était d'environ 17,5 milliards de dollars – le Bitcoin représentant 90% de ce compartiment. C’est du moins ce que révélait le cabinet CoinMarketCap. Nous en sommes à 120 milliards de dollars et le Bitcoin représente 46% !!!

 

Voilà encore des informations témoignant d’un monde cherchant à spéculer toujours plus pour accroître du rendement sur investissement. On ne pense plus long terme mais on veut du gain rapide, spéculatif. En quelques décennies, les marchés financiers sont devenus des casinos sans règles, et nous assistons désormais à un phénomène identique dans le monde la MONNAIE.

 

Nous avons là un signal que d’aucuns ne voient pas, mais il est très riche d’enseignement, et si vous prenez le temps de réfléchir en remontant le fil de la pelote de laine, c’est plus qu’effrayant… Certains pensent que cette évolution répond au hasard, ils sont dans l’erreur. Tout progresse exactement comme le souhaitent les oligarchies, qui parviennent à provoquer des mouvements moutonniers avec d’autant plus de facilité que les moutons sont des écervelés. Ils ne réfléchissent pas ; ils suivent le courant sans prendre le temps de comprendre la raison pour laquelle ce courant s’accélère. Mieux vautr regagner la berge et regarder une carte pour s’apercevoir ce qu’il y a au bout de la course effrénée dans laquelle sont investis tant de pauvres gens, riches ou de la classe moyenne… Quelle tristesse, quelle bêtise. C’est consternant et nous sommes en 2017 !


Bonne journée.

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

UN MONDE QUI BASCULE TRANQUILLEMENT VERS UN AVENIR INCERTAIN

 

18 août 2017 - La puissante entreprise américaine Westinghouse Electric Corporation, fondée en 1886 a fait faillite en mars 2017. Aux dernières nouvelles, cette faillite a provoqué l’abandon de deux projets de construction de réacteurs nucléaires en Caroline du Sud. Hausse des coûts, retard de construction, baisse de la demande d’électricité. Mais c’est surtout le retour sur investissement énergétique – appelé EROI  energy return on investment – qui s’effondre. Dans les années 1970’ le EROI de l’industrie pétrolière et gazière américaine était de 30 pour 1. Autrement dit la combustion d’un baril de pétrole produisait l’équivalent en énergie de 30 barils. Aujourd’hui avec le gaz de schiste nous arrivons à un rapport de 5 pour 1. Cet effondrement du rapport traduit l’effondrement de la croissance économique mondiale. "Même si la production d'énergie nucléaire ne vient pas de la combustion du pétrole et du gaz naturel, la construction des réacteurs exige une énorme quantité de combustibles fossiles.  En fait, il faut beaucoup de combustion de charbon, de gaz naturel et de pétrole pour produire des centrales nucléaires, solaires et éoliennes." C’était particulièrement le cas pour deux projets de construction de centrales nucléaires de Westinghouse : l'usine de Vogtle à George et l'usine VC Summer en Caroline du Sud.


La première devait coûter 14 milliards de dollars et être opérationnelle en 2016 et 2017. Cependant, les coûts atteignent 29 milliards de dollars et elle ne sera opérationnelle qu’en 2022 !

La seconde est l’extension  d’une ancienne centrale nucléaire. C’est la même histoire avec des coûts inférieurs mais un doublement du prix initial à solder.


Dans les deux cas les travaux sont très avancés mais l’administration fédérale reste silencieuse pour une aide financière.


Les articles sur le nucléaire aux Etats-Unis sont très négatifs du fait de la faillite de Westinghouse Electric Corporation. Ils évoquent même que les Français vont avoir de très graves problèmes prochainement. Ainsi ce serait l’industrie nucléaire mondiale qui serait dans le pétrin pour mettre en œuvre de nouvelles générations de réacteurs nucléaires. Un article américain est lapidaire : « Les quatre géants de l’industrie nucléaire mondiale, les services publics français EDF et Areva, l’américain Westinghouse et le conglomérat japonais Toshiba font face à des dettes énormes et à une faillite probable en raison de leurs investissements non rentables dans l’énergie nucléaire ».


EDF prévoit de vendre 13,8 milliards $ d'actifs pour éponger une partie de sa dette de 51,8 milliards $, et de limoger jusqu'à 7 000 employés. Areva a accumulé des pertes de plus de 14 milliards $ au cours des cinq dernières années.


Ces événements illustrent dramatiquement la fin d’un système économique et ce n'est pas ce qu’on appelle 'la nouvelle économie' qui nous sortira de l’ornière. Encore un signe supplémentaire qu’il ne faut pas négliger... comme ceux qui annonçaient l’effondrement de l’empire romain mais que l'on ne voulait pas voir.

 

Marchés financiers: nous sommes ultra liquides...


 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER







 

FAITES VOS JEUX !


17 août 2017 - Bien souvent, ceux qui ont bâti des fortunes l’ont fait en pariant contre le courant dominant. De célèbres formules existent en ce sens, comme celle des Rothschild : « Il faut vendre au son du canon et acheter au son des clairons ». Partant de ce fait, examinez l’ensemble des actifs qui vous sont proposés et vous en tirerez quelques conclusions probablement fort utiles pour passer les prochaines années.


Suite à la crise de 2008, personne ne voulait acheter une action bancaire. Cependant, Warren Buffet a été à contre-courant et a accumulé de nombreuses actions de la Firme Goldman Sachs. Il avait parié que la Firme finirait par être renflouée par l’Etat fédéral. Certes, le cours de la valeur a plongé encore de 30% avant de toucher un point bas, mais l’année suivante, il était déjà en bénéfice. En 2010 sa plus-value se montait à 100%…


Une petite information qui vaut son pesant d’or : Warren Buffet est un grand ami des Rothschild. L’investissement était « éclairé…


Il y a quelques année, le BITCOIN n’intéressait pas grand monde et on n’imaginait pas les crypto-monnaies connaître un engouement. Depuis le début de l’année le BITCOIN est en progression de 500% et Ethereum accumule 3000% de hausse.


Les actions de Wall Street sont très élevées et bien des petits porteurs se les arrachent. Les gros dégagent depuis plusieurs semaines...  Les cours des grandes entreprises ont fortement grimpé du fait des injections massives de liquidités de la banque centrale américaine et des programmes massifs de rachat d’actions par les firmes américaines. Faut-il suivre le mouvement aujourd’hui avec des cours si élevés ? Réponse dans quelques mois.


Aux Etats-Unis les cours de l’immobilier ont ici ou là dépassé les niveaux de 2007. Faut-il encore acheter dans le cadre d’un investissement ?


Les taux d’intérêt sont au plancher et le secteur des matières premières est très bas. Les métaux précieux sont volontairement maintenus à des niveaux bas alors que la bulle de la dette atteint des sommets. Est-ce normal ?


Dans tous les secteurs d’investissement que  nous venons de citer, appliquez la célèbre formule des Rothschild et agissez… en pleine connaissance de cause. A la fin de l’automne, LIESI recommandera une manière intelligente de placer sa trésorerie.

                                                                                            Belle journée

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

 

DE LA CHINE AU PETROLE

 

16 août 2017 - Selon la logique de notre article d’avant hier, bien des intervenants sur le marché du pétrole ont traduit baisse de l’activité économique chinoise =  baisse de la demande chinoise de pétrole. On a donc beaucoup vendu de contrats sur le pétrole. Bilan d’hier : près de 4% de chute verticale en quelques heures.


Les analystes de Lipow Oil Associates expriment leur crainte que la situation chinoise finisse par impacter la demande de pétrole en général. Sam Sinclair, analyste chez Inenco, pointait lui aussi « le ralentissement de l'activité des raffineries chinoises, vue comme un baromètre clef de la demande asiatique ». La demande mondiale de pétrole est revue à la baisse mais on ne fait pas de prédiction.


Pourtant, les informations en provenance de Libye sont négligées et devraient équilibrer le jeu chinois à court terme. Il existe un problème de sécurité pour 30% de la production de pétrole et un important champ pétrolifère est à l'arrêt. La Libye, pays riche en pétrole, a sombré dans le chaos depuis la chute du colonel Kadhafi, fin 2011: plusieurs autorités rivales et des myriades de milices se disputent le pouvoir.
Du fait de sa situation sociale critique, la Libye (comme le Nigeria) a été exempté de quotas de production décidés par  l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).


Cette chute des cours de l’or noir n’a cependant pas altéré la tenue des places financières américaines qui ont fait sauter les bouteilles de champagne en constatant que les menaces d’une guerre entre les Etats-Unis et la Corée du Nord s’éloignaient pour le moment. 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

15 AOUT 2017 - FETE DE L’ASSOMPTION


« Comme donc le Christ est Seigneur, dit l'ami de saint Bernard, Arnauld de Bonneval, Marie aussi est Dame et souveraine. Quiconque fléchit le genou devant le fils, se prosterne devant la mère. A son seul nom les démons tremblent, les hommes tressaillent, les anges glorifient Dieu. Une est la chair de Marie et du Christ, un leur esprit, un leur amour. Du jour où il lui fut dit, Le Seigneur est avec vous, irrévocable en fut la grâce, inséparable l'unité ; et pour parler de la gloire du fils et de la mère, ce n'est pas tant une gloire commune que la même gloire qu'il faut dire. » (Arnold. Carnotensis, De laudibus Maria)


« Qu'aujourd'hui s'unissent les habitants des cieux et ceux de la terre, qu'une soit la joie de l'ange et de l'homme, que toute langue tressaille et chante Je vous salue à la Mère de Dieu. » (Andr. Cret. Oratio XIII, in Dormitionem Deiparae, II.)

 

Daignez, Seigneur, pardonner les péchés de vos serviteurs ; afin que, dans l'impuissance de vous plaire par nos actes, nous soyons sauvés par l'intercession de la Mère de votre Fils notre Seigneur.

 

Dans le calme apparent de ces jours où les hommes, dans leur grande majorité, ont apostasié et sont tombés dans le pire des châtiments qui puisse exister : l’aveuglement, unissons notre AVE MARIA aux prières des neuf chœurs de Anges, afin d’obtenir la protection de la Très Sainte Mère de Dieu, puissante comme une armée rangée en bataille.

A la Salette, le 19 septembre 1846, la Sainte Vierge pleurait  en annonçant de dramatiques événements dans le sein de l’Eglise. Aujourd’hui, en 2017, nous constatons avec effarement la progression de l’iniquité. L’autorité est abolie à Rome comme dans les cités, et même dans les foyers domestiques la rébellion se manifeste souvent. Nous vivons une crise d’autorité et une progression permanente de l’iniquité dans tous les éléments de la société.


A plusieurs reprises dans les temps passés, la Très Sainte Trinité a député la Mère de Dieu pour avertir les hommes qu’ils devaient faire pénitence, prier le rosaire.


A plusieurs reprises le Ciel a consenti aux suppliques de la Mère de Dieu pour obtenir le triomphe des armées catholiques.


Hier, face à la révolution qu’engageait Lucifer dans les cieux, l’archange saint Michel a crié QUIS UT DEUS ? – Qui est comme Dieu ? Puis les anges que suivaient Lucifer furent jetés en enfer et transformés en démons.

Invoquons les neuf chœurs des anges afin d'obtenir la défaite des instruments mondialistes des démons, qui oeuvrent à la perte des nations et surtout à la damnation éternelle des âmes.


O Marie conçue sans péché, suppliez l’auguste Trinité d’ordonner à l’armée des Anges de nous sauver du chaos vers lequel des hommes iniques nous conduisent en sachant combien est vrai ce que disait saint Pie X : « ...De nos jours, plus que jamais, la force principale des mauvais, c’est la lâcheté et la faiblesse des bons, et tout le nerf du règne de Satan réside dans la mollesse des chrétiens ».

 

Bonne fête à toutes les MARIE.

 

 

 

PROJECTEUR SUR L’ECONOMIE CHINOISE


14 août 2017 - Pékin a signifié, il y a quelques mois, que sa priorité était la réduction de la dette. Mais ce ne sera pas la seule ombre au tableau pour les prochains mois. La production industrielle donne encore des sueurs froides. Elle a ralenti en juillet mettant en évidence une conjoncture très fragile.


Réduire la dette sans freiner la consommation des ménages est une entreprise gouvernementale compliquée.


Trois signaux négatifs ce matin :

1°) La production industrielle en Chine, qui avait résisté au premier semestre, a fortement ralenti en juillet. Elle a progressé de 6,4% sur un an en juillet, chiffre très en deçà de la hausse de juin (+7,6%) et bien moins qu'anticipé par les experts sondés par l'agence Bloomberg (+7,1%).

 

2°) Essoufflement des ventes de détail, mettant en lumière le ralentissement de la consommation des ménages. Le gouvernement de Pékin met l’accent (ce qui doit nous interpeller pour les prochains trimestres…) sur la faiblesse des ventes à l’export. "Le contexte international est compliqué, les défis des réformes structurelles (en Chine) persistent, et de profondes inquiétudes abondent", a reconnu Mao Shengyong, analyste du BNS.


3°) Le marché immobilier décline lui aussi, impactant la demande de meubles et d'électroménager. Rappelons que le secteur immobilier représente jusqu'à un cinquième du PIB chinois. Le gouvernement semble cependant atteindre son but, lui voulait « contrer la fièvre des prix de la pierre, souvent à crédit, dans les grandes métropoles ».


« Certains rares secteurs, comme l'acier, résistent, mais ça ne va pas durer. Le durcissement réglementaire va peser sur les infrastructures et les investissements immobiliers dans les mois qui viennent », insiste Julian Evans-Pritchard, du cabinet Capital Economics.


Le point positif atteint par les technocrates de Pékin semble être atteint dans le secteur financier : l'abyssal endettement du pays se réduit.

 

Faut-il pour autant s’inquiéter à court terme ?

 

Probablement pas. Les analystes économistes relèvent la très forte progression des  ventes en ligne. Elles se sont envolées de 29% sur un an en juillet, ce qui devrait soutenir la consommation, et atténuer la correction du marché immobilier. En outre, la Chine est fortement engagée dans le développement de grands projets d’infrastructure, ce qui ne peut que favoriser la croissance chinoise. Le volume des capitaux destinés à ces projets est en croissance de 8% par semestre en moyenne.
Enfin, comme souligne Tao Dong, analyste de Crédit Suisse : « Il ne faut pas s'attendre à voir la croissance trébucher trop lourdement à court terme, car c'est une année politiquement sensible pour la Chine. En dépit de la lutte contre les risques financiers, la stabilité reste la priorité ». 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

SUR LES FINS DERNIERES

 

Rémission des péchés

 

Aucun homme n’est sans péché.


— Sans péché — une exception. — Certains hommes s’imaginent être exempts de péché, parce qu'ils n’ont ni tué, ni volé et n’ont jamais été en prison pour aucun autre crime. Un jour on parla en présence d’un prêtre catholique du Sacrement de la pénitence. L’un des messieurs, s’adressant au prêtre, lui dit : « Moi, je ne me confesse jamais, car je n’ai pas de péchés. » L’ecclésiastique répliqua : « Puisque vous ne péchez pas, vous faites exception. » Notre homme voulut savoir à tout prix comment le prêtre entendait cela ; avait-il peut-être voulu dire qu’il était un saint. Le curé lui fit promettre de ne pas se fâcher s’il lui disait la vérité, puis il répondit : « Je vais vous dire qui ne pèche pas : les enfants qui n’ont pas encore la raison et les fous qui l’ont perdue. » Cette réponse toute crue, mais vraie, mit fin à la discussion sur la nécessité de la confession. — L’homme étant une créature faible de corps et d’âme, personne ne peut sans manquer de raison et de bon sens se croire exempt de péchés. Seule la Mère de Dieu fut préservée de toute tache par un privilège spécial.

 

— Un homme sans péché est arrêté. — Un jour un curé rencontra un homme qui n’avait plus reçu les Sacrements depuis de longues années. Comme on se trouvait justement au temps pascal, le prêtre lui demanda s’il avait déjà fait ses Pâques. Notre homme lui répondit : « M. le curé, il me serait difficile de me confesser, je n’ai pas commis de péchés. » Vainement le prêtre chercha à lui faire comprendre qu’aucun homme n’était sans péchés. Pendant qu’ils parlaient, un gendarme les rejoignit et arrêta le bonhomme pour vol de bois. Le curé n’en fut pas trop étonné et reconnut que le bon Dieu avait voulu démentir par le fait « l’homme sans péché. » — Tout homme est pécheur. Ceux qui prétendent ne pas commettre de fautes sont souvent les plus grands pécheurs.

 

La mort.

 

I. La mort est la séparation de l’âme d’avec le corps.

 

— Combien de personnes meurent chaque minute ? — Sur toute la terre, le nombre des morts s’élève par minute à 88, donc à plus de 5ooo par heure, 127.000 par jour, 46 millions par an. La terre étant peuplée de 1500 millions d’habitants, la race humaine s’éteindrait en moins de 33 ans, s’il n’y avait plus de naissances. La moyenne de la vie de l’homme est à peu près de 3o ans. Un quart de l’humanité meurt avant l’âge de 7 ans, la moitié avant la dix-septième année. De 100 hommes, un ou deux atteignent soixante ans, un sur 5oo, quatre-vingts. Sur dix mille hommes, on ne trouve qu’un centenaire.


II. La mort n’est pas un mal véritable pour le juste, car elle lui ouvre la porte du ciel.


— Un moribond chantant. — Un prince allant à la chasse avec sa suite, passa auprès d’un jardin où il vit un homme gravement malade et affaibli par la souffrance, mais chantant comme s'il était bien portant. Le prince s'étonna de ce qu’un homme dans un tel état pût ainsi chanter. Le malade répondit tranquillement : « Pourquoi ne chanterais-je pas ? L a foi m’apprend que je ne perds rien par la mort, qu’au contraire je n’ai qu’à y gagner. Bientôt je monterai au ciel, ma vraie patrie, où règne le bonheur, où il n’y aura plus ni maux ni misères. Comment donc serais-je triste ? » Ce disant, le malade reprit son chant. Le prince et sa suite ne revenaient pas de leur étonnement ; ils n’auraient jamais cru que la religion donnât un pareil courage ni de telles consolations. — La mort n’est un malheur que quand on meurt chargé de péchés graves.


— Le matelot sur le point de s’embarquer. — Un matelot allait s’embarquer pour les Indes. L’un de ses amis voulant le détourner d’un voyage aussi périlleux, lui dit qu’il risquait de mourir sur mer comme son père. Mais le brave matelot lui répondit : « Et ton père, où est-il mort ? Et ton grand-père ? » L’ami répliqua : « Mon père et mon grand-père sont morts tranquillement dans leur lit. » « Eh bien, fit le matelot, comment oses-tu te coucher dans ton lit, puisque tes ancêtres y sont morts ? » Cette réponse rappela à l’ami que l’on peut mourir en tous lieux et que mourir victime de ses devoirs d’état n’est pas un malheur.


— Un prédicateur qui désirait mourir subitement. — Le célèbre Jésuite et prédicateur Balthasar Knellinger, mort en 1700, priait souvent le bon Dieu de lui accorder la grâce de mourir subitement, pour n ’avoir pas trop à souffrir du démon à l’heure de la mort. Dieu exauça ses vœux. Il mourut à l’autel. Un jour qu’il avait distribué la sainte Communion et avait remis le ciboire dans le  tabernacle, il tomba raide mort. — En principe il est présomptueux de désirer une mort subite; néanmoins elle n'est un malheur que quand on meurt en état de péché mortel.

 

 

 

AMAZON LE ROI DU COMMERCE EN LIGNE

 

12 AOUT 2017 - Dans les années 70’ Arlo Guthrie chantait une célèbre chanson où il était dit : « Vous pouvez obtenir tout ce que vous voulez au restaurant d’Alice ».


Que dire aujourd’hui quand on étudie le développement de la firme AMAZON ? Ce géant de la vente de détail en ligne vend tout : des vêtements à la nourriture, en passant par n’importe quel gadget. On trouve quasiment tout chez AMAZON.


Pour être dans le vent, AMAZON décide de s’intéresser à la vente de lingots d’or. Sans doute verrons-nous dans les prochains mois des propositions en ce sens, et même des ventes/achats de pièces d’or ET d’argent dans le monde. Il y aura là de sérieux bénéfices à la clé, dans la mesure où les signaux de défiance à l’égard du dollar se confirment au quotidien. Il suffit par exemple de voir l’engouement des banques centrales pour accroître leurs positions de réserves en euro depuis quelques mois, sans oublier l’explosion des monnaies virtuelles. Le mouvement est engagé : tout sauf du dollar !


Dans un tel contexte et sans surprise, les néo-con aimeraient déclencher un conflit pour montrer les muscles et illusionner sur le fait que l’Empire US est toujours là, grâce à son formidable arsenal militaire. Vouloir user de la menace pour re-booster le dollar US est une chose ; pouvoir en est une autre. Nous expliquons en effet dans le numéro de LIESI du 15 août que ce groupe, que beaucoup d’analystes perçoivent comme l’Etat profond, n’est aucunement le plus puissant… L’élection de Donald Trump l’a confirmé. Croire que cette élection a échappé aux faiseurs de roi est totalement utopique.


Même si LIESI n’est pas optimiste sur le marché de l’or à très court terme, le fait qu’AMAZON s’intéresse à la vente de pièces d’or confirme qu’il y a une réelle demande de physique, comme on le constate dans les pays non Occidentaux. Nous devrions même avoir confirmation de primes conséquentes qui grimperont au fur et à mesure que nous avancerons vers les objectifs fixés par le calendrier des hauts initiés.


En d’autres cieux…

 


La Synagogue de Satan poursuit sa guerre contre le catholicisme, par exemple en favorisant l’islam.  Cela fait des lustres que l’Angleterre est entre ses griffes. Mais qui eut imaginé il y a quelques années que le maire de Manchester imposerait un culte public au dieu des Rothschild ?


 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

TOUJOURS PLUS DE CAPITAL POUR FREINER LA PAUPERISATION QUI S’ACCELERE

 

11 AOUT 2017 - Pour assurer la croissance d’une économie, il faut permettre à ses citoyens d’obtenir du pouvoir d’achat et consommer les biens produits par les entreprises.

 

 

Or ce graphique illustre l’effondrement social américain. En effet, il n’existe pas suffisamment de capital distribué via les salaires pour le fonctionnement normal du système économique américain. Conséquence : pour masquer cette réalité, les banquiers développent de plus en plus de crédits afin de maintenir une demande suffisante pour les biens industriels. Et pour que tout fonctionne sans accroc, les taux de crédit doivent être et rester au plancher.


Voilà en quelques mots le message de B. Bertez. Il confirme ce que nous constatons et  prouve que les gens ne gagnent pas assez bien leur vie, perdent régulièrement du pouvoir d’achat, et que les gestionnaires du Système ne savent plus agir autrement que gérer le moment présent en attendant la grande catastrophe.


Celle-ci est en préparation depuis bien des années et les crises à répétition ont pour objectif de la préparer.


Hier, les Etats-Unis étaient un pays où les grandes entreprises payaient correctement leurs salariés afin que ces derniers achètent les biens sortis des usines du pays. Aujourd’hui, c’est fini ! C’est la paupérisation massive de toute la classe moyenne et ce phénomène est à l’origine de l’élection de Donald Trump. Les néo-con n’ont pas perçu ce phénomène, alors que les dirigeants de la City, ceux qui sont aussi propriétaires de la banque centrale américaine, perçoivent très concrètement la situation.


La masse d’argent imprimée va finalement à la spéculation et non plus à l’industrie classique. Ce phénomène a obligé les grandes entreprises industrielles à investir dans l’achat de leurs propres actions et à se désintéresser quelques peu de leur propre secteur d’activité où ils n’investissent plus. L’argent va à l’argent et les salaires sont réduits. C’est la course au rendement et aux bénéfices. Et le grand perdant, c’est le salarié qui est aussi le consommateur.


Combien de temps tout cela durera t-il ?


En imprimant sans cesse de l’argent, ils sont à même de décider de la durée du spectacle, à moins qu’un événement cataclysmique bouleverse cet état de fait.  L’impression massive d’argent finit par détruire la valeur de l’argent. L’argent fraîchement imprimé devient insuffisant pour combler l’argent imprimé auparavant. La valeur de confiance de l’argent fraîchement imprimé se dégrade et il faut imprimer toujours plus… Le salarié devient parallèlement l’esclave corvéable qui dispose de moins en moins de pouvoir d’achat pour vivre…

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

 

 

FLASH - LA POLITIQUE AMERICAINE DES NEO CON AU GRAND JOUR

 

 

 

Bill Clinton a donné à la Corée du Nord 5 Billions (1 billion =  1 000 000 000 000) de dollars et deux réacteurs nucléaires en 1994, essentiellement... des armes nucléaires.

 

 

TENSIONS USA – COREE DU NORD : le dollar US en profite…

 

10 août 2017 - La situation géopolitique entre les Etats-Unis et la Corée du Nord tendrait à se compliquer et d’aucuns annoncent la guerre comme imminente. Un rabbin juif prédit l’imminence de la prochaine guerre mondiale.

 


Faut-il pour autant croire à cette analyse ?


La réponse est négative de notre point de vue. Une  guerre déclarée par les Etats-Unis contre la Corée du Nord ne ferait que traduire la situation très chaotique du système monétaire international dominant depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et les modifications apportées par le président Nixon, le 15 août 1971.


La perspective d'une frappe des Etats-Unis permet déjà au dollar de reprendre des couleurs et pourrait temporairement rapprocher le président Trump des néo-conservateurs ultra bellicistes. Pour l’heure présente, l'armée nord-coréenne dit apporter « les touches finales à son projet contre Guam d'ici la mi-août et le soumettra pour évaluation au jeune dirigeant nord-coréen ». « Située dans le Pacifique-ouest, à quelque 3.500 km de la Corée du Nord, Guam compte des installations stratégiques américaines - bombardiers lourds à longue portée, chasseurs et sous-marins - qui participent régulièrement à des démonstrations de force sur et près de la péninsule coréenne, à la grande fureur de Pyongyang. Guam, où vivent 162.000 habitants, est également équipé d'un bouclier anti-missiles THAAD. »


« Les analystes expliquent que des tirs vers Guam placeraient Washington dans une position délicate: s'il ne tente pas de les intercepter, sa crédibilité en prendrait un coup et Pyongyang se sentirait pousser des ailes pour mener un test d'ICBM grandeur nature. Mais si une interception était tentée et qu'un missile y survivait, l'efficacité des systèmes de défense balistique américains seraient remis en cause. » « Chez le voisin du Sud, l'armée a prévenu que le Nord s'exposait "à des représailles fortes et résolues" en cas d'attaque. » « Les tensions sur la péninsule coréenne ont tendance à s'envoler au moment des exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington et les prochains commencent autour du 21 août. »


Autre gagnant de ce nouvel épisode entre les Etats-Unis et la Corée du Nord : les métaux précieux. Mais la hausse est néanmoins très timide et le plan du cartel est bien loin de confirmer un départ à la verticale.



Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 



 

GESTION DU DESORDRE MONETAIRE A VENIR

 

09 AOÛT 2017 - Le dollar US semble confirmer la consolidation attendue et salutaire dans le monde hyper dangereux vers lequel nous entraîne les sectateurs de l’Enfer. Cela va assurer un temps de répits... Espérons-le du moins.

 

Nous assistons à une répétition de la situation prévalant juste avant la Première Guerre mondiale. L’Empire américain fait flop et perd ses colonies comme ce fut le cas de l’Empire britannique. La chute de la Livre et celle du Dollar, combattu par d’autres devises et l’explosion des crypto-monnaies, sont globalement similaires. L’explosion des cours des monnaies virtuelles est un indicateur bien inquiétant pour les temps à venir. Elle annonce un scénario oublié depuis longtemps par les économistes et les banquiers centraux : l’hyperinflation.

En haut lieu, ils ne sont cependant pas dupes ! C’est bien pour cette raison que les oligarques de la Mondialisation font fermer les issues de secours, progressivement mais sûrement... par les guignols de la politique.


En Italie, le débat avance sur la question de l’euro et d’un éventuel Italexit. Confidences du spécialiste financier Marc Friedrich à Sputnik Deutschland : « Les pays du sud de l’Europe se porteraient bien mieux avec une monnaie souveraine qu’avec l’euro. Tant que ces pays resteront dans l’eurozone, avec les limitations des taux d’intérêt fixés par la Banque centrale européenne (BCE), ils ne verront jamais le début de la croissance permettant de se rétablir. Nous avons écrit cela dès 2012, dans notre premier livre intitulé 'Der groesste Raubzug der Geschichte' [Le plus grand pillage de l’Histoire]. Nous voyons que l’euro ne marche pas. C’est pourquoi je ne puis que souligner qu’Alberto Bagnai de l’université de Pescara a raison. » Ce dernier a pronostiqué l’effondrement de l’euro malgré toutes les injections monétaires que pourra faire la BCE. C’est pourquoi, selon lui, il est nécessaire de préparer une sortie avant que la fatalité entraîne les acteurs politiques de l’eurozone dans une urgence fatidique.

Et pourquoi le sujet est-il débattu en Italie ? Parce que c’est le pays qui fait le plus peur. Si les banques italiennes tombaient, l’Allemagne ne serait pas seulement spectatrice. D’où cette remarque de Marc Friedrich : « Nous ne faisons en ce moment que retarder la faillite, et nous aggravons la situation de la plupart des simples citoyens. En fait, nous maximisons les dégâts au moment où nous devrions les minimiser. Plus l’Italie et les autres pays du sud de l’Europe sont tenus par la BCE et emprisonnés par l’euro, plus sont grands les dommages collatéraux à leur prospérité, à la coexistence sociale et, bien entendu, à la démocratie, car les partis extrêmes deviennent de plus en plus forts. »

 

Cette situation délicate des pays du sud de l’Europe au sein de la zone euro n’est pas sans rappeler une prophétie citée par LIESI, il y a quelques mois…



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

Sans le voir, les néo-con scient la branche sur laquelle ils sont assis

 

08 août 2017 - L’un des signes manifestes de la défaite de l’Occident en faveur des terroristes en Syrie, peut se traduire de différentes manières, comme le retour des terroristes européens dans leurs pays respectifs. Dans le numéro de LIESI de fin juillet, nous avons évoqué la folie des politiciens suédois, mais qu’en sera t-il ailleurs ?


Près de 300 terroristes français, formés au djihad, vont avoir le droit de revenir en France. Le ministre de l’Intérieur s’est empressé de commenter : « La menace terroriste reste très élevée ».


Mais à qui la faute ? Le ministre de l'Intérieur, socialiste, n'a t-il pas soutenu le terrorismes via son parti politique ?

Il est bon de revoir ce passage...

 

 

En attendant, les politiciens américains ont voté des mesures à titre de sanctions contre la Russie et l’on s’aperçoit que, progressivement, n'importe quel opposant pourrait entrer dans le viseur des néo-con: tous ceux qui, finalement, ne sont pas franchement hostiles à la Russie. Aux Etats-Unis, des sites internet se sentent déjà concernés, même s’ils ne sont pas directement financés par les antennes de Moscou. Et puis après ? Et bien pourquoi pas les médias alternatifs qui ne rentrent pas du tout dans la dialectique des néo-con et de ce qu'ils considèrent comme "ennemis de l’Amérique" ?


LIESI est sur un projet qui sera finalisé avant la fin d'année. Nous devons anticiper le "futur".


Rappelez-vous de G.Bush. Après les attentats de septembre 2001, n’avait-il pas dit : « Ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous » ?

 

Cela s’appelle du « radicalisme »; c'est une forme de terrorisme totalitaire. A l’époque, les néo-con rêvaient faire de l’Amérique la puissance dominante et tenir en esclavage toutes les nations qui refuseraient l’impôt de servitude au DOLLAR US. Mais l’Empire US s’est étiolé et les défaites stratégiques furent légion, jusqu’au dernier épisode connu : la Syrie.


Dans le prochain numéro de LIESI, nous expliquerons que les néo-con ne sont que les idiots utiles d’un pouvoir bien plus fort. Et dans les prochaines Lettres de prophéties, vous verrez que c’est un énorme chaos qui attend ce groupe de trotskistes qui n’a visiblement pas compris qu’il n’était que la muse d’une Intelligence bien supérieure aux grosses têtes qui ont construit leur Project for the New American Century (Projet pour le Nouveau Siècle Américain, PNAC).

 

Le diable aime se jouer de ceux qu’il séduit et qui rêvent de partager un triomphe, souvent bien passager et chargé de cauchemars par la suite. Les néo-con n’en sont cependant pas encore totalement à cette étape. Ils sont utiles pour la fin d’une partie qu’il faut encore écrire, en attaquant sans cesse le président Trump, par exemple. 

Ils pourront toujours éliminer les informations dérangeantes, filtrer les réseaux sociaux, poursuivre leur propagande de mensonges effrénés, séduire un troupeau d’abrutis au LSD électronique, introduire avec la complicité de leurs agents mitrés à Rome une nouvelle religion, etc., leur temps démocratique arrive à un terme.

 

En attendant, les peuples moutonniers verront ce qu’est la démocratie selon la bible maçonnique, et ce que valent les promesses des marionnettes de la Synagogue de Satan introduites sur l’échiquier européen. Les mois qui viennent vont être très instructifs. Tout autant que le furent ceux de Noé, juste avant qu’il ait achevé l’œuvre commandée par Dieu, qui siège dans les cieux et se rit de ses ennemis, gonflés de suffisance et finalement d’une ignorance abyssale sur ce que sont les règles éternelles du sens chrétien de l’Histoire.

 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER



 

Pour ceux qui n’ont pas lu LUCIFER ET LE POUVOIR OCCULTE :

CLIQUER.

 









 

SORTIE DES BREVES DE LIESI FEVRIER 2017  EN PDF

 


COMMANDER