LE SYSTEME POLITIQUE OCCIDENTAL BOIT LA TASSE

 

25 mars 2017 - Comme annoncé dans les précédents numéros de LIESI, nous assistons à la destruction des partis politiques autour du centre ; ils  finissent tous par se ressembler parce que leurs leaders se fréquentent côte à côte dans les réunions des clubs mondialistes. Ainsi apparaissent-ils de plus en plus avec évidence comme nous le contait il y a quelques années un insider de premier plan: "les chevaux de course de l'Oligarhie".

Ils ne sont rien d'autre et c'est bien pitoyable, surtout pour tous les électeurs qui, à chaque scrutin présidentiel, espèrent en ces guignols qui n'ont AUCUNE MARGE DE MANOEUVRE, quel que soit le parti politique, s'il est besoin de le rappeler...


C’est aussi l’expression d’une grande fragilit, surtout quand le Système économique et social ne cesse de donner des signes d'alerte rouge.

La banqueroute politicienne est annonciatrice d’une autre catastrophe plus conséquente. Et n’allons surtout pas dire comme tous ces idiots utiles qui pérorent: c’est le vent de l’Histoire. Non ! c’est totalement voulu et nos prédictions dans LIESI ou les autres publications ne sortent pas de la boule de cristal. Elles sont en effet fondées sur des sources de haute qualité.


Puisque l’on parle beaucoup de F. Fillon et de ce qu’a fait le réseau Hollande & Cie contre lui, voici un document intéressant, expurgé de la presse d’antan.

Qui mettra en cause le président Charles De Gaulle, qui payait son électricité à l’Elysée ainsi que les repas à titre personnel dans l’exercice de ses fonctions.

 



De Gaulle confiait à un feu ami qui avait pourtant tenté de l’assassiné avec Bastien Thierry que « Tout est liquéfaction ! »

 

Que dirait-il aujourd’hui avec cette bande de mécréants qui ne cherchent qu’à s’enrichir sur le dos des « sans dents » ?

Nous avons récemment lu certains de ses courriers privés adressés à une source : il y avait tout de même un sens du pouvoir, même si nous n’avons jamais été gaulliste.

 

Ailleurs, aux Etats-Unis, le nouveau président Donald Trump découvre l’exercice du pouvoir. Connaît-il l’avenir que lui réserve des maîtres ? Sans doute pas…


L’échec politique attendu vient de se confirmer. Hier soir, la mine sombre, Sean Spicer, porte-parole de la Maison Blanche, n'a pas explicitement reconnu que le vote se présentait mal, mais a clairement laissé entendre que l'exécutif se préparait à un revers. Donald Trump « a fait tout ce qui était possible » pour que la loi passe, a-t-il affirmé. Si le compte n'y est pas, pourquoi maintenir le vote ?


On disait que le successeur de Barack Obama jouait sa réputation et sa crédibilité, lui qui se targuait d'être un négociateur hors pair. Donald Trump a rencontré quelques 120 parlementaires ces derniers jours pour leur vendre le plan républicain d'abrogation et de remplacement d'Obamacare, la refonte de l'assurance-maladie signée par Barack Obama il y a sept ans.

Ce fut donc un échec. Commentaire de Nancy Pelosi, la chef de la minorité démocrate : forcer un vote sans être certain du résultat est une « erreur de débutant ».


Wall Street a cependant tenu le choc. Et selon un sondage Quinnipiac, 56% des Américains s'opposent aujourd'hui au plan républicain, contre 17% qui l'approuvent et 26% d'indécis.


Ailleurs, au Quartier général des Maîtres de la City, les ordres sont passés…

LIESI n’aimerait pas être à la place des créanciers des dettes de pays de la zone euro. Vous lirez prochainement la prochaine série de LISO.



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 



 

 

COMMENTAIRES SUR LE PÉTROLE ET L’OR

ET SUIVI DE LOI SUR LA SANTE DE D.TRUMP


24 mars 2017 - Le marché du pétrole a violemment reculé de 10% en quelques jours : preuve des dangers de la spéculation. Quand tout le monde est dans le même sens et veut vendre ses positions, les portes de sortie sont très étroites et il faut faire la queue.


Alors, que penser de cette chute des cours du baril et va t-elle signifier un renversement de vapeur ?


Nous ne le pensons pas. Les médias font valoir, à juste raison, la reprise importante des puits de gaz de schiste aux Etats-Unis, comme un facteur très négatif. Il est vrai que l’accroissement des puits de schiste amplifie les stocks de réserves énergétiques américains et on prétend que l’OPEP est à bout de munitions pour le moment. Certes, si on en reste là, c’est baissier.


Encore convient-il de souligner les récents déplacements du monarque saoudien qui prépare quelque chose avec quelques membres de l’ASEAN. Les médias pointent les projecteurs sur les immenses caravanes de choses inutiles et clinquantes, transportées par les émirs saoudiens dans leur avion, mais ce n’est pas là qu’il faut regarder pour se poser les bonnes questions… Le monde du pétrole va bouger quand viendra la valse des monnaies.


Il y a cependant deux autres facteurs militant pour un optimisme mesuré. En effet, c’est une erreur de se focaliser chaque semaine sur les réserves américaines, mais il est vrai que les médias imposent cette lecture. Premier facteur haussier : les stocks des autres pays de l’OCDE ont commencé à reculer, exactement comme l’avaient prévu des experts de l’OPEP.

Le second facteur est extrait d’un tout récent rapport de la banque Barclays : « Le marché mondial est en train de passer d’une surabondance de l’offre à un DEFICIT DE LA PRODUCTION ». Ce point est extrêmement positif pour le marché pétrolier surtout à partir de la fin de l’année.

 

POINT SUR L'OR

 


Nous sommes sur des points de résistance importants...

 


Le projet de loi anti-Obamacare

 

Hier, l’équipe de Donald Trump n’est pas parvenue à passer au Congrès son projet de réforme de l'assurance maladie. Les négociations doivent donc se poursuivre. D’aucuns estiment que si le nouveau président ne parvient pas à obtenir ce vote, il ne tiendra pas toutes les promesses qui ont dopé la bourse new-yorkaise ces derniers mois, à savoir les baisses d'impôts, la dérégulation et la relance économique via des travaux d'infrastructure.

 

Il faudra surveiller le marché obligataire… Le doute s’installe.

 

Selon Michael Arone, chargé de la stratégie investissements chez State Street Global Advisors, si jamais l'administration Trump essuie un échec sur la réforme de l'assurance maladie, « une correction de 5% ne paraît pas déraisonnable étant donné le niveau atteint (par Wall Street) en si peu de temps ».


Il ne fait aucun doute que le vote sur l'assurance santé est un « test de la capacité de Donald Trump à unifier le parti », comme le constate Brian Daingerfield (NatWest Markets). C’est un acte SYMBOLIQUE.


Donald Trump a dit qu'il souhaitait l'adoption de la réforme de l'Obamacare d'ici les vacances de Pâques de la mi-avril. L'administration semble viser un texte législatif sur la réforme des impôts d'ici le mois d'août. Les dépenses d'infrastructures viendront après ces deux points.



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 



 

 

TOUT CELA VA BIEN MAL SE TERMINER

 

23 mars 2017 - Face aux médias mondialistes en France, il y a des personnalités influentes : ce sont des banques comme Lazard, Rothschild, ou des gens très engagés comme Pierre Bergé, Parick Drahi. Et puis derrière certains noms, il y a bien évidemment les réseaux des services secrets américains ainsi que des groupes financiers musulmans de mèche avec les projets mondialistes d’islamisation de la France. Tous ces groupes, avec leurs journaux et les chaînes les plus connues, façonnent au quotidien les psychologies de masse


Tel est le travail d’une presse comme Le Monde, Libération, L’Express, l’Obs… ou des médias BFMTV, Canal +, etc. Tout ce qui va à l’encontre du projet qu’ils ont en commun est systématiquement verrouillé. C’est ainsi que de très nombreuses nouvelles, pourtant importantes, n’apparaissent jamais dans la presse ou sur les chaînes françaises.


Les oligarchies familiales engagées dans le projet du Nouvel Ordre Mondial ont le bras long. Elles sont également présentes dans les instituts de sondage. Elles peuvent ainsi favoriser le vote de l’électeur.


L’affaire Fillon a pu éclairer les gens sur les manœuvres du pouvoir socialiste. On sait combien F. Hollande est docile aux think tank l’ayant placé là où il est. Il avait promis au PDG de JP Morgan des mesures sociales très douloureuses, ajoutant qu’elles seraient le fait de son successeur, quelle que soit sa couleur politique. Bien évidemment, contrôlant les leviers de pouvoir de l’Etat et tout particulièrement celui de la Justice, il est aisé de passer des ordres pour (tenter d’)abattre les gêneurs.


Encore que le programme de François Fillon ne serait pas vraiment gênant pour les mondialistes. Il ne fera rien d’autre que ce qui lui sera consenti et il le sait puisqu’il l’a confié à son ami P. de Villiers depuis pas mal de temps.


Comme nous l’avons laissé entendre dans le billet d’hier, il n’est absolument pas exclu que l’Oligarchie ait un faible pour Marine Le Pen au stade du plan où nous sommes. Dans la prochaine série de LISO, vous verrez pourquoi les marchés financiers devraient encore très fortement progresser s’il n’y a pas un événement spécifique aux Etats-Unis, évoqué dans le prochain numéro de LIESI du 31 mars. [Une consolidation devrait tout de même survenir entre-temps.]  Le vote Front National présente bien des avantages pour l’introduction du chaos qui interviendra à un certain moment et que dicteront les événements romains… [De la série Lettre des prophéties 38-46 il y aura une suite annoncée dans une dizaine de jours. De très grosses surprises nous attendent.]


Si l’Oligarchie fait monter la bulle Macron, elle peut tout aussi bien la dégonfler en quelques jours au profit de qui que ce soit. Elle peut aussi ordonner à certains réseaux d’Etat de répliquer un scénario pire que celui de Londres, hier, avec un gros attentat en France, ce qui favoriserait tout naturellement un seul candidat en lice : Marine Le Pen.

 

SURVEILLEZ LES ETATS-UNIS

 

Le vote du Congrès AUJOURD’HUI sur l’abrogation de la loi sur la santé de B. Obama s’annonce extrêmement serré. La presse financière de Wall Street prétend qu’un échec de la présidence sur ce sujet pourrait être l’élément déclencheur d’une forte correction de Wall Street.


Il faudra donc surveiller ce qui se produira dans les prochaines heures aux Etats-Unis.


De toutes les façons, une victoire très courte de D. Trump au Congrès serait suivie d’une très probable défaite au Sénat, étape suivante. Nous verrons bien si le communicant de la City a une réelle capacité « à conclure l’affaire ».



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 



 

 

LES POLITICIENS DU POUVOIR OCCULTE SONT LES PIRES ENNEMIS DU PEUPLE

 

22 mars 2017 - La propagande menée par la Haute finance pour imposer le scénario préparé depuis plusieurs décennies dans les loges de haute obédience est parfaitement orchestrée. Notre ennemi commun s’appuie sur deux leviers majeurs : le politicien et les médias.

 


La puissance des médias aujourd’hui n’est plus à démontrer, tout comme le caractère totalitaire de la propagande qu’elle mène au quotidien. Les journalistes des grands médias sont à l’image des politiciens : des prostitués de la Haute finance - qui assure la survie financière de leur journal.

 

Pourquoi n’a t-on pas porté connaissance d’un sondage où 84% des Français disent être d’accord pour des mesures qui réguleraient sévèrement l’immigration, même celles de type Trump ?

 

Les grands médias ne vivent plus grâce à leurs lecteurs, mais surtout des subventions d’Etat ou des actionnaires particuliers (publicités des réseaux mondialistes) que l’on retrouve bien évidemment impliqués dans le processus du Nouvel Ordre Mondial, passant -rappelons-le- par l’élimination de 95% de la population mondiale.


On a tort de parler du SYSTEME au lieu et place du POUVOIR OCCULTE. C’est plus qu’une erreur, c’est l’expression d’une ignorance de l’Histoire et de la manière dont fonctionnent nos institutions par rapport à la Haute Banque. Si le SYSTEME est une notion floue et informelle, le POUVOIR OCCULTE est facile à identifier, comme tous ceux qui en dépendent : il est foncièrement ANTICHRETIEN et veut détruire la souveraineté nationale, ainsi que la religion catholique "traditionnelle" (un terme qui doit désormais être ajoutée puisque l’Eglise catholique est éclipsée comme l’annonçait la très Sainte Mère de Dieu à la Salette en 1846 : « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’antéchrist », et « L’Eglise sera éclipsée » - la sainte Eglise est aujourd’hui éclipsée par une fausse Eglise que ses propres gouvernants appellent d’ailleurs la ‘nouvelle Eglise conciliaire’). Dans la prochaine série de la Lettre des Prophéties, nous mettrons en évidence la manière dont ce POUVOIR OCCULTE a imposé la nomination de Jorge Bergoglio, dont l’histoire (bien évidemment) non publiée est fort intéressante pour illustrer ce que Notre Seigneur appelait « les loups dans la bergerie ».


Non seulement il existe un POUVOIR OCCULTE qui impose le SYSTEME mafieux que nous subissons, mais la manière insidieuse de son action s’appelle un COMPLOT. Il vise avant tout la damnation des âmes, la déstructuration de l’individu, l’abandon de la PROPRIETE, la spoliation totale de la classe moyenne et la ruine des nations.


Les notions politiques de gauche, droite, extrême gauche et extrême droite ne servent qu’à imposer un scénario en faveur du programme des SOCIETES SECRETES. Leurs hauts dirigeants imposent de toutes les façons LEUR CANDIDAT. La brochure publiée sur D. Trump est assez lumineuse de ce point de vue.


L’avantage pour EUX d’imposer quelqu’un dit d’extrême par rapport au SYSTEME (mais qui fait tout de même partie du SYSTEME, ce que la presse aux ordres doit cacher) est qu’il y a possibilité de légitimer une force d’opposition DEMOCRATIQUE et d’introduire ainsi le paradigme d’un conflit intérieur, que les prophéties catholiques annoncent comme une « GUERRE CIVILE ».[Lire la sernière série de la Lettre des Prophéties 38-46.]

Voir encore ce qu’annonçait la Sainte Vierge à la Salette : « Le Français se battra contre le Français… etc. »  Ceci est bien évidemment à venir...

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

LA DETTE AMERICAINE ET L'OR

 

Voici un graphique intéressant montrant le retard des cours du l'OR au spot international par rapport à la dette américaine.

 

L'once d'Or devrait se situer aujourd'hui autour de 2100 dollars l'once et nous en sommes bien loin... Mais en attendant, l'élastique continue à se tendre et les banques contemplent avec effroi les montants astronomiques de produits dérivés basés sur RIEN. Plus cela gonfle, plus la tentation de prendre l'argent des clients devient grand ; plus la pression sur les politiciens pour limiter l'utilisation du cash -et donc la sortie des capitaux des banques- est forte.

 

 

 

 

DES JOURS D’ELECTIONS DIFFICILES POUR ANGELA MERKEL ou

L’ART DE CREER UN OPPOSANT POUR ENFUMER LES CITOYENS ALLEMANDS

 

21 mars 2017 - Depuis le 19 mars 2017, le candidat le plus dangereux pour la chancelière Angela Merkel s’appelle Martin Schulz. Il a été élu avec 100% des voix par les responsables de son parti : les sociaux-démocrates allemands. C’est un record jamais battu depuis 1948. Il est connu de tous puisqu’il a été président du Parlement européen pendant cinq ans. Venir de cette entité super technocratique n’est pas un bon signe, mais nombre de citoyens allemands semblent atteint de la même cécité que bien des peuples européens à la reherche d'un Robin des bois.


Martin Schulz, 61 ans, remplace ainsi à la tête du SPD, Sigmar Gabriel, l'actuel chef de la diplomatie allemande, devenu très impopulaire.


Pour le moment, le SPD est donné quasiment à égalité avec le parti d’Angela Merkel, la CDU. Pourtant, il y a quelques semaines seulement, il avait un retard de 15 points. Avant le récent scandale de l'arrivée de plus d'un million de réfugiés en Allemagne, des viols et rapines en série qui ont lieu, personne n’eut imaginer un tel scénario. D’autant plus que Martin Schulz vient, comme nous venons de le dire, du Parlement européen !

Commentaire du quotidien Südeutsche Zeitung : « Schulz est un visage nouveau sur le plan intérieur et sa candidature intervient à un moment où une forme de lassitude à l'égard de Merkel se répand ». « Schulz parle clairement et de manière imagée. Merkel n'est pas bonne oratrice. Schulz est quelqu'un qui est émotif, Merkel ne montre aucune émotion », ajoute-t-il.

La presse allemande rappelle que Martin Schulz a un parcours atypique et que ses origines sont modestes. Fils de policier, il a connu l’échec scolaire et l’alcoolisme. Il apparaît comme un homme du peuple. Pour le parti de la CDU d’A. Merkel, il représente le populisme de gauche. « Il entend notamment amender les réformes controversées du marché du travail menées par l'ex-chancelier SPD Gerhard Schröder entre 2003 et 2005. »


Le premier test aura lieu dans le petit Etat régional de Sarre (ouest) dans une semaine, où les sociaux-démocrates menacent la CDU, au pouvoir depuis 18 ans… Les élections de l’automne prochain surviendront dans un contexte où le chômage est statistiquement très bas, MAIS les réformes majeures ont généré une génération de « travailleurs pauvres » et précaires, nous expliquait un responsable de la BCE lors d’une longue conversation, il y a quelques mois.


Finalement, les proches de Martin Schulz rêvent d’une élection et d’une longue amitié avec un président français qu’ils souhaiteraient voir en la personne d’E. Macron. Encore une belle illusion pour bien des citoyens allemands qui n’ont pas compris l’art des faiseurs de roi à construire un prétendu opposant, lié au monde de la Haute finance. Et toujours dans le même but : appauvrir le pauvre et réduire le citoyen moyen à la pauvreté…

C'est la même chose en France et ailleurs...

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 



 

 

L’ENFUMAGE DES DÉMOCRATES DE TOUS BORDS

 

20 mars 2017 - Récemment « interviewée par Nigel Farage, ancien leader de l’UKIP reconverti au journalisme sur la radio anglaise LBC, Marine Le Pen a félicité les parlementaires britanniques « pour leur attitude démocratique ». On se souviendra qu’en 2005, les forces "démocratiques" majoritaires en France s’étaient unies contre le vote exprimant la volonté des citoyens français ; ces derniers avaient rejeté le projet de constitution européenne.

 

Est-ce la juste lecture ?

 

Faut-il en effet croire que les politiciens britanniques sont plus « démocratiques » que les politiciens français ? Qu’avions-nous vu à l’époque de la seconde guerre contre l’Irak avec le mondialiste Tony Blair ? Tout le contraire. Les politiciens britanniques avaient cautionné un programme de chaos dont nous payons toujours les conséquences aujourd’hui. Et que dire des pauvres peuples du Moyen-Orient, instrumentalisés par les services secrets britanniques et américains, sans oublier ceux d’Israël. Tous suivant le projet Yelon des années 1980’.


La vraie question est pourquoi aujourd’hui, les politiciens britanniques ont consenti à la volonté populaire ? Tout simplement parce que cela rentrait dans les projets de la CITY.[Voir nos deux brochures du DONALD TRUMP ET LA CITY]


Le lecteur de LIESI est déjà très instruit sur ce sujet. Les patrons occultes de la CITY avaient déjà (bien avant le référendum du BREXIT) engagé un processus économique et monétaire avec les leaders des BRICS anticipant l’EFFONDREMENT  de l’Union européenne. [Depuis des trimestres, nous l'avions évoqué dans la lettre LISO.] La finance de la CITY avait pris les devants d’un scénario à venir en Union européenne et les politiques n’ont fait qu’acter le processus déjà engagé. Tout comme ferait M. Le Pen si elle était élue. Sa famille n’est-elle pas complètement intégrée dans le processus mondialiste ?

 

Ne pas l’avoir compris c’est être très (extrêmement) naïf. Pourquoi son père sortait-il toujours une petite phrase nauséabonde à chaque fois qu’il grimpait trop haut dans les sondages ?… l’empêchant de dépasser le niveau « permis ». Discuter avec d'anciens responsables du comité exécutif du FN s'avère parfois très insructif...



Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 



 

SUR LES FINS DERNIÈRES


LA PROVIDENCE


I. L ’enchaînement merveilleux des événements dans la vie de certains hommes vertueux, démontre la providence divine.

 

— Le roi Mathias Corvin sauvé d’un empoisonnement. — Lorsqu’en 1458 Mathias Corvin avait été élu roi d’Hongrie, les magnats hongrois se rassemblèrent au château royal d’Ofen pour prêter serment au nouveau roi. Dans leur nombre se trouvait le prince Lazare de Serbie. En l’honneur des convives qui se trouvaient rassemblés au château, le roi organisa plusieurs jours de fête et pendant qu’on s’amusait, un voleur sut se glisser dans les appartements royaux, espérant y trouver de grands trésors. A l’aide d’un passe-partout il était parvenu jusqu’à la chambre à coucher du prince Lazare de Serbie. Tout-à-coup il entendit un bruit de pas. Ne pouvant plus se sauver, il se cacha sous un lit, d’où il fut témoin d’un entretien entre Lazare de Serbie et sa femme. Le prince lui disait qu’il n’était pas venu par respect pour Mathias, mais pour attenter à sa vie. Sa femme faisait l’impossible pour le détourner de ce projet diabolique, mais sans réussir à fléchir son mari, qui lui enjoignit sous menaces de garder le silence. Après que les princes se furent endormis le voleur s’esquiva de la chambre, se fit arrêter par les gardes et demanda qu’on le fit conduire devant le roi, parce qu’il avait des confidences importantes à lui faire. On acquiesça à son désir et le mena devant le roi, auquel il raconta l’entretien, dont il avait été le témoin. Comme le roi ne voulait point y croire, le bandit consentit à rester en prison jusqu’à ce que ses révélations se fussent vérifiées. Le roi adopta ce plan et observa attentivement le prince serbe, sans que celui-ci en conçût le moindre soupçon. Un beau jour le prince dit au roi que de pressantes affaires lui faisait un devoir de rentrer dans ses Etats et qu’avant de partir il l’invitait à déjeuner avec lui dans ses appartements. Le roi accepta. Un serviteur apporta deux coupes de vin, dont il présenta l’une au roi. Mais Mathias invita le prince à en boire le premier. Le prince pâlit, mais sur l’ordre du roi il vida la coupe d’une main tremblante tandis que sa femme s’évanouissait en le voyant. Une heure après le prince Lazare avait expiré. Il était mort du poison qu’il avait préparé pour le roi. Le voleur fut récompensé de son service par un emploi avantageux où il put vivre en honnête homme. Le roi rendit grâce à Dieu de sa conservation miraculeuse. — L a providence divine éclate dans ces faits, et de plus on y reconnaît la vérité du proverbe : « Qui tend un piège à autrui sy prend souvent lui-même. »

 

Les deux hommes dans la fosse aux lions. Saint Jérôme raconte le mémorable récit dont lui avait fait part un vénérable anachorète, nommé Malchus, qui en avait lui-même été le héros. Un jour il avait demandé à son supérieur de voir une dernière fois sa mère avant de mourir. Durant le voyage il fut surpris par des pirates, qui le firent prisonnier et le vendirent à un maître arabe. Par bonheur il ne s’y trouva pas seul, car un de ses compagnons d’infortune était un homme pieux et craignant Dieu. Les deux esclaves étaient obligés de travailler durement et subissaient de cruels traitements ; ils résolurent donc de fuir, et à la première occasion ils gagnèrent le désert sans être découverts. Déjà ils s’étaient enfoncés bien avant dans le désert lorsqu’ils aperçurent à l'horizon une nuée de poussière : c’était leur ancien maître qui les poursuivait, monté sur un dromadaire. Aussitôt ils reconnurent qu’ils seraient bientôt rejoints et cherchèrent une cachette dans les environs. Enfin ils se réfugièrent dans une caverne qui s'enfonçait entre les rochers. La caverne étant profonde et obscure ils n’osèrent s'y aventurer trop avant et se blottirent dans un recoin à quelques pas de l’entrée. A peine s’étaient-ils cachés que leurs persécuteurs arrivèrent en faisant grand bruit et les menaçant de terribles supplices. Comme personne ne répondait dans la caverne, le maître ordonna à l’esclave qui l’accompagnait d’en chasser les fugitifs à coup de cimeterre. Celui-ci entra bruyamment. Mais tout-à-coup une lionne éveillée par le bruit surgit du fond de l’antre, le tua d'un coup de dents et le traîna dans sa tanière. Son maître l’attendait, et ne le voyant pas revenir s’engagea lui-même dans la caverne. Il fut également tué par la lionne. Les fugitifs avaient vu de leur cachette le drame sanglant qui venait de se passer et se crurent perdus. Mais l’aventure eut un dénouement inespéré. La lionne voyant sa tanière découverte emporta ses petits l’un après l’autre et ne revint plus jusqu’au soir. La nuit venue, les deux fugitifs quittèrent la caverne et trouvèrent à leur grande satisfaction les dromadaires de leurs persécuteurs. Ils remercièrent Dieu à chaudes larmes, se mirent en selle, et grâce à leurs excellentes montures atteignirent dans peu jours un camp romain, où ils furent reçus avec bienveillance. Après quoi il se séparèrent pour retourner dans leurs pays. — E n présence de tels faits, il faut s’écrier avec David : « Cela est arrivé de la part du Seigneur et cest admirable à nos yeux. »


Le petit sac aux perles. Un jour un voyageur s’égara dans un désert, où pendant deux jours il fut privé de tout rafraîchissement. Enfin il trouva un arbre au pied duquel jaillissait une source. Malheureusement l’arbre n’avait plus de fruits, mais à côté de la source se trouvait un petit sac. Il s’en saisit et rendit grâce à Dieu, car il croyait que ce sac contenait des pois, que quelqu’un avait oubliés. Mais en l’ouvrant il y trouva des perles d’une valeur inestimable, mais incapables d’apaiser la faim qui le dévorait. Le pauvre voyageur implora le secours de Dieu. Peu après il vit un homme monté sur un chameau, qui s’approchait à toute vitesse. C’était le propriétaire des perles, dont la joie en retrouvant la sacoche perdue fut indicible. Il eut pitié du pauvre affamé, lui donna du pain et des figues et l’emmena sur sa monture. Chemin faisant, il dit au voyageur : « Vraiment cest 1e bon Dieu qui en a disposé ainsi et ses voies sont admirables ; il m a fait perdre les perles, afin que je retournasse à cette source pour te sauver ta vie. »


Sauvé par son chapeau. A Kochstedt près de Strassfurt (1898) un jeune homme s’abrita pendant un terrible orage sous un grand arbre. Soudain un coup de vent lui enleva le chapeau et le projeta au loin. Le jeune homme s’élança pour le rattraper et à peine en eut-il quitté l’arbre que la foudre y tomba. Le coup de vent avait préservé ce jeune homme d’une mort certaine. — La providence divine se sert des moyens les plus divers pour sauver ceux qui ont confiance en elle.

 

 

II. Dieu fait souvent contribuer le mal au bien.


Le collier déchiré. Une princesse se rendait un jour avec ses deux filles à une noce, qui devait avoir lieu dans un château voisin. Toutes les trois étaient richement vêtues et portaient des colliers de grande valeur. A la lisière du bois que traversait le chemin, le carrosse, lancé à fond de train effleura un arbre, et une branche déchira le collier d’une des princesses. Elle jeta un cri et le cocher arrêta aussitôt l’attelage. Mais les perles, violemment arrachées, étaient dispersées au loin et l’on mit plus d’une heure à les ramasser, très fâché d’arriver trop tard pour la noce. Mais au moment où l’on voulait se remettre en route un bûcheron sortit du bois tout couvert de poussière et de sueur. En les apercevant il s’écria : « Dieu soit loué que vous soyez encore ici. Une bande de brigands vous attendait dans la forêt; jai eu connaissance de leurs projets, et je viens à vous par maints détours pour vous avertir du péril que vous courez. » L a princesse récompensa largement le vaillant bûcheron et rebroussa chemin. — Ce qui nous semble quelquefois un malheur est souvent un grand bonheur, un bienfait de la providence divine.



 

 

 

 

OLIVER STONE PRÉSENTE LE FILM SNOWDEN

 

18 mars 2017 - Oliver Stone parle bien d’une manipulation remarquable des services secrets américains pour diverses activités comme celles des ELECTIONS… dans n’importe quel pays.


C’est bien la raison pour laquelle il y a un contexte comme JAMAIS AUPARAVANT.


Ce fut le cas aux Etats-Unis avec d’incroyables scandales concernant Hillary Clinton et maintenant en France avec François Fillon.

Bien évidemment que F. Hollande a été leur candidat en 2012.

 

 

COMMANDER

 

Tout cela sent la manipulation des masses en vue d’un résultat que tout le monde connaîtra dans quelques semaines. Il est en tout cas certain que ce résultat permettra d’aller bien plus en avant dans la suite de leur scénario.

 

Ecoutez l'extrait de l'interview d'Oliver Stone...

 

CLIQUER SUR CE LIEN

 

 



 

 

LES NOUVEAUX COMPTEURS EDF qu'en penser ?

 

 

cliquer sur ce lien

 

 

 

LES BANQUES CENTRALES CONTINUENT A VENDRE DU RÊVE

 

17 mars 2017 - Alors que les signes d’une catastrophe européenne se multiplient du fait d’une banque centrale qui sollicite les banques centrales nationales pour se goinfrer de leurs propres dettes souveraines, la banque centrale américaine est très curieusement silencieuse sur son propre programme ou bilan. Qu’est-ce que cela cache ?


Les grand experts de la télé affirment qu’une banque centrale ne peut pas faire faillite. C’est vrai sur le papier mais ils ont oublié que les cours universitaires ne reflètent nullement le « tout savoir » sur la question monétaire. Depuis qu’un cartel de familles oligarchiques a pris le contrôle des banques centrales nationales (parfois de force en éliminant les dirigeants au nom de la démocratie), elles peuvent faire ce qu’elles veulent. Et comme la majorité de ces experts appartiennent à des réseaux liés aux structures sociétaires (groupes d’études, associations, think tank, etc.) de ces mêmes familles, ils trouveront toutes les explications adéquates au cas où nous sortirions des éléments classiques du Manuel universitaire.


La banque centrale américaine va continuer d’investir ce qu’elle a dans son bilan tant que la roue tournera. La somme est modique pour l’année en cours : 425 milliards de dollars…J. Yellen vient d’affirmer, il y a seulement quelques heures, qu’il n’y aurait pas « de processus brutal ». Vraiment ?


Quand ? Surveillons le moment où (selon l’expression adéquate) les rats commenceront à quitter le navire. Pour information, ce sera le 31 janvier 2018 en ce qui concerne J. Yellen.


Qui le président Donald Trump choisira t-il alors pour piloter ce que nous vous dirons en temps et en heure dans LIESI, même si vous êtes déjà au parfum avec les séries cumulatives de LISO ?


En attendant, les marchés des taux sont encore très bas et les entreprises comprennent qu’elles doivent se dépêcher d’emprunter pour racheter les concurrentes les plus faibles afin d’accumuler du profit à bon compte. Ces dernières années, elles ont profité des taux an plancher et se sont endettées pour acheter leurs propres tires. Vient le temps d’habiller les comptes pour justifier des cours plus élevés alors que la vraie croissance n’est plus au rendez-vous.

En ce sens, les analystes financiers font pas mal d’heures supplémentaires pour dénicher ces pépites à fortes plus values à court terme.


N’oubliez pas que le marché de l’immobilier américain est coiffé par un très gros stock lié aux subprimes que le gouvernement fédéral a retiré du marché afin de faciliter la CROISSANCE des cours.


N’oubliez pas que le marché de l’emploi et les statistiques du chômage aux Etats-Unis sont faussés par les millions de citoyens américains sortis des listes de compte.


N’oubliez pas que les bons alimentaires continuent d’être délivrés à plus de 15% de la population américaine.


N’oubliez pas que Donald Trump promet beaucoup de choses mais que l’on ne voit rien venir et qu’il recrute dans les entités mondialistes les plus hostiles à… l’AMERIQUE – voir es deux derniers N° de LIESI 369 et 370.


A part cela ?

Et bien tout va très bien pour l’économie américaine. On peut continuer à faire du profit sur les bourses puisque la bulle est toujours alimentée par une quantité de cash phénoménal.

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

SORTIE DU NUMERO 371 DE LIESI DU 15 MARS 2017

 

 

 





 

LES LOUPS SE DÉVORENT ENTRE EUX

 

16 mars 2017 - L'ancien analyste de la CIA Larry C. Johnson, affirme que selon ses sources, l'administration Obama a travaillé avec la NSA, la CIA et le GCHQ britannique pour diffuser des informations sur Donald Trump, obtenues illégalement par la surveillance de ses contacts téléphoniques avant les élections.


En France, c’est devenu un secret de polichinelle que commentent même des journalistes de la presse mainstream : le gouvernement Hollande et son réseau judiciaire ont préparé des dossiers sur de potentiels candidats adverses en vue de les flinguer politiquement. C’est bien ce que tout le monde constate avec François Fillon, alors que ce candidat partage les projets mondialistes désastreux sur l’économie des grands clubs anti souverainistes.


Revenons aux Etats-Unis. Larry C. Johnson affirme que la controverse est devenue « une affaire énorme » mais que Donald Trump est allé trop vite dans les termes employés de ses accusations contre les services de renseignement, ce qui pourrait lui nuire du point de vue juridique s’il entendait aller plus loin, ce qui n’est pas certain. Nous avons montré, dans ce numéro du 15 mars de LIESI, la très grave erreur commise par le nouveau président en cédant aux attaques de ses adversaires démocrates et de la communauté du renseignement en vue de se débarrasser de son conseiller stratégique, le général M. Flynn. Il est maintenant  coincé comme nous le démontrons dans ce dernier numéro de LIESI, et ceux qui ont tenté de détruire sa présidence viennent de remporter une grande victoire.


Pourtant, l'amiral Michael Rogers avait visité D. Trump peu de temps après sa victoire pour lui suggérer de virer sur-le-champ le clan de John Brennan de la CIA. Michael Rogers voulait ainsi et avant tout se couvrir parce qu’il était au courant des écoutes illégales de la NSA contre D. Trump et ses proches conseillers.


Et que fait aujourd’hui Donald Trump ? Nous verrons dans le numéro de LIESI sortant aujourd’hui qu’il est en train de trumper totalement ses électeurs en recrutement de plus en plus de personnalités qui empêcheront tout rapprochement entre les Etats-Unis et la Russie.


 Dans un autre registre, la banque centrale vient de remonter ses taux comme attendu. Il lui faut gérer le dégonflement de la bulle obligataire et éviter une super bulle sur les marchés actions. C’est la raison pour laquelle tout avance à petits pas… C’est aussi la traduction d’une gestion au millimètre afin d’éviter un accident de grande ampleur. Il y a beaucoup d’attente avec la nouvelle administration mais aurons-nous une reprise de la croissance comme annoncé ? On peut très raisonnablement en douter pour 2017...

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

L’ART DE DUPER LES PEUPLES QUI ONT ABANDONNE

 

LES REPERES ESSENTIELS

 

15 mars 2017 - Pour saint Augustin, les nations ne peuvent recevoir leurs récompenses ou leurs châtiments dans l’autre vie. C’est pourquoi elles reçoivent ici-bas la récompense que méritent leurs bonnes actions ou la punition de leurs crimes et forfaitures. Bien souvent, les châtiments se manifestent sous la forme de guerres avec les autres pays, voire de guerres civiles. Ainsi les guerres contre les pays étrangers ou la lutte entre citoyens du même pays trouvent leurs causes dans le comportement du pays (souverain-gouvernement et peuple) à l’égard de leur Créateur et de ses Commandements.


Le constat d’aujourd’hui est que les lois votées par tous les gouvernements au nom de l’Homme sont antichrétiennes. Les droits de l’homme ont été principalement interprétés par les maçons de la République universelle (ils sont les faiseurs de gouvernements) comme le droit de faire tout ce que le Bon Dieu interdisait. Les gouvernements ont même amplifié la guerre ouverte contre le Ciel depuis ces dernières années. Nous assistons à une législation ressemblant très étrangement à ce que faisaient les communistes en Union soviétique. En outre, le lecteur instruit sait pertinemment que les gouvernements d’Occident préparent la spoliation de la propriété à travers de multiples taxes et un énorme accident monétaire et bancaire. Aujourd’hui, il faut être un profond benêt  ou être aveuglé par « ses propres misères humaines » pour ne pas pressentir ce qui arrive.


Ce qui avait été annoncé par la Sainte Vierge à Fatima s’est bien concrétisé : la Russie et son matérialisme athée se sont répandus dans le monde entier. Les lois socialistes sont inspirées par l’idéologie qui sévissait et sévit encore dans les loges les plus secrètes. Celles-ci n’hésitent même plus à lancer dans la conquête électorale française un candidat partageant subrepticement « sa haine de Dieu ». Le Parti socialiste avait choisi le symbole de la Rose en clin d‘œil à la puissante secte des Rose-Croix ; maintenant les choses vont aller un peu plus loin dans le levé de rideau sur les intentions scélérates de ceux qui ont besoin des ténèbres de l’enfer pour voir progresser leur programme.


Notre monde s’est rapidement transformé, en quelques années, en un univers concentrationnaire. Les prisons n’ont plus besoin d’exister comme hier puisque nous sommes sur écoute, les appels téléphoniques sont filtrés, les caméras sont sur les routes, dans les quartiers, les mouchards dans nos voitures, les puces nanotechnologiques surveillent notre mode de consommation, Etc. L’univers du flicage permanent est là.


Tout est soporifique, nous n’avons plus que l’illusion de la liberté. Mais tout peut changer si vite ! C’est bien ce qui adviendra, mais pas encore… Regardez les Britanniques ! Comme la chute de la devise de 25% en quelques mois a changé le niveau de vie d’un grand nombre. Dans un pays où la finance emploie beaucoup de gens, où le secteur tertiaire est très important, où les importations sont colossales, tout a augmenté de 25%… Une manière de spolier sans le dire.


Ce n’est pas anodin si l’économie normale est devenue l’économie MONÉTAIRE. Tout est lié à la monnaie, comme le démontrent les banques centrales au quotidien. Super pouvoir qu’ont là ceux qui adorent le Grand Architecte et qui construisent au quotidien l’univers concentrationnaire en vendant du vent et des macarons… à un peuple qui n’a plus de repères.

En attendant, la Turquie ne voit aucune raison de maintenir le moindre accord avec l’Union européenne concernant les « REFUGIES ». Vous devinez la suite. Ce sont encore des millions qui vont passer les frontières... 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

Le Sénat : enquête sur les super privilégiés de la République – Ed. du Rocher

 

14 mars 2017 - On y apprend que les fonctionnaires du Sénat sont extrêmement privilégiés. Ils sont 1260 et gagnent entre 2300 et 20 000 euros par mois. En outre, ils bénéficient de la semaine de 32 heures et de  presque quatre mois de congé. Ils sont "nécessaires" au bon fonctionnement du Sénat.

 

Ils ont également la « prime de nuit », alors que très peu d'entre eux travaillent la nuit… par exemple les jardiniers.

 

Pour leur part, les sénateurs gagnent 11540 euros net par mois dont la moitié est fiscalisable. Ils bénéficient en outre des transports gratuits ainsi qu’une enveloppe mensuelle de 1000 euros « informatique ».

Ils peuvent encore jouir de taux très intéressants pour acquérir des biens immobiliers. Bien évidemment, très peu d’entre eux sont présents aux séances législatives.

La Cour des Comptes n’a aucun droit sur le Sénat au nom du principe de la séparation des pouvoirs.

Question retraite, un mandat de 6 ans de sénateur donne droit à une pension de 1869 euros. Comme la moitié des sénateurs sont fonctionnaires, ils ont une autre retraite que celle dévolue au "sénateur".

Pour les gens normaux, la moyenne d'entre eux doit cotiser 40 ans pour toucher 1500 euros par mois de retraite.

A quand l'abolition des privilèges chez les champions des droits de l'homisme ?


 

 

SORTIE DES BREVES DE LIESI JANV 2017  EN PDF

 


COMMANDER

 

 

VOTE MERCREDI AUX PAYS BAS : VERS UN TOURNANT SOUHAITE EN HAUT LIEU ?

 

13 mars 2017  -  La question de l'invasion migratoire étrangère devient comme par enchantement un enjeu électoral aux Pays-Bas. Pourquoi donc les médias se focalisent-ils sur le sujet alors que nous sommes au cœur des élections? D’habitude, les médias choisissent LEUR sujet et mettent souvent sous le boisseau des faits de société très importants. On a comme l’impression qu’en très haut lieu il y a une volonté de donner un coup de pouce électoral à "l’extrême droite".

 

Projecteur sur les Pays Bas où il y eut vendredi un débat national sur l'islam dans la plus grande mosquée du pays. « Grand absent du débat qui rassemblait des représentants des moyens et petits partis des Pays-Bas, le député à la chevelure peroxydée était dans tous les esprits, même si son nom n'a été que peu prononcé, lui qui a promis, s'il devenait Premier ministre, de fermer les mosquées, d'interdire la vente du Coran et de fermer les frontières aux immigrés musulmans. » « Autour de thèmes allant de l'identité néerlandaise aux discriminations, au djihadisme et à la séparation entre l'Eglise et l'Etat, ils ont fait part de leurs inquiétudes, de leurs peurs et de leur incompréhension quant aux divisions qu'ils ressentent au sein de la société. » « Dans ce pays qui s'est longtemps targué de sa tolérance multiculturelle, Geert Wilders avait entamé sa campagne à la mi-février par une attaque contre "la racaille marocaine" dont il a dit vouloir débarrasser son pays pour "le rendre au peuple néerlandais". » « La population musulmane oscille entre 840.000 et 960.000 personnes, selon les estimations, soit 5% des 17 millions de Néerlandais. La plupart sont d'origine turque et marocaine, selon l'Office néerlandais des statistiques. »


Puis viendra le tour de la France. Si jamais ON nous organisait un attentat majeur provoquant un nombre de morts plus important qu’à l’habitude, il deviendrait assez évident que certains réseaux mondialistes voudraient nous conduire sur une voie explosive en favorisant le vote FN. Voyez cette information confirmant les relations entre "terrorisme" et "services d’état".



 

De toutes les façons il y a une volonté des cercles mondialistes très clairement affichée en faveur d’une plus grande invasion des hordes étrangères juste avant le levé de rideau sur les marchés financiers. Il faut être aveugle pour ne pas s’en rendre compte.


Voyez ce que dit cette personne sur la situation en SUEDE.

 

 

 

 

SUR LES FINS DERNIERES

LA CRÉATION

 

I – Il n’est pas impossible que Moïse ait perçu en une vision la manière dont la création s’est accomplie.


Catherine Emmerich et la défense du mammouth. Catherine Emmerich, religieuse à Dülmen en Westphalie (morte en 1824), vit en esprit toute la vie de Jésus, de la sainte Vierge et de beaucoup de saints. Un jour on lui présenta la défense d’un mammouth, et aussitôt elle vit en esprit tout un  troupeau de pareilles bêtes, chose plus surprenante encore, elles se mit à écrire exactement ces monstres antédiluviens quoiqu’elle n’en eût jamais entendu parler. Quand on lui apportait des reliques d’un saint, elle voyait sur le champ quelques événements de sa vie. Elle décrivait l’extérieur du saint en question et en racontait la vie exactement et en détail. — Ces faits démontrent que l’âme humaine recèle une force mystérieuse qui d’ordinaire est latente, mais qui se manifeste en certaines circonstances. Jusqu’à présent nous ne pouvons expliquer de pareils faits que par une révélation. Ainsi ce ne serait pas chose impossible que Moïse eût vu d’une manière analogue les différentes phases de la création.


II. Dieu créa les êtres vivants.


Les expériences de Pasteur. Ceux qui croient que Dieu a créé tout à la fois et que les créations racontées dans la Genèse ne sont que le développement naturel des substances inanimées, sont dans l’erreur. Il est absolument impossible qu’un germe quelconque ait existé avant le premier jour de la création, car la terre était incandescente, et le feu détruit toute vie végétale et animale. Mais la matière morte ne peut engendrer la vie, car tout être vivant provient d’un être vivant, la génération spontanée n'existe pas. Le célèbre savant Louis Pasteur, professeur de chimie à Paris (mort en 1895), a démontré scientifiquement la vérité de cet axiome. Il fit bouillir différents échantillons d’eau, en remplit de petits ballons de verre qu’il boucha hermétiquement. Après les avoir conservés pendant près d’une année, il en examina le contenu au microscope, pour voir s’il y trouverait de la vie. Il n’y trouva pas la moindre trace d’un être vivant, quoique les infiniment petits pullulent par milliers dans chaque goutte d’eau ordinaire. Ensuite il mit le contenu des ballons en contact avec de l’air qu’il avait eu soin de faire passer par de petits tubes chauffés au rouge. Il ne constata encore aucune vie. Alors il fit communiquer l’eau stérilisée avec de l’air qui avait été filtrée par du coton : l’eau ne contenait encore aucun être vivant. A la fin il déboucha les flacons dans l’air ordinaire: chose étonnante, après quelques heures on y put constater des milliers de microbes. Cela prouve que l’air recèle d’innombrables germes qui se développent rapidement dans les liquides. — Mais cela démontre aussi que la génération spontanée n’existe pas.


La poule ou lœuf. Un étudiant qui revenait de l’Université se vantait de son savoir. Sa mère, une simple paysanne, le laissa dire, puis elle lui posa la question suivante : « Puisque tu as approfondi tous les mystères, dis-moi donc, l’œuf a-t-il été avant la poule ou la poule avant lœuf ? » Le fils répondit: « L’œuf a existé dabord, parce que les poussins sortent des œufs. » La mère reprit : « Impossible, car lœuf vient de la poule, donc la poule est antérieure à lœuf. » «Vous avez peut-être raison, ma mère », dit l’étudiant un peu vexé. Mais la mère continua : « Songe que toute poule vient aussi dun œuf. » L’étudiant ne souffla mot, mais la mère reprit : « Tu seras toujours un ignorant, tant que tu ne croiras pas à un créateur. Lunivers est une énigme indéchiffrable pour ceux qui nadmettent point de Dieu. Le ‘Credo’  est la clef de la science et de la. sagesse. » — L a priorité d’existence  appartient ou à l’œuf ou à la poule, mais ni l’un ni l’autre n’ont pu se former d’eux-mêmes. La difficulté ne peut être résolue qu’en admettant un Dieu créateur du premier œuf ou de la première poule.


III. L ’ordre admirable qui règne dans l’univers ne peut être le produit du hasard.


— Un caprice du hasard. — Le célèbre peintre français Achard se trouvait un jour à Paris en compagnie d’un athée, qui combattait avec force sophismes la croyance en Dieu et attribuait la genèse du monde au hasard. Après l’avoir laissé pérorer pendant quelque temps, Achard, admirateur passionné des beautés de la nature, lui dit : « Monsieur, vous parlez comme un insensé. » L’athée lui répondit : « Savez-vous à qui vous parlez ? Je suis docteur en philosophie et auteur d’un ouvrage couronné par l’Académie. » Sans se déconcerter, le peintre reprit : « Ah ! vous êtes docteur et avez remporté un prix. Ce n’était sans doute que le jeu du hasard. » — Un livre ne peut être l’effet du hasard, il suppose un auteur. A plus forte raison un mécanisme aussi ingénieux et compliqué que l’univers ne saurait se concevoir sans un auteur infiniment intelligent et puissant. 

 

 

 

COURSE FOLLE AU PROFIT

 

11 mars 2017 - Ce matin, nous évoquions le rôle des banques centrales, dont la mission n’est pas de procurer le pain quotidien aux peuples, mais de retarder la manière de les spolier. Les banquiers internationaux usent de toutes les ficelles à leur disposition et sans complaisance. De toutes les façons, les médias mondialistes ne contrediront jamais leurs décisions et ces médias sont suffisamment puissants pour introduire une pensée commune.


Mais il existe cependant des signaux traduisant les fissures dans le Système. Rappelez-vous ce que nous disions ce matin à propos des investissements majeurs de certains experts de grandes banques.


Des pays comme l’Arabie Saoudite ou la Norvège souffrent.

 

S’agissant de l’Arabie Saoudite, le lecteur a lu beaucoup de choses à son sujet. Les Saoud ont accumulé un déficit très important et les recettes ont fait défaut à un moment critique avec la chute des cours du baril de 120 dollars à 40 dollars en moyenne. Ils ont acquis des bons du trésor US durant quatre décennies mais ils ont propension à vendre massivement depuis quelques temps. On parle de reconversion de l’industrie pétrolière, mais c’est un peu tard. On parle de privatisation pour obtenir de l’argent frais, mais n’est-ce pas trop tard dans le cycle boursier - qui n'est selon nous pas achevé, même si une consolidation survenait ?


S’agissant de la Norvège, ce pays a largement profité de la flambée des prix pétroliers en créant un fond souverain connu comme le plus important au monde avec 900 milliards de dollars. La Norvège est heureusement un pays peu endetté avec un déficit budgétaire de 8% du PIB cette année. Pour faire face à la crise, le fonds va augmenter sa part en actions de 60% à 75%. Selon les spécialistes, cela représente plus de 125 milliards de dollars. Voilà encore une bonne nouvelle pour les marchés actions…

Le conseil d’administration de ce fonds nous rappelle celui de la Banque nationale suisse, décidant de vendre des tombereaux d’or avant que le vent ne change de sens… Tout est question de timing…


 

 

ETATS - BANQUES CENTRALES - POPULATIONS OCCIDENTALES DEVRAIENT SE POSER DES QUESTIONS

 

11 mars 2017 - Comme attendu, les cours des métaux précieux sont en voie de connaître une nouvelle consolidation avant un prochain départ. Curieusement, la consolidation a été contrainte (nous avons montré que la Main anonyme avait enclenché le processus baissier) par le réseau des banques centrales piloté par la Banque des règlements internationaux.

On sait que ces banques centrales ne sont qu’un instrument pour la Haute finance d’imposer ses plans programmés à très long terme. Rappelons par exemple que la Banque d’Angleterre avait vendu une grande partie de son stock d’or (58% exactement) entre 1999 et 2004, soit la période des points 250-300 dollars l’once. Nous sommes à 1200 dollars l’once…


On dit que les banquiers centraux suisses sont des experts, mais c’est oublier qu’aucun pays n’échappe au cartel bancaire. Même la Suisse a vendu 50% de son stock d’or entre 1999 et 2005. Depuis, le cours a doublé en franc suisse…


C’est bien évidemment l’époque où LIESI a recommandé à ses lecteurs de faire le plein.


Et que dire de l’attitude du gouvernement Sarkozy qui a également procédé à d’importantes ventes des stocks de la banque de France ! Si les ministres des Finances n’ont aucune connaissance de la vraie économie, il ne faut pas s’inquiéter de telles actions qu’il faudrait plutôt lire de manière contrarienne.


D’ailleurs, les principales banques centrales de l’Ouest sont en train de gonfler leur bilan de mauvaises monnaies (dettes) alors que celles d’Orient et de Russie poursuivent des achats massifs de métaux précieux… plus de 30 000 tonnes d’or.


Les banques centrales occidentales se sont engagées dans un processus de création monétaire délirant au motif de faire face à a crise de 2007-2008, pourtant générée par les banques et les banques centrales. Si les banques privées ont favorisé des crédits fous sans contrepartie, les banques centrales n’ont rien fait pour alerter de ce danger et exiger du politique des mesures de précaution. D’ailleurs pourquoi l’auraient-elles fait puisque la banque centrale comme le politicien ne sont que le salarié d’une même Autorité.

 

Et que font encore les banques centrales aujourd’hui devant un danger bien plus grand,  avec l’émergence de la BULLE des bulles sur les actifs financiers ? Silence radio. Leur attitude est encore absolument NORMALE puisqu’ils ne sont que les hommes liges de ce cartel bancaire dont l’un des membres réclamait en septembre 1994 « une bonne crise majeure » pour obtenir un Nouvel Ordre Mondial.

A la lumière des événements romains et de la toute puissance (apparente) des élites marxistes de la planète sur le contrôle du Vatican (poursuite de la dernière série de la Lettre des prophéties), nous sommes mathématiquement en train de vivre la dernière période de tranquillité pour les peuples insouciants. Trop insouciants. Cruellement insouciants. Un tel aveuglement est coupable et il aura des conséquences bien tristes.

Profitons de ce temps de paix relative avant de grands déchirements intérieurs, conduits par une haine aveugle de l’autre, pour nous rapprocher de la divine Providence dont le silence est un signe bien plus inquiétant que la folle progression des marchés financiers américains. Mais c’est tellement plus dans l’air du temps de mentionner les marchés que la folle arrogance de l’homme… et de se concentrer sur la seule analyse de ces marchés. Là aussi n'ya t-il pas une forme de lâcheté ?

Nous publierons une suite ce soir vers 18 heures si nous en avons le temps. Bonne journée.


[Les visites sur cette page ont été multipliées par cinq depuis sa création en juin 2016. C'est un réconfort moral et nous chercherons à poursuivre.]

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 







 

 

TOUS FICHÉS POUR LA SERVITUDE

 

10 MARS 2017 - WikiLeaks a publié des informations décrivant la manière dont les services secrets peuvent transformer nos télévisions en système d’écoute. Comme nous avons eu l’occasion de l’exprimer : d’un côté les mondialistes affirment et veulent faire croire à une reprise comme jamais (la hausse des indices boursiers sert un autre plan dont nous parlerons dans la prochaine série de LISO) : de l’autre, les mondialistes sont en train de créer un univers concentrationnaire afin d’y enfermer les personnes qui ne sont pas encore endoctrinés par la culture de flux et le « LSD électronique » comme l’exprime le Banquier anonyme dans le prochain numéro de LIESI.


Cette second option va plutôt dans le sens de la proposition du Revenu universel, c’est-à-dire la paupérisation universelle puisque de reprise, elle n’est que fictive et durera le temps d’achever un « autre monde ». Au moins le candidat socialiste français sait parfaitement où le politique doit mener les pauvres et la classe moyenne.


Dans ce système où les Elites ne font confiance à personne (pas même entre elles, sachez-le), un système gestapiste ou à la Stasi se met en place. Les personnalités politiques sont sur écoute, pour les plus importantes. Il est en effet crucial, pour le sommet de l’Establishment, de surveiller les trahisons éventuelles de ceux qui ont signé le PACTE avec les représentants de la Bête immonde.


Dans la Lettre des prophéties, nous avons cité une prophétie où Notre Seigneur (qui évoque notre temps et les manœuvres ourdies par la Synagogue de Satan) recommande de ne rien faire et de laisser les ennemis de la religion catholique « se déchirer entre eux ». C’est bien ce que nous voyons et que nous verrons dans les temps à venir !


A un niveau étatique, F. Hollande surveille les opposants à « son » Macron. A lire la presse, il n’hésite pas à user ses ficelles dans le milieu journalistique parisien pour dégommer les gêneurs. Il y a toujours des libertaires sans morale qui jouissent du fait de plancher sur les dossiers de personnalités pouvant un jour gêner les amis de la clique Obama et Cie. On instruit à charge au quotidien et un jour on ouvre le placard en filant un petit dossier à un directeur de journal qui doit un service depuis pas mal de temps…


Le peuple reste silencieux... Un bon nombre va encore plébisciter le Parti de la rose. Ils sont dans le même état d’esprit de ces pauvres animaux serrés dans les camions, pointant vers l’abattoir. Ont-ils encore une illusion ou agissent-ils par réflexe ? Idem pour toute cette fausse droite et extrême droite qui ont abandonné les valeurs à l’origine d’une France chrétienne, qui a pourtant fait leur fortune et leur à éviter de connaître les camps d'internement. Alors que les loups commencent à se déchirer entre eux, il est nécessaire de soigner la vitrine afin de créer les contraires apparents en vue de refaire le monde. Ces contraires sont, pour la Haute finance, les meilleurs instruments imaginables pour déplacer l’axe vers le but recherché… C’est ce que les derniers numéros de LIESI ont démontré et nous poursuivrons pour anticiper notre demain.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

F. HOLLANDE, J.-C. JUNCKER ET LES AUTRES

 

09 MARS 2017 - « L’Europe comme nous l’avions imaginée, c’est fini. L’Europe que nous avions voulue, nous ne la connaîtrons jamais. Et les États-Unis d’Europe, il ne faut plus y penser », a déclaré François Hollande, le 23 juillet 2016.


Voilà un aveu intéressant, mais qui ne surprendra personne à une heure où les hautes instances mondialistes sont en train de préparer un autre plan que nous exposerons dans le prochain numéro de LIESI, avec un commentaire complémentaire du Banquier anonyme - troujours très bien informé.


F. Hollande rejoint ainsi Jean-Claude Juncker, totalement désabusé quant à l’avenir de leur Machin européen technocratique. Il n’y aura pas d’Union européenne des Républiques Socialistes mais une Europe qui sera intégrée par la force à la fédération de Russie dans un temps qui sera analysée à la lumière de l’analyse du sujet FATIMA – la Lettre des prophéties.


Les européistes n’ont aucune analyse crédible !


Le pire pour ces voyous de petit niveau, qui ont abusé le peuple, ont rendu les pauvres encore plus pauvres, et fait de la France l’ennemi de son Créateur, est que leur rêve met en lumière l’insuffisance de leur analyse pour le moyen terme. Ils ne voient rien, comme les crises que génèrent leur politique servile de l’Allemagne, elle-même esclave du cabinet fantôme de la Côte Est américaine.


Le plus grave pour eux est sans doute de se rendre compte du destin que pourrait leur préparer les maîtres de l’occulte qu’ils se sont choisis. Viendra un temps où les hommes de l’ombre auront besoin de boucs-émissaires à jeter en pâture au brave peuple SPOLIE. En suivant nos analyses, vous appréhenderez ce moment, même si nous le préciserons dans les publications.


Rappelons que le Robespierre des républicains, laïcard et haineux du christianisme, a finalement terminé comme ceux qu’il avait envoyés à la guillotine. Quand on choisit le Grand Architecte comme Maître, on n’a pas le protecteur souhaité mais le Malin dans toute sa splendeur, pour qui compte seulement l’âme damnée de ses serviteurspour l’éternité. Le corps ne l’intéresse pas. Il peut jouir tant qu’il veut, mais si le plan supérieur nécessite le sacrifice de milliers de maçons, ce n’est pas un problème ! Bien des hommes de la truelle le comprendront lors du prochain levé de rideau.


Ces commissaires du peuple de la Bête infâme, qui pensent guider le destin des populations, de ces « sans-dents » ou « pauvres types » de leur point de vue, aiment à réciter la litanie du bon démocrate qu’ils affirment être, toute honte bue. Ils devraient se remémorer ce que disait Hubert Védrine (un esprit plus élevé) : « C’est le ‘souverainisme’ plus que la souveraineté qui est présenté comme une honte et un repoussoir et c’est en effet injustifié : pour les gens normaux, la conquête par les peuples d’une certaine souveraineté sur leur propre destin a été une immense avancée démocratique. Le désir de garder une certaine souveraineté, même exercée en commun par les Européens, est légitime. Même si le ‘souverainisme’ prend parfois des formes extrêmes et absurdes, une condamnation dégoutée n’est pas la bonne réponse… J’espère que l’on commence à comprendre, après plusieurs résultats électoraux-chocs, jusqu’où peuvent aller des peuples furieux. »

 

La vérité sur ce temps, a été exprimé clairement par nos soins, en 2013, dans le document LA PERESTROIKA DU SYSTEME CAPITALISTE. Nous y avions évoqué un temps où les scandales politiques pleuvraient... N'y sommes-nous pas ? …

Qui a parlé de "cataclysme politique" ?

 



 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 



 

 

 

POLITIQUE ET FINANCE : LE ROYAUME DES VOYOUS

 

08 MARS 2017 - Les électeurs potentiels d’Emmanuel Macron sont l’illustration de la crise d’intelligence que notre monde subit de plein fouet. Ce personnage sans consistance a été poussé par François Hollande qui prétendait faire la guerre à la Finance. Très rapidement, François Hollande est devenu le serviteur zélé de cette caste décisionnelle.

Aujourd’hui, il a jeté son dévolu sur E. Macron, lui assurant les services de l’Etat et de son réseau personnel. Il n’a même pas hésité à chercher à liquider les concurrents, grâce à la presse libertaire et antichrétiennen parisienne, ni à se jouer de ses contacts au ministère de la justice de la république. F. Hollande a confirmé que la France devait être gérée comme une entreprise ouverte aux marchands de toutes sortes et tout particulièrement à ceux qui partagent la même morale que sa présidence et de ses maîtres : celle qui s’assoit sur la débauche et le mensonge permanent; celle qui feint d’exprimer de la tristesse devant les corps mutilés des victimes du terroriste d’Etat, celle qui ne place aucune limite à l'indécence.

 

Les gouvernements socialistes ont perdu assez rapidement leur base électorale classique, pour satisfaire les appétits gourmands de leurs amis des loges et ceux de la Haute finance. Leur discours est simpliste, rêveur, et les simplets y trouvent un espoir pour un lendemain qu'ils espèrent meilleur... preuve qu'ils n'ont aucun sens de l'enseignement de l'Histoire.

Ils se réveilleront avec la gueule de bois et les poches vidées quand le rideau tombera, parce que nous nous rapprochons inéluctablement du terme de la saynète jouée depuis quelques temps.

Vous lirez le prochaine série de LISO sur ce point, assez clair sur le scénario monétaire qui se joue.


Le socialiste critique le capitalisme libre alors qu’il n’existe pas : tout en totalitaire, monopolistique, encadré par les politiques monétaires des banques centrales, totalement contraire aux fondements même du capitalisme.


Mensonge, illusion, le système ainsi imposé nous mène de crise en crise et les remèdes amplifient les conséquences de la prochaine crise…

La monnaie est devenue un instrument au service de la spéculation mais certainement pas du rêve capitalistique visant à créer de la richesse tangible.

La monnaie est devenue un moyen de brimer les richesses de la population, de pousser les serviteurs zélés de la finance internationale vers les marches du pouvoir, pour associer le dirigisme politiquement correct au complot de la Haute finance contre les peuples.

La monnaie aujourd’hui n’est absolument plus associée au bien commun telle qu’on doit l’entendre du point de vue chrétien.

La monnaie a été instrumentalisée pour créer une économie spéculative totalement déconnectée du monde réel. Comme elle est entre les mains de la Haute finance suisse et de la City, les peuples n’ont plus qu’à espérer en une autre puissance pour obtenir un meilleur avenir que celui préparé par des voyous, des sectateurs du diable assez lâches pour gouverner par procuration : nos guignols de la politique.


PAUVRE SUISSE…


Sainte Jeanne d’Arc rappelait que les nations n’ayant pas d’éternité ont toujours un châtiment sur terre. Qu’en sera t-il de ces deux foyers de la Haute finance : la CITY (nous y avons plus ou moins répondu dans les anciens Numéros de la Lettre des Prophéties) et la SUISSE ?

Dans le prolongement des études de la Lettre des Prophéties, il faut scruter l’évolution des tremblements de terre qui surviennent dans le monde. Voici une information concernant la Suisse.

 


 

Selon le Père PEL, la Suisse connaîtra un avenir plutôt dramatique avec une géographie totalement refondue, transformée, tout particulièrement lors des événements des trois jours de ténèbres dont ont parlé tant de saints.

Nous y reviendrons dans la Lettre des Prophéties, mais dans quelques mois.

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 





 

 

PROGRESSION DES MARCHES FINANCIERS

UNE SEULE LOGIQUE : CELLE DE LA MAIN ANONYME

 

07 MARS 2017 - Le volume total des demandes de prêts hypothécaires plonge aux Etats-Unis. Un phénomène qui dure depuis cinq mois. Comme les taux remontent, il en va de même des mensualités à rembourser, et il y a des dégâts dans l’immobilier US. En décembre dernier, les saisies de propriété augmentaient de 35% parce que leurs propriétaires ne pouvaient plus payer.

Tout allait cependant très bien sur les marchés financiers de Wall Street.

 

On avait pourtant vu un ralentissement similaire de l’immobilier, juste avant la grande crise de 2008. Sommes-nous en train d’annoncer la grande glisse des marchés financiers américains? Non, même si quelques turbulences seraient logiques après leur forte progression des derniers mois. Hausse sans surprise puisqu’elle était attendue à la lumière des pharamineux investissements du milliardaire W. Buffet. Nous en avions parlé, il y a plusieurs semaines.

 

Dans son dernier discours devant le Congrès réunissant les parlementaires des deux chambres, Donald Trump a donné quelques chiffres très intéressants sur l’héritage de ce caniche de Wall Street que fut et reste B. Obama. Ce n’est plus un média aternatif face aux grands experts de la presse d’ambiance qui s’exprime, mais le nouveau président américain.


Population américaine : 350 millions.

* 84 millions d’Américains sont sur le marché du travail.

* Plus de 43 millions de personnes dépendent chaque jour de bons alimentaires.

* Les Etats-Unis connaissent le pire de leur bilan financier.

* Au cours des huit dernières années, l’administration Obama a pris de nouvelles dettes représentant bien plus que celles de l’ensemble des autres présidents de toute l’histoire des Etats-Unis.

* Les Etats-Unis ont perdu plus du quart de leurs emplois après la signature du traité d’ALENA.

* Le déficit des Etats-Unis de l’an dernier avec les autres pays était proche de 800 milliards de dollars.

Etc. Etc.

 

On dit que les marchés financiers anticipent toujours.

On dit que l’économie issue des deux mandats de B. Obama sera bientôt un cauchemar oublié et ce serait pour cette raison que les indices financiers flambent.

Espoir avec ou sans lendemain? Le lecteur connaît la réponse : tout est affaire de TEMPS.

 

Aux Etats-Unis, le monde de l’ère industrielle a été remplacé par le monde de l’émission de la dette MAIS en vue d’un PLAN occulte. Est-ce que tout cela va disparaître?

La foi de l’électeur dans la pseudo-puissance du politique n’a rien à voir avec la Foi en la Toute-Puissance du Bon Dieu. L’électeur peut toujours espérer dans les guignols de la politique, sa foi dans ces personnages d’un temps ne déplacera jamais des montagnes et il n’y aura pas de retour en arrière. Du moins pas avant que les événements annoncés à Fatima ne se terminent.

Le politicien n'est pas élu pour faire de la "reprise" mais pour créer les conditions d'un univers totalitaire brimant les populations rebelles aux mots d'ordre de la Secte laïcarde. Le politique n'est qu'une mule au service d'une caste oligarchique. Rien d'autre.

 

Il ne faut donc pas chercher une « logique » dans la folle progression des indices boursiers, mais y voir la volonté affichée de la Main anonyme Elle veut voir ces marchés en super forme. Elle veut que les gens achètent les rêves des Macron et Cie, ces roquets de la Haute finance.

La lettre LIESI préviendra, à la proximité des vrais craquements, deux mois avant, comme cela a été précisé dans la dernière lettre de LIESI.

 

Ceux qui annonçaient la hausse des marchés avaient raison, tout comme ceux qui donnent des raisons pour leur effondrement.

 

Conclusion :

 

les marchés financiers grimpent parce que cela arrange le groupe qui décide et qui dirige officieusement les banques centrales à la suite des réunions discrètes de Bâle – Banque des règlements internationaux. Mais leur projet de RESET MONDIAL inclue un ARRET plutôt brutal, à un certain moment. C’est l’évidence, comme l’a déjà annoncé Dame Lagarde derrière un exercice de numérologie devenu célèbre.

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 







 

 

 

Il faut bien entendre que la laïcité a toujours été la religion des maçons antichrétiens.D'ailleurs, leur programme est la licence sans frein sur un troupeau d'esclaves qui n'a pas le droit de penser, en dehors du politiquement correct défini par les dictateur laïcs.

Il n'y a pas plus intolérant que les laïcards. Ils sont d'ailleurs prêts à tuer ceux qui ne pensent pas comme eux. Une élection démocratique qui ne tournerait pas dans leur sens, n'est plus démocratique...

Ce sont des menteurs qui ne vivent que de la haine qu'ils nourrissent à l'égard de ceux qu'ils ne peuvent pas contredire, parce que leurs arguments sont fallacieux, tirés du caniveau du mensonge et souvent de l'ignominie.

Ces gens-là vont mener la France à la guerre civile, exactement comme nous l'annonçons dans le dernier n° de LIESI du 28.02.2017.

 

 

CHINE ET DEUTSCHE BANK SANS OUBLIER E. MACRON…


06 MARS 2017 - Le Premier ministre Li Keqiang annonce que la Chine sera confronté à un nouveau ralentissement de l'activité cette année. Le régime communiste révise et fixe la croissance de l’économie à 6,5%.

Rappelons que pour 2016, le gouvernement communiste chinois avait un objectif compris "entre 6,5% et 7%" : la croissance de la deuxième économie mondiale était finalement tombée à 6,7%, son plus faible score depuis 26 ans. Et encore, les économistes savent que ces chiffres n’ont rien à voir avec la réalité. On ne sait rien de la croissance chinoise.


Si, pour 2017, il y avait vraiment 6,5% de croissance de l’économie chinoise, ce serait le chiffre le plus faible depuis 1990, quand l'économie chinoise s'était effondrée à la suite de l'écrasement du mouvement de la place Tiananmen.

 

Signe que tout ne va pas vraiment bien, le régime copie Donald Trump : il y aura un fort soutien aux infrastructures : la Chine va ainsi investir cette année 800 milliards de yuans (110 milliards d'euros) dans des projets ferroviaires et 1.800 milliards de yuans dans la construction d'autoroutes et de voies fluviales.

Silence sur les méga-bulles spéculatives dont on parle depuis longtemps : l’IMMOBILIER, l'envolée de la dette publique et privée (plus de 270% du PIB) et le gonflement sans fin de la finance de l'ombre absolument pas régulée et hors du système bancaire. Quelques mesures sont prises pour éviter une catastrophe, mais que valent-elles quand lesdites bulles ne cessent de gonfler avec une économie qui faiblit…



DEUTSCHE BANK : LE SCENARIO CHAOTIQUE SE CONFIRME

 

Les rumeurs gonflent à propos d’une augmentation de capital d'environ 8 milliards d'euros pour renforcer le bilan de la banque et « dégager des fonds pour des investissements stratégiques après des années de restructuration ». Un communiqué devrait poindre et expliquer la politique de la direction fin mars, après une réunion du conseil de surveillance les 16 et 17 mars.


« Même si elle est parvenue à solder certains litiges juridiques, pour lesquels elle a puisé 4,7 milliards d'euros dans ses provisions de 2016, Deutsche Bank reste confrontée à d'autres contentieux ».


Le président du directoire, John Cryan, a déclaré en janvier qu'une augmentation de capital n'était pas le scénario privilégié par la banque. « Notre forte préférence n'est pas de lever des capitaux frais (...) mais je sais qu'il ne faut jamais dire jamais », a dit John Cryan à Davos.

 

E. MACRON

 

Plutôt qu'un long discours, voici une partie EXOTIQUE du programme de cette marionnette de la finance de l’ombre. Il devrait bien s'acoquiner avec le mondialilste marxiste Alain Juppé...




 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 









 

 

SUR LES FINS DERNIERES

 

La Sainte Trinité.


I. Les trois personnes divines ne sont qu’un seul Dieu.


La Sainte Trinité et les mathématiques. Ceux qui, pour attaquer le mystère de la Sainte Trinité, représentent chaque personne divine par une unité et font ensuite le calcul suivant I + I + I = 3 et non pas = I  raisonnent à faux, car on ne peut représenter le Dieu infini par le nombre I. Il n ’y a que le signe oo, qui veut dire « infini », qui pourrait le représenter, et nous aurions l’équation oo + oo + oo = oo, c’est-à-dire trois fois l’« infini » fait l’« infini », en effet, ce qui est infini ne peut plus augmenter. D’ailleurs la base même du calcul est fausse, car l’Eglise ne dit pas «trois personnes font une personne », mais bien trois personnes sont une essence divine, ce qui est un mystère, mais n’est pas absurde. Le Père est un autre que le Fils, mais pas un autre être, il n’est pas le Fils, mais il est la même essence divine.


II. Le mystère de la Sainte Trinité est impénétrable.


Saint Augustin et lenfant. On raconte de saint Augustin la légende suivante : Le saint docteur méditait depuis longtemps le mystère de la sainte Trinité et espérait pouvoir le comprendre un jour. Une fois qu’il se promenait au bord de la mer, il vit un enfant qui s’amusait à verser avec une coquille de l’eau de mer dans un petit trou qu’il avait creusé. Saint Augustin le regarda faire et lui dit : «Cher enfant, que fais-tu là ? — Je veux transvaser la mer dans ce petit trou. — C’est impossible, reprit l’évêque en souriant. » Mais l’enfant, qui n’était d’autre qu’un ange, lui répondit : « Il serait plus facile de verser la mer entière dans ce trou, que d’approfondir le mystère de la sainte Trinité. »


III. La nature nous office maintes choses qui ont quelque ressemblance avec la Sainte Trinité.


La lumière, laméthyste, leau, le feu, lesprit humain. La lumière blanche contient trois couleurs principales : le bleu, le jaune et le rouge. Ces trois couleurs apparaissent quand la lumière passe par un prisme. (Ainsi l’essence divine renferme trois personnes.) — L ’améthyste reflète, vu de différents côtés, trois couleurs : la rouge, qui est le symbole du pouvoir, et nous rappelle « Dieu le père tout-puissant » ; la bleue, couleur des humbles et pauvres, et représentant par là Jésus-Christ notre Sauveur ; la rose, qui est le symbole de la charité et nous rappelle ainsi le Saint-Esprit, flamme de l’amour envers Dieu et le prochain. — L ’eau a, comme presque tous les corps que nous connaissons, trois états : l’état gazeux, l’état liquide et l’état solide. — Dans le feu on peut distinguer : la flamme, la lumière et la chaleur ; donc trois choses différentes, quoiqu’il n’y ait qu’un seul feu. — L ’esprit humain est doué de raison, de volonté et de mémoire : ce sont là trois facultés, et néanmoins il n’y a qu’un esprit.


Une fleur merveilleuse. Le docteur Sameléder de Cordoba a découvert au Mexique une fleur de provenance orientale appelée «Hibiscus mutabilis». Cette fleur extraordinaire est blanche le matin, rouge l’après-midi et bleue, vers le soir. Elle  exhale un parfum exquis, mais seulement vers midi. Elle est répandue dans tout l’isthme de Téhuantepek, surtout le long de la côte. — Cette fleur à trois couleurs a quelque ressemblance avec la sainte Trinité. Qu’elle brille en blanc, en rouge ou en bleu, ce n’est qu’une seule et même fleur. De même le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont un seul et même Dieu.


IV . Le fils procède du Père et le Saint-Esprit du Père et du Fils.


Larbre, les trois cierges, la famille. La racine de l'arbre produit le tronc ; la racine et le tronc produisent et portent la couronne et les fruits. Le Fils vient du Père et le Saint-Esprit du Père et du F ils. — Supposons trois cierges l’un à côté de l’autre et que le premier soit allumé. Si nous allumons ensuite le second au premier et le troisième au second, il est évident que le deuxième cierge a sa lumière du premier et le troisième du premier et du second, puisque le second a lui-même sa lumière du premier. La relation des personnes divines est analogue. — La première famille humaine a aussi quelque ressemblance avec la sainte Trinité. Ève tira son origine d’Adam et des deux naquit le premier enfant. Ainsi le Fils est engendré du Père et le Saint-Esprit procède des deux.


Prise de Constantinople par les Turcs. En 1053, le patriarche de Constantinople, Michel Cérulaire, causa le schisme définitif entre l’Eglise grecque et l’Eglise romaine. Il défendait le principe de la suprématie de Constantinople, disant que la résidence des empereurs ayant été transférée de Rome à Constantinople, les patriarches de Byzance seuls pouvaient prétendre au pouvoir spirituel suprême. Aussi enseignait-il, contrairement à Rome, que le Saint-Esprit ne procédait que du Père et non pas du Père et du Fils. Du temps des grands conciles (Lyon 1275 et Florence 1439), les projets d’union entre l’Eglise latine et l’Eglise grecque avortèrent, car les orateurs grecs avaient déclaré tout court : « Plutôt les Turcs que le Pape. » Or, 400 ans après s’être séparée du pape, l’Eglise grecque tomba sous le joug des Turcs et, hasard singulier, à la fête du Saint Esprit, car c’est le Lundi de la Pentecôte que les Turcs entrèrent par la brèche dans la ville de Constantin. Aussitôt après la prise de Byzance, le sultan Mahomet II fit détruire l’église du patriarche Cérulaire pour construire une mosquée en la place. Les Grecs durent céder aux vainqueurs toutes leurs basiliques en pierre et furent obligés de bâtir leurs églises en bois.  Voilà le terrible châtiment que l’Eglise grecque a encouru en niant le dogme concernant le Saint-Esprit.


Quel sera maintenant le châtiment de la secte conciliaire moderniste (cette fausse Eglise qui éclipse la Sainte Eglise catholique)  qui embrasse comme disait saint Pie X toutes les hérésies, et qui œuvre inlassablement depuis le Concile (dit des'méchants' de) Vatican II à intégrer tous les catholiques dans une religion mondiale que doit chapeauter le Grand Roi de la Kabbale et de la Gnose : l’ANTECHRIST ?

 

 

 

CHUTE DES METAUX PRECIEUX

LA MAIN ANONYME ACHETE DU TEMPS

 

04 MARS 2017 - Vers le 18 février nous avions indiqué, ici (voir à la toute fin de cette page), que notre conseil d’achat du silver vers 15.80-16 arrivait sur des niveaux appelant probablement une consolidation. 


Le 2 mars 2017, plus de 23 000 contrats furent échangés sur le marché du SILVER. Résultat : le marché de l’argent a plongé de 4% avec celui de l’Or. La Main anonyme a finalement attendu la fermeture des marchés européens avant d’agir.

C'est la bougie ROUGE que vous voyez sur ce graphique en 4 HEURES.

 


Pour sa part, les cours de l’or ont reculé de 16 dollars. Et cela continue…

Y a t-il une raison à cette attaque ? Une explication ? AUCUNE.


La Main anonyme a simplement frappé.

 

Les médias spécialisés (mais à ses ordres) ont expliqué que la future hausse des taux de la banque centrale américaine fragiliserait les métaux précieux. Humm… n’importe quoi au niveau actuel. Les contrats furent jetés sur le marché du silver a un rythme accéléré puis la tempête s’est calmée et les cours se sont stabilisés. Au total : 30.192 contrats en 40 minutes.


Ce n’est pas la première ni la dernière fois que les banques appartenant au cartel interviennent. Là, nous sommes dans la manipulation totale de marchés, de magouilles entre banquiers, etc.


L’affaire Fillon à côté ? C’est de la franche rigolade. En tout cas, toute l’analyse politique du dernier numéro de LIESI prend forme.


Mais revenons à notre sujet. Les banques et les fonds impliqués dans cette opération de chute du SILVER ne sont pas importants en soi. C’est l’ORDRE d’agir qui importe. La MAIN qui a ordonné a bien évidemment une idée derrière la tête : contenir la progression. C'est trop tôt !


Dans un prochain N° de la lettre LIESI, nous vous donnerons non pas le prochain cours d’entrée, mais la très probable « période d’action ». Car là aussi, ILS décident…


Il faut donc traduire que les banques centrales ont des consignes pour éviter que les métaux volent la vedette aux indices boursiers américains. La primauté doit être laissée au programme TRUMPEUR de la Maison Blanche. Pour le moment, les hommes de l’ombre préfèrent que les citoyens se goinfrent de papiers, d'actions et d’obligations de toutes sortes. De papier qui ira à la poubelle de l’Histoire, quand le rideau sera jeté sur le monde.


Le petit nombre des spécialistes (bien connus) de l’or et de l’argent dit qu’il s’agit d’une opportunité pour l’investisseur et que la marée finit toujours par étouffer les manipulateurs de marché. Nous aurons plutôt tendance à dire que la flambée n’interviendra qu’au moment où ILS le voudront. D’ailleurs, ni la Chine ni la Russie ne viennent bloquer les processus de manipulation… Ces deux nations accumulent tranquillement et la Chine continue à vendre des bons du Trésor US…

 

 

 

LE NUMERO 369 DE LIESI

Il y aura également plusieurs commentaires de la source bancaire de haut niveau à Wall Street : le Banquier anonyme... 

 



LA PRODUCTIVITE OCCIDENTALE S’EFFONDRE



03 mars 2017  -  En matière de perspective économique, nous avons deux opinions :
1) celle de Donald Trump qui en comédien hors norme cherche à faire avaler une reprise économique avec d’importantes nouvelles dettes.
2) Celle des comptables technocratiques qui pensent pouvoir résoudre la perception populaire de la chute de la productivité grâce à des mesures de fraude comptable. Il faut avouer que cela marche depuis la reprise flamboyante des indices boursiers après la crise de 2007-2008.

Il demeure toutefois que la Main anonyme, précisément à l’origine de cette crise économique monstre, est en train de détruire les partis politiques traditionnels au moyen de SCANDALES choisis et savamment médiatisés par les supports visuels ou journalistiques en leur possession. Le lecteur lira sur ce point le dernier numéro de LIESI qui met à nu LEUR PLAN. Un PLAN qui a commencé à se dérouler depuis le BREXIT et l’avènement de D. Trump.


Pour comprendre ce qu’ils font, il suffira de se plonger dans la dernière série de la Lettre des Prophéties 38-46.

 




Voilà un graphique illustrant pourquoi tout ce cirque mis en œuvre par le réseau ayant intronisé Donald Trump vous ment, ainsi qu’à des centaines de millions de gens.


Ils parlent de reprise quand un graphique extrêmement expressif montre OBJECTIVEMENT ce qu’il en est de l’évolution de la productivité dans le bloc occidental. D’ailleurs, la ménagère sera bien d’accord avec ce graphique puisqu’elle compare au quotidien ce qu’elle dépense aujourd’hui par rapport à quelques années pour nourrir sa famille.

Les politiciens vous mentent donc depuis des décennies. Ils ne sont surtout pas là pour mettre en œuvre une politique de « reprise de la productivité », mais pour introduire un système carcéral susceptible de gérer ce que les super insiders appellent entre eux « le bétail humain ».
Au lieu de développer des mesures en faveur d’une vraie croissance, les experts choisis, les Judas de la science économique, vous balancent des nouveautés technologiques comme la chance du lendemain, alors que ces technologies ne créent pas d’emplois suffisants, mais offrent du LOISIR tout en assurant un meilleur CONTROLE des populations. On y revient encore…


Les surveillants sont en train de filtrer tous les réseaux sociaux tout en assurant une guerre au cash. Nous avons dit depuis longtemps qu’il ne fallait pas s’inscrire à ces réseaux afin d’éviter les RAFLES de demain…

Sont-ce là les signes d’une REPRISE souhaitée ???

Voyez-vous le lien, la logique dans tout cela?

Que personne ne soit donc surpris du fait que la productivité décline. Les idiots utiles définiront tout cela comme un fait de société, économique, etc.
Blablabla… Tout cela est voulu !

Chacun sait combien le consommateur joue un rôle important dans la productivité. Pourquoi toute la classe politicienne a t-elle œuvré, sous la direction de AMERICANOS, a un effondrement de la démographie? Parce que les réseaux tenant les gouvernements et qui ne veulent pas de reprise, justifient ainsi l’IMMIGRATION DE MASSE. Avec ces millions de bébés non européens, on masque la catastrophe démographique et on obtient plus d’assistance sociale = on pompe la classe moyenne … puisque les riches s’en vont chaque année.

Les nouvelles technologies devaient et doivent encore apporter des merveilles (lire Macaron et ses braves amis richissimes qui rêvent de pomper l’idiot utile qui va croire à ces sornettes), sur le front de l’emploi, mais on ne voit que dettes et accroissement des inégalités et… encore une fois : le vieillissement de la génération baby boom.

Conséquences d’une productivité qui plonge : les prestations sociales explosent partout avec les dettes, sans oublier les taxes et l’inflation dans la vie de tous les jours. Vous imaginez si les médias du régime AMERICANOS commencent à parler officiellement d’une reprise de l’INFLATION? Dans le même temps, un ancien patron de la banque centrale américaine signale que le dollar de 1913 a perdu 98% de sa valeur.
Quand vous prenez en compte le montant de perte à venir que LIESI a annoncé pour cette même devise dans un court laps de temps, il va de soi que le panier de la ménagère va souffrir. Le dollar comme l’euro ne permettront que d’acheter de moins en moins…

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER

 









 

UN MINISTRE PRECAUTIONNEUX 

 

Un Ministre accompagné de sa secrétaire, effectue une tournée de son arrondissement Il visite en premier un complexe scolaire et écoute les doléances des élèves et des professeurs : "Monsieur le Ministre, le chauffage est vieillot et on s'attend à un hiver rigoureux, nos salles de cours sont exigües et nécessiteraient une réfection, beaucoup de bancs et chaises sont plus que vétustes, toutes les fenêtres laissent passer l'air etc., etc., etc."

Après avoir entendu toutes leurs doléances, le Ministre se veut rassurant : "Ne vous en faites pas, je m'en occupe, tout sera corrigé le plus tôt possible."

Il monte alors dans sa flamboyante Citroën et continue sa tournée en s'arrêtant dans une prison. Là aussi les doléances sont nombreuses notamment celles des détenus : "Monsieur le Ministre, on aimerait avoir une meilleure qualité de vie, une amélioration des repas serait la bienvenue, on souhaiterait avoir des nouveaux draps toutes les semaines, des TV grand écran, home cinéma, piscine, court de tennis, petites masseuses privées une fois par semaine, etc., etc., etc."

Après avoir une fois encore prêté une oreille attentive à toutes ces doléances, le Ministre a des paroles plutôt prometteuses : "J'en prends bonne note, vous aurez satisfaction dans le plus bref délai." Il retrouve à nouveau sa Citroën et, pendant le voyage de retour, donne des instructions à sa secrétaire :"Bon, Michelle, faites envoyer au complexe scolaire, une équipe de réparateurs pour remplacer quelques fenêtres et boucher quelques trous, mais rien d'autre.

Ensuite, faites envoyer une entreprise "clé sur porte", à la prison pour installer une piscine, des bains jacuzzi, des bains turcs, un sauna, des courts de tennis, une salle de loisirs avec des téléviseurs 140 cm, etc., etc. "

La secrétaire, scandalisée, ne peut s’empêcher de s’écrier : "mais, ce que vous me demandez, monsieur le Ministre, n'a pas de sens ! "

Et ce dernier de lui répondre très calmement : "Voyons Michelle, on est déjà allé à l'école, on n'y retournera plus. Mais pour ce qui est de la prison on ne sait jamais ! "


 

 

 

Anticiper avec la Lettre des Prophéties  CLIQUER


Anticiper demain avec la lettre confidentielle LIESI - CLIQUER



Anticiper demain avec la lettre d'Informations Stratégiques sur l'Or - CLIQUER